Partager

Comment le loup chasse-t-il ?

 
Par María Luz Thomann, Biologiste/ornithologue. 24 décembre 2020
Comment le loup chasse-t-il ?

Voir les fiches de Loups

Les loups (Canis lupus) sont des mammifères appartenant à la famille Canidae et ils sont mondialement connus pour leurs coutumes ainsi que pour le fait qu'ils seraient les ancêtres supposés des chiens. Les loups, pour leur aspect, sont généralement associés à leur supposé dangerosité pour les humains. De nos jours on ne retrouve les loups que dans très peu d'endroit si on fait la comparaison avec leur ancienne distribution et, aujourd'hui, ils sont endémiques à certains endroits d'Amérique du Nord, d'Europe, du Nord de l'Afrique et d'Asie, où ils vivent dans des forêts, des montagnes, des prairies ou des marais.

Les loups sont des animaux extrêmement intelligents à la structure sociale très complexe marquée par une hiérarchie bien définie et qui possèdent des adaptations au climat qui leur permet de vivre dans des zones aux températures pouvant descendre jusqu'à -50ºC. Mais... comment le loup chasse-t-il ? Le fait-il en meute ? ou en solitaire ? Découvrez tout sur les techniques de chasse du loup dans cet article de PlanèteAnimal !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment le lion chasse-t-il ?

La hiérarchie des loups et sa relation avec la chasse

La structure sociale de ces animaux est très organisée, car ils possèdent une hiérarchie bien établie et marquée. Certaines études ont prouvé que dans chaque meute il y a un couple reproducteur chargé de gérer la chasse et d'être le centre du groupe, comme nous l'expliquons dans cet autre article qui traite de la reproduction du loup. D'un autre côté, il y'a entre trois ou quatre individus qui tournent et qui entrent et sortent du groupe et un autre individu est chargé de protéger le couple alpha.

Le couple reproducteur est celui qui, en plus, se charge de résoudre et d'intervenir pour régler les disputes qui peuvent se produire entre les membres de la meute. Ce couple a une liberté absolue à l'intérieur du groupe, car ils ont le contrôle sur les ressources et ce sont eux qui maintiennent la meute soudée, dont la caractéristique sociale est basée sur la camaraderie. Ensuite, il y a un second couple reproducteur qui suit les alfas, le couple beta qui remplacera le premier en cas de tragédie et qui contrôle les individus de rang inférieur.

De manière générale, les loups sont monogames, même s'il existe des exceptions dans lesquelles le mâle alfa (mâle leader et dominant de la meute) peut préférer s'accoupler avec un autre membre de rang inférieur. Dans le cas des femelles, elles secondent l'alfa dans le commandement, et les louveteaux ne prennent pas part à cette hiérarchie avant d'être adultes.

L'alfa a de nombreux privilèges, et au moment de se nourrir d'une proie, c'est lui le premier. Ensuite se nourriront les autres loups, soumis face au mâle alfa. La soumission équivaut à se s'accroupir et se recroqueviller sur leur corps, à baisser les oreilles, à lécher le museau de l'alfa et à mettre la queue entre les jambes. Certaines études mentionnent également l'existence d'un loup omega, qui est le dernier à pouvoir manger ainsi que le dernier appelé pour les séances ludiques.

Le nombre de loups dans la meute est assujetti à plusieurs facteurs, comme le sont les conditions environnementales de son environnement, les différentes personnalités des membres et de la disponibilité de la nourriture. Le nombre peut varier entre 2 et 20 loups, même si la moyenne oscille entre 5 et 8 membres. Une meute se forme à partir du moment où un loup s'éloigne de sa meute d'origine, où il est né, afin de trouver une compagne pour ensuite réclamer un territoire, pour ce faire, il est possible que ce loup parcourt de très longues distances. En plus, chaque groupe doit être respectueux des autres territoires, car dans le cas contraire ils pourraient être assassinés par les membres d'autres meutes.

Les loups chassent-ils en groupe ?

OUI, les loups chassent en groupes de quelques membres, de manière générale participent de 4 à 5 individus. Entre tous, ils coincent la proie en formant un polygone, ce qui laisse peu de chances à la proie de s'échapper, non seulement parce qu'elle est enfermée, mais aussi parce que les loups sont extrêmement agiles et très rapides. Les chefs de la meute et les adultes sont toujours en première ligne et les plus jeunes sont à l'arrière pour observer et apprendre.

Le groupe de chasse est régit par deux règles : la première est qu'ils doivent s'approcher petit à petit de la proie jusqu'à être à une distance considérée comme sûre. La seconde est que chaque loup doit bouger en restant loin du reste des loups et en étant toujours en position d'attaque. En plus, l'attaque dépendra de la taille de la proie, car s'ils attaquent du bétail, ils chasseront furtivement pendant qu'un membre du groupe se charge de distraire au chien qui garde le troupeau. De sorte que quand un loup est repéré par les bergers, le reste est chargé d'attaquer la proie.

S'il s'agit d'autres animaux plus gros, comme c'est le cas des élans, les loups choisissent des proies qui visiblement sont désavantagés, que ce soit parce qu'il s'agit d'un petit, d'un individu âgé, malade ou blessé. Dans un premier temps, ils les pourchasseront pendant des heures jusqu'à ce qu'ils commencent à s'échapper, moment que les loups choisiront pour s'abattre sur l'un d'entre eux. Ces attaques peuvent finir par être dangereuses pour les loups, car les élans et d'autres proies de grande taille peuvent se défendre avec leurs bois.

Quels sont les avantages de chasser en groupe ?

Chasser en groupe leur donne beaucoup d'avantages par rapport à la chasse en solitaire, car entre tous ils attaquent la proie sous différents angles du polygone de chasse et leur succès est dû à cette stratégie, puisque la proie piégée est bloquée et sans échappatoire.

En outre, chasser en groupe leur permet d'avoir accès à presque n'importe quel type de proie de grande taille, comme le sont les élans, les caribous et les cerfs. A l'inverse, un loup qui chasse en solitaire devra se conformer à attaquer des proies de plus petites tailles, comme les lapins, castors ou renards. Néanmoins, un des inconvénients de chasser en groupe est qu'ils devront ensuite partager la proie entre tous les membres de la meute.

Maintenant que vous savez comment chasse le loup, vous pourriez être intéressés par savoir s'il est vrai que les loups attaquent les humains.

Comment le loup chasse-t-il ? - Les loups chassent-ils en groupe ?

Le loup chasse-t-il de jour ou de nuit ?

Les loups ont un sens de l'odorat et de la vue très aiguisé, ce qui leur permet de chasser aussi bien de jour que de nuit. De manière générale, les loups chassent aux heures crépusculaires grâce à leur vision qui leur permet de voir avec peu de lumière. Cette caractéristique est due à la présence d'une couche de tissu située derrière la rétine qu'on appelle le tapetum lucidum.

Durant la journée les loups se reposent et dorment dans un endroit abrité des humains ou des possibles prédateurs, mais en hiver il est possible qu'ils se déplacent à n'importe quelle heure.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment le loup chasse-t-il ?, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • MacNulty, D. R., Tallian, A., Stahler, D. R., & Smith, D. W. (2014). Influence of group size on the success of wolves hunting bison. PloS one, 9(11), e112884.
  • Milanesi, P., Meriggi, A., & Merli, E. (2012). Selection of wild ungulates by wolves Canis lupus (L. 1758) in an area of the Northern Apennines (North Italy). Ethology Ecology & Evolution, 24(1), 81-96.
  • Muro, C., Escobedo, R., Spector, L. y Coppinger, RP. (2011). Las estrategias de caza de la manada de lobos (Canis lupus) surgen de reglas simples en simulaciones computacionales. Procesos conductuales, 88 (3), 192-197.
  • Sand, H., Wikenros, C., Wabakken, P., & Liberg, O. (2006). Effects of hunting group size, snow depth and age on the success of wolves hunting moose. Animal behaviour, 72(4), 781-789.
  • Stahler, D. R., Smith, D. W., & Guernsey, D. S. (2006). Foraging and feeding ecology of the gray wolf (Canis lupus): lessons from Yellowstone National Park, Wyoming, USA. The Journal of nutrition, 136(7), 1923S-1926S.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment le loup chasse-t-il ?
1 sur 2
Comment le loup chasse-t-il ?

Retour en haut