menu
Partager

Infection de l'oreille chez le chien - Causes et Traitement

 
Par Carolina Costa, Vétérinaire. 13 juin 2022
Infection de l'oreille chez le chien - Causes et Traitement

Voir les fiches de Chiens

L'otite est un problème très courant dans la pratique clinique vétérinaire et se manifeste par des démangeaisons, des rougeurs, un excès de cérumen et des douleurs auriculaires chez le chien, ce qui est source d'inconfort non seulement pour le chien mais aussi pour le tuteur qui s'en occupe. Cependant, ce n'est pas la seule cause d'inconfort dans l'oreille externe ou interne de votre chien.

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous allons expliquer les diverses causes pouvant être source d'infections de l'oreille chez le chien et les traitements possibles. Nous aborderons également la manière de soulager les infections de l'oreille chez les chiens, même si, comme toujours, une visite au centre vétérinaire sera indispensable.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Otite chez le chien - Symptômes et traitement

Causes d'infection de l'oreille chez le chien

La principale cause des maux d'oreille chez les chiens est l'otite, qui, à son tour, se produit pour diverses raisons. Cependant, d'autres raisons peuvent également être à l'origine d'une gêne au niveau des oreilles. Nous les abordons toutes ci-dessous :

Otite

L'oreille est divisée en trois parties : l'oreille interne, l'oreille moyenne et l'oreille externe, cette dernière étant divisée en un canal vertical et un canal horizontal. L'otite chez le chien est une inflammation de l'oreille (oreille et conduit auditif) et, selon sa localisation, elle est classée en otite interne, moyenne et/ou externe. Néanmoins, le type le plus courant chez le chien est l'otite externe. Si elle est mal traitée, elle évolue vers une otite moyenne et/ou interne, provoquant des problèmes plus graves qui peuvent se manifester par des symptômes neurologiques.

Cette inflammation provoque des douleurs, qui sont l'une des principales causes. Un autre signe très fréquent d'otite est la production accrue de cérumen (cire) par les glandes cérumineuses. Si votre chien secoue ou penche la tête, se gratte excessivement l'oreille, présente un excès de cérumen et une odeur désagréable, vous devez consulter un vétérinaire dans les meilleurs délais.

Il existe des facteurs de risque qui rendent les animaux d'un certains âges, races et modes de vie plus susceptibles de développer des otites de façon récurrente. Par exemple, les chiens âgés sont associés à davantage de tumeurs ou de polypes inflammatoires. La race est également un facteur important, car les chiens aux oreilles tombantes présentent des conditions idéales pour que les micro-organismes qui habitent le pavillon de l'oreille se développent et provoquent une inflammation et une infection de l'oreille chez le chien. De même, l'anatomie du conduit auditif chez les races brachycéphales, comme le bouledogue, ou le rétrécissement des oreilles du shar pei sont d'autres facteurs qui prédisposent les chiens au développement d'infections ou d'inflammations et, par conséquent, d'otites. Enfin, un bain sans séchage par la suite rend l'environnement de l'oreille humide et sombre, idéal pour le développement d'une otite.

L'otite peut être due à des causes primaires ou secondaires. En commençant par les causes primaires, nous avons les suivantes :

  • Corps étrangers. En fait, les corps étrangers figurent en bonne place sur la liste des diagnostics différentiels lorsqu'un chien se présente à la clinique avec une douleur à l'oreille et qu'une otite unilatérale (une seule oreille est touchée) est suspectée. Le vétérinaire doit rechercher des épines ou des graines de plantes (très fréquentes), de petites pierres, de la poussière, des insectes ou des poils.
  • Masses dans le canal auditif. Des polypes ou d'autres types de tumeurs peuvent se développer à l'intérieur de l'oreille ou du canal auditif et provoquer des douleurs et une otite avec infection secondaire.
  • Acariens. L'acarien Otodectes cynotis est à l'origine de la gale auriculaire ou otodectique, qui se développe à l'intérieur de l'oreille et provoque ainsi une otite chez l'animal atteint. Ces parasites sont plus fréquents chez les chats, mais peuvent également être observés chez les chiens.
  • Maladies auto-immunes. Les maladies auto-immunes peuvent provoquer des otites bilatérales récurrentes (les deux oreilles sont touchées).
  • Maladies endocriniennes. Les problèmes endocriniens sont aussi inclus dans la liste des diagnostics différentiels de l'otite canine, car ils peuvent provoquer une surproduction de cérumen dans les glandes et déclencher des infections secondaires.

Les causes secondaires sont principalement des champignons, tels que Malassezia pachydermatis, ou des bactéries. Un chien prédisposé à des problèmes de cérumen ou à développer un bon microenvironnement dans l'oreille souffrira plus souvent de la prolifération de micro-organismes opportunistes.

Allergies

Les allergies sont par ailleurs à l'origine d'otites, mais elles méritent d'être mentionnées séparément en raison de leur complexité, car un pourcentage considérable de chiens souffrent d'une forme d'allergie alimentaire ou liée à leur environnement. Si le chien est allergique à un composant environnemental, il développe une dermatite atopique à certaines périodes de l'année.

L'un des symptômes les plus courants des allergies chroniques est la douleur aux oreilles. Comme il s'agit d'une réaction généralisée, l'otite produite dans ces cas est généralement bilatérale, c'est-à-dire que les deux oreilles sont touchées, bien qu'elles puissent l'être à de divers degrés de gravité chacune.

Un chien souffrant d'une allergie environnementale présente habituellement des symptômes tels qu'une peau épaissie et rougie, une rougeur de l'oreille, une alopécie, des éternuements, des démangeaisons ou même un choc anaphylactique. Ces signes varient en fonction du type d'allergie et du contact que le chien a eu avec l'allergène, autrement dit s'il y a eu contact direct, inhalation, etc. En cas d'allergie alimentaire, la région anale peut être irritée et les symptômes gastro-intestinaux, ainsi que l'inflammation des yeux et de la bouche, sont fréquents.

Trauma

Presque tout type de blessure à l'oreille peut provoquer une douleur à l'oreille chez le chien. Ainsi, un coup, une blessure causée par une bagarre ou même un grattage excessif pourraient avoir déclenché cette gêne.

Parasites

Les acariens de la gale ne sont pas les seuls parasites qui peuvent provoquer des otites chez les chiens. Les tiques ont tendance à se fixer sur les parties les plus fines de la peau, c'est pourquoi les oreilles font partie de leurs endroits préférés. En cas d'infestation modérée à grave, l'animal ressent non seulement des démangeaisons, mais aussi d'autres désagréments et, bien sûr, de la douleur. Ce phénomène est fréquent chez les chiots qui n'ont pas encore été vermifugés, mais aussi chez les chiens adultes et les chiens plus âgées.

Symptômes d'infection de l'oreille chez le chien

Il n'est pas toujours facile d'identifier lorsqu'une infection de l'oreille touche votre chien, il est donc important de prêter attention à tout signe de douleur auriculaire. En général, lorsqu'un chien souffre d'une infection de l'oreille, il présente les symptômes suivants :

  • Il se gratte beaucoup les oreilles
  • Il secoue la tête
  • Inclinaison de la tête
  • Oreilles rouges ou chaudes
  • Augmentation de production de cérumen
  • Mauvaise odeur dans le conduit auditif
  • Sensibilité au toucher
  • Pleure en se grattant
  • Agressivité lorsqu'on essaie de manipuler ou de nettoyer l'oreille
  • Perte auditive
  • Manque de coordination motrice

Si l'un des symptômes ci-dessus est observé, il est indispensable de se rendre au plus vite au centre vétérinaire car, comme nous l'avons vu, les causes sont très variées et souvent graves. Une fois sur place, le vétérinaire peut effectuer les tests de diagnostic suivants :

  • Otoscopie pour observer directement le canal
  • Cytologie et observation microscopique d'éventuels micro-organismes.
  • Culture et antibiogramme pour savoir quel est le meilleur antibiotique à utiliser.
  • Rayons X
  • Imagerie par résonance magnétique
  • Tomographie assistée par ordinateur
  • Biopsie et histologie
Infection de l'oreille chez le chien - Causes et Traitement - Symptômes d'infection de l'oreille chez le chien

Comment soulager le mal d'oreille chez le chien ?

Pour soulager les douleurs d'oreille chez le chien, il est essentiel d'identifier la cause de la douleur et de la traiter. Le traitement ne sera pas le même si la douleur est causée par des parasites que si la cause est une tumeur.

Dans tous les cas, l'une des premières mesures consiste généralement à nettoyer l'oreille pour éliminer l'excès de cérumen et la garder sèche.

Nettoyage des oreilles

Il existe plusieurs solutions de nettoyage adaptées à de nombreuses situations différentes :

  • Un céruménolytique (avec de l'urée, par exemple) empêche la formation de davantage de cérumen.
  • Un solvant céruménolytique (glycérine ou lanoline) ramollit le cérumen et le fait se détacher des parois du conduit auditif.
  • Il existe également des solutions qui assèchent le canal et sont indiquées dans les otites productives ou purulentes (propylène glycol, acide acétique, etc.).

Si vous remarquez que votre chien produit plus de cérumen que de normal et que vous souhaitez le nettoyer à la maison, suivez cette procédure étape par étape :

  1. Trempez une compresse de gaze propre dans du sérum physiologique ou une solution de nettoyage.
  2. Essuyez l'excédent de cire en effectuant de légers mouvements circulaires.
  3. Évitez d'utiliser des cotons-tiges ou des objets pointus pour essayer d'aller plus en profondeur. Les écouvillons peuvent être utilisés dans les cavités peu profondes de l'oreille, mais doivent tout de même être évités.
  4. Utilisez une compresse de gaze sèche pour enlever l'excès de liquide et ne pas laisser d'espaces humides.
  5. Le nettoyage est terminé lorsque la gaze ressort propre et sans saleté.
  6. Vous pouvez aussi couper les poils qui sont dirigés vers le conduit auditif pour aérer la région.

Toutefois, avant de procéder à ce nettoyage, nous vous recommandons de consulter votre vétérinaire, car la présence de cérumen peut aider à orienter le diagnostic.

Traitements de l'infection de l'oreille chez le chien

Selon la cause de l'otite ou de l'infection de l'oreille chez le chien, le traitement à suivre sera l'un ou l'autre. Ainsi, les gouttes pour une infection de l'oreille chez le chien doivent être prescrites par le vétérinaire. Par exemple, en cas d'infection, des antibiotiques, des anti-inflammatoires ou des corticostéroïdes systémiques seront nécessaires. Si la cause est un champignon ou une bactérie, des médicaments antifongiques ou antibactériens seront utilisés.

Si un acarien ou un autre parasite est à l'origine de la douleur, le chien doit recevoir un antiparasitaire approprié. De même, en cas d'allergie provoquant une dermatite atopique, outre l'administration de corticoïdes, il peut être nécessaire de donner un bain au chien avec un shampooing spécifique. Pour les allergies alimentaires, un régime hypoallergénique sera nécessaire. En cas de tumeur, le vétérinaire déterminera si une intervention chirurgicale est possible et le traitement à suivre par la suite.

Comme vous pouvez le constater, les traitements sont très variés et dépendent entièrement de la cause du problème, c'est pourquoi il n'est pas possible de soulager les douleurs auriculaires chez le chien sans un diagnostic préalable. De même, si vous recherchez des remèdes maison pour le mal d'oreille chez le chien, vous devez savoir qu'ils ne peuvent être appliqués sans connaître la cause du problème.

Conséquences de ne pas traiter une infection de l'oreille chez le chien

En conjonction avec une otite canine ou simplement à la suite de secousses plus vigoureuses de la tête, une micro-fuite du cartilage de l'oreille peut se produire et provoquer un hématome appelé othématome, duquel un liquide sérosanguin s'accumule entre la peau et le cartilage, créant une poche de sang dans l'oreille.

Cette situation est non seulement très inconfortable mais aussi très douloureuse pour le chien. Le traitement est chirurgical sous anesthésie, au cours duquel l'othématome est drainé et des fissures sont créées pour poursuivre le drainage et empêcher une nouvelle accumulation de liquide. Par ailleurs, des antibiotiques et des anti-inflammatoires peuvent être prescrits après l'opération pour faciliter la guérison et la gestion de la douleur.

C'est pourquoi, une fois encore, nous insistons sur l'importance de consulter une clinique vétérinaire si vous remarquez que votre chien souffre de douleurs aux oreilles.

Infection de l'oreille chez le chien - Causes et Traitement -  Conséquences de ne pas traiter une infection de l'oreille chez le chien

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Infection de l'oreille chez le chien - Causes et Traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • W.H. Miller; C.E. Griffin; K.L. Campbell. (2013). Muller y Kirk's Small Animal Dermatology. 7th ed. Toronto, Ontario: Elsevier; pp. 741–767.
  • T. Nuttall. (2016). Successful management of otitis externa.
  • S. Paterson. (2016) Topical ear treatment - options, indications and limitations of current therapy. En: J Small Anim Pract. 2016 Dic; 57 (12): 668-678.
  • S. Paterson. (2016). Discovering the causes of otitis externa.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Infection de l'oreille chez le chien - Causes et Traitement
1 sur 3
Infection de l'oreille chez le chien - Causes et Traitement

Retour en haut