menu
Partager

Le cochon vietnamien comme animal de compagnie

 
Par Équipe Éditoriale de PlanèteAnimal. Actualisé: 10 juin 2020
Le cochon vietnamien comme animal de compagnie

Bien que cela puisse sembler étrange, il est de plus en plus fréquent d'avoir un cochon comme animal de compagnie. Retournons dans les années 1980, le cochon vietnamien a commencé à gagner en popularité en Amérique, même si c'est un animal de ferme, grâce à l'apparition publique du célèbre George Clooney avec son petit cochon vietnamien Max. Depuis lors, et de plus en plus souvent dans le reste du monde, il est considéré comme un animal de compagnie.

Pour son côté affectueux, sa nature curieuse et ludique, le cochon vietnamien est de plus en plus populaire. C'est aussi l'un des animaux les plus intelligents s'il est éduqué correctement, et il ne nécessite pas beaucoup de soins en général. Toutes ces caractéristiques combinées avec sa taille et son apparence gracieuse font de cette race de cochon nain l'une des plus recherchées.

Si vous prévoyez d'adopter un cochon vietnamien comme animal de compagnie lisez cet article de PlanèteAnimal jusqu'à la fin. Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le cochon comme animal de compagnie

Le cochon vietnamien dans la sphère domestique

Le cochon vietnamien est un animal exotique, mais qui peut se convertir en animal de compagnie si vous le connaissez bien et savez l'éduquer dès le début.

Après 4 semaines, les petits du cochon vietnamien sont séparés de leur mère, et ils doivent commencer à découvrir leurs sens, l'odeur des personnes familières, être sevrés et s'habituer à manger des aliments solides ainsi que ne pas avoir peur de la présence d'humains ou d'autres animaux domestiques.

Le cochon vietnamien est un animal très affectueux, obéissant, joueur et intelligent, mais vous devez bien le connaître, parce que sans une bonne éducation, cet animal peut devenir très têtu et destructeur. Les mâles ont tendance à être plus joueurs, mais les femelles sont plus intelligentes, donc si vous les éduquez bien, avec de l'attention, de l'affection et de la patience, ces cochons peuvent littéralement vous manger dans la main, se laisser caresser et laver, ou même aller en promenade en laisse comme des chiens.

Il est important de savoir qu'ils adorent explorer de nouveaux endroits, être libres et avoir de la compagnie, surtout si celle-ci s'agit de la même espèce, mais ils s'entendent aussi très bien avec d'autres animaux de compagnie, comme les chiens. Par contre ils détestent être soulevés, car cela les met mal à l'aise et ils ne se sentent pas en sécurité ainsi, et ils finiront probablement par pousser des petits cris pour montrer leur mécontentement.

Si vous adoptez un cochon vietnamien, vous pourrez voir qu'il émet un son différent pour chaque occasion (reconnaissance, joie, plaisir, douleur, etc.), mais aussi quand quelque chose lui déplaît, ou quand il ressent une forte pression sur son corps (comme un câlin), à cause de son instinct qui permet d'avertir sa maman pour éviter qu'elle ne l'écrase.

Le cochon vietnamien comme animal de compagnie - Le cochon vietnamien dans la sphère domestique

Caractéristiques physiques du cochon vietnamien

Le cochon vietnamien est la race la plus commune de toutes les races de cochons nains. Il mesure entre 40 et 50 cm au garrot et pèse généralement entre 35 et 60 kg. Son apparence est très similaire à la plupart des cochons, seulement ils sont plus petits, mais avec la tête et le corps plus grands et les membres et la queue plus courts. Le plus souvent, leur fourrure est de couleur brun gris ou noire, avec parfois des taches blanches.

Le cochon vietnamien comme animal de compagnie - Caractéristiques physiques du cochon vietnamien

L'alimentation et les soins du cochon vietnamien

Alimentation du cochon vietnamien

Comme pour les autres races de cochons, le cochon vietnamien est omnivore, de sorte qu'il peut manger de tout, mais il est conseillé de lui donner une alimentation riche en fruits et légumes, et il ne doit pas être nourri avec des aliments pour cochon ordinaires, parce que cet aliment est conçu pour les engraisser et cela ne fera que rendre votre petit cochon toujours plus gros et il finira par avoir des problèmes de surpoids, avec ce que cela comporte pour sa santé et son bien-être physique. Contrairement aux États-Unis, en Europe il n'existe pas d'aliments spécialement formulés pour cochon nain, mais il y en a en revanche composés de céréales qui sont les plus adaptés à leur alimentation. Et bien sûr, ils doivent avoir de l'eau propre et fraîche en quantité illimitée.

Soins

Contrairement à la croyance commune, le cochon vietnamien ne dégage pas d'odeurs parce qu'il ne transpire pas et n'entre jamais en contact avec ses matières fécales, car il défèque soigneusement dans une litière, comme les chats. De plus, si leur gamelle ou la zone où ils dorment sont trop proches de leur litière, ces animaux refuseront de manger ou de dormir à cet endroit car les cochons vietnamiens sont des animaux très propres, en dépit de la mauvaise réputation générale du cochon.

Il est conseillé de leur donner un bain tous les 2 ou 3 mois, car cela améliore la santé de leur peau et de leur fourrure. Ils ne perdent des poils que pendant la mue, 1 ou 2 fois par an. Idéalement, et surtout en été, le cochon vietnamien aura une mare d'eau ou une piscine gonflable dans laquelle il pourra se rafraîchir, et un endroit ombragé à l'extérieur afin qu'il puisse réguler sa température corporelle, car comme nous l'avons dit, le cochon vietnamien ne transpire pas et la température idéale pour lui se situe entre 18 et 23º C. Il ne nécessite pas de beaucoup d'autres soins spéciaux.

Ces animaux sont très sensibles au stress, au froid et à la chaleur intense, et aux maladies cardiaques, donc si vous avez un cochon vietnamien comme animal de compagnie, il faut savoir que vous aurez besoin d'assez de temps à lui consacrer et mettre un point à son éducation car vous devez l'éduquer comme s'il s'agissait d'un chien. Ils ont aussi besoin d'exercice physique et de longues promenades tous les jours, il est donc fortement déconseillé de les avoir en appartement ou en maison sans jardin.

Un fait triste à noter chez ses animaux est qu'ils sont souvent abandonnés, car quand ils sont jeunes ils tiennent dans la main et ont besoin de très peu de soins, mais à mesure qu'il grandit, ce cochon vietnamien nain augmente considérablement de taille et a besoin de beaucoup plus d'espace. Donc, si vous n'êtes pas prêt à invertir du temps pour prendre soin de lui, l'éduquer et lui donner tout ce dont il a besoin, mieux vaut ne pas avoir ce type d'animal de compagnie à la maison.

Le cochon vietnamien comme animal de compagnie - L'alimentation et les soins du cochon vietnamien

Durée de vie d’un cochon vietnamien

Comme son nom l'indique, le cochon vietnamien est originaire du continent asiatique. En effet, il est le résultat de plusieurs croisements entre quatre grandes races de cochons provenant de l’Asie du Sud-Est. Le saviez-vous ? Ces cochons atteignent la puberté à 3 mois et ne cesseront de croître jusqu'à l'âge de 3 ans. La durée de vie d'un cochon vietnamien est d'environ 15 à 20 ans.

Maladie du cochon vietnamien

Le cochon vietnamien doit être vacciné contre le tétanos et la maladie du rouget avec un rappel tous les ans, car ce sont deux maladies mortelles chez cette espèce. La vaccination pour la leptospirose est également indiquée pour les cochons qui vont souvent à l’extérieur.

Vous êtes arrivé à la fin de notre article. Nous espérons vous avoir informé sur ce magnifique et adorable animal qu'est le cochon vietnamien. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le cochon vietnamien comme animal de compagnie, nous vous recommandons de consulter la section Ce que vous devez savoir.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Le cochon vietnamien comme animal de compagnie
1 sur 4
Le cochon vietnamien comme animal de compagnie

Retour en haut