Partager

Le singe comme animal de compagnie

Le singe comme animal de compagnie

Nous utilisons couramment le terme "singe" pour désigner plus de 250 espèces de primates. Parmi les plus connus figurent le chimpanzé, le babouin, le gorille, le ouistiti, le bonobo et l'orang-outan. La beauté exotique de ces espèces et leurs similitudes physiques et comportementales avec les êtres humains incitent de nombreuses personnes à penser à adopter un singe domestique et à l'élever en captivité. Cependant, la plupart des gens ne sont pas conscients des risques de cette pratique....

Vous vous demandez si c'est une bonne idée d'avoir le singe comme animal de compagnie ? Les singes sont des animaux sauvages adaptés à la nature, où ils trouvent des conditions optimales pour leur développement physique, cognitif, émotionnel et social. En outre, l'élevage en captivité de certaines espèces de singes est légalement interdit dans de nombreux pays pour lutter contre le trafic d'animaux de compagnie exotiques, où nous verrons le cas précis de la France.

Dans notre nouvel article Le singe comme animal de compagnie de PlanèteAnimal nous verrons pourquoi il ne faut jamais adopter un singe comme animal de compagnie.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le ouistiti comme animal de compagnie

Le singe comme animal de compagnie ?

Les singes sont actuellement protégés par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), une convention créée par l'ONU pour réglementer le commerce et lutter contre le trafic illicite d'animaux. Toutefois, chaque pays peut avoir sa propre législation concernant l'élevage domestique d'espèces exotiques ou envahissantes.

Dans des pays par exemple comme le Chili, avoir un singe domestique est illégal et les tuteurs peuvent subir de sévères sanctions économiques. Toutefois, dans un pays comme l'Espagne, il est possible d'adopter un singe domestique, mais la provenance légale de l'animal doit être démontrée avec la documentation correspondante.

Évidemment, l'adoption d'un singe d'origine inconnue, ou par l'intermédiaire de particuliers ou d'Internet, n'est recommandée dans aucun pays. La plupart de ces animaux sont chassés, soudainement retirés de leur habitat et de leur communauté et emprisonnés dans des conditions déplorables jusqu'à ce qu'ils soient revendus sur le marché noir du trafic animalier. De plus, en adoptant un singe d'origine inconnue, nous contribuons indirectement à encourager le trafic d'animaux.

Pourquoi est-il illégal dans beaucoup d'endroits d'avoir un singe comme animal de compagnie ? Essentiellement, protéger les singes eux-mêmes des pratiques abusives qui sont courantes sur le marché noir pour l'achat et la vente d'animaux sauvages, ainsi que des mauvais traitements, des soins inappropriés et de la négligence dont ils souffrent souvent lorsqu'ils sont adoptés par des personnes qui ne connaissent pas les besoins spécifiques des singes.

Le bon sens et la logique devraient compléter les "lacunes" ou l'absence de législation spécifique sur l'élevage des animaux exotiques. En d'autres termes : bien qu'il soit permis, par exemple, d'avoir un singe marmouset ou ouistiti comme animal de compagnie dans certains pays, avant d'adopter cet animal, nous devons connaître ses besoins et nos limites afin de lui offrir les meilleures conditions pour son développement. Chaque animal, quelle que soit son espèce, mérite de mener une vie digne, heureuse et saine. Et leurs droits ne doivent jamais être menacés par nos souhaits.

Le singe comme animal de compagnie - Le singe comme animal de compagnie ?

Le singe : autorisé en France ?

Vous êtes en France et vous voulez avoir un singe domestique comme Léo Ferré ou encore Frida Kahlo ? Il faut d'abord voir ce que la législation française en dit.

La législation française classe les animaux sur le territoire français en trois catégories : les animaux domestiques (AN), les animaux non domestiques (NAC) et les animaux non autorisés, c'est-à-dire les animaux où leur commerce est illégal, leur possession, vente ou adoption est prohibée. Ce sont généralement des espèces dites rares, en voie de disparition, dangereuses ou protégées au niveau national, régional (Union Européenne) ou international.

Les textes législatifs régissant les animaux des deux premières catégories sont l'arrêté du 11 août 2006 fixant la liste des espèces, races ou variétés d'animaux domestiques et l'arrêté du 10 août 2004, modifié le 8 octobre 2018, relatif aux animaux d'espèces non domestiques. Ainsi, dans la catégorie des primates, les seuls singes autorisés sont les capucins ou les sajous, où toutes les autres espèces de primates sont ainsi interdites.

Attention, il est très difficile d'avoir un singe puisque les nouveaux animaux de compagnie sont soumis à autorisation préfectorale de détention, où le marquage des spécimens est obligatoire et la détention de l'animale est encadrée. Chez PlanèteAnimal, dans notre conception, nous ne tolérons pas l'élevage d'animaux et la captivité d'animaux exotiques. Ainsi, bien que la possession d'un capucin ou d'un cajou soit toléré, nous vous expliquons à présent pourquoi il ne faut JAMAIS adopter un singe domestique dans l'article Le singe comme animal de compagnie.

Le singe comme animal de compagnie - Le singe : autorisé en France ?

Le singe comme animal de compagnie comporte des risques pour la santé

Les singes (principalement ceux d'origine inconnue) peuvent transmettre certaines zoonoses, telles que la rage, la tuberculose, l'herpès, l'hépatite B et la candidose, par morsures ou griffures. Les zoonoses sont des pathologies qui peuvent être transmises entre différentes espèces. En outre, certaines espèces de grands singes sont vulnérables aux allergies et aux infections cutanées, principalement causées par des bactéries et des champignons.

D'autre part, certaines maladies qui nous sont communes peuvent sérieusement affecter la santé des singes. Principalement si cet animal ne reçoit pas une alimentation équilibrée et les soins nécessaires pour renforcer son système immunitaire.

Le singe comme animal de compagnie provoque des changements dans son comportement

Les singes sont des animaux très actifs, intelligents, curieux et sociables, ils doivent donc constamment faire travailler leur corps et leur esprit pour rester en bonne santé. Même lorsque les tuteurs ont beaucoup d'espace et leur offrent un environnement extérieur, la plupart des singes de compagnie finissent par développer des symptômes de stress ou d'ennui.

Comme les chiens et les chats, les singes présentent souvent certains problèmes de comportement associés à l'accumulation de tension et démontrent une augmentation notable de leur agressivité. De plus, comme ils ont besoin d'interagir pour développer leurs aptitudes sociales, les singes nés ou élevés en captivité peuvent aussi devenir agressifs à l'âge adulte, développer des comportements destructeurs en étant enfermés pendant plusieurs heures ou seuls à la maison et même des stéréotypes, des mouvements répétitifs et constants sans fin apparente.

Le singe comme animal de compagnie - Le singe comme animal de compagnie provoque des changements dans son comportement

Le singe comme animal de compagnie : des soins très difficiles

Vous pensez toujours que c'est une bonne idée d'avoir un singe comme animal de compagnie ? Il faut savoir que ces animaux ont besoin de soins très spécifiques pour se développer sainement en captivité.

Premièrement, il serait idéal de recréer l'habitat naturel de chaque espèce afin de fournir des conditions optimales pour le développement physique et mental. Les zoos, par exemple, tentent de conditionner l'espace des singes avec beaucoup d'arbres, de rochers, de terre, d'herbe, etc. Imaginez maintenant la difficulté de reproduire cet environnement sauvage dans notre maison. Même si vous avez beaucoup d'espace et que vous vous consacrez à le conditionner avec soin, toute cette structure continuera à être une réplique artificielle qui ne capturera jamais complètement l'essence de la nature (les climats, le soleil, les bruits, les odeurs).

Comme tous les animaux, les singes auront besoin d'une alimentation complète et équilibrée pour rester en bonne santé et se développer pleinement. Dans leur habitat naturel, les grands singes ont généralement une alimentation très variée, fraîche et naturelle. Cela signifie qu'il faut du temps, du dévouement et un bon investissement dans des produits frais et biologiques pour assurer une bonne alimentation à un "singe domestique". Outre les fruits et légumes, que vous devez préparer avec soin, vous devez également proposer des insectes à certaines périodes de l'année.

De plus, pour avoir un singe comme animal de compagnie, vous devez consacrer beaucoup d'attention à la stimulation mentale. Les singes sont des animaux très intelligents et sensibles, ils doivent donc travailler leurs capacités cognitives et émotionnelles pour rester en bonne santé, heureux et actifs. Comme nous l'avons mentionné, un singe sédentaire ou ennuyeux peut souffrir de stress et développer de nombreux problèmes de comportement (notamment destructeur). Ces animaux devraient profiter d'au moins plusieurs séances d'enrichissement et de jeux par jour.

D'autre part, il sera également essentiel de répondre à leurs besoins sociaux en leur offrant des moments d'interaction, de divertissement et d'affection. Par conséquent, de nombreux singes nés en captivité peuvent présenter des symptômes de dépression et même devenir agressifs envers les humains et les autres animaux. Rappelez-vous qu'il s'agit d'individus très sociables qui vivent en grands groupes.

N'oublions pas non plus que les singes auront besoin de soins médicaux spécialisés, ce qui n'est pas facile à trouver dans les villes. Il est également utile de rappeler que les singes devront également recevoir une attention particulière pour leur vermifugation interne et externe afin d'éviter une infestation.

Malheureusement, beaucoup de gens adoptent un singe comme animal de compagnie sans comprendre ses besoins spécifiques. Et c'est pourquoi beaucoup de "singes domestiques" finissent dans les zoos, quand ils ne sont pas abandonnés.

Le singe comme animal de compagnie, au final, une bonne idée ?

Comme vous l'avez peut-être remarqué, les soins dont les singes ont besoin pour mener une vie saine, heureuse et digne ne manquent pas. Et cela implique des investissements élevés tout au long de la vie de l'animal. Si nous ajoutons à tous les soins mentionnés ci-dessus les coûts élevés de l'adoption légale d'un singe et de sa documentation, nous n'avons pas tort de dire que le singe est un animal très cher.

Considérant tout ce qui précède, ce n'est pas une bonne idée d'avoir un singe comme animal de compagnie. Dans tous les cas, si vous considérez que vous pourriez offrir tous les soins ci-dessus, n'hésitez pas à consulter un spécialiste pour expliquer plus en détail tout ce que vous devez apprécier et préparer avant d'adopter un singe comme animal domestique.

Le singe comme animal de compagnie - Le singe comme animal de compagnie, au final, une bonne idée ?

Si notre article Le singe comme animal de compagnie de PlanèteAnimal vous a plu, nous vous conseillons les liens suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le singe comme animal de compagnie, nous vous recommandons de consulter la section Ce que vous devez savoir.

Écrire un commentaire sur Le singe comme animal de compagnie

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
yves Joubert
j'aimerais avoir avec moi un singe capucin pour en prendre soin et faire prendre conscience les personnes agées qui sont dans les Résidences de Personnes leurs bonheurs de connaitres ça.

Le singe comme animal de compagnie
1 sur 5
Le singe comme animal de compagnie

Retour en haut