Partager

Manchot empereur - taille, habitat et reproduction

 
Par Cristina Pérez Simón. 23 avril 2020
Manchot empereur - taille, habitat et reproduction

Le Manchot empereur (Aptenodytes forsteri) est un oiseau aquatique qui fait partie de la famille Sphenicidae, comme le reste des manchots. A différence des autres, le Manchot empereur est l'espèce la plus grande ainsi que celle qui vit le plus au Sud, en Antarctique. En outre, c'est la seule espèce de manchot qui se reproduit en hiver.

Bien que présentement il y'ait presque 600.000 individus, les manchots empereur sont extrêmement vulnérables. Ceci est dû à la réduction de la banquise en Antarctique, conséquence de l'augmentation de la température de l'océan. Vous voulez savoir pourquoi ? On vous l'explique dans cet article Manchot empereur - taille, habitat et reproduction de PlanèteAnimal dans lequel nous vous parlerons de la taille du Manchot empereur, de sa curieuse manière de se reproduire ainsi que de son habitat.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quelle est la différence entre un pingouin et un manchot ?

Manchot empereur : taille et caractéristiques

Le Manchot empereur est le plus grand et le plus lourd de tous les types de manchots. Sa taille moyenne est d'1,15 mètre pour un poids qui peut atteindre les 40 kilos. Son plumage est noir sur le dos du corps, y compris les nageoires, et son ventre est blanc. Mais s'il y a bien une caractéristique physique qui puisse nous permettre de le distinguer, c'est bien la tache orange qu'il a dans sa région auriculaire.

Ces oiseaux sont d'excellents nageurs. De fait, ils peuvent tenir jusqu'à 20 mn sous l'eau et descendre à des profondeurs supérieures à 500 mètres. Ceci est dû à son corps aérodynamique, ses ailes planes ainsi qu'à ses pieds palmés. Toutefois, ces manchots passent la majeure partie de l'année sur la glace. Pour s'isoler du froid, ils ont une épaisse couche de graisse en dessous de la peau. Il est également intéressant de savoir que son plumage est le plus dense connu à ce jour.

Dans les couches intérieures de son plumage s'accumulent une couche d'air qui fonctionne également comme isolant. Quand ils nagent, ils relâchent peu à peu cet air sous forme de bulles. Ces petites bulles d'air restent collées à la superficie de ses plumes et elles diminuent la résistance de l'eau à son corps, c'est ce qui leur permet d'arriver à nager à une vitesse maximum de 30 km/h.

Maintenant que vous connaissez la taille du Manchot empereur ainsi que certaines de ses caractéristiques, continuons notre article Manchot empereur - taille, habitat et reproduction afin de vous parler de l'habitat du Manchot empereur.

Manchot empereur - taille, habitat et reproduction - Manchot empereur : taille et caractéristiques

Habitat du Manchot empereur

Les Manchots empereur forment des grandes colonies qu'ils établissent sur les épaisses couches de la banquise qui entoure l'Antarctique. Dans ces lieux aux températures extrêmes, ils passent l'hiver entier dans un endroit où le soleil n’apparaît pas. Pour rester bien chauds, ils se collent les uns aux autres et ils échangent de place pour parfois être au centre de la masse des manchots. C'est aussi à cette époque qu'ils se reproduisent.

En décembre le soleil se lève et arrive l'été. Les poussins commencent à avoir des plumes, juste avant que leurs parents muent. Fin Février, les deux processus sont terminés et ils partent tous vers les mers froides qui entourent le continent. Ils y passent plusieurs semaines durant lesquelles ils se nourrissent de Krill, de poissons et de calamars. De cette manière, ils accumulent des graisses pour affronter un nouvel hiver.

Si vous voulez savoir ce que mangent les manchots, c'est par ici : L'alimentation du manchot

Manchot empereur - taille, habitat et reproduction - Habitat du Manchot empereur

Reproduction du Manchot empereur

Vers fin Mars ou Avril, l'Automne arrive en Antarctique, époque durant laquelle la banquise s'épaissit de plus en plus. Les manchots se réunissent dessus et forment d'énormes colonies dans lesquelles ils chercheront leur partenaire pour se reproduire, qui changera d'une année sur l'autre. C'est ainsi que commence la reproduction du Manchot empereur.

La parade nuptiale de cette oiseau est une des plus longues qui existe. Durant environ trois semaines, les mâles émettent une série de cris afin d'attirer l'attention des femelles, ce qui rend la colonie extrêmement bruyante. Le chant de chaque Manchot empereur présente des différences individuelles qui permettent aux femelles de décider celui qu'elles préfèrent.

Le mâle choisi par une femelle réalise une série de mouvements qu'elle imitera. On pourrait presque dire qu'ils dansent ensemble afin d'affirmer leur relation. Juste après, les deux se déplacent dans la colonie, indiquant aux autres qu'ils ont décidé d'être ensemble. Pour conclure, les deux spécimens inclinent la tête, indiquant le début de l'accouplement.

Si vous vous demandez quelle est la différence entre un pingouin et un manchot, c'est par ici : Quelle est la différence entre un pingouin et un manchot ?

Manchot empereur - taille, habitat et reproduction - Reproduction du Manchot empereur

Incubation du Manchot empereur

Concluons notre article Manchot empereur - taille, habitat et reproduction en vous parlant de la la singulière manière d'incuber du Manchot empereur.

Après trois semaines de gestation, la femelle pond un seul œuf. A ce moment, commence l'incubation du Manchot empereur, une tache très dure de laquelle se chargera le mâle. Pour ce faire, il met l'oeuf sur ses pattes et il le couvre avec ses plumes, formant un genre de marsupiaux. Il restera dans cette même position et sans se nourrir durant les mois de Mai et de Juin.

Pendant ce temps, les femelles entreprennent un long voyage vers la mer afin de se nourrir. Quand elles sont de retour, les œufs ont éclot et les poussins attendent affamés. Bien heureusement, les femelles reviennent avec leur jabot plein de nourriture et elles la régurgitent pour nourrir les petits. A partir de ce moment, les femelles se chargent de s'occuper des poussins pendant que les mâles vont vers la mer pour se nourrir.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter cet autre article Où vivent les manchots ?

Comment un Manchot empereur s'occupe de ses petits ?

Durant les premiers mois de vie du poussin, les deux congénères se remplacent pour le maintenir chaud et pour obtenir de la nourriture. Ce n'est qu'en Septembre, avec l'arrivée du Printemps, que les poussins sortent de la protection de leurs parents. Les parents commencent donc à partir pêcher ensemble afin de satisfaire les besoins de leur petit.

En décembre arrive l'été et les poussins ont 5 mois. Ils ont bien grandi et leur duvet disparaît, laissant place à des plumes imperméables. Quand cela se produit, ils sont prêts à se séparer de leurs parents, même s'ils ne savent pas vraiment nager, plonger ni pêcher. Pour apprendre, ils passeront 5 ou 6 ans sur la banquise jusqu'à ce qu'ils puissent revenir à la colonie et chercher un partenaire pour s’accoupler.

Manchot empereur - taille, habitat et reproduction - Incubation du Manchot empereur

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Manchot empereur - taille, habitat et reproduction, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Ancel, A., Gilbert, C. & Beaulieu, M (2013). The long engagement of the emperor penguin. Polar Biol 36, 573–577.
  • Davenport, J., Hughes, R. N., Shorten, M., & Larsen, P. S. (2011). Drag reduction by air release promotes fast ascent in jumping emperor penguins—a novel hypothesis. Marine Ecology Progress Series, 430, 171-182.
  • Fretwell, P. T., LaRue, M. A., Morin, P., Kooyman, G. L., Wienecke, B., Ratcliffe, N., ... & Trathan, P. N. (2012). An emperor penguin population estimate: the first global, synoptic survey of a species from space. PloS one, 7(4).
  • Robisson, P., Aubin, T., & Bremond, J. C. (1993). Individuality in the voice of the emperor penguin Aptenodytes forsteri: adaptation to a noisy environment. Ethology, 94(4), 279-290.
  • Stonehouse, B. (1952). Breeding Behaviour of the Emperor Penguin. Nature 169, 760.
  • Trathan, P. N., Wienecke, B., Barbraud, C., Jenouvrier, S., Kooyman, G., Le Bohec, C., ... & LaRue, M. (2019). The emperor penguin-Vulnerable to projected rates of warming and sea ice loss. Biological Conservation, 108216.
  • Wienecke, B., Raymond, B., & Robertson, G. (2010). Maiden journey of fledgling emperor penguins from the Mawson Coast, East Antarctica. Marine Ecology Progress Series, 410, 269-282.

Écrire un commentaire sur Manchot empereur - taille, habitat et reproduction

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Manchot empereur - taille, habitat et reproduction
1 sur 5
Manchot empereur - taille, habitat et reproduction

Retour en haut