menu
Partager

Alano espagnol

4 mars 2022
Alano espagnol

Malgré son apparence et son histoire, l'Alano espagnol est un chien qui peut faire office d'excellent compagnon de vie et ce, même dans les petits appartements. Bien entendu, vous devez lui offrir une stimulation physique et mentale et il doit être correctement socialisé et éduqué dès ses premières semaines de vie afin de contrôler certains aspects de son caractère naturel. Il s'agit d'une race très ancienne qui a failli s'éteindre, mais qui est encore respectée et appréciée aujourd'hui pour ses talents et son histoire. C'est un chien de taille moyenne, au museau court, doté d'une grande force et d'un grand courage et qui est très fidèle à son maître.

Continuez à lire cette fiche de race de PlanèteAnimal afin de découvrir toutes les caractéristiques de l'Alano espagnol, son origine, son caractère, son éducation, ses soins, sa santé et où en adopter un !

Origine
  • Europe
  • Espagne
Nomenclature de la FCI
  • Groupe II
Caractéristiques physiques
Hauteur
  • 15-35
  • 35-45
  • 45-55
  • 55-70
  • 70-80
  • Plus de 80 cm
Poids adulte
  • 1-3
  • 3-10
  • 10-25
  • 25-45
  • 45-100
Espérance de vie
  • 8-10
  • 10-12
  • 12-14
  • 15-20
Activité physique recommandée
  • Faible
  • Moyenne
  • Ëlevée
Climat recommandé
Type de poils

Origine de l'Alano espagnol

L'Alano espagnol est une race très ancienne. On pense que ces chiens sont entrés en Europe avec l'arrivée des tribus Alano aux IVe et Ve siècles, époque où ils étaient très appréciés pour certains travaux comme la chasse au gros gibier, la garde et l'élevage. Ils ont été les compagnons de la conquête espagnole de l'Amérique et les premières références historiques écrites remontent à 1247 par Gonzalo de Berceo. Cette appréciation s'est étendue à d'autres pays du continent comme l'Allemagne, la France et l'Angleterre. Dans ce dernier pays, la presse a écrit ce qui suit à propos d'un spécimen de l'Alano espagnol : "... en se battant, il ne tient son adversaire que par la tête, il est silencieux et insensible à la douleur...".

Au XIXe siècle et après les changements dans le mode de vie des humains, l'Alano a perdu beaucoup de son importance et d'autres races sont devenues plus importantes et il a bien failli disparaître... Ce n'est que grâce aux efforts de certains cynologues, dans les années 80, qu'il a pu survivre car ils ont entrepris de récupérer cette prestigieuse race canine.

Caractéristiques de l'Alano espagnol

L'Alano espagnol est un chien de taille moyenne, il a une hauteur au garrot de 60 à 65 cm et un poids de 40-45 kg. Les mâles sont plus grands que les femelles. Il a un profil droit, long, rustique et harmonieux et une structure corporelle qui lui confère agilité, endurance et rapidité. Ses membres sont bien attachés, fermes et musclés et la queue est de basse insertion, épaisse et elle ne dépasse généralement pas la hauteur du jarret. Sa poitrine est large et profonde avec une cage thoracique arrondie.

La tête de l'Alano espagnol est brachycéphale et elle est équipée d'un museau court, profond et large, d'une dépression nasofrontale marquée et un crâne fort et large d'aspect carré. Ses oreilles sont d'hautes insertions, plutôt repliées sur la face, bien écartées et pointues. Malheureusement, à ce jour, de nombreuses personnes coupent encore les oreilles de l'Alano espagnol, une pratique cruelle et totalement inutile. Son cou présente des rides et des plis qui créent un genre de double menton. Sa truffe est large, noire et grande et ses narines sont bien définies. Ses yeux sont bridés, de couleur ambre, jaune ou noisette, ce qui leur donne une expression sérieuse.

Les couleurs de l'Alano espagnol

Son pelage est court et épais et il présente généralement des couleurs caractéristiques comme le marron dans toutes ses variantes, y compris le grisâtre et le bleuâtre. Les autres nuances de couleur qui peuvent apparaître dans l'Alano espagnol sont les suivantes :

  • Ciré
  • Baie
  • Carboné
  • Gris

Certains spécimens peuvent présenter une tache noire sur la tête et d'autres taches noires sur des parties du corps comme le cou, la poitrine ou les membres.

Comment le chiot Alano espagnol ?

Comme il s'agit d'un chien aux bonnes proportions, on peut voir dès son jeune âge qu'il deviendra très grand. Ils doivent rester avec leur mère jusqu'à l'âge de 2 ou 3 mois au moins, puis être nourris avec des croquettes faites pour chiots qui leur offre la quantité de protéines, de graisses et de nutriments essentiels pour qu'ils grandissent en bonne santé.

L'Alano espagnol est un chien potentiellement dangereux ?

L'Alano ne figure pas sur la liste des races considérées comme potentiellement dangereuses. Toutefois, étant donné que nombre de ses caractéristiques physiques coïncident avec celles mentionnées dans la loi établie, si un chien présente un comportement pouvant être qualifié de dangereux, il est possible qu'il soit considéré comme potentiellement dangereux et qu'il soit nécessaire d'avoir le permis correspondant pour la possession d'un chien PPD.

Caractère de l'Alano espagnol

Le caractère et le comportement de l'Alano espagnol sont le résultat de la nature de sa race et des utilisations auxquelles il a été soumis au fil du temps. Il se caractérise par le fait d'être un chien courageux, sûr de lui, équilibré, calme et constamment en alerte. Ce n'est pas un chien qui aboie et il est très noble.

Il a tendance à être le chien d'un seul "maître", auquel il obéit et il sera fidèle jusqu'à la fin de ses jours. Ce n'est pas un chien très affectueux, mais il montrera de l'affection envers son tuteur. A condition d'avoir été correctement dressé et socialisé et de réduire son instinct de force et d'agressivité, il tolère bien les étrangers et les autres animaux.

Dressage et éducation de l'Alano espagnol

Comme nous l'avons déjà mentionné, il est important que ces chiens soient bien socialisés dès son plus jeune âge car c'est ce qui permettra d'éviter les comportements agressifs avec les inconnus. L'éducation est aussi très importante pour en faire un excellent chien de compagnie et afin de freiner leur instinct déterminé et agressif. Cette formation doit bien sûr se faire par renforcement positif, sinon nous n'obtiendrions pas les résultats escomptés et le bien-être de votre chien se verra affecté.

Le renforcement positif est une forme de conditionnement qui consiste à récompenser un comportement souhaitable sans punir un comportement indésirable. De cette façon, l'apprentissage est bien plus efficace, plus rapide et plus agréable pour le chien. Découvrez comment éduquer un chiot dans cet autre article.

Soins de l'Alano espagnol

L'Alano espagnol est un chien qui s'adapte aussi bien à la vie en intérieur qu'en extérieur. Il a besoin d'un minimum de trois promenades par jour, dont une au moins qui sera consacrée à une activité physique en plein air sans laisse, comme des jeux dans un parc, de longues courses ou des sports de plein air.

De plus, il convient de leur offrir une stimulation mentale afin qu'ils ne s'ennuient pas, ne développent pas de comportements répétitifs ou de stéréotypies. Pour y parvenir, il sera essentiel d'assurer un enrichissement adéquat de l'environnement, ainsi que de consacrer un certain temps chaque jour à jouer avec notre Alano espagnol.

Comme ses poils sont courts, l'hygiène de la fourrure ne nécessite pratiquement aucun soin. Il devra être lavé lorsqu'il sera très sale et il faudrait le brosser au moins une fois par semaine afin d'éliminer les poils et les cellules mortes et favoriser la circulation sanguine de la peau. Les dents, les oreilles et les yeux doivent également être nettoyés pour prévenir les maladies et les infections.

L'alimentation doit être complète et destinée à l'espèce canine, afin de garantir qu'elle obtienne tous les nutriments nécessaires au maintien de sa santé et de sa qualité de vie.

Santé de l'Alano espagnol

La santé de ces chiens est très bonne, ils ont une espérance de vie d'environ 12 ans. Ce sont des canidés forts et sains, sans maladies héréditaires. Néanmoins, les plis de la peau peuvent prédisposer au développement de dermatites de contact, ainsi qu'à l'accumulation de saletés, de graisses et de squames qui peuvent entraîner des infections et des démangeaisons.

Il est essentiel que ces chiens fassent l'objet de contrôles de routine et d'une médecine préventive par le biais de la stérilisation, de la vaccination et de l'administration de vermifuges .

Que faire pour adopter un Alano espagnol?

L'Alano espagnol est un chien que l'on trouve aujourd'hui dans certains refuges et abris, notamment dans des pays européens comme l'Espagne. Dans ce pays, c'est un chien facile à adopter. Avant de l'adopter, il est essentiel de vous poser la question pour savoir si vous êtes capable de bien prendre soin d'un Alano espagnol, tenant bien compte du fait qu'ils ont besoin d'une formation et d'une éducation appropriées dès leur plus jeune âge, d'une activité physique quotidienne et de soins qui leur permettront de jouir d'une bonne qualité de vie. Un chien n'est pas un jouet, mais un membre de votre famille que vous devez soigner, aimer et respecter comme il le mérite.

Photos de Alano espagnol

Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Alano espagnol

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?
Alano espagnol
1 sur 6
Alano espagnol

Retour en haut