menu
Partager

Un chien oublie-t-il son maître ? - Comportement canin

 
Par Giuseppe Antonio Terlizzi, Vétérinaire. 21 avril 2021
Un chien oublie-t-il son maître ? - Comportement canin

Voir les fiches de Chiens

Les relations entre les êtres vivants sont fondées sur un sentiment physiologique, sentimental, convivial, opportuniste ou simplement sur la sympathie. La naissance d'une relation, qu'elle soit sentimentale ou amicale, n'a pas toujours une frontière bien définie. Il serait difficile de dire avec exactitude quand vous êtes devenu ami avec quelqu'un et précisément pour quelle raison. En effet, les relations naissent parfois par hasard et ne se consolident qu'avec le temps, jour après jour.

Il en va de même pour le lien qui nous unit à nos animaux de compagnie qui, depuis leur adoption, nous donnent toujours beaucoup en demandant peu en retour. Ce n'est pourtant pas une loi universelle que la relation chien-tuteur s'installe, mais surtout il n'est pas convenu que ce soit nous qui choisissions un chien... et si c'était lui qui nous choisissait ? Vous voulez tout savoir sur les chiens ? Comment savoir si mon chien m'aime ? Quel est le langage des chiens ? Comment mon chien me voit-il ? Comment voit un chien ? Ne manquez pas cet article de PlanèteAnimal, Un chien oublie-t-il son maître ? Comportement canin, pour connaître la réponse à toutes ces questions, et bien plus. Restez avec nous jusqu'à la fin pour découvrir à quoi ressemble un amour de chien !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Un chat choisit son maître ?

Un chien oublie-t-il son maître ? - Comportement du chien envers son tuteur

"Pourquoi est-ce que mon chien me suit partout ?", vous demandez-vous peut-être. Dans la relation entre l'humain et le chien, c'est certainement l'humain qui fait office de meneur. Ceci est dû à la domestication du chien qui a eu lieu il y a des milliers d'années et qui a certainement conduit à une co-évolution de notre relation avec les chiens. Un chien câlin domestique est un chien qui a acquis les bases d'une coexistence harmonieuse avec l'être humain, et on suppose que ce sont les hommes qui ont appris au chien à cohabiter avec nous. Mais est-ce toujours le cas ? Existe-t-il des cas où un chien ne reconnaît pas dans son propre humain un leader à suivre et en qui faire confiance en permanence ? Un chien oublie-t-il son maître ?

Il est certain que si nous vivons seuls avec notre chien, ce dernier identifie en nous une figure à suivre. Qu'il s'agisse d'un chiot ou d'un chien adulte, il comprendra toujours très bien l'engagement et le dévouement qu'un être humain investit pour le faire se sentir bien. C'est ce qui explique alors que le chien "nous caresse", vienne toujours sur nous, ou nous lèche (un chien qui lèche son maître peut le faire pour plusieurs raisons, et l'une d'entre elles est l'expression de son amour pour nous). Le jeu de force est basé sur la satisfaction des besoins primaires de l'animal qui l'amèneront à faire confiance aveuglément à une ou plusieurs personnes.

Si, par exemple, nous vivons dans une famille moyennement nombreuse dans laquelle, évidemment, il y a aussi un chien, la situation sera différente. Dans ce cas, le chien établira une sorte de hiérarchie sentimentale basée sur l'engagement et le dévouement des différents membres de la famille à son égard. Nous pourrions certainement le définir comme un comportement égoïste mais, d'un autre côté, le retour en termes d'affection et de loyauté de la part du chien est incommensurable.

Le chien est un observateur attentif qui évalue en permanence le comportement des différents membres de la famille dans la dynamique domestique. Il a été démontré qu'en plus d'évaluer le comportement de chacun des membres de sa famille à son égard, il peut se faire une idée et un jugement sur la façon dont les membres de la famille se comportent entre eux !

Bien sûr, les leaders seront élus en fonction de la satisfaction des besoins fondamentaux du chien. Comme mentionné précédemment, le chien aura plus de sympathie pour ceux ou celles qui le dirigent de manière plus affectueuse et cohérente. Si depuis qu'il est petit il a été nourri, nettoyé, soigné, sorti et diverti par un membre de la famille en particulier, mettons qu'il s'agit de la maman, il verra alors dans la figure maternelle sa maîtresse. Il sera évidemment attaché au reste de la famille de différentes manières, mais la maman restera le personnage principal de ses journées.

À quel âge un chien nous choisit comme maître ?

Si vous adoptez un chiot, ce sont certainement ses premiers mois de vie qui détermineront un lien indissoluble avec votre ami à quatre pattes. Cette forme de sentiment précoce est définie comme imprinting et a été étudiée et démontrée depuis de nombreuses années. L'imprinting est un type particulier d'apprentissage par exposition, présent sous différentes formes et à différents degrés chez tous les vertébrés. Il sert à fixer une mémoire stable des caractéristiques visuelles des individus. Cela signifie que le chien commencera à nous reconnaître comme son leader dès son plus jeune âge en apprenant quelles sont les bases d'une bonne cohabitation comme l'heure de faire ses besoins et des repas ainsi que les interdictions spécifiques dans la maison (comme détruire le canapé par exemple).

Les règles sont la seule solution et le seul secret d'une cohabitation harmonieuse entre humain et chien. Celles-ci doivent certainement être définies à la maison afin de pouvoir se faire confiance et laisser tranquillement notre ami à quatre pattes seul à la maison pendant quelques heures. Cependant, les règles à l'extérieur de la maison sont également importantes. La gestion de la promenade doit être faite dès les premiers mois de la vie du chien afin de faire comprendre à notre animal qui décide de la direction de la promenade et qui décide quand et comment s'arrêter. Cela peut sembler une approche totalitaire de ce qui est une relation affective mais c'est certainement la seule façon de pouvoir aller au parc sans être traîné d'un côté à l'autre par notre chien et sans profiter de la promenade ensemble.

Un chien oublie-t-il son maître ? - Comportement canin - À quel âge un chien nous choisit comme maître ?

Mais quand sommes-nous sûrs que le chien nous a choisis comme maître ?

Comment reconnaître un chien amoureux de son tuteur ? Les signaux que nous devons remarquer dans la vie quotidienne avec notre chien sont peu nombreux et simples. Il est facile de comprendre quand un chien est suspendu à nos lèvres, il suffit de voir où son attention est dirigée quand il décide de faire quoi que ce soit. Si nous remarquons que notre ami à quatre pattes vient toujours s'asseoir à nos pieds en cherchant notre attention et en soutenant notre regard avec respect et soumission, cela signifie que c'est fait ! De même, lorsqu'il y a des inconnus dans la maison qui jouent et stimulent notre chien, il cherchera toujours à obtenir notre permission avant de se lancer.

Comme nous l'avons dit précédemment, les signaux sont peu nombreux mais clairs et il faudra surtout garder à l'esprit qu'un peu de force de poignet peut aider à mieux vivre ensemble. Il est normal de considérer le chien comme notre égal, mais il est également important d'établir les hiérarchies de la cohabitation. Un chien est beau, gentil et obéissant mais si de l'autre côté il y a un humain distrait et permissif qui lui accorde trop de choses, il se peut que notre chien soit très indiscipliné !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Un chien oublie-t-il son maître ? - Comportement canin, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Un chien oublie-t-il son maître ? - Comportement canin
1 sur 2
Un chien oublie-t-il son maître ? - Comportement canin

Retour en haut