menu
Partager

Vermifuge pour chien : effets secondaires

 
Par Cristina Pascual. 7 juillet 2022
Vermifuge pour chien : effets secondaires

Voir les fiches de Chiens

L'utilisation de tout médicament comporte un rapport risque-bénéfice. Le bénéfice est, logiquement, l'effet pharmacologique, tandis que le risque est lié à l'apparition d'éventuels effets secondaires. Les médicaments antiparasitaires ne sont pas exempts de provoquer ces effets indésirables, bien que la gravité de ces réactions et la probabilité de leur survenue puissent varier considérablement en fonction du principe actif et de la voie d'administration.

Si vous vous demandez ce qui peut se passer après avoir vermifugé un chien, nous vous recommandons de poursuivre la lecture de cet article de PlanèteAnimal, dans lequel nous parlerons des principaux effets secondaires du vermifuge pour chien.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Drontal pour chat - Avis, effets secondaires, prix

Vomissements et diarrhée

Les selles après l'application d'un vermifuge pour chien peuvent être plus molles ou présenter de petites taches blanches, qui correspondent aux parasites internes expulsés. Ainsi, les vomissements et la diarrhée font partie des effets secondaires de vermifuge pour chien les plus courants lorsque ceux-ci sont administrés par voie orale. Ces médicaments peuvent induire de tels effets indésirables en provoquant une irritation de la muqueuse gastro-intestinale, une hypersensibilité ou même une stimulation cholinergique.

Dans la plupart des cas, les vomissements et la diarrhée sont bénins et ne nécessitent pas de traitement. Cependant, lorsqu'elles sont très abondantes ou se prolongent sur une longue période, il est important de se rendre dans un centre vétérinaire pour établir une thérapie appropriée et éviter la déshydratation de l'animal. De même, si les vomissements ou la diarrhée sont accompagnés de sang (frais ou digéré), il est important d'en informer le vétérinaire qui a prescrit le médicament.

Dans cet autre article, nous parlons des différents Types de diarrhée chez le chien.

Obstruction intestinale

Lorsque les chiens sont fortement parasités par des nématodes gastro-intestinaux, le vermifuge peut entraîner une occlusion intestinale en provoquant la mort soudaine de tous les parasites.

Le risque d'occlusion intestinale est le plus élevé chez :

  • Les petits chiens à forte charge parasitaire.
  • Lorsque l'on administre des médicaments antiparasitaires, comme le pyrantel ou le praziquantel, qui tuent les helminthes (vers) en provoquant une paralysie rigide ou spastique. Cela rend difficile l'élimination des vers dans les selles et peut entraîner une occlusion intestinale. Par conséquent, en cas de parasitose grave, il est recommandé de traiter avec des médicaments qui produisent une paralysie flasque, comme les lactones macrocycliques.

Réactions allergiques

Tant les substances actives que les excipients qui les accompagnent peuvent produire des réactions allergiques ou d'hypersensibilité chez le chien, quelle que soit la voie d'administration. Les signes qui peuvent accompagner ces réactions allergiques sont les suivants :

  • Œdème généralisé
  • Démangeaisons
  • Urticaire
  • Anaphylaxie

En cas de réactions allergiques locales, un traitement symptomatique en ambulatoire est généralement suffisant. Toutefois, les réactions d'anaphylaxie peuvent avoir des conséquences fatales pour les animaux. Dans ces cas, il est essentiel d'agir rapidement et de fournir un traitement hospitalier.

Il convient de mentionner que ces réactions allergiques peuvent également se produire chez les tuteurs lorsqu'ils administrent ces médicaments à leurs chiens. Par conséquent, les personnes ayant une peau sensible ou des allergies connues à tout médicament doivent manipuler ces produits avec précaution et porter des gants.

Réactions locales

Les vermifuges administrés par voie parentérale (injectables) ou topique (pipettes, colliers, etc.) peuvent produire des réactions locales à l'endroit d'inoculation ou sur la zone d'administration. Certaines des réactions les plus fréquentes sont :

  • Érythème (rougeur de la peau)
  • Alopécie
  • Prurit (démangeaisons)
  • Douleur dans la zone d'inoculation
  • Lésions granulomateuses

Dans la plupart des cas, il s'agit de réactions légères qui disparaissent spontanément ou ne nécessitent qu'un traitement symptomatique pour soulager les démangeaisons ou la gêne associées.

Vermifuge pour chien : effets secondaires - Réactions locales

Signes neurologiques

Bien que beaucoup moins fréquents, les médicaments antiparasitaires peuvent également produire des effets neurotoxiques entraînant des signes neurologiques tels que :

  • Mydriase : dilatation des pupilles.
  • Myosis : contraction des pupilles.
  • Diminution du niveau de conscience : comme la dépression ou la léthargie.
  • Ataxie : incoordination.
  • Tremblements.
  • Convulsions.

Si l'un de ces effets indésirables apparaît après avoir vermifugé un chien, il est indispensable de se rendre d'urgence dans un centre vétérinaire, où un examen neurologique de l'animal sera effectué et où le traitement approprié sera établi dans chaque cas.

Effets pendant la gestation ou l'allaitement

Il existe des médicaments antiparasitaires capables de traverser la barrière placentaire et de produire des effets embryotoxiques, tératogènes ou mutagènes chez l'embryon ou le fœtus. De même, il existe des médicaments à élimination lactogène (via le lait) qui peuvent être toxiques pour les chiots allaités.

Par conséquent, pendant la gestation et la lactation, seuls les vermifuges dont la sécurité a été prouvée chez les chiennes en gestation ou en lactation doivent être utilisés. Si la sécurité du médicament n'a pas été démontrée à ces stades, il ne doit être utilisé qu'après une évaluation soit effectuée par un vétérinaire.

Autres effets secondaires du vermifuge pour chien

Tout au long de cet article, nous avons mentionné les effets secondaires les plus courants qui surviennent après la vermifugation d'un chien. Cependant, ces médicaments peuvent être toxiques pour de nombreux autres appareils et systèmes, et peuvent causer :

  • Cardiotoxicité
  • Hépatotoxicité
  • Néphrotoxicité
  • Etc.

Par conséquent, chaque fois que nous administrons un médicament à notre chien, il est essentiel de surveiller l'apparition éventuelle d'effets indésirables. Qu'ils soient légers ou graves, ils doivent être signalés au vétérinaire prescripteur, qui décidera si un traitement est nécessaire ou non.

Enfin, en cas de surdosage d'un vermifuge pour chien, il est indispensable de consulter un vétérinaire dans les plus brefs délais. Dans ces cas-là, les effets qui peuvent se produire sont également ceux décrits ci-dessus, mais avec une plus grande intensité et une plus grande rapidité.

Si cet article "Vermifuge pour chien : effets secondaires" vous a été utile, ces autres articles de PlanèteAnimal pourraient également vous intéresser :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Vermifuge pour chien : effets secondaires, nous vous recommandons de consulter la section Vermifugation.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Vermifuge pour chien : effets secondaires
1 sur 2
Vermifuge pour chien : effets secondaires

Retour en haut