Partager

Animaux homosexuels

 
Par Elisa Poch de Feliu, Rédactrice. 11 novembre 2020
Animaux homosexuels

Le monde animal prouve que l'homosexualité est quelque chose de naturel chez des centaines d’espèces, voire même chez presque toutes les espèces animales. Une étude approfondie réalisée en 1999 a observé le comportement de 1.500 espèces d'animaux supposés homosexuels.

Toutefois, cette étude et plusieurs autres menées au fil des ans ont prouvé que la question va bien au-delà de l'étiquetage des animaux en tant qu'homosexuels, bisexuels ou hétérosexuels. Chez les animaux, il n'y a pas de traces de préjugés ou de rejets en la matière, la sexualité est traitée comme quelque chose de tout à fait normal et sans les tabous qui existent chez les humains.

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous vous expliquons s'il existe effectivement des animaux homosexuels, ce que l'on sait jusqu'à présent et nous vous racontons quelques histoires de couples formés par des animaux du même sexe qui se sont fait connaître dans le monde entier. Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quels sont les animaux les plus exotiques du monde ?

L'homosexualité chez les animaux

Y a-t-il des animaux homosexuels ? Est-ce que ça existe ? La réponse est oui, par définition, l'homosexualité se caractérise par le fait qu'un individu ait des relations sexuelles avec un autre individu du même sexe. Bien que certain.es auteurs et autrices soient contre l'utilisation du terme homosexualité pour les êtres non humains, il est plus correct de dire qu'il existe des animaux homosexuels que le fait de les caractériser comme des animaux gay ou lesbiens.

Les principales recherches déjà effectuées sur le sujet sont regroupées dans un livre publié en 1999 par le biologiste canadien Bruce Bagemihl. Dans son ouvrage Biological Exuberance: Animal Homosexuality and Natural Diversity ("Exubérance biologique : homosexualité animale et diversité naturelle")[1], il rapporte que le comportement homosexuel est presque universel dans le monde animal : il a été observé chez plus de 1.500 espèces d'animaux et bien documenté chez 450 d'entre elles, chez les mammifères, les oiseaux, les reptiles et les insectes, par exemple.

Selon l'étude de Bagemihl et de plusieurs autres chercheurs, il existe une grande diversité sexuelle dans le monde animal, non seulement en matière d'homosexualité ou de bisexualité, mais aussi en ce qui concerne la pratique courante du sexe pour le simple plaisir de l'animal, sans but reproductif.

Cependant, certains chercheurs affirment qu'il existe peu d'espèces animales qui aient une orientation homosexuelle pour la vie, comme c'est le cas, par exemple, des moutons (Ovis orientalis aries). Dans le livre Animal Homosexuality : A Biosocial Perspective (Homosexualité animale : une perspective biosociales)[2], le chercheur Aldo Poiani affirme que, durant leur vie, 8% des moutons refusent de s'accoupler avec des femelles, mais le font généralement avec d'autres moutons mâles. Nous verrons dans cet article que certains animaux autres que les moutons restent pendant des années avec leur même partenaire du même sexe.

Raisons de l'homosexualité chez les animaux

Parmi les raisons invoquées par les chercheurs pour justifier le comportement homosexuel chez les animaux, si des justifications sont nécessaires, figurent la recherche de la création ou du maintien de communautés, l'affirmation sociale, les questions d'évolution ou encore l'absence de mâles dans un certain groupe, comme nous le verrons dans la suite de notre article.

Grillons, singes, crabes, lions, canards sauvages.... dans chaque espèce, les études, non concluantes, montrent que les relations homosexuelles ne sont pas seulement une question de sexe, mais, dans beaucoup de cas, également d'affection et de camaraderie. Il existe d'innombrables animaux du même sexe qui créent des liens sentimentaux et restent ensemble pendant de très nombreuses années, comme les éléphants. Ici, vous pouvez en savoir plus sur la façon dont les animaux communiquent.

Nous vous présentons ci-dessous quelques espèces pour lesquelles il existe des recherches et/ou des informations sur les couples homosexuels, ainsi que certains des cas les plus connus d'homosexualité dans le monde animal.

Macaques-japonais (Macaca fuscata)

Pendant la saison des amours, la compétition entre les macaques japonais est grande. Les mâles sont en compétition les uns avec les autres pour attirer l'attention d'éventuelles partenaires, mais ils sont également en compétition avec d'autres femelles. Ces dernières grimpent les unes sur les autres et se frottent les parties génitales entre elles pour se conquérir. Si l'objectif est atteint, elles peuvent rester ensemble pendant des semaines, même pour se défendre contre d'éventuels rivaux, qu'il s'agisse de mâles ou d'autres femelles. Mais ce qui a été constaté dans l'étude du comportement de cette espèce est que même lorsque les femelles participent à des relations sexuelles avec d'autres femelles, elles s'intéressent quand même toujours aux mâles, ce qui signifie que nous avons affaire à des animaux bisexuels.[3]

Image: Paul Vasey

Manchots (Spheniscidae)

Il existe plusieurs exemples de comportements homosexuels chez les manchots. Un couple homosexuel de cette espèce vivant dans un zoo en Allemagne a notamment fait couler beaucoup d'encre. En 2019, deux manchots mâles auraient ainsi volé un œuf dans le nid d'un couple hétérosexuel mais, malheureusement, l'œuf n'a pas éclos. Non satisfaits, en octobre 2020, ils ont volé tous les œufs d'un autre nid, cette fois d'un couple de manchots formé par deux femelles.[4] À l’heure actuelle, nous n’avons aucune information sur l'éclosion ou non de ces oeufs. En 2020, un autre couple de femelles manchots avait aussi couvé et fait éclore un œuf à l'aquarium de Valence, en Espagne (voir photo ci-dessous).

Vautours-fauves (Gyps fulvus)

En 2017, un couple formé de deux mâles a acquis une renommée internationale lorsqu'ils sont devenus parents. Les vautours du zoo Artis à Amsterdam, en Hollande, qui étaient ensemble depuis des années, ont fait éclore un œuf. Le personnel du zoo avait placé dans leur nid un œuf qui avait été abandonné par sa mère et les deux vautours se sont parfaitement occupés de la tâche (voir photo ci-dessous).[5]

Image: Zoo Artis

Mouches des fruits (Tephritidae)

Le saviez-vous ? Dans les premières minutes de leur vie, les mouches des fruits essaient de copuler avec toute mouche qui leur est proche, qu'elle soit femelle ou mâle. Ce n'est qu'après avoir appris à identifier l'odeur des femelles vierges que les mâles commencent à se concentrer exclusivement sur elles.

Bonobos (Pan paniscus)

Le sexe chez les bonobos a une fonction importante : consolider les relations sociales. Ces animaux peuvent utiliser le sexe pour approcher les membres dominants du groupe afin d'obtenir plus de statut et de respect dans la communauté dans laquelle ils vivent. Il est donc courant que les mâles et les femelles bonobos aient des relations homosexuelles.

Vers de farine (Tribolium castaneum)

Les vers de farine, tribolion ou tribolium rouge de la farine ont une curieuse stratégie de reproduction. Ils copulent entre eux et peuvent même déposer du sperme chez leurs partenaires masculins. Si l'animal porteur de ce sperme s'accouple ensuite avec une femelle, celle-ci peut être alors fécondée. De cette façon, un mâle peut féconder un nombre beaucoup plus important de femelles, car il n'a pas besoin de les courtiser toutes. Ce que l'on remarque également chez cette espèce, c'est que les vers de farine ne sont pas exclusivement homosexuels.

Girafes (Giraffa camelopardalis)

Chez les girafes, les relations sexuelles entre individus du même sexe sont plus fréquentes qu'entre partenaires de sexe opposé. En 2019, le zoo de Munich en Allemagne a soutenu la parade de la Gay Pride en mettant précisément en avant cette espèce d'animal. À cette occasion, un biologiste local aurait déclaré que les girafes sont bisexuelles et que dans certains groupes de cette espèce, 90% des actes sexuels sont homosexuels.

Albatros de Laysan (Phoebastria immutabilis)

Ces grands oiseaux restent généralement "mariés" à vie en se consacrant aux soins de leurs petits. Cependant, selon une étude menée à Hawaï par l'Université du Minnesota aux États-Unis, trois couples de ces animaux sur dix sont composées de deux femelles non apparentées.

Lions (Panthera leo)

De nombreux lions abandonnent les lionnes pour former des groupes d'animaux homosexuels. Selon certains biologistes, environ 10 % des relations sexuelles chez cette espèce ont lieu avec des animaux du même sexe. Chez les lionnes, il n'y a des preuves de relations homosexuelles que lorsqu'elles sont en captivité.

Cygnes et oies

Chez les cygnes, l'homosexualité est également une constante. En 2018, un couple de mâles a dû être retiré d'un lac en Autriche parce que les deux mâles attaquaient de nombreux humains dans la région. La raison serait la protection de leur nid.

Cette même année, mais dans la ville de Waikanae, en Nouvelle-Zélande, l'oie Thomas est morte. Cette oie mâle a acquis une renommée internationale après avoir passé 24 ans avec le cygne Henry. Le couple est devenu encore plus populaire après avoir commencé un triangle amoureux avec le cygne femelle Henriette. Tous les trois, ensemble, ont pris soin de leurs petits cygnes. Henry était déjà mort en 2009 et peu après, Thomas a été abandonné par Henriette, qui est allée vivre avec un autre individu de son espèce. Depuis lors, Thomas vivait seul.[6]

Sur la photo ci-dessous, nous avons une photo de Thomas (oie blanche) à côté de Henry et Henrietta.

Image: reproduction/The Dominion Post

Cet article est terminé ! Nous espérons vous avoir informé un peu plus sur les animaux homosexuels ou bisexuels. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Animaux homosexuels, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références
    1. BAGEMIHL, Bruce. Biological Exuberance: Animal Homosexuality and Natural Diversity. Disponible sur : <https://books.google.es/books/about/Biological_Exuberance.html?id=5CbRGV8AAIQC&redir_esc=y>. Consulté le 04/11/2020.
    2. POIANI, Aldo. Animal Homosexuality: A Biosocial Perspective. Cambridge University Press. Disponible sur : <https://books.google.ca/books?id=EftT_1bsPOAC&pg=PA179#v=onepage&q&f=false>. Consulté le 03/11/2020.
    3. BBC. O mistério da homossexualidade em animais. Disponible sur : <https://www.bbc.com/portuguese/noticias/2015/02/150211_vert_earth_animais_homossexuais_ml>. Consulté le 30/10/2020.
    4. DAILY MAIL. Gay male penguins steal lesbian penguins' eggs at Dutch zoo in latest bid to become fathers after they tried to hatch another bird’s egg last year. Disponible sur : <https://www.dailymail.co.uk/news/article-8862565/Gay-male-penguins-steal-lesbian-penguins-eggs-Dutch-zoo-latest-bid-fathers.html>. Consulté le 03/11/2020.
    5. G1. Abutres 'gays' se tornam pais com 'ovo de aluguel' em zoológico na Holanda. Disponible sur : <https://g1.globo.com/natureza/noticia/abutres-gays-se-tornam-pais-com-ovo-de-aluguel-em-zoologico-na-holanda.ghtml>. Consulté le 03/11/2020.
    6. BBC. New Zealand goose: How one blind bisexual bird became an icon. Disponible sur : <https://www.bbc.com/news/world-asia-43054363>. Consulté le 04/11/2020.
      Bibliographie
      • CBC. Gay penguin couple adopts abandoned egg in German zoo. Disponible sur : <https://www.cbc.ca/news/world/gay-penguin-couple-adopts-abandoned-egg-in-german-zoo-1.794702>. Consulté le 30/10/2020.
      • ESTADÃO. Relações homoafetivas no reino animal sob nova perspectivas. Disponible sur : <https://internacional.estadao.com.br/noticias/nytiw,homossexualidade-reino-animal,70003134506>. Consulté le 30/10/2020.
      • FOLHA DE S. PAULO. Animais utilizam homossexualidade como estratégia de sobrevivência. Disponible sur : <https://www1.folha.uol.com.br/ciencia/2017/06/1895075-animais-utilizam-homossexualidade-como-estrategia-de-sobrevivencia.shtml>. Consulté le 30/10/2020.
      • THE DOMINION POST. Fly high forever: gay goose's inter-species love to be remembered with statue. Disponible sur : <https://www.stuff.co.nz/dominion-post/news/wellington/106417467/fly-high-forever-gay-gooses-interspecies-love-to-be-remembered-with-statue>. Consulté le 04/11/2020.

      Écrire un commentaire

      Ajouter une image :
      Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
      Qu'avez-vous pensé de notre article?

      Animaux homosexuels
      Image: Paul Vasey
      Image: Zoo Artis
      Image: reproduction/The Dominion Post
      1 sur 11
      Animaux homosexuels

      Retour en haut