menu
Partager

Arthrite chez les chiens - Causes et traitement

 
Par Marie Debilliers, Traductrice/rédactrice web. 30 septembre 2021
Arthrite chez les chiens - Causes et traitement

Voir les fiches de Chiens

Comment soigner l'arthrite chez les chiens ? L'arthrite est un processus inflammatoire au niveau des articulations qui entraîne généralement une boiterie chez les animaux qui en souffrent. Il existe différents types d'arthrite chez le chien, mais quel que soit le type, un diagnostic précoce et un traitement approprié sont importants pour contrôler la maladie et éviter des dommages irréversibles à l'articulation.

Dans cet article de PlanèteAnimal "Arthrite chez les chiens - Causes et traitement" vous en saurez un peu plus sur comment soigner l'arthrite chez les chiens.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Tumeur mammaire chez la chienne - Causes et traitement

Qu'est-ce que l'arthrite chez les chiens ?

L'arthrite se définit comme une inflammation des articulations, en particulier du cartilage articulaire et de la membrane synoviale.

Les lésions de ces éléments articulaires peuvent être causées par un agent infectieux, des médiateurs inflammatoires ou des enzymes protéolytiques libérés par les cellules inflammatoires et les cellules du cartilage articulaire et de la membrane synoviale.

Types d'arthrite chez les chiens

L'arthrite chez le chien peut être classée selon plusieurs critères :

  • L'étiologie : infectieuse ou non infectieuse. Les arthrites non infectieuses sont ensuite classées en deux catégories : érosives et non érosives.
  • Le type d'exsudat : séreux, fibrineux, suppuratif ou lymphoplasmocytaire.
  • La durée ou la chronicité : aiguë, subaiguë ou chronique.
  • Le degré d'inflammation ou de gravité : léger, modéré ou sévère.

Lorsque plusieurs articulations sont touchées simultanément, on parle de polyarthrite.

Causes de l'arthrite chez le chien

Qu'il s'agisse d'une arthrite infectieuse ou non, elle peut être classée en fonction de la chronicité et de la gravité du processus.

Il convient de noter que lorsque le processus inflammatoire devient chronique, les dommages irréversibles causés à l'articulation évoluent vers une dégénérescence articulaire, connue sous le nom d'arthrose ou de maladie articulaire dégénérative.

Arthrite infectieuse ou septique

Les agents infectieux en cause sont généralement des bactéries ou des mycoplasmes, bien que des virus et des champignons puissent également être impliqués. Les agents pathogènes atteignent généralement l'articulation par la circulation sanguine. Plus rarement, elles sont causées par l'inoculation directe de l'agent causal. Par exemple, par une ponction articulaire sans respect des conditions stériles ou par l'extension d'un processus infectieux dans les tissus entourant l'articulation.

Arthrite non infectieuse

Elle a la particularité d'être des processus inflammatoires stériles, c'est-à-dire qu'aucun agent infectieux n'est impliqué. Elle est à son tour classée en deux types :

  • Érosive : comme son nom l'indique, il s'agit d'une arthrite où une érosion du cartilage articulaire se produit. Chez le chien, l'arthrite érosive par excellence est la polyarthrite rhumatoïde, qui affecte généralement les articulations carpiennes, tarsiennes et interphalangiennes. Dans cette pathologie, des immunocomplexes (jonctions antigène-anticorps) se forment et se déposent sur l'articulation, favorisant l'apparition d'une réponse inflammatoire et générant des lésions des structures articulaires.
  • Non érosive : dans ce cas, le cartilage articulaire n'est pas touché. Elle implique également la formation et le dépôt d'immunocomplexes sur l'articulation. Elle a été associée à des maladies à médiation immunitaire (comme le lupus érythémateux systémique), à des inflammations chroniques (otite, pyomètre), à la leishmaniose et à des néoplasmes.
Arthrite chez les chiens - Causes et traitement - Causes de l'arthrite chez le chien

Signes cliniques de l'arthrite chez le chien

Chez les chiens souffrant d'arthrite, on peut observer différents signes cliniques :

  • Boiterie ou claudication : elle est due au processus inflammatoire au niveau de l'articulation, qui provoque douleur et dysfonctionnement. Normalement, la boiterie commence par être légère et intermittente, mais devient progressivement plus grave et plus fréquente. Il convient de noter que les boiteries peuvent être exacerbées par l'exercice, les périodes de repos prolongées et les changements de climat (principalement le froid).
  • Démarche anormale : certains chiens, plutôt que de présenter une boiterie évidente, ont une démarche raide et limitée.
  • Changement de la posture assise : principalement dans les cas d'arthrite affectant l'articulation du genou ou l'articulation du tarse.
  • Épaississement des articulations touchées.
  • À la palpation, on peut détecter un gonflement, une chaleur et une crépitation (bruits de claquement à la mobilisation de l'articulation). Il peut même y avoir une réaction de douleur à la manipulation.
  • L'amplitude des mouvements articulaires (flexion/extension, abduction/adduction ou rotation) peut être réduite en raison du développement de la fibrose.

Traitement de l'arthrite chez les chiens

Le traitement sera différent selon le type d'arthrite. En général, les arthrites infectieuses seront traitées par des antibiotiques et un lavage articulaire, tandis que les arthrites non infectieuses, qui sont des processus à médiation immunitaire, seront traitées par des médicaments immunosuppresseurs. En outre, si la cause primaire de l'arthrite à médiation immunitaire est connue (leishmaniose, néoplasmes, etc.), un traitement spécifique de cette pathologie doit être mis en place.

Le traitement spécifique par antibiotiques ou immunosuppresseurs peut être complété par des traitements adjuvants (analgésiques, chondroprotecteurs, nutraceutiques ou physiothérapie).

Medicaments pour traiter l'arthrite chez les chiens

  • Antibiotiques : administrés par voie systémique et locale (intra-articulaire). Il sera nécessaire de prélever un échantillon de liquide synovial, de réaliser une culture microbienne et un antibiogramme afin de sélectionner un antibiotique efficace contre le micro-organisme responsable de l'arthrite. Les antibiotiques ayant une bonne perfusion au niveau de l'articulation (pénicillines, oxytétracyclines, fluoroquinolones, céphalosporines, chloramphénicol, etc.) doivent être administrés par voie systémique et les antibiotiques n'induisant pas de synovite chimique (pénicilline, gentamicine, doxycycline, lincomycine, etc.) doivent être administrés par voie intra-articulaire.
  • Médicaments immunosuppresseurs : prednisone, azathioprine, cyclophosphamide ou leflunomide. L'objectif est d'administrer le médicament à la dose minimale efficace afin de réduire autant que possible les effets indésirables du traitement (troubles gastro-intestinaux, anémie, leucopénie, thrombocytoménie, hépatotoxicité, néphrotoxicité).
  • Anti-inflammatoires : principalement des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que le carprofène, le meloxicam ou le firocoxib.
  • Analgésiques : tels que le tramadol ou la gabapentine.

Comment soulager un chien qui a de l'arthrite ?

Au-delà du traitement médical prescrit par votre vétérinaire, vous pouvez prendre en compte un certain nombre de facteurs qui contribueront à minimiser les douleurs articulaires chez votre chien :

  • Contrôle du poids : le surpoids exerce une pression supplémentaire sur les articulations, ce qui peut aggraver l'affection. Par conséquent, en maintenant votre chien à son poids idéal, vous contribuerez à réduire au minimum les lésions articulaires.
  • Exercice physique : Un exercice léger à modéré aidera à maintenir l'amplitude des mouvements et la souplesse des articulations. La natation est une activité à faible impact qui contribue à améliorer la masse musculaire sans surcharger les articulations. Elle peut donc être un excellent complément au traitement de l'arthrite.
  • Les nutraceutiques : il s'agit de substances présentes dans les aliments qui présentent des avantages pour la santé. Certains, comme le sulfate de chondroïtine, le sulfate de glucosamine, le chlorhydrate de glucosamine, les acides gras oméga-3 ou la vitamine C, contribuent à limiter les lésions articulaires et à réduire les signes d'arthrite chez le chien.
  • Chondroprotecteurs : ont une action anti-inflammatoire lente et apportent des nutriments pour réduire la dégénérescence des articulations.
  • Physiothérapie : massages, étirements ou exercices pour maintenir l'amplitude des mouvements.
Arthrite chez les chiens - Causes et traitement - Comment soulager un chien qui a de l'arthrite ?

Espérance de vie des chiens atteints d'arthrite

Le pronostic d'un animal atteint d'arthrite peut varier en fonction de plusieurs facteurs :

  • L'âge
  • L'articulation touchée
  • Le nombre d'articulations touchées
  • Le micro-organisme isolé, dans le cas d'une arthrite infectieuse
  • La présence d'autres maladies concomitantes
  • La rapidité avec laquelle le traitement est mis en place.

Il faut garder à l'esprit que l'arthrite elle-même n'est pas une maladie mortelle. Cependant, elle peut être associée à d'autres pathologies graves qui peuvent aggraver le pronostic de l'animal. Dans tous les cas, un diagnostic précoce et un traitement approprié seront déterminants pour contrôler la maladie et prolonger l'espérance de vie d'un chien atteint d'arthrite.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Arthrite chez les chiens - Causes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Beale, B.S. (2010). Artritis del perro y del gato: diagnóstico. Banfield Journal, 6(4):5-14.
  • Beale, B.S. (2020). Artritis del perro y del gato: tratamiento. Banfield Journal, 6(4):1-16.
  • De Camps, C.E., Johnston, S.A., Déjardin, L.M., Schaefer, S.L. (2015). Arthrology. En Small animal orthopedics and fracture repair. Elsevier

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Arthrite chez les chiens - Causes et traitement
1 sur 3
Arthrite chez les chiens - Causes et traitement

Retour en haut