Partager

Lupus chez le chien - causes, symptômes et traitement

 
Par Maria Besteiros, Auxiliaire vétérinaire et toiletteuse canin. 18 juillet 2019
Lupus chez le chien - causes, symptômes et traitement

Voir les fiches de Chiens

Le lupus chez le chien est une pathologie auto-immune que vous pouvez détecter à cause des deux formes qu'il peut adopter, il peut soit affecter la peau ou affecter tout l'organisme. Selon le type de lupus de votre chien, le diagnostic, le traitement et le pronostic varieront d'un extrême à un autre.

A continuation, dans cet article Lupus chez le chien - causes, symptômes et traitement de PlanèteAnimal, nous vous apprendrons à identifier les symptômes qui peuvent vous faire penser que votre chien souffre de cette maladie et nous vous donnerons aussi les clés pour que vous sachiez comment réagir face à l'apparition du lupus chez votre chien.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le chien hyperactif - Causes, symptômes et traitement

Qu'est-ce qu'un lupus ?

Le lupus est une maladie auto-immune, c'est à dire que c'est une pathologie dans laquelle l'organisme s'attaque lui-même. Concrètement, se produit un dépôt de complexe immun sur la peau ou sur différents organes. On pense qu'il y'a certaines causes qui facilitent une prédisposition, comme l'exposition aux rayons ultraviolets, les vaccins de virus vivants modifiés ou la propre génétique de l'individu. Bien que certains tuteurs pensent que le lupus est un cancer, ce qu'il y'a de sûr c'est que, comme nous l'avons vu, cette affirmation est loin d’être vraie.

Il est possible de voir deux manifestations du lupus chez les chiens, qui s'appellent lupus érythémateux systémique et lupus érythémateux discoïde. Le premier est un trouble auto-immun mutli-systémique, alors que le lupus érythémateux discoïde chez les chiens est bénin et léger, qui se limitera uniquement à la peau.

Lupus érythémateux systémique

Ainsi, lors de l'apparition d'un lupus érythémateux systémique il est possible de voir une très grande variété de symptômes, en fonction des organes qui sont affectés, qui s'avèrent être surtout la peau, les reins, le cœur ou les articulations. Il est possible que des douleurs articulaires apparaissent, des épisodes fiévreux, des problèmes rénaux, de l'anémie ou, si la bouche est affectée, une stomatite.

En outre, apparaissent des lésions cutanée type ulcère, surtout au niveau de la tête, spécialement sur la truffe et les pattes et, plus concrètement, sous les coussinets, qui grossiront, s'ulcéreront et, dans les cas les plus graves, ils peuvent finir par tomber. Peut aussi s'infecter la zone qui entoure les griffes, ce qui peut les amener à se décoller. Les problèmes de la peau évoluent de simple érosions à croûtes jusqu'à la chute de poils. Le premier symptôme peut être une boiterie qui changera de patte ou une démarche peu sûre.

Lupus érythémateux discoïde

Le lupus érythémateux discoïde est une maladie immune relativement commune dans laquelle se produisent des lésions limitées au visage et aux oreilles, bien que chez certains chiens ces lésions peuvent aussi apparaître dans la région génitale ou au niveau des coussinets. Il commence par l'apparition d'une petite lésion qui peut se voir comme une zone décolorée ou rouge. Avec le temps qui passe, cette petite lésion se convertira en ulcères et en croûtes.

Selon le cas il est possible que le spécimen expérimente aussi de la douleur et des démangeaisons. Vous pourrez voir que la lumière du soleil fait empirer les symptômes. Il semblerait que certaines races ont une plus grande propension à en souffrir, comme le Border Collie, le Berger Allemand ou le Husky Sibérien.

Lupus chez le chien - causes, symptômes et traitement - Qu'est-ce qu'un lupus ?

Diagnostic du lupus chez le chien

Dans un premier temps, il peut être difficile de finir par penser que notre chien est atteint de lupus, car, comme nous l'avons vu, la symptomatologie peut être très variée. Ainsi, pour confirmer le diagnostic du lupus il est habituel de commencer par écarter d'autres causes. Ainsi, le vétérinaire portera une attention spéciale à l'histoire clinique de votre chien ainsi qu'au cadre clinique.

Plusieurs examens sont généralement nécessaire. Il est normal de réaliser une analyse de sang et d'urine, mais, pour un diagnostic final, une biopsie ainsi qu'un examen d'anticorps seront nécessaires.

Au contraire, dans le cas du lupus érythémateux discoïde, son identification est bien plus simple car l'aspect ainsi que la localisation des lésions, si le chien ne présente pas d'autre symptomatologie, sert servir pour établir un diagnostic pertinent très rapidement.

Le lupus du chien se soigne ?

Le lupus chez le chien est une pathologie qui a un traitement, mais celui-ci dépendra directement de la manière avec laquelle il se présente. Ainsi, dans le cas du discoïde sont prescrits des médicaments oraux et topiques, à base de corticoïdes et, si nécessaire, d'antibiotiques. Il semble que l'administration de vitamine E par voie orale soit aussi bon pour combattre le lupus discoïde. En ce qui concerne le lupus érythémateux systémique des immunosuppresseurs devront être prescrit pour freiner l'attaque de l'organisme contre lui même, en plus du traitement nécessaire pour les symptômes dérivés de l'organe qui est affecté.

En générale il faut éviter l'exposition à la lumière solaire ou appliquer des protecteurs si cette dernière se produira, car, comme nous l'avons vu, ces rayons aggravent le problème et pourraient augmenter les gênes ressenties par votre chien.

Lupus chez le chien - causes, symptômes et traitement - Le lupus du chien se soigne ?

Le lupus chez le chien est contagieux ?

Étant donné les caractéristiques du lupus chez le chien, vous aurez très certainement compris qu'il ne s'agit pas d'une pathologie contagieuse, étant donné qu'elle est provoquée par un dysfonctionnement du système immunitaire du chien qui fait que ses s’attaquent elles-mêmes. Ce dysfonctionnement n'est pas contagieux, il ne peut pas être transmis d'un animal à un autre, c'est une circonstance unique. Ainsi, il n'est nullement nécessaire établir une moyenne de contrôle pour que le lupus ne se propage pas.

Espérance de vie

Le lupus chez le chien, comme nous l'avons vu, est traitable mais, dans le cas du systémique, le pronostic est réservé car il variera en fonction des dommages produits sur les différents organes. Il est spécialement délicat quand les reins sont touchés. Le lupus systémique discoïde, à l'inverse, est généralement traitée avec succès. Cependant, il ne faut pas perdre de vue les effets du traitement car quand on supprime le système immunitaire pour éviter une attaque de l'organisme, cela augmente la probabilité que le chien, sans défenses, souffre d'autres maladies, surtout bactériennes, qui compliqueront le cadre clinique.

Lupus chez le chien - causes, symptômes et traitement - Espérance de vie

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Lupus chez le chien - causes, symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Écrire un commentaire sur Lupus chez le chien - causes, symptômes et traitement

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Lupus chez le chien - causes, symptômes et traitement
1 sur 4
Lupus chez le chien - causes, symptômes et traitement

Retour en haut