menu
Partager

Poule Plymouth

16 mai 2022
Poule Plymouth

Au cours de l'histoire de l'humanité, de très nombreux animaux ont été domestiqués, plusieurs groupes d'animaux ont été utilisés et, malheureusement, surexploités tout au long de l'histoire. Parmi les différents types d'animaux qui ont été domestiqués, on trouve des oiseaux et, surtout, les poules, dont un grand nombre de variétés ou de races sont originaires de différentes régions du monde. L'une d'elles est la poule Plymouth, la connaissez-vous ?

En raison de sa couleur particulière, cette race est également connue sous le nom de poule Plymouth barrée. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les caractéristiques de la poule Plymouth, ses habitudes alimentaires et bien d'autres curiosités à son propos !

Bonne lecture !

Origine
  • Amerique
  • Etats Unis

Origine de la poule Plymouth

Bien que certaines données à son propos soient plutôt floues, on sait que cette race de poule est originaire des États-Unis et qu'elle a été exposée pour la première fois dans la ville de Boston en 1849. Cependant, ensuite, la Plymouth a disparu pendant deux décennies, elle est ensuite réapparue dans le même État du Massachusetts en 1869, où elle a été officiellement reconnue comme race à part entière en 1874.

La poule Plymouth est le produit du croisement de plusieurs races de poules et, bien qu'il y ait eu une certaine controverse sur les races qui ont permis l'apparition de cette race, une étude [1] indique que la race américaine dite "Dominique", très ancienne, a été utilisée pour créer la Plymouth. De plus, il a été prouvé que du côté maternel les poules java noire et Cochin ont également contribué à sa création, tandis que, du côté paternel, ce sont les coqs Black java, Cochin, Langshan, Brahma clair et noir et Minorque. La même étude indique également que certains documents historiques sont compatibles avec l'origine de cette poule. Actuellement, c'est une race qui jouit d'une reconnaissance importante par les spécialistes dans le domaine de l'élevage.

Caractéristiques de la poule Plymouth

Les traits qui caractérisent la poule Plymouth sont :

  • Les femelles pèsent de 3 à 3,5 kg, tandis que les mâles peuvent peser de 3,5 à 4 kg.
  • C'est un animal d'apparence robuste et large.
  • C'est un oiseau qui développe précocement son plumage.
  • La crête a cinq pointes, a forme de scie uniforme et les pointes médianes sont plus longues que les extrêmes.
  • La crête, les barbillons et les lobes des oreilles sont d'une couleur rouge intense.
  • Les pattes sont sans plumes et jaune vif.
  • Les œufs sont de couleur crème et ils pèsent environ 55 g.
  • Les plumes sont courtes et relativement lâches.

Couleurs de la poule Plymouth

Bien que ceux mentionnés soient des caractéristiques particulières, ce qui caractérise le plus la Plymouth est sans aucun doute sa couleur particulière. Ainsi, la coloration la plus représentative et la plus courante de la race est dite barrée. Cette dernière est une couleur noire avec des taches blanches en forme de barres parallèles sur chaque plume. Chez le mâle, la coloration blanche est plus marquée. Ce type barré est dû à un gène dominant lié au sexe.

Bien que la poule barrée soit la plus populaire, d'autres variétés moins connues de la race sont : la blanche et barrée, la perdrix crayonnée, la perdrix argentée, la perdrix maille, la dentelle bleue, beige et noire, entre autres. Selon les pays, des variétés particulières peuvent être reconnues.

Habitat de la poule Plymouth

Parler de l'habitat d'un animal domestique est une perte de temps, car ce dernier vit dans les espaces qui lui sont dédiés. Dans le cas des poules, de plus, comme ce sont des animaux répartis dans le monde entier, ils ont développé la capacité de s'adapter à différentes conditions environnementales. Pour cette raison, en liberté, elles peuvent aussi bien vivre dans des prairies que dans des forêts.

Caractère de la poule Plymouth

Les femelles et les mâles de cette race ont un caractère docile. De plus, c'est aussi une race de poule très calme. D'autre part, les femelles sont des bonnes mères qui adorent couver leurs œufs.

En raison de son tempérament, cet animal est considéré comme un bon animal de compagnie, même pour les enfants. La Plymouth entretient également de bonnes relations avec les autres animaux de compagnie.

Soins et alimentation de la poule Plymouth rock

Elle résiste très bien aux variations de température, cependant, en été, il vaut mieux la faire vivre dans des espaces plutôt frais. Quant à l'alimentation, la Plymouth a besoin d'une source équilibrée de nutriments, notamment de protéines, de glucides, de lipides et de minéraux. Ainsi, elles peuvent consommer diverses sources d'aliments d'origine animale (y compris marine) et végétales, ainsi que des minéraux comme le calcium, le phosphore et le sélénium.

Parmi les options naturelles qui peuvent être envisagées, bien que l'avis d'un spécialiste soit toujours important, nous avons : les coques de soja moulues, la farine de soja ou le son de canola et les coques de graines de lin moulues. Les graines de pois, l'avoine et les vers sont également bons, car ils peuvent fournir de bons nutriments. De plus, il est essentiel qu'elles aient un accès constant à de l'eau propre pour s'hydrater. Ne manquez pas cet autre article sur l'alimentation des poules.

Santé de la Plymouth

Comme pour tout animal domestique, la race Plymouth nécessite une nutrition adéquate, comme celle mentionnée ci-dessus, des zones fraîches en été, de l'eau et d'un endroit propre où vivre. En prenant soin de tout ça, votre poule sera en bonne santé. Cependant, nous vous encourageons à consulter cet autre article sur les maladies les plus courantes chez les poulets pour savoir comment identifier leurs symptômes.

Reproduction de la poule Plymouth

À 21 semaines, les femelles et les mâles deviennent sexuellement matures. Pour la reproduction, le mâle fait une parade nuptiale qui consiste en une danse autour de la poule, puis elle se penche et le coq procède à la monter, la tenant par le cou pour initier l'acte sexuel. Les mâles peuvent être avec différentes poules du groupe, en fait, avec toutes celles qui l'acceptent.

Poule Plymouth : curiosités

La poule Plymouth a fait l'objet de certaines recherches scientifiques liées à l'oncogenèse. Le médecin américain Francis Peyton Rous a découvert un oncovirus appelé virus du sarcome de Roy, qui provoque des néoplasies notamment chez cette race. L'étude a valu à ce scientifique le prix Nobel de médecine en 1966.

Photos de Poule Plymouth

Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Poule Plymouth

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?
Poule Plymouth
1 sur 6
Poule Plymouth

Retour en haut