Partager

Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement

 
Par Estelle Corre. 18 avril 2018
Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement

Voir les fiches de Chiens

La dysplasie de la hanche, également appelée dysplasie coxo-fémorale est une maladie qui affecte de nombreux chiens dans le monde entier. Elle est héréditaire et ne se déclare jamais avant l'âge de 5-6 mois. Il s'agit d'une maladie dégénérative qui peut être tellement douloureuse à l'étape avancée qu'elle handicapera fortement le chien en souffre.

La dysplasie de la hanche touche tout spécialement les races de grande taille ou géante qui ne recevraient pas les doses adéquates de calcium et minéraux nécessaires à leur croissance rapide. La carence en calcium peut favoriser le développement de cette maladie, tout comme une mauvaise alimentation, de l'exercice physique extrême, le surpoids ou les troubles hormonaux. Néanmoins, elle peut également se déclarer pour des raisons génétiques ou totalement aléatoires.

Si vous soupçonnez votre chien de souffrir de cette maladie, alors lisez cet article de PlanèteAnimal dans son intégralité afin de tout connaître sur la dysplasie de la hanche chez le chien, ses symptômes et traitement.

Bonne lecture !

Comment reconnaître la dysplasie chez le chien ?

Le nom "dysplasie" tient son origine du grec et signifie "difficulté à se former", et il se trouve que la dysplasie de la hanche chez le chien consiste en une malformation de l'articulation coxo-fémorale. La hanche ou articulation coxo-fémorale est l'articulation qui unit le fémur (os de la cuisse) à l'os du pelvis. La tête du fémur a une forme de boule et bouge à l'intérieur d'une cavité concave de l'os pelvien, appelé acetabulum.

Pendant la croissance de l'animal, la hanche n'adopte pas une forme harmonieuse et adéquate, elle se déplace trop facilement et excessivement sur les côtés, empêchant un mouvement correct. C'est un trouble qui ne fait que s'aggraver avec le temps. Cette malformation entraîne des douleurs articulaires et une claudication qui empêche le chien de faire des mouvements routiniers et basiques, tels que s'asseoir ou monter les escaliers.

Bien que de nombreux chiens peuvent être porteurs dans les gènes de cette maladie, la plupart du temps, elle ne se déclare pas.

Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement - Comment reconnaître la dysplasie chez le chien ?

Les races de chiens prédisposées à souffrir de dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche peut toucher tout type de chiens, bien que majoritairement, ce sont les races de grande taille et taille géante qui en souffrent le plus.

Voici une liste des races de chiens prédisposées à souffrir de dysplasie de la hanche :

  • Berger allemand
  • Berger belge malinois
  • Berger belge Tervuren
  • Mâtin des Pyrénées
  • Mâtin espagnol
  • Mâtin de Naples
  • Saint-Bernard
  • Bouvier bernois
  • Petit lévrier italien
  • Whippet
  • Golden retriever
  • Rottweiler
  • Husky de Sibérie
  • Border terrier
  • Bouledogue anglais
  • Bouledogue français
  • Bouledogue américain
Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement - Les races de chiens prédisposées à souffrir de dysplasie de la hanche

Causes et facteurs à risque de la dysplasie de la hanche chez le chien

La dysplasie coxo-fémorale est une maladie complexe causée par de multiples facteurs, aussi bien génétiques qu'ambiants. Bien qu'il s'agisse d'une maladie héréditaire, elle n'est pas congénitale puisqu'elle ne se déclare pas à la naissance mais durant la croissance du chien.

Les facteurs influant dans l'apparition de la dysplasie de la chez le chien sont :

  • Prédisposition génétique: bien que les gènes impliqués dans la dysplasie n'aient pas encore été identifiés, des preuves ont permis d'identifier qu'il s'agissait d'une maladie à caractère polygénique. Cela signifie qu'elle est causée par deux gènes ou plus.
  • Croissance rapide et/ou obésité : une alimentation inappropriée peut favoriser l'apparition et le développement de cette maladie. Proportionner au chiot une alimentation à teneur calorique peut conduire à une croissance trop rapide, le prédisposant à souffrir de dysplasie de la hanche. L'obésité chez les chiens peut favoriser le développement de la maladie, que ce soit chez des chiens adultes ou bien des chiot.
  • Exercices inappropriés : Les chiens en pleine croissance doivent jouer et faire de l'exercice pour libérer leur énergie, développer leur coordination et se socialiser convenablement. Néanmoins, les exercices qui impactent les articulations peuvent causer des dommages, tout spécialement pendant la croissance. Il se passe la même chose avec les chiens âgés qui ont besoin de faire de l'exercice.

En conclusion, une croissance rapide, l'obésité et les exercices physiques inappropriés peuvent favoriser le développement de cette maladie, le facteur critique étant le facteur génétique.

La dysplasie est la maladie la plus commune chez certaines races de chiens, surtout les grandes et géantes, comme le Saint-Bernard, Mâtin de Naples, Berger allemand, labrador, golden retriever et rottweiler. Néanmoins, certaines races de taille moyenne et petites sont également prédisposées à cette maladie, comme le bouledogue anglais, le carlin ou les épagneuls.

Dans tous les cas, il faut bien prendre en compte le fait qu'il s'agit d'une maladie, certes héréditaire qui peut également être provoquée par l'environnement. La dysplasie de la hanche peut également toucher certains chiens croisés.

Symptômes de la dysplasie de la hanche

Les symptômes de la dysplasie de la hanche sont généralement moins évidents quand la maladie commence à se déclarer, ils deviennent plus intenses et visibles à mesure que le chien vieillit et que ses hanches se détériorent. Les symptômes de la dysplasie de la hanche chez le chien sont :

  • Inactivité
  • Refus de jouer
  • Refus de monter les escaliers
  • Refus de courir et sauter
  • Claudication
  • Difficulté à bouger les pattes arrières
  • Mouvements de "saut de cabri"
  • Titubements
  • Rigidité des hanches
  • Rigidité des pattes avant
  • Douleurs au niveau des hanches
  • Douleurs pelviennes
  • Atrophie
  • Claquement osseux audible
  • Difficulté à se lever
  • Augmentation des muscles des épaules
  • Épaule incurvée

Ces symptômes peuvent être constants ou intermittents. Généralement, ces symptômes empirent après que le chien ait joué ou qu'il ait réalisé un exercice physique. Si vous détectez l'un de ces symptômes, nous vous recommandons de vous rendre chez le vétérinaire afin qu'il procède à des échographies et confirme que le chien souffre réellement de cette maladie.

Souffrir de dysplasie de la hanche ne veut pas dire que votre chien ne pourra plus jamais suivre une routine normale. Il est clair que vous devrez changer certaines habitudes et suivre des conseils qui faciliteront la vie de votre animal mais grâce aux médicaments et/ou à l'homéopathie, votre chien pourra se maintenir stable et garder une bonne qualité de vie en profitant de son temps à vos côtés.

Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement - Symptômes de la dysplasie de la hanche

Diagnostic de la dysplasie de la hanche

Si votre chien présente l'un des symptômes décrits ci-dessus, il peut souffrir de dysplasie de la hanche et vous devriez l'emmener chez le vétérinaire pour un diagnostic. Pendant le diagnostic, le vétérinaire sentira et manipulera les hanches et le bassin, et demandera une radiographie de la région. Vous pouvez également demander des analyses de sang et d'urine. Le résultat de ce diagnostic indiquera s'il s'agit d'une dysplasie de la hanche ou d'une autre maladie.

Gardez à l'esprit que la douleur et la difficulté à se déplacer dépendent plus de l'enflure et des dommages à l'articulation que du degré de dysplasie en lui-même. Par conséquent, certains chiens présentant une dysplasie légère à l'analyse radiographique peuvent ressentir une grande douleur, tandis que d'autres chiens présentant une dysplasie sévère peuvent être moins douloureux.

Traitement de la dysplasie de la hanche

Bien qu'il n'existe aucun remède contre la dysplasie de la hanche, il existe des traitements pour soulager la douleur et améliorer la qualité de vie des chiens malades. Ces traitements peuvent être médicaux (non-chirurgicaux) ou chirurgicaux. Pour décider du traitement à suivre, il faut tenir compte de l'âge, de la taille, de l'état de santé général et du degré de lésion de la hanche. Bien entendu, la préférence du vétérinaire et le coût des traitements entrent également en ligne de compte dans le processus de prise de décision.

  • Le traitement médical est généralement recommandé pour les chiens atteints de dysplasie légère et pour ceux qui, pour des raisons diverses, ne peuvent pas être opérés. Il nécessite souvent des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques, des médicaments chondroprotecteurs (médicaments protégeant le cartilage), une diminution de l'exercice, un contrôle du poids et un régime alimentaire strict. Il peut également être complétée par la physiothérapie, l'hydrothérapie et les massages pour soulager les douleurs articulaires et renforcer les muscles. Le traitement médical a l'inconvénient qu'il doit être suivi tout au long de la vie du chien et n'élimine pas la dysplasie, mais retarde ou arrête simplement son développement. Cependant, dans de nombreux cas, ce n'est pas très compliqué et c'est suffisant pour que le chien jouisse d'une bonne qualité de vie.
  • Le traitement chirurgical est recommandé lorsque le traitement médical ne fonctionne pas ou lorsque les lésions articulaires sont très graves. L'un des avantages du traitement chirurgical est qu'une fois les soins post-opératoires terminés, il n'est pas nécessaire de maintenir un traitement strict pour le reste de la vie du chien. Cependant, il faut aussi noter que la chirurgie comporte ses propres risques et que certains chiens peuvent éprouver de la douleur après la chirurgie.
  • Le traitement curatif ultime est la triple ostéotomie pelvienne, qui consiste en un remodelage chirurgical des os, fournissant ainsi une jonction artificielle au moyen d'une plaque qui maintient les os correctement en place sans permettre au fémur de bouger. Il y a d'autres cas où ce type de travail ne peut être effectué ; il s'agit de cas incurables. Dans ces cas-là, il existe des traitements palliatifs tels que l'arthroplastie par excision de la tête du fémur qui consiste à enlever la tête du fémur permettant la formation artificielle d'une nouvelle articulation. Il évite la douleur mais réduit l'amplitude des mouvements et peut causer des anomalies de marche bien qu'il donne au chien une qualité de vie digne. En outre, il est également possible de remplacer l'articulation de la hanche par une prothèse artificielle.
Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement - Traitement de la dysplasie de la hanche

Pronostic médical pour la dysplasie de la hanche chez le chien

Si la dysplasie de la hanche n'est pas traitée, le chien souffre toute sa vie de douleurs et d'incapacités. Pour les chiens qui atteignent des degrés très avancés de dysplasie de la hanche, la vie devient une très longue agonie.

Cependant, les perspectives médicales pour les chiens qui sont traités tôt sont généralement très bonnes. Ces chiens peuvent vivre très heureux et en bonne santé, bien qu'avec quelques restrictions sur l'alimentation et l'exercice physique.

Prévention de la dysplasie de la hanche

Puisque la dysplasie de la hanche est une maladie causée par l'interaction des gènes et de l'environnement, la seule vraie façon de la prévenir et de l'éradiquer est d'empêcher les chiens dysplasiques de se reproduire. C'est pourquoi les pedigrees des chiens de certaines races indiquent si le chien est indemne de la maladie ou du degré de dysplasie qu'il a.

Par exemple, la Fédération Internationale des Chiens (FCI) utilise la classification par lettre suivante, de A à E :

  • A (Normal) Sain, n'est pas porteur de la dysplasie.
  • B (Transition) Petits indices dans la radiographie mais pas assez pour confirmer la dysplasie.
  • C (Léger) Dysplasie légère de la hanche.
  • D (Moyenne) La radiographie indique une dysplasie moyenne des hanches.
  • E (Grave) Le chien souffre de dysplasie sévère.

Les chiens qui souffrent de dysplasie de type C, D et E ne devraient pas être inclus dans les élevages dans la mesure où il est fort probable qu'ils transmettent les gènes porteurs de la maladie à leurs petits.

D'autre part, nous devons toujours être prudents avec l'exercice physique et l'obésité de notre animal de compagnie. Ces deux facteurs sont clairement influents dans le développement de la dysplasie de la hanche.En outre, il faut toujours avoir à l'esprit l'importance

Comment prendre soin d'un chien avec dysplasie de la hanche

Même si votre chien souffre de dysplasie de la hanche, vous pouvez améliorer considérablement sa qualité de vie si vous prenez soin de lui comme il le mérite. De cette façon, et en suivant certaines directives, votre chien pourra continuer ses activités routinières, mais avec plus de tranquilité qu'auparavant.

Voici ci-dessous les meilleurs conseils pour prendre soin d'un chien souffrant de dysplasie :

  • Le faire nager, à la plage ou dans une piscine adaptée aux chiens. Votre chien fera travailler les muscles qui entourent les articulations sans leur faire de mal. Quelques fois par semaine suffisent.
  • N'arrêtez pas de sortir votre chien sous prétexte qu'il souffre de dysplasie. Réduisez le temps de balade mais augmentez les sorties, il est très important qu'il sorte au moins 30 minutes par jour en tout.
  • Si votre chien souffre en plus d'obésité, il est important de trouver une solution rapide. Votre chien appuie tout son corps sur ses hanches et l'excès de poids ne fait qu'aggraver les douleurs et la dysplasie. Consultez notre article : Régime pour chiens obèses.
  • Emmenez-le voir le vétérinaire pour des examens réguliers afin de vous assurer que sa santé ne se détériore pas. Suivez les conseils donnés par votre spécialiste.
  • S'il a très mal, vous pouvez essayer de soulager les symptômes en le massant ou en utilisant des bouteilles d'eau chaude en hiver.
  • Des fauteuils roulants ergonomiques sont disponibles pour les chiens atteints de dysplasie sévère. Si le vôtre subit un traitement conservateur, il pourrait bénéficier de ce système.
Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement - Comment prendre soin d'un chien avec dysplasie de la hanche

Pour en savoir plus sur la dyplasie, consultez notre article sur la dysplasie du coude chez les chiens, ses symptômes et traitements.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies héréditaires.

Écrire un commentaire sur Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement
1 sur 6
Dysplasie de la hanche chez le chien - Symptômes et Traitement

Retour en haut