Partager

Fistule anale du chien - Symptômes et traitement

 
Par Elisa Poch de Feliu, Rédactrice. 22 mai 2020
Fistule anale du chien - Symptômes et traitement

Voir les fiches de Chiens

Vous savez peut-être tout ce qu'il faut savoir sur les glandes anales du chien ainsi que sur les soins que nous devons leur porter, mais que savez-vous des pathologies qui peuvent les affecter ? C'est le sujet de notre article du jour, « Fistule anale du chien - Symptômes et traitement ».

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous vous expliquerons tout ce que vous devez savoir sur la fistule anale du chien, et vous parlerons des races les plus touchées par cette maladie. Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Coronavirus du chien - Symptômes et Traitement

Qu'est-ce qu'une fistule anale ?

Une fistule est une communication anormale entre une cavité du corps et l'extérieur, c'est-à-dire la surface de la peau. Ainsi, elle ouvre un canal « non autorisé » par lequel les sécrétions ou les liquides accumulés, comme un abcès, peuvent être évacués en cas d'infection. Toutefois, cela peut aussi se produire dans l'autre sens, avec des microorganismes qui pénètrent et contaminent un milieu en principe non infectieux.

Une fistule anale peut impliquer de nombreuses structures présentes dans la zone entourant l'anus, telles que : les follicules pileux, les glandes sébacées apocrines et, les plus reconnues et les plus évidentes, les glandes anales.

Les glandes anales sont-elles toujours impliquées lorsqu'il y a une fistule anale ?

Pas toujours, mais il est clair que la proximité des zones touchées et le fait qu'elles s'écoulent dans le rectum font qu'elles deviennent souvent une partie responsable du processus.

La plupart du temps, les glandes anales des chiens ne sont pas la cause de l'affection, mais la victime. Bien que l'on ait autrefois cru que le blocage continu de la sécrétion de ces glandes était responsable du développement des fistules anales, cette théorie est aujourd'hui écartée.

Ainsi, même si notre chien traîne son derrière par terre pour essayer de vider ses glandes anales, cela ne signifie pas qu'il souffrira nécessairement de cette pathologie à l'avenir.

Fistule anale - Symptômes chez les chiens

Il est possible l’on confonde la fistule anale du chien avec une occlusion des glandes anales, car certains symptômes sont communs à l'occlusion et aux fistules anales :

  • Notre chien aura tendance à se lécher constamment la zone anale, voire à mordiller sa blessure si celle-ci est dans un état avancé ou est contaminée par des bactéries.
  • On remarquera que le chien a des difficultés à déféquer (tenesmus).
  • Il lèvera la queue vers le haut pour éviter qu’elle ne frotte sur la région périanale, et il évitera de s'asseoir.
  • On remarquera qu'il chasse sa queue, sans que cela soit un jeu pour lui.

Si nous vivons dans une zone rurale et que nous ne voyons pas notre chien déféquer régulièrement, et qu'il n'est pas constamment près de nous, il se peut que nous voyions le processus alors qu'il est déjà très avancé. En fonction de l'étendue de la trajectoire de la fistule anale, et de la contamination secondaire par les bactéries qui ont pénétré la cavité (sac anal, glandes apocrines...), des signes non spécifiques d'une infection déjà répandue peuvent apparaître tels que : apathie, anorexie ou fièvre.

Lorsque la queue est soulevée, la zone autour de l'anus, où se trouvent les glandes anales et le reste des structures mentionnées, apparaîtra lacérée, présentant des cavités ouvertes dont la profondeur ne peut être mesurée que par notre vétérinaire à l'aide de canules.

Il n'est pas toujours facile de déterminer si le sac anal est touché ou seulement les autres structures, car il est compliqué dans les cas graves de trouver le chemin de drainage normal des glandes anales. Par conséquent, lorsque nous rencontrons des fistules anales chez les chiens, on suppose généralement que les glandes anales y sont pour quelque chose, ou en paient les conséquences, et devraient être incluses dans une éventuelle chirurgie.

Fistule anale du chien - Symptômes et traitement - Fistule anale - Symptômes chez les chiens

Fistule anale du chien - Races de chiens les plus touchées

C'est précisément par l'observation que l'on a conclu que presque tous ceux qui étaient touchés par cette pathologie étaient des Bergers allemands, ce qui a conduit à repenser la fausse croyance selon laquelle c'était le contenu des glandes anales non drainé qui était responsable des fistules anales chez les chiens.

Cette race, pour nous donner une idée quantifiable, représente 80% des chiens touchés par la fistule anale du chien, bien que leurs croisements et d'autres comme le Setter et le Labrador semblent également bien positionnés dans ces malheureuses statistiques. Néanmoins, il a aussi été observé que des chiens de nombreuses races ainsi que des croisements pouvaient développer cette affection, et ce, à des âges très divers.

Un déficit immunologique (manque d'immunoglobuline A) dû à des problèmes génétiques dans cette race, et ses croisements, semble être responsable de la formation de ces fistules anales, impliquant les glandes anales.

Fistule anale du chien - Symptômes et traitement - Fistule anale du chien - Races de chiens les plus touchées

Traitement de la fistule anale du chien

Autrefois, la chirurgie était la première option pour traiter la fistule anale du chien. Mais ce sont des techniques agressives, coûteuses et très douloureuses, avec un taux de réussite médiocre et des rechutes fréquentes en très peu de temps.

La résection chirurgicale voulait être évitée en utilisant des techniques nouvelles comme la cryochirurgie (« enlever les tissus par le froid »), ou la cautérisation chimique et électrique, mais il existe des dommages collatéraux possibles qui rendent nécessaire de reconsidérer son utilisation, comme la sténose du rectum. La chirurgie au laser semble donc être une meilleure option que la technique classique, bien que le sphincter anal puisse perdre un peu de tonus.

Le succès de l'opération dépend également de l'extension et de la profondeur de la fistule, car il arrive que le sphincter rectal soit touché, et qu'il y ait alors très peu de manœuvrabilité sans causer de dommages plus importants que ceux qui sont censés être réparés.

Une saculectomie (ablation chirurgicale des sacs anaux) est indiquée si l'implication des glandes anales dans la fistule anale du chien a été déterminée ou si l'on ne sait pas si la poule ou l'œuf sont venus en premier, en plus de la résection de toute la zone touchée environnante.

La chirurgie est-elle la seule option ?

Heureusement, le fait d'avoir déterminé que ces fistules anales chez les chiens sont dues à un problème immunitaire, a ouvert une nouvelle option de traitement vétérinaire. Mais la réponse est variable et est généralement apportée pour préparer la voie à la chirurgie.

Les immunosuppresseurs sont la clé de ce traitement :

  • Les tacroliums en pommade, si la fistule anale du chien n'est pas trop étendue, peuvent contrôler le processus. Cependant, ces processus conduisent souvent à des rechutes, selon le temps qu'il nous a fallu pour commencer à traiter notre chien et selon la gravité et l'étendue des blessures.
  • Les antibiotiques tels que le métronidazole peuvent être efficaces en cas de contamination bactérienne des lésions, ce qui est très fréquent.
  • Les corticostéroïdes topiques dans les cas légers ou systémiques étaient une bonne option jusqu'à l'arrivée d'autres immunosuppresseurs plus sûrs.
  • La cyclosporine est enfin apparue comme le médicament de premier choix. Cet immunosuppresseur permet une amélioration remarquable en plusieurs semaines, mais son prix est élevé.

La plupart du temps, les deux traitements sont combinés pour les fistules anales chez le chien, c'est-à-dire que les lésions sont considérablement réduites grâce à un traitement médical (cyclosporine, tacrolimus...) et, plus tard, elles subissent une intervention chirurgicale au cours de laquelle la saculectomie sera également pratiquée.

Certains vétérinaires recommandent de pratiquer également une caudectomie (amputation de la queue), afin que la zone soit mieux ventilée pour les futures rechutes, mais il n'y a pas de consensus sur ce point.

Fistule anale du chien - Conclusions

Après avoir passé en revue les principaux symptômes de la fistule anale du chien et ses éventuels traitements, nous pouvons conclure que :

  • Les fistules anales ne sont pas toujours causées par les glandes anales, ces dernières en subissent souvent les conséquences. Ce n'est que dans certains cas que les glandes anales sont les seules responsables de l'affection, et il est difficile de le prouver.
  • Le problème semble avoir une base immunologique et touche principalement les Bergers allemands et les croisements, bien qu'il puisse être observé chez n'importe quel autre chien.
  • Il s'agit d'un problème chronique qui entraîne des rechutes, même s'il est traité correctement.
  • La combinaison d'un traitement médical avec des immunosuppresseurs et une intervention chirurgicale une fois les lésions réduites est généralement la plus indiquée.
Fistule anale du chien - Symptômes et traitement - Fistule anale du chien - Conclusions

Fistule anale du chien - Traitement naturel

Si votre chien souffre d'une fistule anale, vous pouvez, toujours après avis du vétérinaire et en complément du traitement qu'il appliquera, favoriser la guérison de votre chien en lui donnant des traitements naturels en amont de la maladie ou dès l’apparition des tous premiers symptômes. Vous pouvez ainsi recourir à l’homéopathie, ou aux probiotiques pour renforcer les défenses immunitaires de l'animal.

Mais pensez systématiquement à demander l’avis du vétérinaire, et des recommandations de produits naturels. Car les antibiotiques et autres médicaments notamment anti-inflammatoires, sont indispensables pour guérir votre chien de cette pathologie.

Fistule anale du chien - Symptômes et traitement - Fistule anale du chien - Traitement naturel

Vous êtes arrivé à la fin de notre article. Nous espérons vous avoir aidé à mieux comprendre cette pathologie du chien et à savoir comment la traiter. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Fistule anale du chien - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies infectieuses.

Vidéos en lien avec Fistule anale du chien - Symptômes et traitement

1 sur 3
Vidéos en lien avec Fistule anale du chien - Symptômes et traitement

Écrire un commentaire sur Fistule anale du chien - Symptômes et traitement

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Fistule anale du chien - Symptômes et traitement
1 sur 5
Fistule anale du chien - Symptômes et traitement

Retour en haut