menu
Partager

Habitat de l'hippopotame

 
Par Antoine Decrouy. Actualisé: 21 avril 2021
Habitat de l'hippopotame

Les hippopotames sont les membres de la famille Hippopotamidae. Ce sont l'un des animaux les plus énigmatiques au monde. Sa vie amphibienne, qui se produit entre l'eau et la terre, son aspect ronchon et son caractère territorial les ont converti en animaux connus dans le monde entier. Mais, est-ce que vous savez où vivent les hippopotames ? Connaissez-vous tout ce qu'il y a à savoir à propos de l'habitat de l'hippopotame ?

Dans cet article de PlanèteAnimal nous allons tout vous dire sur la distribution et l'habitat des hippopotames, incluant les deux espèces qui existent de nos jours. En outre, vous découvrirez de de nombreuses curiosités à propos de leur histoire évolutive, leur écologie et les menaces qui pèsent sur eux.

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Pourquoi l'hippopotame attaque

D'où sont originaires les hippopotames ?

Les hippopotames (Hippopotamidae) sont apparus en Afrique durant le Miocène, il y'a environ 23 millions d'années. A cette époque, un mammifère avec des sabots, probablement un anthracotheriidé (Anthracotheriidae), a donné naissance à un groupe de grands herbivores semi-aquatiques : les premiers hippopotames. La fin du Miocène a donné lieu à une explosion du nombre d'hippopotames. Ces derniers sont devenus extrêmement abondants et ils se sont diversifiés, se répandant dans l'Afrique entière. Au Pléistocène, ils ont colonisé une grande partie de l'Europe et de l'Asie, y compris de nombreuses îles comme la Grande-Bretagne. Vous vous imaginez un monde plein d'hippopotames ?

Aujourd'hui on sait qu'ont existé, au moins, 5 genres et jusqu'à 40 espèces. Cependant, la plupart d'entre eux se sont éteints au cours du Quaternaire en raison des changements climatiques et de la chasse massive pratiquée par l'homme.

Mais, et maintenant ? Où vivent les hippopotames ? Présentement il y a deux espèces d'hippopotames qui vivent en Afrique : l'hippopotame commun (Hippopotamus amphibius) et l'hippopotame nain (Chaeropsis liberiensis). Nous allons maintenant en apprendre un peu plus quant à l'habitat de ces deux hippopotames !

Habitat de l'hippopotame commun

L'hippopotame commun (Hippopotamus amphibius) est le plus grand hippopotame vivant. Il mesure environ 300 cm de long pour 150 cm pour un poids qui s'approche autour de 2.000 kg. Il est plus long et court sur patte que l'hippopotame nain et son corps est couvert de poils courts de couleur marron rougeâtre.

Cette espèce d'hippopotame est aussi la plus abondante. Elle est distribuée en Afrique subsaharienne, de l'Ouest du Sénégal, du Sud et de l'Est du Soudan, du Nord du Mali et jusqu'au Sud d'Afrique du Sud. Au total, on le retrouve dans 38 états. Avant, on le voyait aussi jusqu'en Algérie et Égypte, mais ils ont disparu de ces pays au XIX ème siècle.

De nos jours, on estime qu'il y a entre 115.000 et 130.000 individus. Ses populations sont stables sur ce continent, mais elles diminuent dans certaines régions. C'est pourquoi elle est considérée comme étant une espèce vulnérable. Leurs principales menaces sont la chasse illégale, le changement climatique et, surtout, la perte ou la dégradation de leur environnement. En outre, la disparition de son habitat et son caractère territorial cause des conflits constants avec les êtres humains.

Si vous voulez en apprendre plus, on vous recommande de jeter un coup d'œil à l'article suivant : Pourquoi l'hippopotame attaque ?

Habitat de l'hippopotame commun

Bien qu'ils soient distribués dans la moitié entière de l'Afrique, les endroits où vivent les hippopotames communs sont très particuliers. Comme l'indique leur nom scientifique (H. amphibius), l'hippopotame commun est un animal amphibien. Il vit toujours dans des environnements aquatiques comme des fleuves, des lacs et des étangs. Durant la saison sèche, on le trouve généralement dans des marais boueux.

Cet animal passe la grande partie de sa journée dans l'eau et il sort la nuit pour se nourrir. Ceci est dû au fait que sa peau est très sensible et qu'elle a toujours besoin d'être humide. Toutefois, ils ont un mécanisme pour se défendre de la sécheresse : leur peau sécrète un liquide rouge qui agit comme un protecteur solaire et antibiotique. Par conséquent, ces hippopotames sortent de l'eau juste pour manger. Comme nous vous l'expliquons dans cet article sur l'alimentation de l'hippopotame, ce sont des animaux herbivores qui se nourrissent, principalement, d'herbes terrestres. Pour ne pas trop se déplacer, ils vivent toujours près de grandes prairies. A ces endroits, ils forment des groupent allant de 10 à 100 individus.

Comme vous vous en serez douté, l'habitat de l'hippopotame commun est aussi l'endroit où vivent de très nombreux animaux. Ils cohabitent avec une grande quantité d'animaux, comme des éléphants, des zèbres et des gnous, qui boivent les mêmes eaux. Pour maintenir cette richesse, les hippopotames sont une pièce fondamentale. Leurs selles apportent des nutriments à l'eau et sont un met délicat pour les lions et crocodiles.

Habitat de l'hippopotame - Habitat de l'hippopotame commun

Habitat de l'hippopotame nain

L'hippopotame nain (Choeropsis liberiensis) est bien plus petit que l'hippopotame commun. Il pèse entre 160 et 270 kg. Il est aussi plus court, mais plus long sur pattes, il mesure entre 150 et 175 cm de longueur pour une hauteur variant entre 75 et 100 cm. Leurs pattes sont adaptées à la vie terrestre et leur corps n'est pas couvert de poils.

Mais, où vivent les hippopotames nains ? L'habitat des hippopotames nains est situé dans les forêts basses d'Afrique Occidentale, où il existe deux sous-espèces :

  • C. liberiensis liberiensis : il vit en Côte d'Ivoire, Guinée, Libéria et Sierra Léone.
  • C. liberiensis heslopi : il vit au Nigeria. Toutefois, on pense qu'il pourrait être éteint car la dernière fois qu'un spécimen a été vu, c'était en 1943.

Avant, la distribution de cette espèce était bien plus large, mais ses populations ont disparu petit à petit. C'est un animal gravement menacé et il est considéré comme étant en danger d'extinction. Présentement, il reste entre 2000-2500 individus et leur nombre continue de diminuer. Ceci est surtout dû à la destruction des forêts pour construire des colonies ou des cultures de plantes, mais aussi à cause de la chasse et de l'instabilité des pays où il vit.

Habitat de l'hippopotame nain

L'hippopotame nain vit dans des forêts denses à feuilles persistantes et de faible altitude. Il peut également habiter des forêt à proximité de la savane. Il est plus terrestre que l'hippopotame commun, bien qu'il passe généralement la journée dans ou près de l'eau, en particulier dans les marécages et les cours d'eau. Dans ces endroits, il se cache dans les cavités que le passage de l'eau forme sur les berges.

Les hippopotames nains sont moins nocturnes que les hippopotames communs. Ils peuvent s'éloigner de l'eau durant la journée, bien qu'ils puissent sortir de nuit pour se nourrir. Pour ce faire, ils s'introduisent dans la forêt de manière silencieuse et ils suivent des sentiers et des tunnels formés entre la végétation. Ce sont de véritables experts pour se camoufler afin d'éviter leurs prédateurs.

Et, qu'est-ce qu'ils mangent ? Les hippopotames nains sont également des animaux herbivores, mais ils sont plus généralistes. Ils se nourrissent d'herbes qu'ils ramonent, c'est-à-dire qu'ils consomment des feuilles, des racines, des fruits et des tiges juteuses des arbustes. En tant qu'animaux de forêts, ils sont plus solitaires que l'hippopotame commun. Ils vivent seuls ou en couples.

Mais ils ne sont pas seuls. L'habitat des hippopotames nains compte sur un grand nombre d'espèces, comme des chimpanzés, des éléphants africains et des cercopithèques. A cette biodiversité, participent les hippopotames nains. Ce sont une des proies préférées des grands carnivores, comme les crocodiles ou les léopards ; et ils sont excellents pour fertiliser car ils répandent leurs excréments en remuant la queue pour marquer leur territoire.

Habitat de l'hippopotame - Habitat de l'hippopotame nain

Hippopotames de Colombie

Si vous connaissez la Colombie, vous saurez qu'il y a des hippopotames qui y vivent. Ce sont des spécimens introduits et qui ne devraient pas être là. Leur présence est due aux caprices du narco le plus célèbre de l'histoire, Pablo Escobar, qui collectionnait les animaux de grande taille dans son zoo privé.

Présentement on estime qu'il y a entre 80 et 120 hippopotames en Colombie. Les conditions climatologiques de ce pays sont très bonnes, ce qui fait qu'ils se répandent par les voies fluviales du pays. Bien que ça puisse sembler être quelque chose de bien, c'est un très grave problème écologique.

Les hippopotames de Pablo Escobar se sont convertis en espèce envahissante, mettant en risque les espèces natives, comme le lamantin et de nombreuses espèces de plantes. C'est pourquoi, présentement il y a le débat de s'ils devraient être stérilisés, transportés ou les tués. Toutefois, une grande partie de la population est contre car ils pensent que les hippopotames pourraient attirer le tourisme, améliorant ainsi l'économie de la zone. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Habitat de l'hippopotame, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références
  1. Boisserie, J. R., Fisher, R. E., Lihoreau, F., & Weston, E. M. (2011). Evolving between land and water: key questions on the emergence and history of the Hippopotamidae (Hippopotamoidea, Cetancodonta, Cetartiodactyla). Biological Reviews, 86(3), 601-625.
  2. Boisserie, J. R. (2005). The phylogeny and taxonomy of Hippopotamidae (Mammalia: Artiodactyla): a review based on morphology and cladistic analysis. Zoological Journal of the Linnean society, 143(1), 1-26.
  3. Jukar, A. M., Patnaik, R., Chauhan, P. R., Li, H. C., & Lin, J. P. (2019). The youngest occurrence of Hexaprotodon Falconer and Cautley, 1836 (Hippopotamidae, Mammalia) from South Asia with a discussion on its extinction. Quaternary International, 528, 130-137.
  4. Subalusky, A. L., Anderson, E. P., Jiménez, G., Post, D. M., Lopez, D. E., García-R, S., ... & Jiménez-Segura, L. F. (2021). Potential ecological and socio-economic effects of a novel megaherbivore introduction: the hippopotamus in Colombia. Oryx, 55(1), 105-113.
Bibliographie
  • Common Hippopotamus (Hippopotamus amphibius). The IUCN SSC Hippo Specialist Group.
  • Lewison, R. & Pluháček, J. 2017. Hippopotamus amphibius. The IUCN Red List of Threatened Species 2017: e.T10103A18567364. Downloaded on 18 February 2021.
  • Pygmy Hippopotamus (Choeropsis liberiensis). The IUCN SSC Hippo Specialist Group.
  • Ransom, C, Robinson, P.T. & Collen, B. 2015. Choeropsis liberiensis. The IUCN Red List of Threatened Species 2015: e.T10032A18567171. Downloaded on 18 February 2021.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Habitat de l'hippopotame
1 sur 3
Habitat de l'hippopotame

Retour en haut