Partager

Hémorroïdes chez le chien - Symptômes et traitement

 
Par Adel Saadoun. 7 octobre 2020
Hémorroïdes chez le chien - Symptômes et traitement

Voir les fiches de Chiens

Si vous constatez que l'anus de votre chien est rouge ou enflammé, il peut probablement souffrir d'hémorroïdes. Sauf dans de rares cas où ce symptôme n'est pas un signe clinique des hémorroïdes.

Dans cet article de PlanèteAnimal nous vous expliquons quels sont les troubles souvent confondus avec les hémorroïdes chez le chien et, bien sûr, comment les éviter et les traiter. Il est important d'aller chez le vétérinaire dès l'apparition du premier symptôme sinon le tableau clinique s'aggrave et il est alors plus difficile de traiter cette affection.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Otite chez le chien - Symptômes et traitement

Les chiens peuvent-ils avoir des hémorroïdes ?

Non, en général, on ne peut pas parler d'hémorroïdes chez le chien. Les hémorroïdes correspondent à des veines enflammées du rectum ou de l'anus. Visuellement, elles ressemblent à des varices. Elles sont produites par des efforts à la défécation, une augmentation de la pression pendant la grossesse ou surviennent sans aucune raison apparente. Elles apparaissent chez les humains, favorisées par notre anatomie.

En revanche, l'anatomie du chien est complètement différente. Disons que leur disposition ou leur allure est horizontale alors que la nôtre est verticale. Par conséquent, les chiens ne souffrent pas d'hémorroïdes.

Le seul cas qui nous fait vraiment penser à des hémorroïdes chez le chien est celui de certaines tumeurs qui se développent dans la zone ano-rectale et parviennent à modifier, augmenter la pression, enflammer et provoquer un prolapsus anal chez le chien. Ces tumeurs apparaissent à côté de l'anus et sont plus susceptibles de provoquer ces hémorroïdes si on les laisse évoluer sans traitement ou si d'autres facteurs comme la constipation ou la présence de parasites s'ajoutent.

Hémorroïdes chez le chien - Symptômes et traitement - Les chiens peuvent-ils avoir des hémorroïdes ?

Mon chien a l'anus enflammé

Par conséquent, si le chien présente une inflammation, des rougeurs, une gêne ou un effort à la défécation, il ne faut pas penser, en premier lieu, aux hémorroïdes chez le chien. Au contraire, il est plus probable que le chien présente des problèmes de glande anale ou des prolapsus rectaux que nous allons aborder dans les sections suivantes.

De plus, si ce qu'on observe est un anus irrité chez notre chiot, il faut tenir compte de l'éventuelle présence de parasites intestinaux. Ces vers, s'ils sont présents en grand nombre, peuvent causer de la diarrhée. L'augmentation de la fréquence de défécation irrite l'anus et provoque des démangeaisons produites par certains de ces parasites, ce qui amènera le chien à traîner son derrière par terre ou à se lécher pour atténuer son inconfort.

La surveillance du calendrier de vermifugation peut prévenir ce trouble. Chaque fois qu'on adopte un chiot, il est important de faire une visite chez le vétérinaire pour le contrôler et établir le protocole de vermifugation le plus approprié. Bien sûr, tout symptôme d'inconfort dans la région, que ce soit pour les chiens adultes ou les chiots, est un motif de consultation vétérinaire.

Problèmes dans les glandes anales du chien

Les glandes anales sont de petits sacs situés des deux côtés de l'anus. Leur fonction est de produire un liquide qui aide à lubrifier les excréments et à donner au chien son odeur individuelle. Parfois, cette sécrétion est très dense, les selles ne compriment pas suffisamment les glandes ou toute autre circonstance empêche ce liquide de sortir, ce qui déclenche une accumulation de liquide dans les glandes et donne lieu aux problèmes suivants qui peuvent être confondus avec les hémorroïdes chez le chien :

  • Impaction : le liquide ne peut pas sortir des glandes et celles-ci ne se vident pas. Le vétérinaire devra les vider manuellement. Si le chien souffre fréquemment de ce problème, ces vidanges doivent être périodiques. Une alimentation riche en fibres est recommandée.
  • Infection ou sacculite : l'impaction des glandes peut être compliquée par une infection, car il s'agit d'une zone "sale" en raison de la forte présence des bactéries, ce qui provoquera une inflammation douloureuse. Dans ce cas, en plus de la vidange, un antibiotique topique et une désinfection seront nécessaires.
  • Abcès : dans ce cas, une infection se produit également accompagnée de fièvre et d'une inflammation avec coloration rouge ou violette. Le pus s'accumule et s'ouvre vers l'extérieur, forme des fistules anales chez le chien, responsables d'un écoulement nauséabond nécessitant une intervention chirurgicale. Dans cet état, vider les glandes ne résout pas le problème. Les abcès qui restent fermés doivent être ouverts pour être nettoyés et nécessiteront une désinfection et une antibiothérapie par voie orale. Si le chien souffre fréquemment de ces épisodes, l'ablation des glandes est recommandée.
Hémorroïdes chez le chien - Symptômes et traitement - Problèmes dans les glandes anales du chien

Prolapsus rectal chez le chien

Il est très facile de penser aux hémorroïdes chez le chien lorsqu'on constate une marque rouge ou rose au niveau de l'anus. En réalité, il s'agit d'un fragment du rectum qui fait saillie à travers l'anus, appelé prolapsus rectal, qui est causé par un surmenage lors de la défécation, une constipation sévère ou, au contraire, une diarrhée, des obstructions au niveau de cette zone, une mise-bas, etc.

Bien qu'il existe des degrés de gravité, le prolapsus est une urgence vétérinaire car ce tissu exposé court le risque de nécroser, c'est-à-dire, la mort des cellules exposées. Dans ce cas, il devra être enlevé par une intervention chirurgical et les intestins réparés.

Bien qu'il n'y ait pas de nécrose, si le prolapsus est complet, il est réduit avec une suture. Dans les cas plus légers, le vétérinaire recherchera la cause du prolapsus car, pour le résoudre, il peut suffire de le traiter. Pendant ce temps, des produits pour ramollir les selles et une alimentation adéquate sont administrés.

Comment traiter les hémorroïdes du chien ?

Bien que nous ne parlions pas, en général, d'hémorroïdes chez le chien, les situations de prolapsus ou d'infections décrites ci-dessus et qui peuvent y ressembler doivent recevoir une assistance vétérinaire immédiate au risque que la situation ne s'aggrave.

Par conséquent, bien qu'il s'agisse d'un médicament bien connu que l'on trouve dans plusieurs foyers, il n'est pas recommandé de remplacer une consultation chez le vétérinaire par l'application d'une pommade hémostatique pour les chiens.

Comme nous l'avons vu, le vétérinaire peut administrer un traitement topique. N'importe laquelle des crèmes canines pour "hémorroïdes" doit être prescrite par un professionnel car, pour choisir le produit le plus approprié, il faut évaluer la situation. Par exemple, si on met la crème sur un prolapsus, non seulement cela ne résout pas le problème initial mais en ne le traitant pas, le tissu risque de subir une nécrose. S'il y a une infection et qu'on met une pommade à la place d'un antibiotique, le tableau clinique peut évoluer jusqu'à la fistule. Par conséquent, nous insistons sur la nécessité d'aller chez le vétérinaire.

En prévention, il est important que le chien suive un régime alimentaire adéquat et adapté en tenant bien sûr compte d'une bonne hydratation. Les glandes anales doivent être surveillées et vermifugées régulièrement pour éviter les parasites internes. Avec toutes ces mesures, on prévient dans la mesure du possible l'apparition des facteurs les plus courants pouvant conduire à ces soi-disant "hémorroïdes" chez le chien.

Hémorroïdes chez le chien - Symptômes et traitement - Comment traiter les hémorroïdes du chien ?

Cet article est terminé. Nous espérons vous avoir informé davantage sur la santé de votre chien. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Hémorroïdes chez le chien - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Écrire un commentaire sur Hémorroïdes chez le chien - Symptômes et traitement

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Hémorroïdes chez le chien - Symptômes et traitement
1 sur 4
Hémorroïdes chez le chien - Symptômes et traitement

Retour en haut