Partager

Le coati comme animal de compagnie

 
Par Estelle Corre. Actualisé: 10 avril 2018
Le coati comme animal de compagnie

Le coati fait partie de la famille des Procyonidae et est un cousin des ratons-laveurs. Ils présentent certaines similitudes physiques et de caractère avec ces derniers mais leur nez beaucoup plus long les différencie.

De par son caractère farouche à l'âge adulte, l'idée d'avoir un coati comme animal de compagnie n'est pas des plus raisonnables. Il est clair que tout petits, les coatis sont super mignons et ont a un comportement adorable mais en murissant sexuellement, ils deviennent des animaux assez dangereux. Les mâles sont plus agressifs que les femelles, sauf lorsqu'elles sont avec leurs petits.

Ils ont des défenses très développées qu'ils utilisent sans limites. Leurs griffes aussi méritent un grand respect...et surtout, de la vigilance. Dans cet article de PlanèteAnimal, nous allons vous informer sur les soins à apporter à un coati de compagnie et ses particularités qui le rendent unique dans le monde animal.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le singe comme animal de compagnie

Le coati à nez blanc

Le coati à nez blanc, Nasua narica, se trouve de l'état d'Arizona aux USA, jusqu'en Equateur. Il est très présent en Amérique centrale. Il s'agit d'un animal omnivore qui s'alimente de rongeurs et de petits vertébrés. Ils ne crachent pas non plus sur les charognes, les fruits, les oiseaux, les baies, les œufs et les insectes.

Les mâles adultes sont solitaires. Les femelles et mâles qui ne seraient pas encore matures vivent en groupes de 5 à 20 spécimens. Les mâles sont expulsés de la communauté dès qu'ils atteignent la maturité sexuelle, à l'âge de deux ans.

Le coati à nez blanc est un très bon grimpeur, la nuit, il se réfugie dans des arbres. Ses habitudes de chasse sont diurnes mais il peut les changer s'il est persécuté par les êtres humains ou bien il consacrera son temps à des incursions dans des bidonvilles ou des villes où il se cachera entre les poubelles.

Imagen de skyscrapercity.com

Le coati comme animal de compagnie - Le coati à nez blanc

Morphologie du coati

La taille du coati est similaire à celle du chat domestique moyen/grand. Les mâles adultes peuvent atteindre quasiment 70 cm de long depuis la pointe du museau jusqu'à la base de la queue. Sa queue peut à elle seule être aussi longue que la totalité de son corps. Les femelles sont plus petites. Le poids des coatis oscillent de 3 à 7 kg.

Les coatis ont le poil court, vigoureux et dense. Les couleurs couvrent une large gamme : bruns, marrons, gris, roux, noirs... Et enfin, sachez que les coatis ne sont pas en danger d'extinction.

Le coati roux ou coati à queue annelée

Le coati roux, ou coati à queue annelée, Nasua nasua est une autre espèce de coati un peu plus grande que la précédente. Les mâles peuvent mesurer jusqu'à 80 cm + la queue et peser jusqu'à 8 kg. Les femelles mesurent et pèsent la moitié des mâles.

Il a le poil un peu plus court car il habite dans des zones plus chaudes, on trouve des coatis roux sur tout le continent sud américain jusqu'au nord de l'Argentine. Il se distingue du coati à nez blanc par sa queue aux anneaux sombres et également par les 13 sous-espèces qu'il compte. Ce sont des animaux qui habitent dans les jungles tropicales et subtropicales.

Son alimentation est omnivore, similaire à celle du coati à nez blanc. Les mâles solitaires pratiquent le cannibalisme avec les petits coatis de leur espèce. Ce sont des animaux très intelligents qui peuvent vivre jusqu'à 15 ans.

Le coati comme animal de compagnie - Le coati roux ou coati à queue annelée

Le coati comme animal de compagnie

En France métropolitaine, cette espèce protégée est considérée comme dangereuse et ne peut être détenue que sous certaines conditions strictes imposées par une réglementation sévère. Il ne s’agit donc pas d’un N.A.C. (Nouveaux Animaux de Compagnie). Ce n'est pas le cas dans certains pays latino-américains.

Les cas d'incidents provoqués par les coatis chez les propriétaires sont innombrables : morsures graves, destruction de mobilier, fuite...Cet animal n'est pas fait pour vivre avec les humain et de fait, le coati n'est pas un animal de compagnie idéal.

Certaines personnes se dédient à l'élevage de coatis mais de façon semi-professionnelle, ils n'ont jamais réussi à les rendre dociles et domesticables.

Le coati en captivité

Tous les articles que vous trouverez sur le net à propos du coati comme animal de compagnie incitent les propriétaires à acheter de grandes cages. En gros, ils proposent d'enfermer cet animal pour le garder en captivité et cela est proprement inacceptable.

Garderiez-vous un chien ou un chat enfermé dans une cage comme animal de compagnie ? Quel plaisir pourriez-vous en retirer de voir un animal triste et de lui offrir une vie misérable ?

Mais il n'existe aucune alternative, un coati ne restera pas bien tranquillement dans le salon, si vous le gardez libre dans votre jardin, il se sauvera. Il est quasi impossible qu'un enfant puisse tenter de caresser un coati mâle adulte sans se faire mordre...alors, imaginez.

Le coati comme animal de compagnie - Le coati en captivité

Le stress chez le coati

Il est très habituel que les coatis reclus comme animaux de compagnie souffrent de problèmes de perte de poils. Les poils de leur queue peuvent tomber, et ils peuvent finir par tous les perdre sur certaines autres parties du corps. Néanmoins, si lors d'un voyage, vous tombez sur un coati en mauvaise posture, faites tout pour qu'un vétérinaire puisse le soigner. Les coatis blessés sont encore plus agressifs qu'au naturel, comme n'importe quel animal.

Le coati à l'état sauvage : la meilleure solution

La meilleure façon de cohabiter avec un coati est la suivante :

Les coatis sont très intelligents et curieux. Ils n'ont pas peur de se faufiler dans des zones peuplées pour chercher à manger donc vous vivez dans une zone où les coatis sont nombreux, laissez leur à manger à portée de griffes.

Dans la mesure où le coati est diurne, il est très probable que nous le prenions à roder dans notre jardin de temps en temps. Alors, profitez-en pour lui lancer une petite douceur qu'il aimera et petit à petit, il aura confiance en vous et se rapprochera.

Si vous vous transformer en une source facile d'accès d'aliments délicieux pour lui, il finira par s'installer et aura, avec le temps, de moins en moins peur de votre compagnie. Néanmoins, ne lui caressez jamais le ventre ou le dos... Traitez-le comme il le mérite : comme un animal sauvage qui vient vous rendre visite de temps à autres.

Le coati comme animal de compagnie - Le coati à l'état sauvage : la meilleure solution

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le coati comme animal de compagnie, nous vous recommandons de consulter la section Ce que vous devez savoir.

Écrire un commentaire sur Le coati comme animal de compagnie

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Le coati comme animal de compagnie
1 sur 5
Le coati comme animal de compagnie

Retour en haut