Partager

Le ver solitaire chez les chiens - Symptômes et traitements

 
Par Pauline Bonnet. Actualisé: 4 juillet 2018
Le ver solitaire chez les chiens - Symptômes et traitements

Voir les fiches de Chiens

Il y a plein de types ténias qui peuvent affecter vos chiens. Il s'agit d'un parasite du groupe des cestodes (vers plats) très embêtants pour la santé non seulement des chiens mais aussi des humains. Quelques espèces de ténia peuvent provoquer des zoonoses, comme par exemple le kyste hydatique. Cependant, dans cet article de PlanèteAnimal nous allons nous centrer sur le ténia le plus commun chez nos animaux de compagnie, Dipylidium caninum.

Continuez la lecture de cet article et découvrez tous les symptômes du ver solitaire chez les chiens et son traitement.

Cela pourrait aussi vous intéresser : La mammite chez les chiennes - symptômes et traitement

Cycle de vie du ténia

Si votre chien est atteint du ténia, c'est qu'il a dû manger un animal déjà contaminé (appelé hôte intermédiaire) par ce parasite. Ce ténia en forme de ruban vit dans l'intestin grêle des chiens et des chats. Comme tous les parasites de ce groupe, ils ont besoin d'un hôte intermédiaire afin de compléter leur cycle.

Un hôte intermédiaire est un autre individu différent de l'hôte définitif, le chien dans ce cas-là, où le parasite se transforme et/ou continue son développement.

Quel est l'hôte intermédiaire du ténia Dipylidium caninum ?


Généralement, c'est la puce. Il est curieux qu'un parasite externe soit porteur d'un parasite interne. Ce parasite interne finira son cycle de vie lorsque la puce sera avalée par le chien, pendant qu'il se lèche ou lorsqu'il se mordille la base de sa queue.

Toutes les puces ne sont pas porteuses d'un cysticerque, la forme infectieuse du ténia. Cependant, un grand nombre d'entre d'elles deviennent hôtes intermédiaires lorsqu'elles ingèrent les embryons de ce parasite par l'air. À l’intérieur de la puce, une série de transformations ont lieu, jusqu'à arriver à la phase de cysticerque. Une fois que le chien avale la puce, le ténia va se libérer dans son appareil digestif et va commencer son évolution, se transformant en ténia adulte.

Le temps nécessaire entre l'ingestion d'une puce contaminée et le ténia adulte dans l'intestin grêle du chien est d'à peu près 15 - 20 jours.

Le ver solitaire chez les chiens - Symptômes et traitements - Cycle de vie du ténia

Symptômes d'un chien contaminé de ténia

D'habitude, une infection par le ténia est asymptomatique. Contrairement à d'autres maladies qui provoquent la perte de l'appétit ou la diarrhée, dans ce cas-là vous ne vous rendrez pas compte que votre chien est contaminé. En cas d'infestations graves, comme quand un chien est contaminé par plusieurs parasites en même temps, quelques symptômes peuvent se manifester : le pelage rugueux, un corps très maigre, des diarrhées, un ventre gonflé.

S'il s'agit d'un chien domestique et dont on s'occupe, la seule piste pouvant vous aider à savoir que votre chien est infecté du ténia est la présence des anneaux gravides dans les selles.

Qu'est-ce que ce sont les anneaux gravides ?

Sont une sorte de sac d’œufs que le ténia expulse à l’extérieur avec les selles. Même s'ils bougent, ils ne sont pas des vers (ni des aliens). Il s'agit d'une sorte de colis contenant les œufs d'un ténia adulte. Il a l'air d'un grain de riz qui se tend et se rétrécit.

Après avoir passé quelques jours en dehors des selles ou collés au pelage autour de l'anus du chien, ils de déshydratent et ressemblent de plus en plus aux graines de sésame. (Les grains que vous trouvez sur le pain des hamburgers)

Si jamais vous ne les remarquez pas car ne voyez pas où défèque votre chien, vous pouvez les trouver sur le lit du chien, dans le pelage autour de la queue, ou autour de l'anus. S'ils sont secs et leur jetez une goutte d'eau, vous pourrez voir qu'ils récupèrent leur forme de grain de riz. Débarrassez-vous d'eux le plus vite et le plus soigneusement possible.

Auparavant, il se disait que l'infection de ce type de ténia était commune à partir des 6 mois. En effet, jusqu'à cet âge, le chien n’acquière pas l'habitude de se mordiller la queue. Cependant, aujourd'hui, il est plus habituel de voir des chiots de 3 mois contaminés du fait qu'ils ingèrent une puce contaminée de la mère pendant l'allaitement ou lorsqu'ils se lèchent entre eux (un comportement social avec d'autres chiens).

Le ver solitaire chez les chiens - Symptômes et traitements - Symptômes d'un chien contaminé de ténia

Diagnostic du ver solitaire chez les chiens

Voir les anneaux gravides dans les selles, les trouver secs ou frais autour de l'anus, dans le pelage ou le lit suffit pour diagnostiquer une infection du ténia Dipylidium caninum. Si c'est votre cas, n’hésitez pas vous rendre chez votre vétérinaire le plus rapidement possible. Il saura vous indiquer quel traitement conviendra le mieux à votre chien.

Traitements du ver solitaire chez les chiens

Le traitement est simple et efficace, mais comme tous les parasites, on ne peut pas écarter qu'au fil des années ils puissent développer une certaine résistance aux antiparasitaires conventionnels. Le Praziquantel est le médicament pour son prix, son efficacité et sa sécurité. Une seule dose peut ne pas suffire, parfois il est recommandé de répéter le traitement contre le ténia après de 3 semaines.

Néanmoins, vous pouvez le trouver dans beaucoup de produits liés à l'oxime de milbémycine . Il peut également se trouver dans d'autres antiparasitaires (pyrantel, fenbendazole), utilisés contre presque tous les autres parasites de votre chien (Toxocara, Trichuris...). Il peut être très utile d'administrer le praziquantel avec l'un de ces autres antiparasitaire de façon régulière. Si vous amenez votre chien dans des zones vertes, aux parcs, à la plage, ou s'il se retrouve avec d'autres chiens, il faudrait lui administrer le traitement tous les 3 mois.

Afin de contrôler le ténia, il y a une chose indispensable :

Si jamais vous n'administrez pas un bon traitement contre les puces à votre chien, vous n'aurez qu'une trêve temporelle. Si votre chien avale une autre puce contaminée, après trois semaines vous aurez de nouveau le même problème. Si un nouveau ténia se développe, le praziquantel que vous lui avez déjà donné ne servira à rien. Du fait que le praziquantel n'a pas une activité résiduelle très haute, c'est-à-dire, qu'il ne reste pas de façon indéfinie dans le corps de votre chien.

Ainsi, le point-clé du traitement du ténia chez les chiens est le fait d'éliminer les puces en utilisant l'un des produits suivants :

  • Cachet antipuces (afoxolaner, fluranaler, spinosad)
  • Pipette à base de sélamectine ou imidaclopride et perméthrine
  • Collier à base d'imidaclopride et fluméthrine, ou deltaméthrine. Contrôler aussi l'ambiance dans laquelle le chien habite.

Si jamais dans votre maisons, vous avez des coins sujets à l'apparition de puces, comme un abri où vous stockez du bois de chauffage, il faudra désinfecter l'endroit. Vous pouvez utiliser des bombes anti-puces, ou pulvériser l'endroit de temps en temps avec de la perméthrine. Sinon, vous risquez d'une nouvelle infection lorsque le collier de votre chien ne soit plus effectif.

Si vous ne connaissez pas la fréquence à laquelle vous devez vermifuger votre chien afin de prévenir l'apparition du ver solitaire, n’hésitez pas à lire cet article. Il est également important d'être régulier en ce qui concerne les visites chez le vétérinaire.

Le ver solitaire chez les chiens - Symptômes et traitements - Traitements du ver solitaire chez les chiens

Le ver solitaire peut-il affecter les humains ?

Les humains peuvent être l'hôte intermédiaire si par hasard nous avalons une puce contaminée. Chez un adulte c'est est assez rare, mais si vous avez un bébé qui cohabite avec votre chien, il est très important de contrôler les puces.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le ver solitaire chez le chien- Symptômes et traitements, nous vous recommandons de lire les articles suivants :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le ver solitaire chez les chiens - Symptômes et traitements, nous vous recommandons de consulter la section Maladies parasitaires.

Écrire un commentaire sur Le ver solitaire chez les chiens - Symptômes et traitements

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Que vous a semblé cet article ?

Le ver solitaire chez les chiens - Symptômes et traitements
1 sur 4
Le ver solitaire chez les chiens - Symptômes et traitements

Retour en haut