Partager

Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement

Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement

Voir les fiches de Chiens

La myiase est une forme de parasitisme que mènent à bien les larves des diptères (insectes néoptères) comme sont les mouches, les moustiques et les taons. Elles s'installent dans des tissus vivants ou morts d'animaux vertébrés, desquelles elles se nourrissent. Cette technique assure leur survie, leur croissance et même leur mue.

Vous avez vu des blessures avec des asticots sur le corps de votre chien ? À continuation, sur PlanèteAnimal, on vous montre tout ce qu'il y a à savoir à propos de la myiase chez le chien, les symptômes, le traitement et même la procédure d'extraction des asticots. Nous parlerons également de la contagion à l'être humains ainsi que certains remèdes maisons afin de la prévenir.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Allergie chez le chien : symptômes et traitement

Qu'est-ce que la myiase chez le chien ?

Hope (1840) a été le premier à utiliser le mot "miasis" pour définir une infestation de diptères, sur des êtres humains. Plus tard, Zumpt (1964) a détaillé la description de la myiase, suggérant que les insectes passaient un certain temps dans l'hôte alors qu'ils s'alimentaient des liquides corporels ou des aliments ingérés par ce dernier.

Ces insectes, à l'âge adulte, profitent des orifices ou des blessures d'un possible hôte afin de déposer leurs œufs, qui continueront le déroulement de leur cycle biologique grâce à l'animal parasité. Néanmoins, il est possible que certaines espèces soient capables de pénétrer à travers un derme intact. Cette pathologie peut affecter à tout type d'animaux vertébrés, dans n'importe quelle région, et spécialement durant les mois les plus humides de l'année.

Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement - Qu'est-ce que la myiase chez le chien ?

Types de myiase et les diptères qui les produisent

Il existe trois critères différents qui permettent de classifier la myiase dont nous parlerons à continuation. Dans le premier encadré, selon le point de vue clinique, nous mentionnerons les espèces qui la provoquent :

Point de vue clinique :

  1. Myiase des plaies : Megaselia rufipes, Chrysomyia albicans, Phormia regina, Calliphora spp, Lucilia spp, Sarcophaga spp y Wohlfahrtia magnifica.
  2. Myiase oculaire : O. ovis, R. purpureus, M. scalaris, W. magnífica y S. carnaria.
  3. Myiase auriculaire : O. ovis, y W. magnífica.
  4. Myiase nasale, buccal et sinusale : W. magnifica, Sarcophaga carnaria, Calliphora vomitoria, Oestrus ovis, y Rhinoestrus purpureus.
  5. Myiase anale et vaginale : W. magnífica, S. carnaria y Sarcophaga hemoroidalis.

Comportement reproducteur :

  1. Myiase obligatoire ou spécifique : diptères parasites qui nécessitent obligatoirement un hôte pour le développement lors de sa phase larvaire
  2. Myiase semi-spécifique et myiase accidentelles : dans ce cas on parle de diptères qui parasitent les cadavres ou de la matière organique en décomposition. Il est possible que de manière opportuniste elles puissent envahir un tissu vivant.

Procédure d'invasion :

  1. Invasion primaire : elles pénètrent la peau ou elles profitent des orifices du corps
  2. Invasion secondaire ou tertiaire : elles profitent de blessures ou de traumatismes

Le cycle de vie des diptères et développement

Les diptères qui sont susceptibles de provoquer la myiase ont tendance à avoir plusieurs formes au cours de leur cycle biologique, passant par une métamorphose complète composée de quatre étapes : oeuf, larve, pupe et adulte. Durant les deux dernières phases, ils ne vivent plus dans l'hôte.

Les larves sécrètent une enzyme qui peut endommager le derme et provoquer plusieurs problèmes de santé. Si rien n'est fait, la blessure grossira et vous verrez apparaître une sécrétion obscure, ce qui a comme conséquence que beaucoup d'autres diptères soient attirés et qu'ils commencent aussi à déposer leurs œufs, provoquant la naissance d'une colonie d'asticots et de vers grouillant tous ensemble.

Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement - Le cycle de vie des diptères et développement

Y-a-t-il une prédisposition ?

Tout animal qui ne dispose pas d'un contrôle sanitaire adéquat est susceptible de souffrir de myiase, ainsi, les animaux abandonnés, malades, convalescents ou qui ont le derme constamment humide seront plus prédisposées de souffrir de myiase. La dermatite acrale est un très bon exemple du dernier exemple.

Symptômes de la myiase chez le chien

Il existe différentes types de myiase : cutanée, cavitaire, systémique et de blessure. Ainsi, certains cas peuvent être plus compliqués à détecter que d'autres. En plus, en ce qui concerne la myiase cutanée, il est possible d'observer plusieurs classes : furonculoïde, rampante, traumatique et serpigineuse.

Il est aussi important de souligner le fait que au début on peut détecter une myiase cutanée, celle-ci peut avancer jusqu'à se convertir en une systémique, affectant ainsi plusieurs organes.

Dans les premières phases de la myiase, une petite piqûre est observable, une lésion ou un abcès dans le derme. Généralement dans une zone sans poil. Plus tard on observera la blessure grandir, commencera à se former une pustule et un fluide sanguinolent ou séreux se libérera.

Faites bien attention à tous les symptômes suivants :

  1. Ulcères
  2. Furoncles
  3. Irritation de la peau
  4. Lésions de la peau
  5. Mouvement des asticots
  6. Œdèmes
  7. Fièvre
  8. Démangeaisons intenses
  9. Mouvements de l'oreille
  10. Douleur
  11. Inconfort
  12. Il se gratte
  13. Il se lèche excessivement
  14. Diarrhée
  15. Anorexie

Arrivé à cet extrême (et si elle n'est pas soignée) les larves peuvent pénétrer les couches les plus profondes du derme, formant des nodules, ou créant simplement un abcès bien plus important. Tout ce processus apporte avec lui l'apparition d'un processus infectieux grave y compris l'apparition d'un possible état de choc.

Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement - Symptômes de la myiase chez le chien
Image: fincaeltigre.blogspot.com.es

Diagnostic de la myiase chez le chien

Par le biais d'une simple exploration physique, le professionnel sera capable de diagnostiquer la myiase du chien et parfois, en fonction de la vitesse de développement des larves, l'utilisation du microscope n'est pas forcément nécessaire. En plus, il sera important que le vétérinaire réalise une demande d'analyse en laboratoire.

Traitement de la myiase chez les chiens

Le traitement de la myiase du chien doit être toujours réalisé sous la supervision d'un vétérinaire. Ces petits "vers" carnivores qui infestent votre chien peuvent provoquer des pathologies secondaires, il ne faudra donc jamais que vous essayiez de soigner la myiase sans avoir amené votre chien chez un spécialiste.

La première étape pour traiter la myiase du chien consistera en l'hygiène générale de la zone, par exemple avec l'utilisation d'un sérum physiologique, bien que certains spécialistes puissent passer directement à l'extraction des asticots et laver la blessure à posteriori.

Blessures avec des asticots chez les chiens, comment les extraire ?

L'extraction des vers d'une blessure doit être toujours réalisée avec l'utilisation d'une pince. Il s'agit d'une procédure laborieuse et lente car il ne faut jamais couper les larves en les retirant de la zone parasitée. Cette procédure peut être effectuée en plusieurs fois.

Utilisation d'antiparasitaires, de médicaments et d'une bonne hygiène

Après avoir retirer les larves de mouche, le vétérinaire rasera la zone affectée pour empêcher que des bactéries ou à des œufs de rester dans le pelage et le derme. Après avoir appliqué une solution antiseptique, le vétérinaire retirera le tissu mort afin de favoriser la cicatrisation de la peau.

S'appliquera un antibiotique local et de l'insecticide, qui vous sera prescrit par votre vétérinaire (ne vaporisez pas n'importe quel insecticide sur la blessure de votre chien) en aérosol ou en pâte, appliqué directement sur la blessure, jusqu'à ce qu'elle soit complètement recouverte. Pour finir, on appliquera un bandage sur la zone affectée, pour la maintenir propre et éviter une éventuelle contamination de l'environnement, ce qui aidera votre chien à cicatriser plus rapidement.

Concluons en soulignant le fait que l'utilisation d'antibiotiques, d'une thérapie fluidique et d'autres mesures que le vétérinaire juge nécessaire en fonction du cas, peuvent s'avérer nécessaire... De la même manière, une seconde visite chez le vétérinaire peut être nécessaire afin de réaliser une seconde extraction d'asticots, de nettoyer la zone ou pour une application topique.

Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement - Traitement de la myiase chez les chiens

La myiase peut se transmettre aux humains ?

Comme nous l'avons expliqué dans les encadrés précédents de notre article Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement, la myiase peut affecter n'importe quel animal vertébré, ainsi, la myiase est effectivement transmissible aux êtres humains.

Les personnes qui vivent avec un chien pleins d'asticots devront prendre certaines précautions afin d'éviter un possible parasitage. Il sera essentiel de bien soigner n'importe quelle blessure en la couvrant bien, de se laver fréquemment, d'appliquer des produits ou des crèmes qui évitent l'humidité et d'utiliser des répulsifs à insectes. Il faudra que vous fassiez tout particulièrement attention dans les cas où vous avez à la maison des bébés, des personnes malades ou des personnes âgées.

Prévention de la myiase du chien

Bien que la myiase ne soit pas un problème fréquent dans les grandes villes, elle peut être plus habituelle dans les zones rurales ou affecter des chiens qui vont régulièrement en forêts ou se baigner dans des fleuves. Il vous suffira de réviser régulièrement le derme de votre chien, en prêtant une spéciale attention aux zones sans poil.

En gardant votre chien propre, ce qui inclue un brossage régulier et un bain quand il en a besoin, il vous sera facile d'identifier rapidement ce problème, ce qui lui évitera de souffrir de complications plus graves. Ainsi, il sera très important que vous suiviez de manière stricte le déparasitage interne et externe du chien.

Il sera aussi très important d'aller chez le vétérinaire dès l'instant ou vous aurez observé certains des symptômes mentionnés précédemment, si votre chien se gratte trop, s'il se lèche de manière compulsive ou si vous voyez que votre chien est plein d'asticots.

Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement - Prévention de la myiase du chien

Existe-t-il des remèdes maisons pour un chien plein d'asticots ?

À cause des graves complications que peuvent entraîner la myiase, il n'est pas recommandé d'utiliser un quelconque type de remède maison pour traiter cette pathologie. De plus, l'utilisation d'un remède maison ne sera pas forcément nécessaire si vous suivez les conseils de prévention mentionnés dans l'encadré précédent de notre article Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement.

Si notre article Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement vous a plu, c'est par ici :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies parasitaires.

Bibliographie
  • Soler Cruz, M. D (2000) El estudio de las miasis en España durante los últimos cien años. Departamento de Parasitología. Facultad de Farmacia. Campus de Cartuja. Universidad de Granada. 18071 Granada.
  • R. Farkas, M.J.R. Hall, A.K. Bouzagou, Y. Lhor, K. Khallaayoune (2009) Traumatic myiasis in dogs caused by Wohlfahrtia magnifica and its importance in the epidemiology of wohlfahrtiosis of livestock. Medical and Veteriny Entomology Volume 23, Issue s1 June 2009 Pages 80–85
  • H. J. Schnur, D. Zivotofsky, A. Wilamowski (2009) Myiasis in domestic animals in Israel Veterinary Parasitology Volume 161, Issues 3–4, 12 May 2009, Pages 352-355
  • Falconí Flores M. A. (2013) Uso de nitenpyram en el tratamiento de miasis en perros en los valles aldeñaos a quito Universidad de las Américas, Facultad de ciencias&

Écrire un commentaire sur Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
3 commentaires
Valorisation :
marie
lol la photo fait peur mais l'article est bien
Valorisation :
Antoine S
Super détaillé et complet !
Valorisation :
claude
super et complet , je recommande !

Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement
Image: fincaeltigre.blogspot.com.es
1 sur 6
Myiase chez le chien - Symptômes, extraction des asticots et traitement

Retour en haut