Partager
Partager sur :

Les maladies les plus courantes chez les tortues d'eau et terrestres

Les maladies les plus courantes chez les tortues d'eau et terrestres

L'homme a toujours été lié au règne animal, il ne faut donc pas s'étonner que le monde des animaux de compagnie se diversifie énormément, maintenant que la plupart de la population vit dans des agglomérations urbaines.

Cela est très positif parce que même si les animaux de compagnie par excellence sont les chiens et les chats, ils ne s'adaptent pas toujours aux caractéristiques individuelles de toutes les personnes. Par conséquent, de plus en plus de personnes choisissent des animaux de compagnie moins classiques, comme les furets, cochons vietnamiens, serpents et tortues.

Si vous envisagez d'accueillir une tortue ou si vous partagez déjà votre maison avec cet animal, cet article de planèteAnimal vous intéressera beaucoup, car nous y décrivons les maladies les plus courantes chez les tortues.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Noms de chiens d'eau

Reconnaître les signes de maladie sur une tortue

Comme c'est le cas pour nous et beaucoup d'animaux, lorsque l'organisme d'une tortue n'est pas en bonne santé, il le manifeste par le biais de différents signaux face auxquels nous devons être attentifs, ce sont les suivants :

  • Gonflement des yeux
  • Toux ou éternuements
  • Modifications de l'appétit
  • Changements de comportement
  • Taches ou anomalies sur la carapace
  • Diarrhée

Infections respiratoires

Les changements de température brusques, qui peuvent être causés par un mauvais réglage de la température de l'eau ou des courants d'air, sont la principale cause de la contraction d'une infection respiratoire par une tortue, parce que, comme nous, elles sont sensibles au rhume.

Les symptômes observés dans ce cas sont les suivants :

  • Respiration avec la bouche ouverte
  • Mucus et sécrétions nasales
  • Perte d'appétit
  • Faiblesse et léthargie

La priorité est d'augmenter la température de l'eau pour renforcer le système immunitaire ; si d'ici quelques jours, nous n'observons aucune amélioration, nous devons aller immédiatement chez le vétérinaire pour éviter que le rhume finisse par provoquer une pneumonie.

Diarrhée et constipation

Ces deux troubles du transit intestinal sont causés par une mauvaise alimentation. Dans le cas de la diarrhée, elle est souvent due à un cas de suralimentation, un excès de fruits et légumes ou à l'ingestion d'un aliment en mauvais état. Dans le cas de la constipation, le régime alimentaire manque de fibres, bien que ce trouble apparaisse également lorsque l'aquarium est très petit.

Pour traiter la constipation, en plus de réaliser les ajustements alimentaires correspondants, nous pouvons offrir à notre tortue un bain d'eau tiède couvrant la partie inférieure de la carapace.

Pour le traitement et la prévention de la diarrhée, il est important de maintenir l'eau de l'aquarium propre et de ne pas négliger l'hygiène de notre tortue. Nous devons aussi réduire l'apport en eau à travers l'alimentation jusqu'à noter que le transit intestinal est revenu à la normale.

Problèmes oculaires

Les tortues sont très sensibles aux infections oculaires et nous pourrons les prévenir très facilement si nous observons chez notre tortue les yeux fermés et gonflés, en plus de la perte d'appétit.

La cause est généralement une carence en vitamine A ou une eau sale. Comme premier traitement, nous devons procéder à un lavage oculaire à l'aide d'un sérum physiologique, 2 fois par jour.

Si une amélioration n'est pas observée, nous devons nous rendre chez le vétérinaire pour qu'il décide si un traitement antibiotique et/ou un complément nutritionnel à base de vitamine A sont nécessaires.

Excroissances pyramidales

Les excroissances pyramidales affectent les tortues terrestres, c'est un trouble qui est facilement perceptible à travers la carapace, qui s'épaissit et s'élève. Dans les cas les plus graves, cela peut devenir un problème très grave pour les tortues.

Cette maladie est directement liée à une mauvaise alimentation, bien que le manque d'humidité et l'exposition au soleil ainsi que les maladies endocriniennes peuvent également causer ces excroissances.

Bien qu'il n'existe aucun traitement pour les excroissances pyramidales, l'évaluation vétérinaire précoce sera très importante afin de freiner cette maladie et d'améliorer la qualité de vie de la tortue.

Blessures et carapace sur les pattes

Enfin, nous mentionnons ces blessures, qui sans être des pathologies, sont fréquentes chez les tortues et doivent être traitées à temps parce que sinon, des complications plus graves peuvent apparaître. Les tortues peuvent se blesser par les chutes, les égratignures ou les morsures, si elles vivent avec d'autres reptiles herbivores.

Si la tortue présente juste une égratignure, il suffit de nettoyer la zone avec de l'eau et du savon, pour la désinfecter avec une solution d'iode dissoute dans l'eau. Mais si la plaie est profonde, il est impératif d'aller chez le vétérinaire le plus tôt possible.

Cet article est simplement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas la compétence pour prescrire des traitement vétérinaire ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les signes d'une condition ou d'un malaise.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Les maladies les plus courantes chez les tortues d'eau et terrestres, nous vous recommandons de consulter la section Prévention.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire sur Les maladies les plus courantes chez les tortues d'eau et terrestres

Très utile

Les maladies les plus courantes chez les tortues d'eau et terrestres
1 sur 7
Les maladies les plus courantes chez les tortues d'eau et terrestres