Partager

Les scarabées - Sous-ordres, espèces et caractéristiques

 
Par Antoine Decrouy. Actualisé: 23 novembre 2020
Les scarabées - Sous-ordres, espèces et caractéristiques

Le bousier est un des insectes les plus connus du monde entier, néanmoins, il existe des millions d'espèces de scarabées. Ces coléoptères ont adapté leur corps de différentes formes et, le résultat est que, de nos jours, il existe une impressionnante variété d'espèces. Combien de classes de scarabées est-ce que vous connaissez ? Découvrez différentes espèces et leurs caractéristiques dans cet article de PlanèteAnimal !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Type de lézard - espèce et photos

Combien y'a-t-il d'espèces de scarabées ?

Les scarabées appartiennent à l'ordre des coléoptères (Coleoptera), ce dernier se divise en 4 sous-ordres :

  • Adephaga
  • Archostemata
  • Myxophaga
  • Polyphaga

Maintenant que vous connaissez les différents sous-ordres de scarabées, il est normal que vous vous demandiez combien d'espèces de scarabées existent, non ? On estime qu'il existe entre 5 et 30 millions d'espèces de scarabées, même si juste 350.000 ont été décrites et cataloguées par les scientifiques. Ces chiffres impressionnants ont converti les scarabées en l'ordre du royaume animal avec le plus grand nombre d'espèces.

Caractéristiques des scarabées

En raison de leur diversité, il est difficile d'établir des caractéristiques morphologiques qui se trouvent dans toutes les classes de scarabées. Toutefois, les scarabées partagent certaines particularités :

  • Ils ont un corps sectionné, composé d'une tête, d'un thorax et d'un abdomen.
  • De nombreuses espèces sont ailées, même si toutes les espèces ne sont pas capables de voler à haute altitude.
  • Ils ont des grandes pièces buccales faites pour mastiquer.
  • Certaines espèces ont des pinces et des cornes.
  • Ils passent tous par une métamorphose durant leur croissance : œuf, larve, pupe et adulte.
  • Ils ont des yeux composés, c'est-à-dire que sur chaque œil ils ont plusieurs organes réceptifs.
  • Ils ont des antennes.
  • Ils se reproduisent de manière sexuelle.

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques générales, le moment est venu de vous présenter les différentes classes de scarabées.

Les scarabées - Sous-ordres, espèces et caractéristiques - Caractéristiques des scarabées

Espèces de grands scarabées qui volent

Nous commençons cette liste avec les types de grands scarabées. Ce sont des espèces de grande taille qui vivent dans des environnements variés. Grâce à leurs particularités, vous pourrez les reconnaître facilement.

Voici quelques-unes des espèces de grands scarabées ailés :

  • Titan
  • Goliathus
  • Coléoptère figuier
  • Scarabée glorieux

1. Titan

Le scarabée titan (Titanus giganteus) atteint l'impressionnante taille de 17 cm. Il est endémique des forêts de l'Amazone, où il habite dans l'écorce des arbres. L'espèce a une mâchoire avec des puissantes pinces et deux longues antennes. Il peut voler depuis la cime des arbres et les mâles émettent un son clair face aux menaces.

2. Goliathus goliathus

Le scarabée Goliath (Goliathus goliathus) est une espèce découverte en Guinée et au Gabon. Il se distingue pour mesurer jusqu'à 12 centimètres de long. Cette espèce de scarabée a une couleur particulière : ajouté à un corps noir, sur le dos il présente un schéma de taches blanches qui le rendent facilement identifiable.

3. Coléoptère du figuier

Un autre des grands scarabées volants est le coléoptère du figuier (Cotinis mutabilis). Cette espèce peut se trouver au Mexique et aux Etats-Unis. Il se distingue pour sa coloration, car son corps montre une tonalité verte brillante. Le coléoptère est un scarabée qui se nourrit de fumier. En plus, c'est aussi un scarabée volant.

4. Scarabée glorieux

Le scarabée glorieux (Chrysina gloriosa) est un scarabée volant endémique du Mexique et des Etats-Unis. Il se distingue pour sa couleur verte brillante, idéal pour se camoufler dans les zones forestières qu'il habite. En plus, il existe une hypothèse selon laquelle cette espèce est capable de détecter la lumière polarisée, moment durant lequel il change sa couleur à des tons plus obscurs.

5. Photinus pyralis

La Photinus pyralis, et tous les types de vers luisants, sont des coléoptères volants. En outre, ces espèces se distinguent pour leur bioluminescence, c'est-à-dire, pour leur capacité à émettre de la lumière par leur abdomen. Cette espèce est endémique d'Amérique du Nord. Leurs habitudes sont crépusculaires et il utilise la bioluminescence pour se communiquer entre mâles et femelles.

Espèces de petits scarabées

Tous les scarabées ne sont pas forcément grands, il existe aussi des espèces de plus petite taille avec certaines curieuses caractéristiques.

Découvrez les espèces de petits scarabées :

  • Xuedytes bellus
  • Otiorhynque de la vigne
  • Grand charançon du pin

1. Xuedytes bellus

Le Xuedytes bellus est une espèce qui mesure à peine 9 mm et qui est endémique de Duan (Chine). Il vit dans les caves de la zone et il est adapté à la vie dans la pénombre. Il a un corps compact, mais allongé. Ses pattes et ses antennes sont fines, et il n'a pas d'ailes.

2. Otiorhynque de la vigne

L'Otiorhynque de la vigne (Otiorhynchus sulcatus) est une petite espèce qui parasite les plantes ornementales ou celles qui donnent des fruits. Aussi bien l'adulte que les larves parasitent les espèces végétales, se convertissant un un grave problème. Il attaque la tige, les feuilles et les racines.

3. Grand charançon du pin

Un autre des petits scarabées est le grand charançon du pin (Hylobius abietis). Cette espèce se distribue en Europe où elle parasite les terrains peuplés de conifères. C'est une espèce de scarabée volant capable de parcourir des distances impressionnantes : entre 10 et 80 km de distance.

Savez-vous ce que mangent les scarabées ?

Espèces de scarabées venimeux

Que ce soit pour les personnes ou pour leurs possibles prédateurs, certains scarabées sont venimeux. Voici quelques-unes des espèces de scarabées venimeux :

  • Cantharide officinale (Lytta vesicatoria)
  • Coléoptère à rayures rouges

1. Cantharide officinale (Lytta vesicatoria)

La Cantharide officinale (Lytta vesicatoria) est un scarabée venimeux pour l'être humain. Il se caractérise pour son long corps vert brillant, avec des pattes et des fines antennes. Cette espèce synthétise une substance appelée cantharidine. Dans l'antiquité, on pensait qu'il avait des propriétés aphrodisiaques et médicinales, mais présentement on sait qu'il est toxique.

2. Coléoptère à rayures rouges

Un autre scarabée venimeux est le coléoptère à rayures rouges (Berberomeloe majalis) qui est capable de synthétiser de la cantharidine. L'espèce est facilement identifiable, car elle présente un long corps noir charbon, croisé par des rayures rouges.

Espèces de scarabées avec des cornes

Entre certaines particularités des scarabées, certains ont des cornes. Voici trois espèces de scarabées avec des cornes :

  • Escarabajo Hércules
  • Escarabajo rinoceronte
  • Bicho torito

1. Dynaste Hercule

Le Dynaste Hercule (Dynastes hercules) atteint une taille de 17 cm, c'est le plus long scarabée rhinocéros. En plus d'être très grand, il a des cornes qui se situe sur la tête et qui mesure jusqu'à 5 cm, ces cornes apparaissent uniquement chez les mâles. En outre, l'espèce change de couleur selon le niveau d'humidité de l'écosystème : en conditions normales, leur corps est verdâtre, et il devient noir quand il y a plus de 80% d'humidité dans l'environnement.

2. Scarabée rhinocéros européen

Le Scarabée rhinocéros européen (Oryctes nasicornis) r a reçu son nom pour la corne situé sur la tête. Il mesure entre 25 et 48 mm, étant également un des scarabées les plus grands. Les femelles n'ont pas de cornes. Les deux sexes ont une couleur châtain obscur ou noir. On la retrouve dans plusieurs pays d'Europe.

3. Diloboderus abderus

Le Diloboderus abderus est un grand scarabée avec des cornes qui se distribue dans différents pays d'Amérique du Sud. Cette espèce est très connue, car ce scarabée niche sur les plantations. Les larves, blanches et robustes, se convertissent en véritable fléau pour les plantations, car elles dévorent les fourrages, graines et racines.

Découvrez les insectes les plus gros du monde !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Les scarabées - Sous-ordres, espèces et caractéristiques, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références
  1. Bonner Buck, J. "Studies on the Firefly. II. The Signal System and Color Vision in Photinus pyralis". Physiological Zoology 10, (4): 1937, 412-419.
  2. "El color no importa en la toxicidad de escarabajos venenosos". (2017, 18 de octubre). Europa Press, Madrid. Disponible sur : https://www.europapress.es/ciencia/laboratorio/noticia-color-no-importa-toxicidad-escarabajos-venenosos-20171018144118.html
  3. Solbreck, C. "Dispersal distances of migrating pine weevils, Hylobius Abietis, Coleoptera: Curculionidae". Entomologia Experimentalist et Applicata 28 (2): 1980, 123-131.
  4. "Un escarabajo venenoso 'muy' deseado". Agencia Iberoamericana para la Difusión de la Ciencia y la Tecnología. Disponible sur : http://www.dicyt.com/noticias/un-escarabajo-venenoso-muy-deseado
  5. "Escarabajos". National Geographic España. Consulta: https://www.nationalgeographic.com.es/animales/escarabajos/fotos/1/1
  6. Brady, P. y Cummings, M. "Differential Response to Circularly Polarized Light by the Jewel Scarab Beetle Chrysina gloriosa". The American Naturalist 175 (5): 2010, 614-620.
  7. Imwinkelried, J. "Evaluación de insecticidas cura semillas en el control del gusano blanco Diloboderus abderus (Coleoptera: Melolonthidae) en trigo". Boletín 2 (2004). Ediciones Instituto Nacional de Tecnología Agropecuaria.
  8. Munoz-Pineda, E. et at. "Symmetries and relationships between elements of the Mueller matrix spectra of the cuticle of the beetle Cotinis mutabilis". Science Direct 571 (3): 2014, 660-665.
  9. Coleoptera. ITIS Report.
  10. Hancook, E. y Douglas, A. "William Hunter’s Goliath beetle, Goliathus goliatus (Linnaeus, 1771), re-visited". Archives of Natural History 36 (2): 2009
  11. Rassart, M.; Colomer, J. et al. "Diffractive hygrochromic effect in the cuticle of the hercules beetle Dynastes hercules". New Journal of Physics, Volume 10, 2008. Disponible sur : https://iopscience.iop.org/article/1

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Les scarabées - Sous-ordres, espèces et caractéristiques
1 sur 15
Les scarabées - Sous-ordres, espèces et caractéristiques

Retour en haut