menu
Partager

Mangoustes - Espèces, caractéristiques et habitat

 
Par Nick A. Romero H.. 2 août 2021
Mangoustes - Espèces, caractéristiques et habitat

Ces magnifiques animaux sont de très bons chasseurs qui sont même capables de se mesurer à de nombreux serpents venimeux. Toutes les mangoustes sont regroupées au sein d'une même famille qui compte sur une large diversité de genres. Néanmoins, même si on les appelle "mangoustes", il y a un groupe qu'on connaît familièrement comme "suricate" et qui représente un genre à part au sein de la même famille.

Continuez la lecture de cet article Mangoustes - Espèces, caractéristiques et habitat de PlanèteAnimal afin de tout savoir sur les mangoustes, ce qu'elles sont, les types qui existent et les principales caractéristiques du groupe.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Marsouins - Caractéristiques, types, espèces et habitats

Qu'est-ce qu'une mangouste ?

Les mangoustes sont des mammifères carnivores qui sont caractérisés pour leur incroyable agilité et leur talent de chasseur. De manière générale, ce sont des petites espèces. La mangouste est principalement terrestre et même si elle est généralement solitaire, elle peut parfois rejoindre ses congénères pour chasser.

Classification taxonomique

Selon le rapport des espèces de mammifères du monde, les mangoustes sont divisées en un nombre important de genres, 14 au total, avec 33 espèces.

En ce sens, la classification taxonomique de la mangouste est la suivante :

  • Royaume : animal
  • Phylum : chordate
  • Classe : mammifère
  • Ordre : carnivore
  • Famille : herpestidae

Comme nous l'avons dit, toutes les espèces sont communément appelées mangoustes. Cependant, il existe un groupe de la même famille appelé suricate, correspondant au genre Suricata, au sein duquel il n'y a qu'une seule espèce.

Le groupe des mangoustes est taxonomiquement lié aux vivérridae jusqu'au sous-ordre

Caractéristiques des mangoustes

Ces animaux sont généralement de petite taille et ils mesurent de 23 à 75 cm pour un poids qui oscille entre 1 et 6 kg. En termes de couleur, ils sont généralement de couleur grise ou brune avec certaines variations et, exceptionnellement, certaines espèces peuvent avoir des rayures. Leur fourrure n'est pas très longue et couvre tout le corps, y compris la queue, mais cette dernière a tendance à s'amincir autour des yeux, de la truffe et de la gueule.

Elles ont une petite tête qui est caractérisée par un museau pointu. De la même manière, leur truffe et leurs oreilles sont plutôt petites et ces dernières ne sont pas particulièrement droites. Un trait caractéristique est la présence de glandes anales qui sécrètent une odeur plutôt désagréable (comme chez les viverridés). Les mangoustes ont également des griffes non rétractibles.

Types de mangoustes

En ce qui concerne les différents genres qui composent la famille des Herpestidae, on peut vous citer quelques types de mangoustes :

  • Bdeogale : il s'agit d'un genre composé de trois espèces, caractérisées par leur pelage plus long que la plupart des autres espèces du groupe, ainsi que par leur étrange queue touffue. Il s'agit de la Mangouste à queue touffue (Bdeogale crassicauda), de la mangouste de Jackson (Bdeogale jacksoni) et de la mangouste à pattes noires (Bdeogale nigripes).
  • Crossarchus : on y trouve la mangouste brune (Crossarchus obscurus), qui est un animal de petite taille.
  • Galerella : communément appelées mangoustes élancées, nous trouvons ici entre autres espèces la petite mangouste grise (Galerella pulverulenta).
  • Herpestes : ce genre comprend une grande variété d'espèces. Pour vous citer quelques exemples, citons la mangouste indienne grise (Herpestes edwardsii) et le rat des pharaons qu'on connaît aussi comme mangouste égyptienne (Herpestes ichneumon).
  • Suricate : il s'agit de l'une des plus petites mangoustes. Elle est généralement connue sous le nom de suricate et ce genre n'est composé que qu'une seule espèce, Suricata suricatta.

Habitudes des mangoustes

Certaines mangoustes ont des habitudes solitaires. Mais, d'un autre côté, certaines espèces se rejoignent pour former des colonies nombreuses de presque 50 individus. Dans ces cas, il est courant qu'ils forment des complexes terriers. Un autre aspect caractéristique de leurs habitudes est que certaines mangoustes ont des habitudes arboricoles.

Elles sont principalement diurnes et terrestres, bien que lorsqu'elles vivent près de plans d'eau, elles peuvent nager pour trouver de la nourriture. Certaines espèces, plus vulnérables aux prédateurs, développent des systèmes de surveillance, où les membres du groupe gardent la zone et alertent en cas de danger.

Où vit la mangouste ?

La mangouste est un animal natif d'Afrique, d'Asie et d'Europe, c'est donc un animal largement distribué dans le monde entier.

L'habitat de la mangouste est varié et c'est un animal qui peut s'adapter à de nombreux écosystèmes, comme les forêts tropicales, savanes, déserts, prairies, marais, bords de fleuves et lacs.

Que mange une mangouste - Alimentation de la mangouste

La mangouste est un prédateur carnivore qui suit une alimentation plutôt variée. Ainsi, une mangouste se nourrit de petits mammifères, d'oiseaux, d'oeufs, de reptiles, de poissons, de crabes, une large variété d'insectes et certaines espèces peuvent même consommer des fruits.

La mangouste est généralement connue pour sa capacité à tuer et à dévorer certaines espèces de serpents venimeux. En ce qui concerne son éventuelle immunité au venin de ces reptiles, il y a deux explications possibles.

La première explication est qu'elles peuvent être affectées par leur venin, mais elles s'en libèrent grâce à leurs mouvements rapides et agiles en esquivant leur morsure.

La seconde explication est basée sur des études qui ont montré la présence d'un type particulier de molécule dans les cellules musculaires de la mangouste, qui empêche la fixation de certains poisons, évitant ainsi la paralysie du muscle qui précède généralement la mort dans ce type de blessure.

Reproduction de la mangouste

Tous les aspects reproductifs des différentes espèces de mangoustes ne sont pas connus avec précision. En général, ces animaux ont une période de gestation variant de 42 à 105 jours. Les portées sont généralement composées de deux petits, mais il arrive qu'elles soient plus nombreuses, avec un maximum de 5 bébés mangoustes.

Certains mâles de certains types de mangoustes sont très agressifs entre eux quand une femelle est disposée à se reproduire. D'une autre part, d'autres espèces se font la cour pour se séduire. Lors de cette parade nuptiale, la femelle fait des mouvements devant le mâle afin de l'attirer.

La maturité sexuel varie, chez certaines espèces elle est atteinte vers les 9 mois, alors que d'autres peuvent mettre presque deux ans avant de l'être.

État de conservation de la mangouste

De manière générale, les mangoustes ne se trouvent pas dans les catégories dites "d'alerte" de l'UICN.

Néanmoins, il y a certaines espèces qui doivent être suivies parce qu'elles sont "à risque", c'est par exemple le cas de Bdeogale jacksoni et Bdeogale crassicauda, qui sont dans les catégories "presque menacée" et "vulnérable" à cause de l'altération de leur environnement.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Mangoustes - Espèces, caractéristiques et habitat, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références
  1. Hedges, S. (1997). Ciencia: El secreto de las mangostas es copiar a su presa. Boletenis News Scientist. Disponible sur : https://www.newscientist.com/article/mg15320642-500-science-mongooses-secret-is-to-copy-its-prey/?ignored=irrelevant
  2. Wilson, Don E.; Reeder, DeeAnn M., eds. (2005). «Family Herpestidae». Mammal Species of the World. Disponible sur : https://www.departments.bucknell.edu/biology/resources/msw3/browse.asp?id=14000477
Bibliographie
  • De Luca, W., Rovero, F. & Do Linh San, E. (2015). Bdeogale jacksoni. The IUCN Red List of Threatened Species 2015:
  • e.T2675A45196818. Disponible en: https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2015-4.RLTS.T2675A45196818.en.
  • Myers, P. (2000). "Herpestidae". Animal Diversity Web. University of Michigan, Museum of Zoology. Disponible en: https://animaldiversity.org/accounts/Herpestidae/
  • Myers, P., R. Espinosa, CS Parr, T. Jones, GS Hammond y TA Dewey. (2021). Información taxonómica Herpestidae. The Animal Diversity Web. University of Michigan, Museum of Zoology. Disponible en: https://animaldiversity.org/search/?q=Herpestidae&feature=INFORMATION

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Mangoustes - Espèces, caractéristiques et habitat
Mangoustes - Espèces, caractéristiques et habitat

Retour en haut