Partager
Partager sur :

Maladies les plus courantes chez le poisson Combattant

Maladies les plus courantes chez le poisson Combattant

Les Combattants, ou Betta splendens, sont ces petits poissons à forte personnalité que beaucoup de personnes souhaitent avoir en raison de leurs couleurs vives et magnifiques.

Si l'aquarium où ils se trouvent est maintenu dans les meilleures conditions, avec une eau propre et fraîche, les Combattants peuvent vivre longtemps et être heureux. Au contraire, si l'espace n'est pas adapté à une vie saine, les Combattants ont tendance à souffrir de maladies parasitaires, fongiques ou bactériennes.

Si vous avez un Combattant chez vous et que vous voulez en savoir plus sur cette espèce, lisez cet article de planèteAnimal dans lequel vous découvrirez les maladies les plus courantes chez le Combattant.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Maladies courantes chez les volailles

Apprenez-en plus sur le Combattant

La plupart des maladies dont souffrent les Combattants peuvent être évitées grâce à un environnement adapté, propre et traité avec des antibiotiques et du sel d'aquarium. Essayez d'apprendre à connaître votre poisson dès le premier jour de son arrivée chez vous. Observez son comportement lorsqu'il se trouve dans des conditions optimales. De cette manière, s'il tombe malade et que les symptômes physiques ne sont pas encore apparus, vous serez capable de voir que quelque chose ne va pas, son comportement ayant sûrement changé.

Un bon moment pour apprendre à le connaître est pendant le nettoyage de l'aquarium ou quand il se nourrit. Si votre poisson est malade, il ne voudra pas manger comme à son habitude ou refusera de le faire.

Columnaris : mousse buccale

La mousse buccale est une bactérie qui se développe naturellement dans les aquariums et les étangs. C'est une bactérie qui peut être aussi bien bénéfique que néfaste. Quand un Combattant souffre de cette maladie, il commence à développer des tâches blanchâtres semblables à du coton sur les branchies, la bouche et les nageoires.

Ce problème survient lorsque les conditions d'habitat du poisson ne sont pas appropriées ou favorisent le stress (surpopulation ou espace limité), et qu'il y a une mauvaise circulation de l'eau fraîche et propre dans l'aquarium.

Hydropisie

Elle n'est pas considérée comme une maladie en tant que telle, mais comme une manifestation d'un mauvais état interne ou dégénératif du poisson dûe à d'autres pathologies telles que, par exemple, le gonflement et l'accumulation de liquide dans le foie et les reins.

Elle peut être causée par des parasites, des virus, la malnutrition ou des bactéries. L'hydropisie est grave et visible : la région abdominale est clairement enflammée et les écaillent sont hérissées sur certaines parties du corps.

D'autres symptômes sont le manque d'appétit et le besoin constant de remonter à la surface pour chercher de l'oxygène. C'est une maladie qui pourrait être contagieuse pour les autres membres de l'aquarium mais qui, dans la plupart des cas, ne l'est pas.

Queue cassée ou effilochée

C'est sans doute l'une des maladies les plus courantes chez le Combattant, les cas signalant son apparition se comptant par centaines. Ses longues nageoires aux couleurs variées sont sensibles à la mauvaise qualité de l'eau, bien qu'il puisse sembler que le Combattant morde sa propre queue en raison de l'ennui ou du stress.

En plus du changement radical dans l'état de sa queue, clairement déchirée, l'animal peut sembler affaibli, présenter des taches blanches étranges ou des bords noirs et rouges le long de la zone touchée.

Ne vous inquiétez pas : avec un traitement, qui consiste principalement à changer l'eau tous les jours et vérifier sa source, la queue de votre Combattant repoussera. Ne laissez pas les symptômes progresser. En effet, la pourriture pourrait attaquer d'autres tissus de la peau et, d'un problème traitable, se convertir en une maladie mortelle.

Ich ou maladie des points blancs

Maladie extrêmement courante, elle est causée par la présence d'un parasite ayant besoin du corps du Combattant pour rester en vie. Ses symptômes commencent par changer le comportement de l'animal. Votre poisson sera très éteint, parfois nerveux, et frottera son corps contre les parois de l'aquarium. C'est alors que des points blancs apparaîtront sur tout son corps. Ces points ne sont que des kystes qui servent d'enveloppes aux parasites.

Si la maladie n'est pas traitée, le poisson pourrait mourir d'asphyxie, l'anxiété générée accélérant son rythme cardiaque. Les bains d'eau salée, les médicaments et même la thermothérapie sont quelques-uns des traitements de cette condition.

Septicémie

La septicémie est une maladie non contagieuse. Elle est produite par des bactéries et dérive du stress causé par certains facteurs comme : la surpopulation, des changements trop brusques de la température de l'eau, l'arrivée de nouveaux poissons dans l'aquarium, une nourriture en mauvais état ou des blessures. Elle est diagnostiquée par la présence de marques rouges semblables à du sang sur tout le corps du Combattant.

Les traitements les plus typiques pour cette maladie sont la mise en place d'antibiotiques dans l'eau, ensuite absorbés par les poissons. Les antibiotiques doivent néanmoins être utilisés avec parcimonie. Il est préférable de demander conseil à un vétérinaire avant de s'en servir, afin qu'il vous recommande la dose la plus appropriée.

Cet article est simplement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas la compétence pour prescrire des traitement vétérinaire ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les signes d'une condition ou d'un malaise.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Maladies les plus courantes chez le poisson Combattant, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire sur Maladies les plus courantes chez le poisson Combattant

Très utile

Maladies les plus courantes chez le poisson Combattant
1 sur 4
Maladies les plus courantes chez le poisson Combattant