Partager

Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin

 
Par Elisa Poch de Feliu, Rédactrice. 10 avril 2020
Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin

Voir les fiches de Lapins

Si vous avez un lapin ou si vous envisagez d'en adopter un, vous devez vous renseigner sur tout ce qu'il lui faut pour lui garantir une vie agréable et heureuse. Un lapin domestique, lorsqu'il est bien soigné et en bonne santé, peut vivre de 6 à 8 ans.

Si vous voulez profiter de votre compagnon aux longues oreilles le plus longtemps possible, continuez à lire cet article de PlanèteAnimal, - Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin, pour vous informer des problèmes et maladies les plus courantes des lapins, afin de savoir plus facilement comment agir et quand l'emmener chez le vétérinaire.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Syndrome vestibulaire du lapin - Symptômes et traitement

Quelles sont les maladies les plus courantes du lapin ?

Les maladies et affections les plus courantes du lapin sont les suivantes :

  • Rage
  • VHD
  • Myxomatose
  • Pasteurellose
  • Pneumonie
  • Tularémie
  • Abcès
  • Conjonctivite
  • Pododermatite
  • Teigne
  • Infection de l’oreille
  • Coccidiose
  • Gale
  • Puces et poux

Maladie du lapin : types de maladies et prévention

Les lapins peuvent souffrir de maladies d'origines très diverses comme tout être vivant. Continuez la lecture de notre article - Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin. Nous allons à présent classer et décrire les maladies les plus courantes en fonction de leur origine bactérienne, fongique, virale, parasitaire, héréditaire ainsi que d'autres problèmes de santé.

La majorité des maladies des lapins leur sont spécifiques, ce qui signifie qu'elles ne se transmettent pas entre espèces animales. Ainsi, si vous avez un autre animal à la maison, vous n'avez pas à vous soucier, en principe, d'une éventuelle contagion.

Pour pouvoir prévenir la plupart des maladies les plus courantes, vous devez suivre le calendrier de vaccination du lapin indiqué par votre vétérinaire, maintenir une bonne hygiène de sa cage, lui proposer une alimentation adéquate et saine, de l'exercice et du repos, essayer de faire en sorte que le lapin ne soit pas stressé, vérifier fréquemment son corps et son pelage, ainsi qu'observer son comportement de manière à ce que le moindre détail étrange attire votre attention.

En suivant ces lignes directrices, nous éviterons facilement les problèmes de santé de notre lapin et, s'ils surviennent, nous les détecterons rapidement, ce qui permettra à notre ami de se rétablir plus vite et plus efficacement. Nous allons maintenant vous expliquer les maladies les plus courantes des lapins en fonction de leur origine.

Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin - Maladie du lapin : types de maladies et prévention

Maladie du lapin d'origine virale

  • Maladie du lapin : la Rage

Cette maladie virale est répandue dans le monde entier, mais elle a également été éradiquée dans de nombreuses régions du monde, car une vaccination efficace est disponible et est d'ailleurs obligatoire dans de nombreuses régions du monde. De nombreux mammifères sont touchés par cette maladie, parmi lesquels l'Oryctolagus cuniculus (lapin commun). Si votre lapin est à jour sur ses vaccins, et que vous évitez qu'il n'entre en contact avec des animaux qui semblent être malades de la rage, vous pouvez être rassuré. Il convient en tout cas de savoir qu'il n'y a pas de remède contre cette maladie et que la meilleure chose à faire est d'éviter de prolonger la souffrance de l'animal qui en souffre.

  • Maladie du lapin : le VHD

Le VHD du lapin est causé par un calicivirus et se transmet très rapidement. Cette maladie hémorragique se transmet aussi de manière directe et indirecte. Les voies d'entrée de cette infection virale sont le nez, les yeux et la bouche. Les symptômes les plus courants du VHD du lapin sont des signes nerveux et respiratoires, ainsi que l'anorexie et l'apathie. Comme ce virus se manifeste de manière très agressive en provoquant des convulsions et des saignements de nez, les animaux affectés meurent généralement dans les heures qui suivent l'apparition des premiers symptômes. Par conséquent, il est préférable de prévenir le VHD du lapin en suivant le calendrier de vaccination indiqué par votre vétérinaire. En général, un vaccin annuel bivalent est administré aux lapins, ce qui permet de couvrir à la fois cette maladie et la myxomatose.

Les premiers symptômes apparaissent au bout de 5 ou 6 jours après l'infection. Cela se traduit par un manque d'appétit, une inflammation des paupières, une inflammation de la bouche, des oreilles, des glandes mammaires et des organes génitaux. En outre un gonflement du nez se produit avec des sécrétions nasales transparentes et des pustules autour des muqueuses. Il n'existe pas de traitement pour cette maladie, il est donc préférable de la prévenir avec les vaccins appropriés au printemps et en été, l'été étant la période de l'année où le risque est le plus élevé. Les vecteurs ou transmetteurs du virus qui provoque cette maladie sont des insectes hématophages, c'est-à-dire, qui se nourrissent de sang, comme les moustiques, certaines mouches, les tiques, les puces, les poux, les taons, etc. La myxomatose peut également être transmise par le contact avec d'autres lapins déjà malades. Les animaux malades meurent entre la deuxième et la quatrième semaine suivant l'infection.

Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin - Maladie du lapin d'origine virale

Maladie du lapin d'origine bactérienne et fongique

  • Maladie du lapin : Pasteurellose

Cette maladie est d'origine bactérienne et peut être produite par deux types de bactéries différents, par la pasteurella et par la bordetella. Les facteurs les plus courants qui favorisent cette infection bactérienne sont la poussière de la nourriture sèche que nous donnons à nos lapins, l'environnement et le climat du lieu où nous vivons et le stress qu'ils peuvent avoir accumulé. Les symptômes les plus courants sont les éternuements, les ronflements et beaucoup de sécrétions nasales. Cette maladie du lapin peut être traitée avec des antibiotiques spécifiques qui seront très efficaces si la maladie n'est pas trop avancée.

  • Maladie du lapin : Pneumonie

Dans ce cas, les symptômes sont également respiratoires, il y aura donc des éternuements, des sécrétions nasales, des ronflements, de la toux, etc. Cette maladie du lapin est similaire à la pasteurellose, mais il s'agit en fait d'une infection bactérienne beaucoup plus profonde et plus compliquée qui atteint les poumons. Son traitement sera également assuré par des antibiotiques spécifiques.

  • Maladie du lapin : Tularémie

Cette maladie bactérienne est très grave car elle ne présente pas d'autres symptômes que la perte d'appétit. Elle ne peut être diagnostiquée qu'au moyen de tests de laboratoire, car nous ne pouvons pas nous fier à d'autres symptômes ou tests qui peuvent être effectués dans le cabinet vétérinaire à ce moment-là. En n'ingérant aucune nourriture, le lapin atteint peut mourir entre le deuxième et le quatrième jour. Cette maladie est liée aux puces et aux acariens.

  • Maladie du lapin : Abcès généralisés

Les abcès les plus courants chez le lapin sont des bosses sous la peau, remplies de pus et causées par des bactéries. Il faut aller chez le vétérinaire pour commencer le traitement le plus tôt possible et nous devons appliquer les soins adéquats pour éliminer l'infection bactérienne et les abcès eux-mêmes.

Elles sont produites par des bactéries dans les paupières des lapins. Les yeux s'enflamment et une abondante sécrétion oculaire se produit. De plus, dans les cas plus graves, les poils autour des yeux restent coincés, les yeux sont remplis de sécrétions qui empêchent l'animal d'ouvrir les yeux et il peut même y avoir du pus. La conjonctivite peut être d'origine non bactérienne, causée par l'irritation due à divers allergènes tels que la poussière domestique, la fumée de tabac ou la poussière qui peut être produite dans la cage de l'animal si celle-ci contient des particules très volatiles comme la sciure de bois. Nous devons appliquer des gouttes oculaires spécifiques prescrites par notre vétérinaire de confiance pendant une durée déterminée.

  • Maladie du lapin : Pododermatite ou callosité plantaire

Également connue sous le nom de maladie du tarsi ulcéré, elle se produit lorsque l'environnement du lapin est humide alors que le sol de la cage de l'animal n'est pas le plus adéquat. Des blessures se forment et s'infectent avec des bactéries qui finissent par produire une pododermatite dans les pattes du lapin atteint. Il s'agit d'une maladie très contagieuse car ces bactéries peuvent se trouver dans presque toutes les parties des plaies, même dans les fissures de la peau qui n'ont pas encore été blessées.

Elle est provoquée par un champignon qui affecte la peau des lapins. Il se reproduit à grande vitesse par spores, si bien que s'il apparaît, il est difficile de contrôler la contagion à d'autres individus qui vivent ensemble. Dans les zones sans poils des croûtes peuvent se former sur la peau, surtout sur le visage de l'animal.

  • Maladie du lapin : Maladies de l'oreille moyenne et de l'oreille interne

Ces complications sont causées par des bactéries et affectent grandement l'organe de l'équilibre, qui se trouve dans l'oreille. Les symptômes les plus notables sont donc la perte d'équilibre et la rotation de la tête d'un côté ou de l'autre selon l'oreille atteinte. Ces symptômes se manifestent généralement lorsque la maladie est déjà avancée, de sorte que nous nous en rendons compte tardivement et qu'aucun traitement n'est donc quasiment efficace.

Cette maladie produite par la coccidiose est l'une des plus mortelles chez le lapin. Les coccidies sont des microorganismes qui attaquent l'estomac et le côlon de l'animal. Ces microorganismes vivent en équilibre dans le système digestif du lapin de manière normale, mais lorsque les niveaux de stress sont très élevés chez l'animal et que ses défenses immunitaires sont faibles, les coccidies se multiplient de manière incontrôlée et affectent le lapin de manière négative. Les symptômes les plus courants sont la perte de poils ainsi que des troubles digestifs tels qu'un excès de gaz et une diarrhée continue. Au final, le lapin atteint cesse de manger et de boire et finit par mourir.

Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin - Maladie du lapin d'origine bactérienne et fongique

Maladie du lapin d'origine parasitaire externe

  • La gale du lapin : La gale du lapin est causée par des acariens qui forment des tunnels dans les différentes couches de la peau, atteignant même les muscles, de l'animal infesté. Ils s'y reproduisent et y pondent leurs œufs, dont les nouveaux acariens sortent à l'éclosion en produisant davantage de démangeaisons, de blessures, de croûtes, etc. Dans le cas des lapins, il existe deux types de gale, celle qui affecte la peau du corps en général et celle qui n'affecte que les oreilles. La gale du lapin est très contagieuse et se transmet par contact avec des animaux déjà infestés. Le médicament utilisé pour son traitement est généralement l'ivermectine.
  • Puces et poux : Si votre lapin passe une partie de la journée dehors dans le jardin ou au contact de chiens ou de chats qui sortent dans la rue, il peut finir par avoir des puces et des poux. Pour éviter cette situation nous devons vermifuger les animaux de compagnie qui peuvent les avoir plus facilement comme les chats et les chiens et nous devons également utiliser un antiparasitaire spécifique pour les lapins que notre vétérinaire spécialisé nous indiquera. En plus des problèmes de grattage excessif dus aux démangeaisons produites par ces parasites, ces parasites sont hématophages et se nourrissent donc du sang de notre animal de compagnie. C'est ainsi qu'ils peuvent transmettre de nombreuses autres maladies comme par exemple la Myxomatose et la Tularémie.
Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin - Maladie du lapin d'origine parasitaire externe

Maladie du lapin d'origine parasitaire interne

  • Diarrhée : La diarrhée est très fréquente chez les lapins de tout âge, mais surtout chez les petits. Ces petits mammifères sont très délicats et sensibles dans leur système digestif. Parmi les causes les plus courantes, on peut citer les changements brusques de régime alimentaire et le fait de ne pas laver correctement les aliments frais. Par conséquent, nous devons nous assurer que nous avons bien lavé à l'eau tout aliment frais avant de le leur donner et si nous devons changer de régime alimentaire pour une raison quelconque, nous devons le faire progressivement, en mélangeant au début le régime que nous voulons supprimer avec le nouveau et en introduisant progressivement une plus grande quantité du nouveau tout en supprimant une plus grande quantité de l'ancien. De cette façon, son système digestif s'adaptera correctement au changement sans causer de problèmes.
  • Infection coliforme : Cette infection est une infection secondaire due à des parasites occasionnels. Lorsque notre lapin souffre déjà de coccidiose, par exemple, cette maladie provoque facilement des infections secondaires. L'infection coliforme chez le lapin est causée par l'escherichia coli et le principal symptôme et le problème le plus grave qu'elle produit est une diarrhée continue. Si elle n'est pas traitée à temps avec de l'enrofloxacine injectable ou diluée dans l'eau que le lapin boit, elle peut finir par entraîner la mort de l'animal.
Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin - Maladie du lapin d'origine parasitaire interne

Maladie du lapin d'origine héréditaire

  • Croissance anormale des dents ou malformation de la mâchoire supérieure et/ou inférieure : Il s'agit d'un problème héréditaire qui se produit en raison d'une croissance anormale des dents chez le lapin, soit des incisives supérieures ou inférieures, qui finit par déplacer la mâchoire ou le maxillaire vers l'arrière en raison de problèmes d'espace. Cela signifie que notre lapin ne peut pas bien se nourrir et dans les cas graves, il peut mourir de faim si nous ne l'amenons pas régulièrement chez le vétérinaire pour que ses dents soient coupées ou limées en même temps que nous devons faciliter son alimentation lorsque nous voyons qu'il lui est difficile de manger par lui-même.
Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin - Maladie du lapin d'origine héréditaire

Autres problèmes de santé courants chez les lapins

  • Stress : Le stress chez les lapins peut être causé par divers problèmes dans leur environnement. Par exemple, par le fait de se sentir seul ou par un manque d'affection, en passant par les changements de leur environnement et les changements de domicile et de compagnons avec lesquels ils vivent. Le manque d'espace, une mauvaise alimentation et une faible activité physique sont aussi des éléments potentiellement déclencheurs de stress.
  • Rhume : les lapins ont également des rhumes lorsqu'ils sont exposés aux courants d'air et à une humidité excessive. Ils sont plus fréquents lorsque notre lapin est stressé ou ses défenses immunitaires sont faibles. Les symptômes sont les suivants : éternuements, sécrétion nasale abondante, yeux gonflés et larmoyants, etc.
  • Inflammations et plaies suppurées de la peau : Il est possible que nous voyons parfois que notre lapin a une zone du corps enflammée ou même une plaie. Nous devons être attentifs et examiner chaque jour le corps de notre ami à poils, car ces inflammations et blessures ont tendance à s'infecter très rapidement et à produire du pus, ce qui affaiblit la santé de notre lapin et peut entraîner sa mort par infection.
  • Invagination des paupières : il s'agit d'un problème où les paupières sont repliées vers l'intérieur, ce qui, en plus d'être un grand inconfort pour notre animal, finit par produire une irritation et une suppuration des canaux lacrymaux. Si une infection se produit, le lapin peut devenir aveugle.
  • Perte de poils et ingestion de ceux-ci : La perte de poils chez les lapins est généralement due au stress et au manque de certains nutriments et vitamines dans leur alimentation quotidienne. Pour ces mêmes raisons, ils mangent souvent les poils qui tombent. Si vous détectez ce comportement, vous devez vous rendre chez le vétérinaire pour vérifier ce qui pourrait ne pas aller dans son régime alimentaire ou ce qui pourrait le stresser et ainsi être en mesure de rectifier le problème.
  • Urine rougeâtre : C'est un déficit dans l'alimentation du lapin qui provoque cette couleur dans l'urine. Nous devrions revoir son régime alimentaire et le rééquilibrer car il est probable que nous lui donnions un excès de légumes verts ou qu'il manque de vitamines, de légumineuses ou de fibres. Il ne faut pas confondre l'urine avec le sang, car il s'agit d'un problème plus grave qui exige une action immédiate de la part du vétérinaire.
  • Cancer : le cancer dont souffrent le plus souvent les lapins est celui des organes génitaux, qu'ils soient mâles ou femelles. Par exemple, dans le cas des lapines, celles qui ne sont pas stérilisées ont une probabilité de 85% de souffrir d'un cancer de l'utérus et des ovaires lorsqu'elles ont 3 ans. En revanche, à l'âge de 5 ans, ce risque passe à 96 %. Les lapins et lapines stérilisés, s'ils bénéficient de conditions de vie adéquates et saines, peuvent vivre entre 7 et 10 ans sans problème.
  • Obésité : Chez les lapins domestiques, l'obésité est un problème de plus en plus fréquent en raison du type et de la quantité de nourriture qu'ils reçoivent et du peu d'exercice qu'ils font quotidiennement.
  • Coup de chaleur : Les lapins sont plus habitués au froid qu'à la chaleur car ils viennent de régions où les températures sont plus basses tout au long de l'année. C'est pourquoi certaines races de lapins peuvent supporter des températures allant jusqu'à -10ºC si elles disposent d'un abri, mais les températures avoisinant ou dépassant les 30ºC sont trop élevées et si le lapin y est exposé sans eau et sans un lieu de refuge plus frais pour pouvoir réguler sa température, il peut facilement souffrir de coups de chaleur voire même mourir d'une crise cardiaque. Les symptômes les plus faciles à détecter sont les halètements continus et le fait que le lapin étire ses quatre pattes en laissant son ventre en contact avec le sol à la recherche d'un peu de fraîcheur. Lorsque nous détectons ce comportement, nous devons baisser la température de notre lapin en l'emmenant dans un endroit plus frais et plus aéré et nous devons appliquer un peu d'eau fraîche sur sa tête et ses aisselles tout en essayant de refroidir la zone de la maison où se trouve le lapin.
Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin - Autres problèmes de santé courants chez les lapins

Maladie du lapin nain

Les maladies les plus courantes du lapin nain ainsi que les affections les plus courantes sont les mêmes qui peuvent toucher le lapin commun. Gardez à l'esprit qu'un lapin qui reste dans sa cage, ne bouge pas, n'a pas d'appétit et montre des signes anormaux lorsqu'on le manipule (pleurs, grondements, agressivité), est sûrement un lapin malade. Il est alors nécessaire d'appeler sans délai votre vétérinaire pour l'informer de la situation.

Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin - Maladie du lapin nain

Comment s'occuper d'un lapin ?

Vous êtes arrivé à la fin de notre article - Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin ! Nous espérons qu'il vous aura aidé à en savoir plus sur cet animal fascinant. Si vous voulez vous informer davantage, nous vous recommandons la lectures des articles suivants :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Vidéos en lien avec Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin

1 sur 3
Vidéos en lien avec Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin

Écrire un commentaire sur Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin
1 sur 9
Maladie du lapin - 14 maladies courantes du lapin

Retour en haut