menu
Partager

Mon chiot ne perd pas ses dents de lait - Causes et traitement

 
Par Adel Saadoun. 8 juillet 2022
Mon chiot ne perd pas ses dents de lait - Causes et traitement

Voir les fiches de Chiens

Les tuteurs de chiens, notamment ceux de petites races, se rendent fréquemment chez leur vétérinaire avec la question suivante : "pourquoi mon chien n'a perdu ses dents de lait ?". Eh bien, cette altération, connue sous le nom de persistance des dents de lait, est généralement causée par une naissance incorrecte des dents permanentes et elle requiert un traitement à court terme pour éviter de futurs problèmes bucco-dentaires.

Vous vous demandez "pourquoi mon chien ne perd pas ses dents de lait" ? Si tel est le cas, nous vous recommandons de poursuivre la lecture de cet article de PlanèteAnimal dans lequel nous vous disons absolument tout à propos de la persistance des dents de lait, de ses causes et de ce que vous pouvez faire.

A quel âge un chiot perd ses dents ?

Vous savez probablement que, tout comme les humains, les chiens ont deux dentitions :

  • Une dentition temporaire ou primaire, communément appelée « dentition de lait », qui est composée de 28 dents.
  • Une dentition permanente ou définitive, formée de 42 dents.

Le processus de remplacement de la dentition primaire par la dentition définitive commence environ au troisième mois de la vie et se termine entre le sixième et le septième mois de la vie de l'animal. A partir de ce moment, la persistance des dents de lait sera considérée comme une altération pathologique.

Pourquoi mon chien ne perd pas ses dents de lait ?

Lorsque, après le délai habituel de changement de dentition, les dents de lait ne tombent pas et que les dents permanentes poussent, il y a coexistence des deux dentitions dans la cavité buccale du chien, ce qui a comme conséquence l'apparition d'une double rangées de dent chez le chien. C'est ce phénomène qu'on appelle la persistance de la dentition de lait. Cette altération du changement de dentition peut affecter n'importe quelle race de chien, mais c'est toutefois plus fréquent chez les petites races et les races naines. Les dents les plus fréquemment touchées sont les canines (crocs), suivies des incisives et des prémolaires.

La cause qui donne lieu à la persistance des dents de lait est l'éruption incorrecte des dents permanentes, ce qui peut être due à :

  • Croissance de la dent permanente dans le mauvais sens : ce qui signifie qu'elle n'exerce pas une pression suffisante sur la racine de la dent de lait et, par conséquent, elle n'est pas réabsorbée. Ainsi, une double denture serait observée chez le chiot ou le chien adulte.
  • Migration du germe de la dent permanente : le germe de la dent est l'ensemble des cellules qui se forment dans la période embryonnaire pour donner naissance à la future dent permanente. Lorsque ce germe migre vers une position anormale, il ne poussera pas la racine de la dent de lait, ce qui l'empêchera de se résorber.
  • Agénésie dentaire : absence congénitale d'une ou plusieurs dents due à l'absence de formation du germe dentaire pendant la période embryonnaire. Comme il n'y a pas de dent permanente, elle n'appuiera pas sur la dent de lait et ne provoquera pas sa résorption.

Il convient de mentionner que la persistance des dents de lait doit être différenciée de la polyodontie. Dans la polyodontie, on observe également une double rangée de dents chez le chien, mais, dans ce cas, il ne s'agit pas d'une persistance des dents de lait, mais d'un surnombre de dents.

Que faire lorsqu'un chien ne perd pas ses dents de lait ?

La persistance des dents de lait prédispose à l'apparition de diverses pathologies buccodentaires :

  • Maladie parodontale : la coexistence des deux types de dentition favorise le dépôt de plaque bactérienne et de tartre dentaire, conduisant à une maladie parodontale prématurée chez le chien, avec gingivite et parodontite incluses.
  • Malocclusion douloureuse : la persistance des dents de lait empêche un placement correct des dents permanentes, ce qui provoque une occlusion inadéquate entre l'arcade supérieure et l'arcade inférieure.
  • Traumatismes gingivaux, palatins et dentaires : un mauvais placement des dents provoque des traumatismes répétés qui peuvent blesser la muqueuse buccale et les dents.
  • Fractures dentaires : le contact inadéquat de certaines dents avec d'autres provoque une usure anormale qui fragilise les dents et les prédispose aux fractures.

C'est pourquoi, dès qu'il est détecté que le chien ne perd pas ses dents de lait, un diagnostic précis doit être posé au moyen de radiographies dentaires. Après cela, les morceaux de de dents de lait persistants doivent être retirés dès que possible, sous anesthésie générale du spécimen. Ces chirurgies sont souvent compliquées du fait que la fracture de la racine des dents de lait et la blessure des dents permanentes sont courantes. Par conséquent, il est essentiel que l'extraction soit effectuée par un vétérinaire spécialisé en dentisterie canine.

L'extraction des dents de lait chez les chiens doit être effectuée le plus tôt possible, car les chances que les dents permanentes se déplacent dans la bonne position diminuent avec le temps et un traitement orthodontique sera nécessaire. De plus, le retard d'extraction va progressivement aggraver les conséquences de la persistance des dents de lait.

Enfin, il est important que vous preniez en compte les recommandations suivantes. Jusqu'à ce que votre chien remplace complètement ses dents, il est important que vous exploriez fréquemment sa cavité buccale pour surveiller son remplacement dentaire et ainsi être en mesure de détecter prématurément toute altération de ce processus. Si c'est le cas, n'hésitez pas à vous rendre au plus vite chez votre vétérinaire de confiance pour trouver une solution rapide au problème. De plus, une fois le remplacement dentaire terminé, rappelez-vous l'importance de maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire chez votre chien.

Mon chiot ne perd pas ses dents de lait - Causes et traitement - Que faire lorsqu'un chien ne perd pas ses dents de lait ?

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Mon chiot ne perd pas ses dents de lait - Causes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Castejón, A., de la Morena, M., San Román, F., Fernández, J.M., San Román, F. (2016). Odontopediatría canina y felina. Clin. Vet, Peq, Anim; 36(2);79-89
  • Fernández, J.M. (2014). La odontología en la clínica diaria. Asociación de Veterinarios Españoles Especialistas en Pequeños Animales.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Mon chiot ne perd pas ses dents de lait - Causes et traitement
1 sur 2
Mon chiot ne perd pas ses dents de lait - Causes et traitement

Retour en haut