menu
Partager

Plantes toxiques pour chiens

 
Par Cristina Pascual. 26 avril 2022
Plantes toxiques pour chiens

Voir les fiches de Chiens

Bien que les chiens ne soient pas des herbivores, ce sont des animaux curieux qui ont tendance à manger des produits toxiques pour leur organisme. Parmi les causes possibles d'empoisonnement chez le chien figurent diverses espèces de plantes couramment plantées en extérieur et en intérieur. Mais quelles sont les plantes toxiques pour les chiens ? Vous vous demandez à quoi elles ressemblent ? Si vous découvrir une liste de plantes toxiques pour chiens avec photos, on vous invite à poursuivre la lecture de cet article de PlanèteAnimal dans lequel on vous présente 20 plantes toxiques pour chien !

Liste des plantes toxiques pour chien

Voici une liste non exhaustive des plantes toxiques pour chien :

  1. Laurier-rose (Nerium oleander)
  2. Digitale pourpre (Digitalis purpurea)
  3. Epipremnum aureum
  4. Faux philodendron (Monstera deliciosa)
  5. Calla (Zantedeschia aethiopica)
  6. Azalée (Rhododendron ferrugineum)
  7. Lierre grimpant (Hedera helix)
  8. Aloe (Aloe vera)
  9. Dracena (Dracena marginata)
  10. Cycas du Japon (Cycas revoluta)
  11. Capuchon de moine (Aconitum napellus)
  12. Langue de feu (Anthurium scherzeranum)
  13. Bulbes de plantes ornementales
  14. Dieffenbachia amoena
  15. Ficus
  16. Mûre (Solanum nigrum)
  17. Hortensia (Hydrangea arborescens)
  18. Marijuana (Cannabis sativa)
  19. Mélilot blanc (Melilotus alba) ou mélilot jaune (Melilotus afficinalis)
  20. Ricin commun (Ricinus communis)
  21. L'if (Taxus baccata)

Symptômes d'un chien empoisonné par des plantes

Les symptômes d'une intoxication chez le chien peuvent varier en fonction des facteurs suivants :

  • La voie d'exposition : orale, inhalation, cutanée, etc... 90% des empoisonnements chez les chiens sont dus à l'ingestion d'un produit toxique, généralement par accident.
  • La quantité de plantes ingérées.
  • La concentration de la substance toxique présente dans la plante.
  • Le type de substance toxique contenue dans la plante.

Bien que les symptômes associés à l'empoisonnement par les plantes puissent être très variés en raison des facteurs susmentionnés, les plus fréquents chez les chiens sont les suivants :

  • Hypersalivation
  • Halètement
  • Dyspnée : difficulté à respirer
  • Soif excessive
  • Mydriase : dilatation de la pupille
  • Irritation de la peau, de la bouche ou des yeux
  • Problèmes gastro-intestinaux : vomissements, diarrhée, douleurs abdominales
  • Problèmes cardiaques : tachycardie, bradycardie, arythmies, etc...
  • Problèmes nerveux : convulsions, paralysie, désorientation, dépression, stupeur, coma, etc...
  • Problèmes de foie
  • Problèmes rénaux
Plantes toxiques pour chiens - Symptômes d'un chien empoisonné par des plantes

Que se passe-t-il si un chien mange une plante toxique ?

Quand un chien mange accidentellement une plante toxique, se produit un tableau clinique d'empoisonnement qui peut affecter différents organes et/ou systèmes en fonction du composant toxique présent dans la plante en question. En fonction de la quantité et de la puissance de la toxine ingéré, les symptômes d'empoisonnement seront plus ou moins grave et ils apparaitront plus ou moins vite. Dans le cas de toxines puissantes, la vie du chien est en danger.

Par conséquent, dès que vous détectez ou suspectez que votre chien a consommé une plante toxique, ou que vous observez des symptômes compatibles avec une intoxication, il faut absolument que vous ameniez votre chien chez le vétérinaire. En plus, dans la mesure du possible, essayez de prélever un échantillon de la plante consommée afin de faciliter le diagnostic de l'intoxication.

On se doit également de vous dire qu'en aucun cas vous ne devez faire vomir votre chien ou lui administrer des "antidotes maison" (tels que du lait ou du bicarbonate), car vous pourriez aggraver le tableau clinique de votre chien souffrant.

Plantes toxiques pour chiens - Que se passe-t-il si un chien mange une plante toxique ?

Traitement d'un chien empoisonné par l'ingestion d'une plante toxique

Face à un cas d'empoisonnement causé par l'ingestion d'une plante toxique, le plan thérapeutique sera basé sur trois piliers fondamentaux :

  • Empêcher l'absorption du produit toxique : en fonction du temps écoulé depuis l'ingestion, le vétérinaire peut faire vomir votre chien, lui faire un lavage gastrique ou lui administrer des adsorbants tels que le charbon actif.
  • Soin de soutien : les symptômes spécifiques associés à l'intoxication doivent être traités en mettant en place un soin de soutien.
  • Antidote : s'il en existe un, votre vétérinaire administrera un antidote à votre chien.

Dans tous les cas, il faut savoir que la rapidité avec laquelle le traitement est mis en place sera déterminante dans l'évolution de l'intoxication. Chez les spécimens empoisonnés chez qui des mesures d'urgence sont appliquées pour empêcher l'absorption du poison, il sera possible de réduire son absorption et donc son passage dans le sang, ce qui réduira les conséquences négatives de l'empoisonnement. Par conséquent, n'oubliez pas l'importance d'agir le plus rapidement possible en cas de suspicion d'empoisonnement chez votre animal.

Laurier rose (Nerium oleander)

Le Laurier rose est un arbuste originaire du pourtour méditerranéen qui est fréquemment utilisé comme plante décorative de nos parcs et jardins publics. Toutefois, vous devez savoir que c'est une plante très toxique pour les chiens, les personnes et pour les animaux en tout genre.

Sa dangerosité est due à la présence de glucosides cardiotoxiques qui produit de graves altérations cardiaques en affectant la pompe sodium/potassium des cellules du coeur. Les symptômes associés à l'empoisonnement par Laurier rose, qu'on appelle toxicose cardioglycoside, apparaissent en un laps de temps très court (quelques heures) après l'ingestion. Concrètement, les symptômes sont :

  • Vomissements
  • hypersalivation
  • Les contractions musculaires
  • Tachycardie et arythmies
  • une respiration irrégulière
  • Coma et mort

Dans ce cas il existe un antidote spécifique appelé Digibind. Les chiens qui ont passé les premières 48heures après l'ingestion de laurier rose ont un très bon pronostic.

Plantes toxiques pour chiens - Laurier rose (Nerium oleander)

Digitale pourpre ou Grande Digitale (Digitalis purpurea)

C'est l'une des plantes les plus toxiques pour les chiens. Comme le laurier-rose, il provoque une toxicose cardioglucosidique en raison de sa teneur en glycosides cardiotoxiques. Les symptômes associés à cet empoisonnement apparaissent en quelques heures et comprennent :

  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Hypersalivation
  • Contractions musculaires
  • Faiblesse
  • Tachycardie et arythmies
  • une respiration irrégulière
  • Coma et mort

Dans ces cas, Digibind peut également être administré comme un antidote.

Plantes toxiques pour chiens -  Digitale pourpre ou Grande Digitale (Digitalis purpurea)

Epipremnum aureum

Bien qu'il s'agisse de l'une des plantes les plus courantes de nos foyers, l'Epipremnum figure également sur la liste des plantes toxiques pour les chiens. Sa forte teneur en oxalate de calcium peut provoquer les signes cliniques suivants :

  • Irritation, douleur et gonflement de la bouche, de la langue et des lèvres
  • Hypersalivation
  • Vomissements
  • Dysphagie : difficulté à avaler
Plantes toxiques pour chiens - Epipremnum aureum

Faux philodendron (Monstera deliciosa)

Nous avons ici affaire à une plante grimpante tropicale qui a gagné en popularité ces dernières années. Néanmoins, il s'agit aussi d'une plante dangereuse pour chien. Comme la plante toxique précédente, elle contient de l'oxalate de calcium, qui peut provoquer une intoxication caractérisée par :

  • Irritation, douleur et gonflement de la bouche, de la langue et des lèvres
  • Hypersalivation
  • Vomissements
  • Dysphagie : difficulté à avaler
Plantes toxiques pour chiens - Faux philodendron (Monstera deliciosa)

Calla (Zantedeschia aethiopica)

Grâce à leur beauté et élégance, les Callas sont des plantes très populaires en jardinerie. Toutefois, comme pour le cas du Faux philodendron, le Calla a une forte teneur d'oxalate de calcium, ce qui la rend toxique pour les chiens. Sachez que toutes les parties du Calla sont toxiques pour les chiens, mais que les fleurs le sont bien plus.

Les symptômes d'intoxication relatifs à l'ingestion du calla sont :

  • Irritation, douleur et gonflement de la bouche, de la langue et des lèvres
  • Hypersalivation
  • Vomissements
  • Dysphagie : difficulté à avaler
Plantes toxiques pour chiens - Calla (Zantedeschia aethiopica)

Azalée (Rhododendron ferrugineum)

Connues pour leur floraison printanière, les azalées sont présentes dans de nombreux jardins et sont très toxiques pour les chiens. Toutes les parties de la plante sont toxiques, mais les feuilles sont particulièrement nocives.

Les azalées contiennent de l'andromédotoxine, un composé qui provoque une cardiotoxicité en perturbant les pompes cardiaques sodium/potassium. Les signes commencent dans les 6 heures qui suivent l'ingestion et se caractérisent par :

  • Nausées, vomissements
  • Anorexie
  • Dépression
  • Faiblesse
  • Incoordination
  • Paralysie des membres
  • Dépression cardiaque et du système nerveux central
  • Coma et mort
Plantes toxiques pour chiens - Azalée (Rhododendron ferrugineum)

Lierre grimpant (Hedera helix)

Le lierre grimpant est une plante grimpante très utilisée dans les jardins en raison de son caractère décoratif et pour sa croissance rapide. Bien qu'elle soit moins dangereuse que les autres plantes mentionnées précédemment, elle est aussi toxique pour les chiens.

Sa toxicité est due à la présence d'hédéragenine, une saponine triterpénoïde capable de produire :

  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs abdominales
  • Hypersalivation
Plantes toxiques pour chiens - Lierre grimpant (Hedera helix)

Aloe (Aloe vera)

Étant donné que le gel d'aloe est un remède naturel utilisé en médecine humaine et vétérinaire, vous êtes peut-être surpris de trouver l'Aloe vera dans cette liste de plantes toxiques pour les chiens.

Néanmoins, vous devez savoir que la sève d'aloe (un genre de latex jaunâtre qui se trouve juste au dessous de la peau) est toxique. Sa teneur en saponines et anthraquinones peut permettre l'apparition d'un tableau clinique caractérisé par :

  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs abdominales
  • Hypersalivation
  • Léthargie
  • Conjonctivite : en cas de contact avec les yeux

Découvrez tout sur les utilisations de l'aloe vera pour les chiens.

Plantes toxiques pour chiens - Aloe (Aloe vera)

Dracena marginata

Il s'agit d'une plante ornementale extrêmement courante car elle peut facilement pousser en intérieur. Néanmoins, elle fait aussi partie de la liste des plantes toxiques pour chiens.

Le composé toxique de la Dracena marginata est la saponine, dont l'ingestion produit des symptômes cliniques comme :

  • Vomissements, qui peuvent même être sanglants
  • anorexie
  • hypersalivation
  • dépression
  • Mydriase : dilatation de la pupille
Plantes toxiques pour chiens - Dracena marginata

Cycas du Japon (Cycas revoluta)

Ces petits palmiers, qu'on retrouve facilement sur le pourtour méditerranéen, ont des graines hautement toxiques pour les chiens. De fait, l'ingestion d'une ou deux graines peut finir par être mortelle...

La phytotoxine contenue dans le Cycas du Japon, appelée cycasine, est hépatotoxique. L'ingestion provoque une insuffisance hépatique, avec des troubles de la coagulation et la mort de l'animal. Les principaux signes cliniques associés à cette intoxication sont :

  • Vomissements, qui peuvent même être sanglants
  • Diarrhée sanglante ou selles foncées
  • Jaunisse : jaunissement des muqueuses
  • Polydipsie : augmentation de la consommation d'eau
  • Ecchymoses
  • Mort
Plantes toxiques pour chiens - Cycas du Japon (Cycas revoluta)

Plus de plantes toxiques pour les chiens

Tout au long de cet article, nous vous avons parlé de certaines plantes toxiques pour les chiens, cependant, il existe une longue liste de plantes toxiques pour les chiens. En voici d'autres :

  • Capuchon de moine (Aconitum napellus) : contient des alcaloïdes tels que l'aconitine et l'aconine qui provoquent une intoxication caractérisée par une irritation de la bouche, des vomissements, des diarrhées, une bradycardie, des arythmies, une hypotension, une faiblesse musculaire et une dyspnée.
  • Langue de feu (Anthurium scherzeranum) : sa haute teneur en oxalate de calcium peut produire des irritations et des douleurs dans la gueule et/ou les lèvres, de l'hypersalivation, des vomissements et des difficultés à avaler.
  • Bulbes de plantes ornementales : comme la tulipe, la jonquille ou la jacinthe. Les bulbes de ces plantes contiennent des composés toxiques qui peuvent provoquer des gastro-entérites ou des dermatites de contact.
  • Dieffenbachia amoena : contient de l'oxalate de calcium et des enzymes protéolytiques qui peuvent provoquer une irritation et des douleurs dans la gueule, la langue et/ou les lèvres, une hypersalivation, des vomissements et des difficultés à avaler.
  • Ficus : sa teneur en ficine et en psoralènes peut provoquer des vomissements, des diarrhées ou des irritations cutanées. Cependant, bien que le ficus soit toxique pour les chiens, il ne fait pas partie des plantes les plus toxiques.
  • Mûre (Solanum nigrum) : contient de la solanine, un toxique qui provoque des symptômes gastro-intestinaux (douleurs abdominales, vomissements, diarrhée, constipation, manque d'appétit), une mydriase (dilatation des pupilles), une dépression et une tachycardie. En outre, il contient de la solasodine, un composé tératogène qui induit de graves troubles chez les fœtus des femmes enceintes.
  • Hortensia (Hydrangea arborescens) : les feuilles et les pousses contiennent un glycoside cyanogène (hydrangine) et des saponines. Les symptômes d'empoisonnement sont les suivants : vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, cyanose, convulsions, flaccidité musculaire, léthargie ou coma.
  • Marijuana (Cannabis sativa) : sa résine est riche en substances psychoactives (cannabinoïdes) qui produisent un tableau d'intoxication caractérisé par des vomissements, des diarrhées, une hypersalivation, une ataxie ou une incoordination, une alternance de dépression et d'excitation, une mydriase (dilatation des pupilles), une désorientation, une somnolence, une hypothermie et des tremblements.
  • Mélilot blanc (Melilotus alba) ou mélilot jaune (Melilotus afficinalis) : contiennent du dicoumarol, qui provoque une intoxication appelée férulisme, caractérisée par une pâleur des muqueuses, une somnolence, une démarche titubante, une tachypnée et une anémie.
  • Ricin commun (Ricinus communis) : les graines contiennent deux substances toxiques puissantes, la ricine et le ricin. Les symptômes associés à l'empoisonnement sont les suivants : nausées, anorexie, troubles de la vision, cyanose, convulsions, dyspnée et opisthotonos (raideur musculaire).
  • L'if (Taxus baccata) : c'est un arbre très toxique qui contient un alcaloïde appelé taxine. Toutes les parties de l'arbre sont toxiques, sauf le fruit charnu. Ils produisent un tableau d'intoxication caractérisé par une incoordination, des tremblements, une dyspnée, de la diarrhée, une bradycardie et finalement mort par arrêt cardiaque.

Pantes toxiques pour chien [VIDÉO]

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Plantes toxiques pour chiens, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • American Society for the Prevention of Cruelty to Animals. Toxic and non-toxic plant list in dogs. Disponible en: https://www.aspca.org/pet-care/animal-poison-control/dogs-plant-list

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Plantes toxiques pour chiens
1 sur 13
Plantes toxiques pour chiens

Retour en haut