Partager

Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples

 
Par Antoine Decrouy. Actualisé: 20 juillet 2018
Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples

Dans la nature, tous les organismes, qu'il s'agisse d'animaux, de végétaux ou des bactéries, créent et établissent des liens avec des membres de leur famille ou avec des individus d'autres espèces. Il est possible d'observer des relations entre un prédateur et sa proie, entre des parents et leurs progénitures et il est même possible de voir des interactions que nous sommes à première vue tout à fait incapable de comprendre.

Vous avez déjà entendu parler de la symbiose ? Si vous ne savez pas de quoi il s'agit nous vous recommandons vivement de continuer la lecture de notre nouvel article Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples de PlanèteAnimal car nous vous expliquerons en détails ce qu'est la symbiose en l'illustrant d'exemples curieux et intéressants !

Bonne lecture !

Qu'est-ce que la symbiose - Définition de symbiose :

En biologie le mot symbiose a été créé par De Bary en 1879. Il avait l'ambition de créer un terme qui pourrait décrire la cohabitation de deux organismes ou plus qui ne sont pas intimement reliés en phylogénie (relation de parenté au sein de la même espèce), c'est à dire que ces deux organismes n'appartiennent pas à la même espèce et qu'il cohabite ensemble sans qu'il n'y ait de bénéfice ni pour l'un ni pour l'autre. La symbiose au sens moderne signifie une dépendance mutuelle qui génère un résultat positif pour tous les organismes impliqués.

L'association entre ces individus doit être permanente et ne pourront jamais se séparer. Les organismes compromis dans une relation symbiotique sont appelés "symbiotes" et peuvent obtenir des bénéfices de cette relation, se blesser ou ne rien obtenir du tout de cette association.

Dans ces relations symbiotiques, il est fréquent que ces organismes ne soient pas égaux en taille et qu'ils soient très éloignés dans la phylogénie. Par exemple, il existe des relations entre plusieurs animaux supérieurs et des micro-organismes ou entre des plantes et des micro-organismes où les micro-organismes vivent à l'intérieur de l'individu.

Définition de la symbiose du Larousse

  • Association étroite de deux ou plusieurs organismes différents, mutuellement bénéfique, voire indispensable à leur survie. (La symbiose est fréquente entre les micro-organismes [symbiotes] et des plantes ou des animaux.)
  • Relation marquée par une union très étroite et très harmonieuse : Cet enfant vit en symbiose avec sa mère.
Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples - Qu'est-ce que la symbiose - Définition de symbiose :

Différents types de symbioses

Dans ce paragraphe de notre article Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples et avant de vous présenter quelques exemples de symbiose nous allons vous expliquer quels sont les différents types de symbioses:

  • Mutualisme : il s'agit d'une symbiose mutuelle où les deux parties bénéficient de la relation. Cependant la moyenne de bénéfice reçu par chaque symbiote est difficile à calculer car elle varie énormément. Le bénéfice reçu par un symbiote d'une association mutualiste doit être considéré en fonction de son coût. Il n'existe probablement pas dans le monde un exemple de mutualisme dont les partenaires bénéficient à part égal.
  • Commensalisme : de manière curieuse ce terme a été décrit 3 ans avant celui de symbiose. On appelle commensalisme une relation où les impliqués obtiennent des bénéfices sans nuire ou profiter de l'autre. On utilise le commensalisme dans son sens le plus extrême quand les avantages ne concernent qu'un seul des symbiotes, cet avantage peut être soit nutritionnel ou protecteur.
  • Parasitisme : le parasitisme est une relation symbiotique dans laquelle un des symbiotes obtient des bénéfices au détriment de l'autre. Le premier facteur du parasitisme est l'alimentation même s'il en existe d'autres : le parasite obtient sa nourriture de l'organisme qu'il parasite. Ce genre de symbiose affecte l'hôte de différentes manières. Certains parasites sont des pathogènes qui provoquent une maladie très peu de temps après avoir pénétré dans le corps de l'hôte. Dans certaines associations, les symbiotes ont coévolué de manière à ce que la mort de l'hôte ne soit pas provoquée, étant la relation symbiotique la plus dure qui existe.

Exemple de symbiose chez les animaux :

Exemples de mutualisme :

  • La symbiose entre les algues et les coraux. Les coraux sont des animaux qui grandissent bien dans des environnements pauvres en nutriments grâce à leur relation symbiotique avec les algues. Ces dernières lui procurent de la nourriture et l'oxygène pendant que les coraux donnent aux algues des déchts comme l'azote et le dioxyde d'azote.
  • Le poisson clown et l'anémone des mers : On est sûr que vous avez déjà vu cette scène pleins de fois. L'anémone des mers (de la famille des méduses) possède une substance urticante qui lui permet de paralyser ses proies. Le poisson clown profite de cette relation car l'anémone lui offre le gite et le couvert, de plus, le poisson clown libère aussi l'anémone d'autres parasites et s'occupe aussi de la nettoyer. Le poisson clown est une sorte de concierge de l'immeuble anémone.

Exemples de commensalisme :

  • Relation entre le lépisme argenté et les fourmis : ce petit insecte vit avec les fourmis, il attend qu'elles ramènent la nourriture et en mange un petit morceau. À l'inverse de ce qu'on pourrait croire, cette relation ne blesse et ne profite aucunement aux fourmis car le lépisme argenté mange juste un tout petit peu les réserves de nourriture.
  • La chasse dans les arbres : un des exemples les plus clairs de commensalisme est celui durant lequel un animal trouve refuge dans les branches ou le tronc d'un arbre. Généralement, le végétal n'obtient rien de bénéfique ni de négatif des fruits de ce commensalisme alors que l'animal obtient un refuge ainsi qu'un poste privilégié afin de chasser.

Exemples de parasitisme :

  • Les puces et les chiens (exemple de parasitisme) : c'est un exemple que nous pouvons facilement observer au quotidien. Les puces utilisent le chien comme endroit pour vivre, se reproduire et se nourrir de son sang. Le chien ne bénéficie en rien de cette relation à sens unique, au contraire car de plus il est possible que les pouces puissent transmettre des maladies aux chiens .
  • Le coucou (exemple de parasitisme) : le coucou est un oiseau qui parasite le nid des autres espèces. Quand il arrive à un nid où il y a des œufs, il les déplace et met les siens à la place. Quand reviennent les propriétaires du nid et des œufs déplacés, ils ne se rendent pas compte et finissent par élever les œufs du coucou.

Exemples de symbiose chez les humains :

  • L'oiseau "grand indicateur" et les maasaïs : il y a un oiseau en Afrique qui guide les maasaïs jusqu'au ruche cachée dans les arbres. Les hommes se chargent de faire fuir les abeilles et récupèrent le miel, laissant la voie libre à l'oiseau pour prendre du miel sans être menacé par les abeilles !
  • Notre relation avec les bactéries : aussi à l'intérieur des intestins humains que sur notre peau, il y a des bactéries qui nous sont bénéfiques, qui nous protègent et nous aident à rester en bonne santé, sans elles notre existence ne serait pas possible !
Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples - Exemple de symbiose chez les animaux :

Endosymbiose

Nous ne pouvons bien évidemment pas finir notre nouvel article Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples sans parler d'un fait plus qui a permis la genèse des cellules eucaryotes (cellules animales et végétales) et par conséquence la vie telle que nous la connaissons.

La théorie endosymbiotique soutient que c'est l'union de deux cellules procaryotes (les bactéries par exemple) qui ont donné lieu d'une part aux chloroplastes (organites chargées de la photosynthèse des cellules végétales) et d'une autre part aux mitochondries (organites chargées de la respiration cellulaire aussi bien pour chez les cellules végétales que animales).

L'étude de la symbiose s'est convertie en discipline scientifique à part entière au cours des dernières années, il a été argumenté que la symbiose n'est pas une relation évolutive stationnaire car elle peut se manifester de bien des manières comme par le biais du commensalisme ou du parasitisme. Un mutualisme stable dans lequel la contribution de chaque organisme impliqué garanti son propre futur.

Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples - Endosymbiose

Si notre article Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples vous a plu, nous vous recommandons les quelques liens suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références

Écrire un commentaire sur Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Que vous a semblé cet article ?

Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples
1 sur 4
Qu'est-ce que la symbiose - Définition et exemples

Retour en haut