Partager

Berger blanc suisse

26 juillet 2018
Berger blanc suisse

Avec une apparence de loup et un dense pelage blanc, le berger blanc suisse est l'un des plus beaux chiens qui existent. Sur le plan morphologique et phylogénétique, il est essentiellement un berger allemand aux poils blancs.

Tout au long de son histoire, la race a reçu différents noms parmi lesquels on retrouve : Berger Américain-Canadien, Berger Blanc Allemand, Berger Blanc Américain et Berger Blanc Américain ; jusqu'à ce qu'elle soit finalement appelée Berger Blanc Suisse parce que la Société Canine Suisse a été la première à reconnaître cette race comme en étant une à part entière.

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous allons vous parler de ces tranquilles, intelligents et fidèles chiens de berger.

Source
  • Europe
  • Suisse
Nomenclature de la FCI
  • Groupe I
Caractéristiques physiques
Hauteur
  • 15-35
  • 35-45
  • 45-55
  • 55-70
  • 70-80
  • Plus de 80 cm
Poids adulte
  • 1-3
  • 3-10
  • 10-25
  • 25-45
  • 45-100
Espérance de vie
  • 8-10
  • 10-12
  • 12-14
  • 15-20
Recommandations
  • Harnais
Climat recommendé
Type de poils

Origine du berger blanc suisse

En 1899, le capitaine de cavalerie Max Emil Frederick von Stephanitz acheta Hektor Linkrshein, le premier chien enregistré comme berger allemand. Hektor, qui fut plus tard rebaptisé Horand von Grafrath, avait comme grand-père un chien de berger blanc nommé Greif.

En tant que descendant d'un chien blanc, Horand (ou Hektor, comme vous préférez) a transmis les gènes de la blouse blanche à sa progéniture bien que ce dernier ne soit pas un chien blanc. Ainsi, originellement, les bergers allemands pouvaient être sombres, clairs ou blancs.

Dans les années 1930 en Allemagne est née une idée absurde qui stipulait que la fourrure blanche était caractéristique des bergers allemands inférieurs et que les chiens avec cette fourrure dégénéraient la race. Cette idée était basée sur la croyance que les chiens blancs étaient albinos et avaient donc des problèmes de santé qui pouvaient être hérités par leur progéniture.

Chiens albinos vs. chiens blancs

Bien que les chiens albinos puissent avoir une fourrure blanche, tous les chiens blancs ne sont pas albinos, et inversement, il est donc très important de ne pas confondre. Les chiens albinos n'ont pas une pigmentation normale, leur peau est généralement rose pâle et leurs yeux sont très clairs et pâles. Les chiens blancs qui ne sont pas albinos, ont des yeux et une couleur de peau plus foncée et n'ont généralement pas les problèmes de santé que peuvent avoir les chiens albinos. Cette fausse idée a conduit à la rédaction du standard du Berger Allemand ainsi qu'à l'exclusion des chiens blancs. Par conséquent, les chiens blancs n'étaient plus utilisés comme reproducteurs et les chiots de cette couleur ont été éliminés. Après la Seconde Guerre mondiale, le berger allemand blanc était toujours considéré comme une aberration en Allemagne, mais il a été élevé aux Etats-Unis et au Canada sans problèmes de santé majeurs dans la race de ces soit-disant chiens " dégénérés ".

À la fin des années 1950, l'American Shepherd Club a copié l'idée allemande et a retiré les chiens blancs du standard officiel de la race, de sorte que les éleveurs de ces chiens ne pouvaient les enregistrer qu'auprès de l'American Kennel Club, mais pas auprès du club de race. Dans les années 1960, un éleveur américain nommé Agata Burch a émigré en Suisse avec un berger blanc nommé Lobo. C'est avec Lobo, d'autres chiens importés des Etats-Unis et de certains pays européens, que plusieurs fans suisses ont commencé à élever ces chiens et ont développé la race en Europe.

Finalement, la Société canine suisse a reconnu le berger blanc comme une race à part entière, sous le nom de berger blanc suisse. Après plusieurs étapes et après avoir présenté un livre d'origines impeccable avec huit pedigrees de lignées différentes, cette société a obligé la Fédération Internationale des Chiens (FCI) à reconnaître le Berger Blanc Suisse de manière provisoire avec le standard Nº 347.

Aujourd'hui, le berger blanc suisse est un chien très apprécié pour une variété de fonctions : en tant que chien de compagnie, de sauvetage et/ou de secour. Bien que la race jouisse d'une certaine popularité en Europe et en Amérique du Nord, elle n'est pas aussi connue que son frère le berger allemand. Cependant, jour après jour, cette race gagne en popularité.

Caractéristiques physiques du chien de berger blanc suisse

Selon le standard FCI de la race, la hauteur au garrot est de 60 à 66 centimètres pour les mâles et de 55 à 61 centimètres pour les femelles. Le poids idéal est de 30 à 40 kilogrammes pour les mâles et de 25 à 35 kilogrammes pour les femelles. Le berger blanc est un chien robuste et musclé, mais élégant et harmonieux à la fois. Son corps est allongé, en effet, le rapport entre la longueur et la hauteur au garrot étant de 12:10. Le garrot est soulevé, le dos est horizontal et très musclé. La croupe longue et modérément large s'incline doucement vers la base de la queue. Le thorax est ovale, bien développé à l'arrière et avec un seuil marqué. Cependant, la poitrine n'est pas très large. Les flancs sont légèrement surélevés au niveau du ventre.

La tête de ce chien est puissante, mince, de forme fine et très bien proportionnée au corps. Bien que la dépression naso-frontale soit légère, elle est clairement visible. Le nez est noir, mais le "nez de neige" est accepté (totalement ou partiellement rose, ou qui perd sa pigmentation à certains endroits, surtout en hiver). Les lèvres sont également noires, minces et serrées. Les yeux du berger blanc suisse sont en forme d'amande, oblique et de couleur marron ou marron foncé. Les grandes oreilles, à haute insertion et parfaitement dressées, sont triangulaires, donnant au chien l'apparence d'un loup.

La queue de ce chien est en forme de sabre, insertion basse et doit atteindre au moins le jarret. Au repos, elle est détendue et elle pend, même s'il peut avoirr le troisième distal légèrement courbé vers le haut. Pendant l'action, le chien lève la queue, mais elle ne passe jamais au dessus du dos.

Le pelage est l'une des caractéristiques de cette race. Il a un poil double, dense, moyen ou long et bien étiré. Le poil intérieur est abondant, tandis que le poil extérieur est rugueux et lisse. La couleur doit être blanche sur tout le corps.

Caractère du chien de berger blanc suisse

En général, les bergers blancs suisses sont des chiens intelligents et loyaux. Leur tempérament peut être quelque peu nerveux ou timide, mais lorsqu'ils sont bien éduqués et socialisés, ils s'adaptent facilement à différentes situations, de sorte qu'ils peuvent vivre dans différents endroits et dans des conditions différentes.

La socialisation des chiots est très importante car, en raison de leur nature de chien de berger, les bergers blancs ont tendance à être réservés et prudents avec les étrangers. Ils peuvent même être très timides et devenir agressifs à cause de la peur. Ils peuvent aussi être agressifs envers d'autres chiens du même sexe. Cependant, lorsqu'ils sont bien socialisés, ces chiens peuvent bien s'entendre avec des étrangers, des chiens et d'autres animaux. De plus, lorsqu'ils sont bien socialisés, ils ont tendance à s'entendre très bien avec les enfants et sont des chiens très affectueux avec leur famille.

Avec une bonne socialisation et une bonne éducation, les bergers blancs peuvent faire d'excellents chiens de compagnie, que ce soit pour les familles avec enfants ou pour les adultes. Cependant afin d'éviter les situations à risque ou de maltraitance, vous allez devoir toujours surveiller les interactions entre votre chien et les enfants.

Soins du Berger Blanc Suisse

La fourrure est relativement facile à entretenir, car il suffit de la brosser une ou deux fois par semaine pour la maintenir en excellent état. En plus, il n'est pas nécessaire de laver ces chiens très souvent, car cela affaiblit les poils, en effet, vous n'aurez à laver votre Berger Blanc Suisse que lorsqu'il sera extrêmement sale.

Les bergers blancs ne sont généralement pas très actifs à l'intérieur, mais ils ont besoin d'une bonne dose quotidienne d'exercice en plein air pour dépenser toute leur énergie. Ils ont besoin d'au moins deux ou trois promenades par jour, plus un peu de temps spécialement réservé au jeu. Il est également bon de les entraîner à l'obéissance canine et, si possible, de leur donner l'occasion de pratiquer un sport canin comme l'agility ou le schutzhund.

Ces chiens ont aussi besoin de compagnie. En tant que chiens de berger, ils ont évolué pour vivre au contact d'autres animaux, y compris les humains. Ils n'ont pas besoin d'être caressés tout le temps, ou de passer chaque minute de la journée avec leurs propriétaires, mais ils ont besoin de passer du temps de qualité avec vous de manière quotidienne. Bien que ces chiens puissent vivre à l'extérieur, ils peuvent aussi bien s'adapter à la vie en appartement, à condition qu'on leur donne suffisamment d'exercice chaque jour. Bien sûr, il est préférable de vivre dans une maison avec jardin et de lui faire faire de l'exercice en plein air. Bien qu'ils puissent s'adapter à la vie dans des zones densément peuplées, ils sont mieux lotis dans des zones plus calmes et moins stressantes.

Dressage du chien de berger blanc suisse

Les bergers blancs suisses sont très intelligents et apprennent facilement. Par conséquent, le dressage de ce type de chien et il est possible de les entraîner pour des activités diverses et variées, n'oubliez jamais qu'il s'agit d'un chien tout aussi polyvalents que les bergers allemands. Ces chiens peuvent bien répondre à différents styles d'entraînement, mais les meilleurs résultats sont obtenus par n'importe quelle variante du renforcement positif, comme l'entraînement au clicker.

En tant que chiens relativement tranquilles, les bergers blancs ne sont pas très susceptibles de développer des problèmes de comportement lorsqu'ils ont été correctement socialisés. Cependant, il est important de leur offrir suffisamment d'exercice et de compagnie pour qu'ils ne s'ennuient pas et ne développent pas de problème d'anxiété. Lorsqu'ils ne reçoivent le dressage nécessaire, ils peuvent finir par développer des habitudes destructrices.

Santé du chien de berger blanc suisse

Bien qu'il soit, en moyenne, en meilleure santé que beaucoup d'autres races canines, le berger blanc suisse est tout de même prédisposé à certaines maladies. Selon le United White Shepherd Club, les maladies courantes de la race comprennent les allergies, la dermatite, la torsion gastrique, l'épilepsie, les maladies cardiaques et la dysplasie de la hanche. Les maladies moins courantes de la race comprennent la maladie d'Adison, la cataracte et l'ostéodystrophie hypertrophique.

Photos de Berger blanc suisse

Vídeos de Berger blanc suisse

Vídeos de Berger blanc suisse
Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Berger blanc suisse

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire sur Berger blanc suisse

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?

Berger blanc suisse
1 sur 9
Berger blanc suisse

Retour en haut