Partager

Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement

 
Par Pauline Bonnet. 7 janvier 2019
Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement

Voir les fiches de Chats

La rhinite du chat est un trouble relativement courant, souvent lié à des virus qui causent des problèmes respiratoires comme l'herpès virus ou le calicivirus. Mais, comme nous le verrons dans cet article de PlanèteAnimal, il y a plusieurs causes derrière la rhinite, au point qu'il peut être difficile d'arriver à un diagnostic.

Si vous vous êtes déjà dit "mon chat éternue" et si vous constatez que votre chat présente une sécrétion nasale persistante, vous devez aller voir votre vétérinaire, car votre chat peut souffrir d'une rhinite et/ou d'une sinusite. Lisez ce qui suit et découvrez comment savoir si votre chat souffre de rhinite et ce qu'il faut faire dans l'article Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement de PlanèteAnimal.

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion

Rhinite du chat : symptômes

La rhinite est une inflammation de la cavité nasale. La région nasale, qui commence dans les narines que l'on peut voir de l'extérieur, se poursuit dans la cavité nasale qui est en liaison avec la gorge et les sinus. L'inflammation de ces derniers est appelée sinusite et il est fréquent qu'elle se transforme en rhinite, ainsi que d'autres problèmes dans les voies respiratoires ou l'oreille, en raison de la connexion de tous ces systèmes.

Les symptômes les plus marquants de la rhinite sont l'écoulement nasal et les éternuements, mais il peut aussi y avoir des bruits respiratoires. Les caractéristiques de la sécrétion peuvent vous aider à établir le diagnostic.

Rhinite du chat : causes

Rhinite chronique du chat

Comme nous l'avons dit, les infections virales sont souvent à l'origine de la rhinite. Les virus provoquent la rhinite et d'autres symptômes comme les pertes oculaires, la toux ou l'anorexie. De plus, les l'herpès virus et les calicivirus restent dans l'organisme, même si le chat semble en bonne santé, et dans les situations où les défenses diminuent, il est facile pour ces virus de produire à nouveau des symptômes, ce qui peut entraîner une rhinite chronique chez le chat.

Les virus de l'immunodéficience féline et de la leucémie peuvent également être impliqués dans les infections nasales. Une autre cause grave de rhinite est le champignon Cryptococcus, responsable de la rhinite fongique chez le chat et qui peut aussi former des granulomes. Dans ces cas, l'écoulement nasal ne peut apparaître que par l'un des orifices, comme dans le cas des polypes ou des tumeurs. Ces derniers apparaissent surtout chez les chats de plus de dix ans. Ils peuvent aussi expliquer l'apparition de rhinites dont la sécrétion est parfois tachée de sang. D'autre part, des problèmes dentaires ou des fistules oronasales peuvent également entraîner une rhinite féline. Il est à noter que lorsqu'il y a une croissance, polype, tumeur ou abcès, vous pourrez remarquer que le visage de votre chat est déformé.

Rhinite allergique du chat

"Mon chat éternue mais n'est pas enrhumé". Beaucoup de tuteurs notent ce phénomène, mais quelle en est donc la cause ? D'autres causes de rhinite chez le chat sont les allergies, la présence dans la cavité nasale de corps étrangers qui provoquent une irritation ou un traumatisme, comme une chute ou un coup. De plus, les infections bactériennes peuvent compliquer n'importe laquelle de ces situations, produisant une sécrétion purulente.

Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement - Rhinite du chat : causes

Rhinite du chat : comment la diagnostiquer ?

Si vous constatez que votre chat présente des sécrétions nasales qui ne s'évacuent pas, vous devez aller chez le vétérinaire. Cette sécrétion gêne l'odorat du chat, ce qui peut l'empêcher de se nourrir correctement, ce qui aggrave la situation. Trouver la cause de la rhinite n'est pas toujours facile et il est parfois nécessaire d'effectuer des analyses pour savoir de quel type d'infection il s'agit, une rhinoscopie, pour voir l'état de la cavité nasale et détecter la présence de polypes, tumeurs ou corps étrangers, ainsi que des radiographies pour évaluer la structure des os de votre chat.

Dans les cas plus compliqués, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) est utilisée pour examiner l'intérieur de votre chat. Si le chat présente plus de symptômes comme l'anorexie ou le déchaussement des dents, il est conseillé de faire des analyses de sang pour avoir des informations sur son état général et la possibilité d'une présence d'infections qui peuvent être diagnostiquées par des tests spécifiques.

Si l'article Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement de PlanèteAnimal vous est utile, continuez-le pour découvrir le traitement possible pour cette maladie.

Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement - Rhinite du chat : comment la diagnostiquer ?

Soigner rhinite du chat

Le traitement de la rhinite du chat dépend de la cause :

  • Si nous sommes confrontés à une infection bactérienne, le vétérinaire vous prescrira des antibiotiques.
  • Si la rhinite est causée par des champignons, le meilleur des traitements sera antifongique. Dans tous les cas, ils doivent être administrés pendant des semaines.
  • Les polypes peuvent nécessiter une intervention chirurgicale, comme s'il s'agissait d'une tumeur, qui peut également être traitée par chimiothérapie ou radiothérapie.
  • En cas de problèmes dentaires, il est généralement nécessaire d'enlever les dents concernées.
  • Dans les cas viraux, qui seront très nombreux, des stimulants du système immunitaire peuvent être testés. Des antibiotiques sont également prescrits pour contrôler les infections bactériennes secondaires.

Il faut savoir que la rhinite peut être chronique, cas dans lequel le traitement sera orienté pour traiter la symptomatologie afin que le chat ait une bonne qualité de vie. Par conséquent, l'automédication du chat n'est jamais une bonne idée, car l'administration d'un médicament inadéquat peut sérieusement aggraver l'état de l'animal.

Si l'article Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement de PlanèteAnimal vous a plu, nous vous conseillons les quelques liens suivants :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies respiratoires.

Écrire un commentaire sur Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement
1 sur 3
Rhinite du chat - Symptômes, contagion et traitement

Retour en haut