menu
Partager

Mon chien respire mal et a du mucus - Causes et traitements

 
Par Cristina Pascual. 28 novembre 2022
Mon chien respire mal et a du mucus - Causes et traitements

Voir les fiches de Chiens

Un chien qui respire vite avec un écoulement nasal est un motif fréquent pour la consultation chez le vétérinaire. De fait, la détresse respiratoire chez le chien n'est pas bénigne et si vous constatez que chien respire fort par le nez ou a une respiration bruyante, il est peut-être tempos de prendre la question au sérieux, car ces signes cliniques apparaissent en raison d'une atteinte de la muqueuse nasale, qui peut être déclenchée par des causes très diverses : des processus infectieux aux corps étrangers ou aux tumeurs.

Alors, si vous avez remarqué que votre chien a des mucosités et qu'il respire mal, nous vous invitons à poursuivre la lecture de votre article de PlanèteAnimal, dans lequel nous parlerons des principales pathologies qui peuvent déclencher ces signes cliniques, de leurs causes et de leurs traitements.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Mon chat a du mal à respirer - Causes et solutions

Pourquoi mon chien respire vite et a des mucosité ?

Le mucus chez le chien est généralement associé à une affection de la muqueuse nasale. Concrètement, lorsque cette muqueuse s'enflamme (on parle de "rhinite"), il se produit une sécrétion qui peut varier selon la cause et l'avancement du processus.

Ainsi, les différents types de sécrétions nasales que l'on peut observer chez le chien sont les suivants :

  • Sécrétion séreuse : transparente et assez fluide. Elle apparaît généralement dans les processus légers ou dans les premiers stades de la maladie.
  • Sécrétion muqueuse : il s'agit d'une sécrétion plus épaisse, qui peut avoir une couleur verte ou jaunâtre en cas d'infection.
  • Écoulement purulent : il s'agit d'un écoulement blanchâtre et visqueux, associé à la présence d'une infection bactérienne.
  • Écoulement sanglant : lorsque l'écoulement est teinté de rouge en raison d'un saignement dans la muqueuse nasale.

Chez les patients atteints de rhinite, il est fréquent que le motif de consultation soit "pourquoi mon chien est morveux et s'étouffe". En effet, la présence de mucus dans la cavité nasale obstrue le passage de l'air, ce qui rend la respiration difficile. Il est également possible que vous vous retrouviez dans la situation suivante : mon chien respire comme s'il avait du mucus, mais je ne vois pas d'écoulement nasal. Dans ce cas, il est possible que les voies respiratoires inférieures soient touchées.

Bronchite ou pneumonie

Les pathologies des voies inférieures (comme la bronchite ou la pneumonie) peuvent également entraîner la formation de mucus, mais dans ce cas, les sécrétions remontent généralement vers le pharynx et sont avalées. En d'autres termes, les sécrétions ne sont pas expulsées par les voies respiratoires, mais sont avalées et passent dans le tube digestif. Par conséquent, en cas d'infection des voies inférieures, il est fréquent que les animaux respirent difficilement, mais n'aient pas de mucus dans le nez.

Avec ce que nous vous avons expliqué jusqu'à présent, vous savez maintenant pourquoi un écoulement nasal et une détresse respiratoire peuvent survenir chez les chiens. Mais voulez-vous connaître les causes spécifiques de ces signes cliniques ? Si c'est le cas, rejoignez-nous dans les sections suivantes, dans lesquelles nous expliquerons en détail les pathologies qui peuvent provoquer ces symptômes et le traitement de chacune d'entre elles.

Rhinite infectieuse

Il existe différents agents infectieux capables de provoquer une rhinite chez le chien. En fonction de l'agent, la rhinite infectieuse peut être classée en trois groupes :

  1. Rhinites virales : causées par des virus tels que la maladie de Carré. Dans ces cas, on observe généralement un écoulement nasal assez clair, qui s'accompagne d'autres symptômes tels qu'une conjonctivite et un écoulement oculaire.
  2. Rhinite bactérienne : causée par des bactéries telles que Bordetella, Streptococcus ou Staphylococcus. En général, ces bactéries provoquent des infections secondaires à d'autres processus, comme des infections virales, des corps étrangers, des fistules oronasales, etc..... Dans ces cas, il est fréquent de trouver une sécrétion mucopurulente, blanche ou de couleur jaunâtre.
  3. Rhinite fongique : causée par des champignons tels que Aspergillus ou Penicillium. Il s'agit généralement de rhinites très agressives, entraînant la destruction de la muqueuse nasale et même de l'os (cornets nasaux, cloison nasale et orbite). Ces rhinites produisent généralement un écoulement nasal mucopurulent, voire hémorragique, et s'accompagnent de douleurs nasales (dues à la destruction des tissus).

Pour le diagnostic, des échantillons nasaux doivent être prélevés et des cultures effectuées pour déterminer l'agent responsable de l'infection. Une fois que cela est connu, il convient d'instaurer une thérapie antimicrobienne spécifique à base d'antibiotiques, d'antiviraux ou d'antifongiques, selon le cas. En outre, il peut être utile d'administrer des médicaments qui favorisent l'expulsion du mucus (comme les mucolytiques ou les expectorants) et d'utiliser des humidificateurs dans la chambre pour fluidifier les sécrétions et favoriser leur expulsion.

Si vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à consulter l'article suivant sur la Rhinite chez le chien : causes, symptômes et traitement.

Mon chien respire mal et a du mucus - Causes et traitements - Rhinite infectieuse

Rhinite irritante

Mon chien suffoque de temps en temps, mon chien respire vite, mon chien respire fort, mon chien a une respiration bruyante et a de la morve... voilà des motifs fréquents de consultation d'un vétérinaire. Bien qu'il puisse y avoir d'autres causes, ces symptômes sont le plus souvent dus à une rhinite irritative.

L'inhalation de poussière, de fumée, de pollution ou de vapeurs générées par certains produits chimiques (nettoyants, désinfectants, vernis, etc.) peut irriter la muqueuse nasale des chiens. En conséquence, l'organisme réagit en activant une série de mécanismes de défense dans le but d'éliminer le toxique.

Ces mécanismes comprennent surtout :

  • Écoulement nasal : généralement séreux, clair et fluide.
  • Éternuement.
  • Des vomissements.

Pour prévenir l'apparition de ce type de rhinite, il est important d'éviter d'exposer les chiens à ces irritants. Toutefois, si l'exposition a déjà eu lieu, on peut tenter de décontaminer la muqueuse nasale en lavant le nez avec une solution saline abondante.

Corps étrangers

L'entrée de corps étrangers dans la cavité nasale est une cause très fréquente de rhinite. Les épis d'herbe sont sans aucun doute l'un des principaux protagonistes de ces processus, surtout pendant la saison printemps-été.

Cependant, d'autres corps étrangers peuvent également agir comme des corps étrangers, tels que les tontes de gazon, les petits bâtons ou les pierres. Dans ces cas, l'écoulement est d'abord séreux, mais devient au fil du temps séro-sanguinolent, muqueux, voire purulent s'il est compliqué par une infection bactérienne.

Le traitement nécessite l'élimination du corps étranger par rhinoscopie, ainsi qu'une antibiothérapie en cas d'infections associées.

Mon chien respire mal et a du mucus - Causes et traitements - Corps étrangers

Problèmes dentaires

Parfois, les problèmes dentaires peuvent se déplacer dans la cavité nasale et provoquer des mucosités chez les chiens. Chez les chiens atteints d'une maladie parodontale avancée, des abcès peuvent se former à la racine des dents, ce qui peut éventuellement entraîner le développement d'une fistule oronasale (c'est-à-dire une communication entre la cavité buccale et la cavité nasale). Par le biais des fistules, l'infection peut être transmise à la cavité nasale, entraînant une rhinite.

Dans ces cas, la maladie parodontale doit être traitée comme un traitement primaire (généralement par l'extraction des dents affectées). Il serait aussi important d'instaurer un traitement antibiotique systémique pour traiter l'infection.

Mon chien respire mal et a du mucus - Causes et traitements - Problèmes dentaires

Tumeurs

Les néoplasmes, qu'ils soient bénignes ou malignes, sont une autre cause qui peut déclencher l'apparition d'une rhinite chez le chien :

  • Tumeurs bénignes : comme les polypes.
  • Tumeurs malignes telles que adénocarcinome, fibrosarcome, chondrosarcome, ostéosarcome ou carcinome spinocellulaire.

Dans ces cas, outre l'écoulement nasal, les animaux présentent généralement une détresse respiratoire (due à l'obstruction des voies respiratoires) et des déformations du plan nasal. Avec le temps, les signes cliniques s'aggravent généralement, avec l'apparition d'un écoulement sanglant et une détresse respiratoire de plus en plus marquée.

Le traitement de ces tumeurs nécessite une ablation chirurgicale, qui est généralement associée à d'autres thérapies telles que la chimio ou la radiothérapie. Il convient de noter que les tumeurs nasales sont parmi les néoplasmes les plus sensibles à la radiothérapie. Cependant, le coût élevé de ce traitement et le petit nombre de centres qui le proposent en font une option thérapeutique difficile d'accès.

Vous trouverez ici de plus amples informations sur les tumeurs chez les chiens : symptômes et traitement.

Allergies

La rhinite allergique peut se produire chez les chiens, bien qu'elle soit rare. Il s'agit généralement de problèmes saisonniers, associés au pollen ou à certaines fibres végétales, bien que les acariens ou les moisissures puissent également agir comme allergènes. Dans ces cas, on observe généralement un écoulement nasal de type séreux (transparent et assez fluide), qui s'accompagne d'autres signes tels que des éternuements et de la toux.

De manière préventive, il est important d'éviter tout contact avec les allergènes. Si des signes cliniques apparaissent, il peut être nécessaire de commencer un traitement par corticostéroïdes ou par immunothérapie (avec des autovaccins conçus spécifiquement pour chaque patient).

En résumé, comme vous l'avez vu, les causes pouvant conduire à l'apparition de mucus chez le chien sont très variées. Par conséquent, dès que vous détectez l'apparition de ce signe clinique, consultez votre vétérinaire le plus tôt possible afin qu'il puisse déterminer la cause du problème et établir le traitement le plus approprié pour chaque cas.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur l'allergie chez les chiens : symptômes et traitement dans cet article de PlanèteAnimal.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Mon chien respire mal et a du mucus - Causes et traitements, nous vous recommandons de consulter la section Maladies respiratoires.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Mon chien respire mal et a du mucus - Causes et traitements
1 sur 4
Mon chien respire mal et a du mucus - Causes et traitements

Retour en haut