Autres problèmes de santé

Sialocèle du chien - Traitement, causes et chirurgie

 
Cristina Pascual
Par Cristina Pascual. 10 mars 2023
Sialocèle du chien - Traitement, causes et chirurgie
Chiens

Voir les fiches de Chiens

Même si les maladies des glandes salivaires sont peu fréquentes chez les petits animaux, la sialocèle salivaire ou mucocèle salivaire est une pathologie relativement fréquente chez les chiens. C'est une accumulation de salive au niveau du tissu sous-cutané, qui se produit lorsqu'une glande ou un canal salivaire est endommagé, généralement à la suite d'un traumatisme.

Vous souhaitez en savoir plus sur la sialocèle chez le chien ? Si oui, n'hésitez pas à poursuivre la lecture de cet article Sialocèle du chien - Traitement, causes et chirurgie de PlanèteAnimal dans lequel on vous dira tout à propos de cette pathologie, de son traitement, de ses causes et de la chirurgie pour la traiter.

Bonne lecture !

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Ataxie du chien - Causes et Traitement

Index

  1. Qu'est-ce la sialocèle chez le chien ?
  2. Symptômes de la sialocèle chez le chien
  3. Causes de la sialocèle chez le chien
  4. Diagnostic de la silocèle chez le chien
  5. Traitement de la sialocèle chez le chien

Qu'est-ce la sialocèle chez le chien ?

La saliocèle, aussi connue comme mucocèle salivaire, est une accumulation de salive dans le tissu sous-cutanée, qui se produit quand une glande ou un conduit salivaire est endommagé. La présence de salive dans le tissu sous-cutanée donne naissance à une réaction inflammatoire, qui fait que les mucocèles sont tapissées de tissu de granulation (tissu inflammatoire).

Bien que toutes les races de chiens peuvent en souffrir, cette pathologie est plus fréquente chez les Bergers allemands, les Teckels, les Caniches miniatures et les Terriers australien à poil soyeux, principalement chez les animaux de moins de 4 ans. A niveau mondial, la prévalence globale de la mucocèle cervicale (la plus fréquente) est estimée à 0,5 %.

Types de mucocèles chez le chien

Les chiens ont quatre paires principales de glandes salivaires : parotide, mandibulaire, sublinguale et zygomatique. Une sialocèle peut prendre naissance dans n'importe laquelle de ces glandes et est classée en quatre groupes :

  • Mucocèle cervical : elle naît dans l'espace intermandibulaire ou dans la partie supérieure du cou. Elle survient lorsque les glandes salivaires mandibulaires et/ou sublinguales sont touchées. C'est la forme la plus courante des mucocèles salivaires chez le chien.
  • Mucocèle sublinguale : communément appelée "ranule". Dans ce cas, la mucocèle se forme sur le plancher de la bouche, d'un côté de la langue.
  • Mucocèle pharyngée : il s'agit d'une variante de la mucocèle cervicale, dans laquelle la salive s'accumule principalement dans le pharynx. Ce type de sialocèle est beaucoup moins fréquent.
  • Mucocèle zygomatique : elle naît dans les glandes salivaires zygomatiques, situées juste sous l'œil. C'est une mucocèle très rare.

 

Sialocèle du chien - Traitement, causes et chirurgie - Qu'est-ce la sialocèle chez le chien ?

Symptômes de la sialocèle chez le chien

La mucocèle salivaire chez le chien est associée à l'apparition d'une masse molle, fluctuante, indolore et froide. La reconnaissance de ces quatre caractéristiques sera très importante pour le diagnostic, car c'est ce qui permet de différencier une sialocèle d'une inflammation des glandes salivaires chez le chien.

En général, la masse associée à une sialocèle croît lentement et n'entraîne pas d'autres problèmes. Toutefois, des complications sont possibles :

  • Lorsque la mucocèle est sublinguale, les chiens peuvent avoir des difficultés à mâcher et à avaler la nourriture, et des saignements peuvent même se produire en cas de traumatisme de la mucocèle pendant la mastication.
  • Lorsque la mucocèle est pharyngée, des difficultés à avaler (dysphagie), voire des difficultés respiratoires, peuvent survenir si la masse comprime et obstrue les voies respiratoires.

Causes de la sialocèle chez le chien

Dans la plupart des cas, les sialocèles chez les chiens sont causés par un traumatisme qui entraîne ensuite la rupture d'une glande ou d'un canal salivaire. Ces traumatismes surviennent des suites d'une forte traction sur la laisse, des bagarres entre chiens, des chutes, à la mastication de corps étrangers tels que des bâtons ou des pierres, etc.

Cependant, il y a d'autres causes qui, bien que moins fréquentes, peuvent aussi provoquer l'apparition d'une sialocèle :

  • Sialolithiase : la formation de calculs salivaires (pierres) peut entraîner la rupture d'un canal ou d'une glande salivaire chez les chiens et, par conséquent, provoquer un sialocèle.
  • Présences de corps étrangers.
  • Tumeurs.
  • Idiopathie, c'est-à-dire cause inconnue.

Diagnostic de la silocèle chez le chien

Le diagnostic de mucocèle salivaire chez le chien repose sur la détection d'une masse molle, fluctuante, froide et non douloureuse dans la zone de projection de l'une des glandes salivaires du chien. Dans le cas spécifique des mucocèles pharyngées, il est nécessaire de procéder à un examen de la cavité buccale et pharyngée sous sédation.

Pour confirmer le diagnostic, il faut aussi faire une ponction-aspiration de la glande. S'il s'agit d'une sialocèle, on obtient un liquide jaune ou légèrement teinté de sang, visqueux, mucoïde, transparent et peu cellulaire.

Parfois, d'autres techniques de diagnostic (radiographie, échographie, biopsie, etc.) peuvent être utilisées pour différencier la sialocèle d'autres diagnostics différentiels possibles (tels que des tumeurs ou des kystes).

Traitement de la sialocèle chez le chien

Maintenant que vous savez ce qu'est une sialocèle et quelles en sont les causes, on va vous parler un peu de son traitement. Vous vous demandez si une saliocèle chez le chien se guérit toute seule ? Eh bien, sachez que ce n'est pas possible.

Le traitement de la sialocèle se fait généralement de manière progressive. En général, il commence par une aspiration périodique de la mucocèle afin de donner aux glandes ou aux canaux affectés le temps de se refermer et de cicatriser. Toutefois, lorsque cette thérapie ne fonctionne pas et que la sialocèle réapparaît, un traitement chirurgical plus invasif est nécessaire pour éliminer le problème.

Chirurgie de la sialocèle chez le chien

Lorsque l'aspiration périodique de la sialocèle n'est pas efficace, les glandes salivaires affectées doivent être enlevées chirurgicalement, une technique connue sous le nom de sialoadénectomie. Le traitement chirurgical de cette pathologie permet des guérisons avec un pronostic favorable dans presque 100 % des cas. Les récidives ne concernent que 0,5 % des chiens opérés et sont généralement associées à une résection incomplète ou erronée de la glande.

Enfin, il convient de mentionner que dans le cas des mucocèles sublinguales, l'ablation de la glande est souvent associée à une marsupialisation, qui consiste à laisser une ouverture permanente de la lésion pour faciliter son drainage continu dans la cavité buccale.

Si vous identifiez une grosseur chez votre chien, vous devez l'amener le plus vite possible chez le vétérinaire.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Sialocèle du chien - Traitement, causes et chirurgie, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Amaya, J., Ávila, J.C. (2014). Mucocele cervical en un canino. Rev Zooc; 1(2):3-6
  • Lebrero, M. E.; Ramón, E.; Alamán, M.; Unzueta, A.; González, A. (2016). Mucocele salival cervical ocasionado por un sialolito en un perro. Clin Vet Peq Anim; 36(3):179-183

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 sur 2
Sialocèle du chien - Traitement, causes et chirurgie