menu
Partager

Insulinome chez le chien - Symptômes, causes et traitement

 
Par Cristina Pascual. 5 mai 2022
Insulinome chez le chien - Symptômes, causes et traitement

Voir les fiches de Chiens

L'insulinome canin est une tumeur qui affecte le pancréas endocrine. Il s'agit plus précisément d'un néoplasme qui touche les cellules bêta du pancréas, qui produisent une libération excessive et soutenue d'insuline, laquelle entraîne à son tour une diminution de la glycémie. Bien que l'on puisse trouver des grosseurs aussi bien bénignes que malignes, chez les chiens, les formes malignes (carcinomes) sont malheureusement plus fréquentes.

Si vous voulez tout savoir à propos de l'insulinome chez le chien, poursuivez la lecture de cet article Insulinome chez le chien - Symptômes, causes et traitement de PlanèteAnimal !

Bonne lecture !

Qu'est-ce que l'insulinome chez le chien ?

Avant de définir ce qu'est l'insulinome, on doit commencer par vous parler de la structure et la fonction de l'organe affecté par cette pathologie ; le pancréas. Le pancréas est une glande composée de deux parties qui ont chacune une fonction déterminée :

  • Le pancréas exocrine : il est lié au système digestif, car il sécrète le suc pancréatique, nécessaire à la digestion des aliments.
  • Le pancréas endocrine : il contient les îlots de Langerhans, qui sont eux-mêmes constitués de cellules alpha (cellules sécrétant du glucagon), de cellules bêta (cellules sécrétant de l'insuline) et de cellules delta (cellules sécrétant de la somatostatine). En d'autres termes, il est lié au système endocrinien, plus précisément au système hormonal qui régule la glycémie.

Maintenant que vous connaissez la structure et la fonction du pancréas, on peut commencer à vous expliquer en quoi consiste cette pathologie. L'insulinome canin est une tumeur des cellules bêta du pancréas, c'est-à-dire que c'est une tumeur qui touche les cellules responsables de la production d'insuline. L'insuline est une hormone qui est libérée en réponse à la présence de glucose dans le sang et qui permet au glucose de pénétrer dans les cellules pour être utilisé comme source d'énergie. Dans le cas de l'insulinome, les cellules tumorales produisent une sécrétion excessive et permanente d'insuline, ce qui entraîne une hypoglycémie (baisse de la glycémie) permanente chez les animaux.

Au sein de l'insulinome, on peut trouver des protubérances bénignes (adénome) et malignes (carcinome). Les carcinomes pancréatiques ont un taux de mortalité élevé et présentent fréquemment des métastases dans le mésentère, le foie, la rate et les ganglions lymphatiques régionaux, toutefois, ne vous inquiétez pas car ces tumeurs sont assez rares chez les chiens.

L'insulinome canin se produit généralement chez les chiens âgés de 3 à 14 ans, mais il est plus fréquent chez les chiens plus âgés (à partir de 9 ans). Il n'existe pas de prédisposition sexuelle, mais il existe une prédisposition raciale, en effet, a été observée une incidence plus élevée chez les bergers allemands, les golden retrievers, les caniches, les setters irlandais, les fox-terriers et les boxers.

Symptômes de l'insulinome chez le chien

Les symptômes cliniques associés à l'insulinome du chien se produisent comme conséquence de l'hypoglycémie maintenue et de la stimulation du système sympathique adrénal. Concrètement, chez les chiens souffrant d'insulinome, on peut voir apparaître les symptômes suivants :

  • Faiblesse et léthargie : dues à une carence en glucose dans le système nerveux central
  • Comportement anormal, nervosité
  • Faiblesse du tiers postérieur, crampes et contractions musculaires
  • Collapse
  • Ataxie (incoordination)
  • Crises convulsives

D'autres symptômes cliniques moins fréquents peuvent être détectés chez ces patients comme la polyurie et/ou polydipsie, polyphagie, anorexie, prise de poids, diarrhée, syncope, inclinaison de la tête, incontinence urinaire et cécité.

Causes de l'insulinome chez le chien

L'étiologie exacte de l'insulinome chez les chiens est inconnue. Comme toutes les néoplasies, l'insulinome se produit à cause d'une altération génétique qui donne naissance à une prolifération cellulaire désorganisée. Toutefois, les études n'ont pas encore réussi à trouver la cause concrète qui déclenche cette altération génétique.

Diagnostic de l'insulinome du chien

Le diagnostic de l'insulinome canin doit être basé sur les points suivants :

  • Histoire clinique et examen physique : comme mentionné ci-dessus, les chiens atteints de cette pathologie présentent des signes cliniques associés principalement à une hypoglycémie soutenue.
  • Analyses sanguines (hémogramme et biochimie) : le paramètre qui indique la présence de l'insulinome canin est la détection d'un état d'hypoglycémie à jeun (valeurs inférieures à 60 mg/dl), qui est dû à une production excessive d'insuline par les cellules tumorales. Cependant, pour confirmer l'hypoglycémie, une seule mesure n'est pas suffisante, mais une courbe avec des mesures horaires sur une période de jeûne de 8 heures est nécessaire.
  • Analyse histopathologique : elle est effectuée après l'ablation de la tumeur et elle permet de confirmer le diagnostic. Au microscope, les néoplasmes des cellules pancréatiques sont constitués de cellules bien différenciées, avec peu de mitoses mais très facilement métastasables.

Traitement de l'insulinome chez le chien

Peut-on traiter l'insulinome chez le chien ? Dans certains cas, il est possible de l'éliminer complètement, mais dans d'autres, le résultat est plus compliqué... En fonction de l'âge et de l'état général du patient, il existe deux traitements possibles de l'insulinome.

Traitement chirurgical

L'objectif de la chirurgie est d'enlever la tumeur du pancréas (complètement ou, lorsque cela n'est pas possible, partiellement) et de retirer les éventuelles métastases présentes dans le mésentère, le foie ou les ganglions lymphatiques.

Le traitement chirurgical est recommandé, car même si une ablation partielle est possible, les symptômes s'atténueront pendant une période variable (de quelques mois à un peu plus d'un an) et favoriseront le succès du traitement médical. Cependant, la chirurgie est déconseillée chez les spécimens gravement malades en raison des risques anesthésiques.

Bien que la chirurgie soit le traitement de choix pour tous les spécimens stables, un certain nombre de complications postopératoires peuvent survenir :

  • Pancréatite : due à la manipulation du pancréas lors d'une intervention chirurgicale. Pour prévenir la pancréatite, il faut mettre en place une thérapie fluide adéquate avant, pendant et après l'opération, et une nutrition postopératoire adéquate.
  • Diabète sucré : après l'ablation de la tumeur, le pancréas peut ne pas être en mesure de synthétiser suffisamment d'insuline, car les cellules bêta restantes sont atrophiées. Dans ces cas, il faut administrer de l'insuline exogène jusqu'à ce que le pancréas retrouve sa capacité de produire de l'insuline.
  • Hypoglycémie : se produit lorsque des métastases continuent de produire de l'insuline. Dans ces cas, un traitement médical supplémentaire est nécessaire.

Traitement médical

Le traitement médical sera nécessaire chez les chiens qu'on ne peut pas opérer ainsi que chez les chiens à qui on a extirpé complètement la tumeur. Au niveau du traitement médical, on peut distinguer deux situations différentes:

  • Traitement de la crise hypoglycémique aiguë : il s'agit d'une situation d'urgence dans laquelle les animaux subissent une crise. Dans ces cas, les tuteurs doivent être prêts à réagir rapidement en forçant leur chien à se sucrer en leur mettant de la confiture ou du miel sur les muqueuses de la gueule. La muqueuse buccale a la capacité d'absorber rapidement le glucose contenu dans ces aliments, ce qui résout la crise en 30 à 120 secondes environ.
  • Traitement de l'hypoglycémie chronique : L'objectif de cette partie du traitement est de soulager les symptômes de l'hypoglycémie et de prévenir la possibilité de crises aiguës. On ne peut pas soumettre le chien à de la chimiothérapie car elle entraîne de très lourds effets secondaires. Par conséquent, le traitement doit viser à augmenter l'absorption du glucose dans l'intestin tout en faisant diminuer la sécrétion d'insuline. Plus précisément, le traitement diététique doit être basé sur des repas fréquents - en évitant les périodes de jeûne prolongées. Une combinaison de nourriture sèche et humide est recommandée. Il faut aussi lui faire faire de l'activité physique douce. Le traitement diététique doit être accompagné d'un traitement pharmacologique à base de glucocorticoïdes ou de diazoxide.

 

Pronostic de l'insulinome chez le chien

Malheureusement, le pronostic de l'insulinome canin est réservé, voire, très mauvais, car la majorité des tumeurs sont malignes.

L'espérance de vie des chiens souffrant d'insulinome dépendra du traitement mis en place :

  • Chez les chiens ne recevant qu'un traitement médical : l'espérance de vie est de 12 mois.
  • Chez les chiens soumis à un traitement chirurgical : un tiers meurt de complications intra- ou postopératoires, un tiers vit moins de 6 mois et le tiers restant peut avoir une espérance de vie de 12-14 mois.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Insulinome chez le chien - Symptômes, causes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Bello, D., Borda, F. (2018). Carcinoma pancreático de células beta en un canino. Reporte de caso. Universidad de Ciencias Aplicadas y Ambientales UCDA
  • Gascón, M., Marca, M.C., Loste, A., Palacio, J. (1997). Insulinoma: a propósito de un caso clínico. Revista AVEPA; 17(4):201-204
  • Unzeta, B. (2008). Insulinoma canino. Argos; 96:46-50

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Insulinome chez le chien - Symptômes, causes et traitement
Insulinome chez le chien - Symptômes, causes et traitement

Retour en haut