Partager

Squelette de serpent

 
Par Cristina Pérez Simón. 16 juin 2020
Squelette de serpent

Les serpents, ou ophidiens (sous-ordre Serpentes) sont un des animaux qui éveillent le plus l'intérêt chez l'être humain. Ceci est fondamentalement dû aux mythes qui circulent sur leur venin et leur voracité. En plus, on ne peut pas nier que la forme de leur corps est un petit peu étranger. Ces reptiles n'ont pas d’extrémités et ils ont un aspect vermiforme (forme de vers). En dépit du manque de leur manque de patte, ils ont une grande capacité pour se déplacer et certaines d'entre-eux sont capables d'atteindre des vitesses à couper le souffle.

Ces intéressants animaux sont apparentés aux lézards et aux couleuvres aveugles, avec lesquels ils forment l’ordre Squamata. Vous savez très certainement que les lézards sont des vertébrés, c'est-à-dire qu'ils ont un squelette interne osseux. Par conséquent, il est logique que vous vous demandiez si les serpents ont des os, pour le découvrir, continuez la lecture de notre article dans lequel nous vous parlerons du squelette du serpent.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Anatomie du chien - Muscles, squelette, organes

Caractéristiques des serpents

Pour pouvoir vous parler en profondeur du squelette du serpent, il faut d'abord que vous en appreniez plus à leur propos. Voici quelques-unes des caractéristiques principales des serpents :

  • Cosmopolites : bien qu'ils soient plus abondants dans les endroits chauds ou au climat tempéré, les serpents vivent dans le monde entier où ils occupent des écosystèmes divers. Il existe plusieurs types de serpents, des terrestres, des arboricoles, des aquatiques et même des marins.
  • Corps couvert d'écailles : il s'agit d'un revêtement dur et épais qui est présent chez tous les reptiles. Sa fonction est de les protéger des conditions environnementales extrêmes, comme peut l'être le manque d'eau. Le nombre d'écailles et leur position sont propres à chaque espèce.
  • Ils n'ont pas d’extrémités : les ancêtres des serpents avaient des extrémités, mais ces dernières ont disparu comme résultat de l'évolution.
  • Ils n'ont pas de taille : leur corps est long et sans articulations mobiles.
  • Carnivores et prédateurs : ils chassent d'autres animaux et se nourrissent d'eux. Dans certains cas, ils peuvent être bien plus grands qu'eux.
  • Ils muent de peau : leur peau se détache et ils créent une nouvelle périodiquement.
  • Ils n'ont pas de paupières : ils ont les paupières toujours ouvertes. Elles sont uniquement couvertes d'une fine membrane de peau qui se détache avec la mue.
  • Un odorat très développé : leur sens le plus développé est l'odorat, mais ils sont également très doués pour détecter les vibrations du sol. Certains serpents ont des fossettes avec lesquelles ils détectent la chaleur de leurs proies.
  • Venimeux : certains serpents ont des glandes venimeuses. Ils les utilisent pour paralyser ou pour tuer leurs proies avant de les avaler. Toutefois, la majorité de ces reptiles sont des serpents non venimeux pour l'être humain.

Maintenant que vous connaissez quelques-unes des caractéristiques principales des serpents, passons à l'étude du squelette du serpent en répondant à une question que beaucoup de personnes se posent...

Squelette de serpent - Caractéristiques des serpents

Est-ce que les serpents ont un squelette ?

Tous les reptiles sont des animaux vertébrés, c'est-à-dire que leur corps est parcouru d'un squelette interne connu comme colonne vertébrale. Cette colonne est formée d'une d'une série de larges os plats qui sont connectés par les disques intervertébraux, qui sont comme des "coussinets" formés de cartilage. Le rôle de la colonne vertébrale est de protéger et d'abriter la moelle épinière, une structure fondamentale au système nerveux central.

Comme le reste des vertébrés, les serpents ont des os. Leur corps est parcouru d'une colonne vertébrale connectée par une série de côtes. Grâce à ça, les serpents ont un corps très flexible, ce qui peut nous donner la sensation qu'ils n'ont pas de squelette. Ils ont aussi une grande quantité d'os dans leur crâne.

Si vous voulez en apprendre plus, nous vous recommandons cet autre article : Exemples d'animaux vertébrés et invertébrés

Squelette du serpent

Maintenant que vous savez que les serpents n'ont pas d'os, l'heure est venue de nous intéresser au squelette du serpent.

Les vertèbres des serpents

Le corps des serpents est parcouru d'un grande nombre de vertèbres. Ces dernières sont plus courtes, larges et nombreuses que celles d'autres reptiles. Même si leur nombre dépend de la taille de l'espèce du serpent, de manière générale, ils en ont plus de 100. Il s'agit d'os aplatis unis par des disques intervertébraux dont nous vous avons parlé précédemment. Ces disques sont relativement flexibles et ils permettent l'ondulation de leur corps.

La ceinture des serpents

Au cours de l'évolution, les serpent ont perdu leur ceinture pectorale et pelvienne, toutefois, certains types de serpents ont conversé quelques vestiges. C'est le cas des boas (Boidae) et des pythons (Pythonidae) dont la taille se réduit au niveau du bassin et de la zone pectorale.

Ils n'ont pas d'extrémités

Le squelette des serpents est également caractérisé par son manque d'extrémité. Due à leur locomotion basée sur la reptation, ces curieux reptiles n'ont pas besoin de pattes. Pour leurs ancêtres, elles supposaient une dépense énergétique inutile, raison pour laquelle elles ont disparu petit à petit. Les boas et les pythons ont aussi des vestiges d'extrémités postérieures. Ce sont des minuscules os, comme des éperons, qui sortent de la partie postérieure de leur corps, des deux côtés du cloaque.

Les côtes des serpents

En plus des vertèbres, les serpents ont une série de côtes flottantes. Celles-ci se connectent aux vertèbres et elles flottent du côté avant, car ces reptiles ne sont pas équipés de sternum. Les côtes augmentent la rigidité de leur corps. Elles leur permettent d'opposer une plus grande résistante aux irrégularités du terrain auxquelles les serpents se confrontent quand ils se déplacent. Les côtes, en plus, sont accrochées à de nombreux muscles, grâce auxquels ils peuvent forcer et se ainsi se déplacer plus rapidement.

Le crâne d'un serpent

Les serpents sont des animaux diapsides, ce qui veut dire que leur crâne a 2 fosses temporales de chaque côté. Ce dit crâne est formé de nombreuses pièces différentes, ce qui fait qu'ils ont plus d'articulations dans le crâne que la majeure partie des reptiles. En plus, les deux parties de la mâchoire d'un serpent sont liées par des ligaments élastiques, une caractéristique qui joue un rôle capital dans l'alimentation du serpent.

Grâce à l’élasticité de son crâne et à sa mâchoire, ces animaux peuvent ouvrir la bouche bien plus grand que n'importe quel reptile et disloquer leur crâne pendant qu'ils mangent. C'est la raison pour laquelle ils sont capables de consommer des proies d'un diamètre amplement supérieur à celui de leur tête.

Néanmoins, pas tous les serpents ont pour habitude de manger des grandes proies. Le font ceux qui tuent grâce à la strangulation ou à leur venin. Pour inoculer le venin, ils ont des dents ou des incisives spécialisées avec lesquelles ils injectent leur venin. Ces dites dents peuvent avoir une rainure (opistoglyphes ou proteroglyphes) ou être creuses (solénoglyphes). Néanmoins, la majeure partie des serpents sont aglyphes, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas de dents spécialisées ni de venin.

Squelette de serpent - Squelette du serpent

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Squelette de serpent, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Arxold, E.N. & Burton, J.A. (1978). Guía de campo de los anfibios y reptiles de España y Europa. Editorial Omega. Barcelona.
  • Hickman, C. P. et al (2009). Principios integrales de Zoología. McGraw-Hill, Madrid.

Écrire un commentaire sur Squelette de serpent

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Squelette de serpent
1 sur 3
Squelette de serpent

Retour en haut