menu
Partager

Tumeur de l'anus chez le chien - Symptômes et traitement

Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. 17 mai 2021
Tumeur de l'anus chez le chien - Symptômes et traitement

Voir les fiches de Chiens

Les tumeurs de l'anus chez le chien peuvent être très fréquentes et elles sont, généralement, de trois types : une bénigne, appelée adénome périanal, qui touche principalement les chiens mâles non stérilisés, et deux malignes, l'adénocarcinome des sacs anaux et l'adénocarcinome périanal, qui des fortes probabilités de former des métastases et un syndrome paranéoplasique avec hypercalcémie.

Les symptômes cliniques associés sont dérivés de la croissance d'une masse dans une zone sensible des chiens, qui commencent à se lécher, à se traîner sur le sol et à s'automutiler, de sorte que l'excroissance commence à saigner, à faire mal et à provoquer une gêne et des infections secondaires qui provoquent de la fièvre et qui peuvent se fistuliser. Le diagnostic est réalisé par cytologie et biopsie et le traitement sera chirurgical et médical. Dans cet article Tumeur de l'anus chez le chien - Symptômes et traitement de PlanèteAnimal, nous abordons la question de la tumeur de l'anus chez le chien, ses symptômes et son traitement.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Hémorroïdes chez le chien - Symptômes et traitement

Types de tumeurs anales chez le chien

Dans la zone autour de l'anus peuvent se présenter des pathologies comme le sont les tumeurs. Il s'agit d'une zone nervée et très irriguée, ce qui la rend très sensible à la manipulation.

Autour de l'anus se trouvent deux structures :

  • Sacs anaux : diverticules situés de chaque côté de l'anus, entre le sphincter anal externe et interne. Leur fonction est d'accumuler le liquide visqueux, séreux et malodorant qui est synthétisé par les glandes internes et éliminé naturellement lors de la défécation chez le chien. Elle est utile pour la reconnaissance entre chiens et est également libérée dans les situations de stress.
  • Glandes périanales : également appelées glandes circumanales ou hépatoïdes, qui possèdent des récepteurs hormonaux (androgènes, œstrogènes et hormone de croissance). Elles sont situées dans le tissu sous-cutané entourant l'anus du chien. Ce sont des glandes de type sébacé qui ne sécrètent pas de contenu.

Peuvent apparaître différents types de tumeurs anales, les plus communes étant :

  • Adénome périanal : une masse est observée à la base de la queue, ou dans la zone périanale, avec une croissance progressive et non douloureuse. Parfois, elle peut s'ulcérer. Elle survient plus fréquemment chez les mâles âgés non castrés, car il s'agit de la tumeur la plus répandue chez eux. Cependant, elle peut également toucher les chiennes, en particulier chez les chiennes stérilisées. C'est un processus bénin.
  • Adénocarcinome périanal : il s'agit également d'une tumeur des glandes périanales présentant les mêmes caractéristiques que la précédente, mais, celle-ci, est maligne et, par conséquent, plus agressive. Elle peut survenir à tout âge et chez tous les sexes.
  • Adénocarcinome des sacs anaux : il s'agit de la tumeur la plus fréquente chez les chiennes stérilisées et non stérilisées ainsi que chez les chiens âgés. Dans le cas de cette tumeur, se produit ce qu'on appelle une hypercalcémie (augmentation du calcium dans le sang).

Il convient de souligner le fait qu'il y a une certaine prédisposition raciale au développement de la tumeur anale chez le chien :

  • Cocker Spaniel
  • Fox Terrier
  • Races d'origine nordique
  • Races grandes, chez lesquelles ce type de tumeur peut s'associer à une tumeur testiculaire

Symptômes de tumeur anale chez le chien

Dans le cas des adénomes périanaux, au début, les chiens ne présentent ni douleur ni symptômes associés. Avec le temps, et en cas d'infection, les chiens peuvent avoir de la fièvre, des malaises et de l'anorexie. S'ils sont trop gros, ils peuvent présenter une obstruction colorectale et une douleur périnéale, rendant la défécation très difficile et douloureuse pour le chien.

Les adénocarcinomes périanaux sont plus agressifs, et il sera possible d'observer des symptômes cliniques tels que de l'inappétence, des douleurs et de la léthargie. Ils ont une forte probabilité de produire une hypercalcémie dans le cadre du syndrome paranéoplasique (ensemble de symptômes associés aux tumeurs), ainsi que des signes cliniques dérivés des dommages causés par cette augmentation du calcium au niveau rénal, comme le syndrome de polyurie/polydipsie (uriner et boire plus que la normale).

Ce syndrome paranéoplasique peut également se produire au niveau des adénocarcinomes des sacs anaux, mais dans une proportion moindre (environ 25-50% des chiens).

De manière résumée, les tumeurs anales peuvent présenter la symptomatologie suivante :

  • Douleur péri-anale
  • Odeur fétide dans la région périanale.
  • Léchage insistant de la zone
  • Saignement de la tumeur.
  • Frottement au sol de la zone arrière du chien.
  • Ulcération.
  • Infections secondaires.
  • Démangeaisons anales.
  • Anorexie.
  • Polyurie.
  • Polydipsie.
  • Léthargie
  • Apathie
  • Fièvre
  • Fistules
  • Faible appétit
  • Perte de poids
  • Obstruction colorectale
  • Constipation
  • Hématochézie (sang dans les selles).
  • Douleur à la défécation (dyschésie)
  • Difficulté à déféquer (ténesme)

Ces tumeurs ont une haute capacité à réaliser des métastases, envahissant d'abord les ganglions lymphatiques régionaux (inguinal et pelvien), puis les organes internes.

Diagnostic de la tumeur anale chez le chien

Dans le cas où vous suspectez la présence d'une tumeur maligne, vous allez devoir réaliser des techniques de diagnostic par imagerie afin de chercher la présence d'une métastase, car entre 50 et 80% des cas de tumeurs anales chez le chien ont des métastases au moment du diagnostic. Les techniques utilisées sont l'échographie abdominale qui permettra d'évaluer les nodules lymphatiques et d'autres organes comme les reins ou le foie, et la radiographie est utile pour visualiser les organes thoraciques, spécialement les poumons.

L'hypercalcémie et les lésions rénales des adénocarcinomes peuvent être observées dans l'analyse sanguine.

Traitement de la tumeur anale chez le chien

Le traitement des tumeurs anales chez le chien consiste en l'extraction chirurgicale. Néanmoins, selon le type de tumeur et de la présence de métastase ou non, le traitement peut varier :

  • En cas d'adénomes périanaux, comme ils sont si étroitement liés aux hormones des mâles non castrés, il convient de les castrer afin de réduire le risque de récidives futures, qui se voit de 90 %.
  • Lorsqu'il y a des métastases ou quand les tumeurs sont malignes, il faut procéder à une ablation complète et appliquer un traitement par chimiothérapie et radiothérapie.
  • En cas d'altération de la fonction rénale et d'hypercalcémie, un traitement spécifique basé sur l'administration d'une fluidothérapie et de médicaments doit être appliqué avant l'opération afin de réduire le risque anesthésique.
  • Lorsque la taille des ganglions lymphatiques rend la défécation difficile, il convient de les enlever pour faciliter le processus.
  • Dans tous les cas, il est essentiel de se rendre à la clinique vétérinaire pour qu'un spécialiste diagnostique le type de tumeur et décide du meilleur traitement.

Dans tous les cas, il est fondamental d'aller chez le vétérinaire pour qu'un spécialiste diagnostique le type de tumeur et qu'il décide quel est le meilleur type de traitement.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Tumeur de l'anus chez le chien - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
Diderotto
Merci pour tout vos commentaires si bien expliqués et franchement je suis rassurée d: aller chez mon véto car le chien se fait opérer jeudi.Bien cordialement.
t les images et les commentaires ee

Tumeur de l'anus chez le chien - Symptômes et traitement
Tumeur de l'anus chez le chien - Symptômes et traitement

Retour en haut