Partager

Zoonose - Définition et exemples

 
Par Pauline Bonnet. Actualisé: 1 octobre 2019
Zoonose - Définition et exemples

Lorsque nous parlons de zoonoses, on se réfère en réalité à tout type de maladie qu'un animal peut transmettre à l'être humain. Mais existe également des maladies avec le mode de transmission inverse, ce sont les anthropozoonoses, c'est-à-dire des maladies qui se transmettent de l'homme à l'animal.

Dans cet article Zoonose - Définition et exemples de PlanèteAnimal nous nous intéresserons essentiellement aux zoonoses, leur définition exacte, leurs modes de transmission ainsi que quelques exemples de ces maladies, afin de prévenir au maximum la propagation de celles-ci.

Nous tenons à vous rappeler que cet article est avant tout à titre informatif et que les maladies que nous allons vous présenter sont pour la plupart très rares et ne doivent pas générées de méfiance envers votre chat ou votre chien. Aussi, si vous avez le moindre doute sur votre santé ou celle de votre animal, n'hésitez pas à consulter un médecin ou un vétérinaire qui lui saura vous aiguiller au mieux.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Nécropsie - définition, quand et comment la faire

Définition de zoonose

Qu'est-ce qu'une zoonose ?

Les zoonoses sont des maladies ou des infections qu'un animal vertébré peut naturellement transmettre aux humains.

Sur les 1 415 agents pathogènes humains connus, 61 % sont d'origine zoonotique. Les agents pathogènes peuvent être sous formes de bactéries, virus, champignons ou parasites. L'origine du mot zoonose provient de deux mots grecs : zoo, qui signifie "animal", et nosos qui signifie "maladie".

Il existe deux types de zoonoses : directes et indirectes.

Les deux types de zoonoses

On classifie en fait les maladies zoonotiques en deux catégories différentes qui correspondent à leur mode de transmission.

Zoonoses directes et indirectes

  • La zoonose directe est une maladie transmise directement d'un animal à l'autre ou d'un animal à l'homme par l'air (grippe), les piqûres (paludisme) ou la salive (rage).
  • Les zoonoses indirectes sont des zoonoses qui peuvent être transmises par un vecteur, généralement un animal qui fait office de porteur intermédiaire de l'agent pathogène de la maladie.
Zoonose - Définition et exemples - Les deux types de zoonoses

Les principaux types de zoonoses

Il existe 5 types de zoonoses : prioniques, virales, bactériennes, fongiques et parasitaires.

Zoonose prionique

Ce type de maladie se manifeste lorsqu'une protéine prion anormale provoque des processus neurodégénératifs chez l'animal ou l'homme.

L'exemple le plus connu est l'encéphalopathie spongiforme bovine (plus communément appelée, maladie de la vache folle).

Zoonoses virales

Il s'agit en fait tout simplement de maladies transmissent sous formes de virus par l'animal. Les plus importantes sont :

  • Ebola
  • La rage
  • Le virus zika
  • La grippe aviaire
  • Les hantavirus
  • La fièvre jaune
  • La fièvre du Nil

Zoonoses bactériennes

Ce sont des maladies causées par la transmission de bactéries. En voici quelques unes des plus connues :

  • La peste bubonique
  • La tuberculose
  • La brucellose
  • L'anthrax
  • La salmonellose
  • La tularémie
  • La leptospirose
  • La fièvre Q
  • L'ensemble des maladie transmisses par griffures de chat

Zoonoses fongiques

Elles sont causées par des champignons et des spores disséminés par des animaux porteurs. Les plus importantes sont :

  • L'ankylostomiase
  • L'histoplasmose
  • La cryptococcose

Zoonoses parasitaires

Ce sont des maladies causées par des parasites qui vivent à l'intérieur des animaux. Fréquemment, la contagion se produit lorsque l'on consomme de la viande ou du poisson qui n'ont pas été cuits correctement et qui sont contaminés par ces parasites. Certaines des plus importantes sont :

Zoonose - Définition et exemples - Les principaux types de zoonoses

Le cas du kyste hydatique

L'hydatidose est à l'origine de ce que l'on appelle un kyste hydatique. Ce kyste peut se développer sur n'importe quel organe majeur : poumons, foie, etc., et atteindre des tailles beaucoup plus grandes qu'une orange.

Cette maladie est complexe, car son développement complet nécessite deux sujets ou hôtes différents. Le premier hôte est celui qui porte le ver ou le ver solitaire adulte, et dont les œufs se développent avec les excréments de l'animal (habituellement un chien). Ces fèces contaminent les plantes consommées par les herbivores et les œufs de ténia se développent dans le duodénum du nouvel hôte (souvent des moutons). De là, ils passent dans la circulation sanguine et s'attachent à un organe, où la larve crée le dangereux kyste, qui peut être mortel.

Les humains contractent souvent cette maladie en mangeant de la laitue mal lavée ou tout autre légume qui pousse au ras du sol et qui est mangé cru.

Zoonose - Définition et exemples - Le cas du kyste hydatique

Si cet article Zoonose - Définition et exemples de PlanèteAnimal vous a plu, n'hésitez pas à consulter les liens suivants :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Zoonose - Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Écrire un commentaire sur Zoonose - Définition et exemples

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Zoonose - Définition et exemples
1 sur 4
Zoonose - Définition et exemples

Retour en haut