Partager

Les vautours - Caractéristiques, noms et photos

 
Par Antoine Decrouy. 12 juin 2020
Les vautours - Caractéristiques, noms et photos

Les vautours sont des oiseaux qui ont des caractéristiques anatomiques qui font miroirs à leurs habitudes alimentaires. Ces oiseaux sont des espèces charognardes qui offrent un service écologique capital, ils peuvent également, en cas de sécheresse alimentaire, s'attaquer à des proies vivantes.

On les retrouve dans le monde entier, à l'exception d'Océanie et d'Antarctique, et ils sont classifiés en deux groupes selon leur distribution géographique. D'un côté on retrouve les vautours du "vieux monde" qui appartiennent à l'ordre Accipitriformes, et d'un autre, ceux du "nouveau monde", qui incluent l'ordre Cathartiformes. Continuez la lecture de cet article Les vautours - Caractéristiques, noms et photos de PlanèteAnimal et vous en apprendrez plus sur les différents types de vautours, sur leurs caractéristiques et leurs noms.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Curiosités sur le vautour fauve

Les vautours : espèces représentatives

Voici une liste non exhaustive de quelques-unes des espèces de vautours les plus représentatives :

  • Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)
  • Vautour royal (Sarcogyps calvus)
  • Vautour fauve (Gyps fulvus)
  • Vautour fauve (Gyps fulvus)
  • Vautour charognard (Necrosyrtes monachus)
  • Vautour moine (Aegypius monachus)
  • Condor des Andes (Vultur gryphus)
  • Sarcoramphe roi ou Vautour pape (Sarcoramphus papa)
  • Urubu noir (Coragyps atratus)
  • Urubu à tête rouge (Cathartes aura)
  • Condor de Californie (Gymnogyps californianus)

Dans la suite de notre article Les vautours - Caractéristiques, noms et photos nous vous parlerons plus en détails de tous ces vautours.

Caractéristiques des vautours

Ces oiseaux possèdent une série d'adaptations anatomiques liées à leur style de vie, en effet, il s'agit d'oiseaux charognards qui se nourrissent du restes des animaux morts, bien qu'en l'absence de ceux-ci ils puissent chasser des proies vivantes. A continuation, nous vous parlerons des caractéristiques qui rendent si particuliers ce groupe d'oiseaux :

  • Taille : ce sont des oiseaux de grande taille et à l’envergure alaire de grande amplitude. Il y a des espèces, comme le condor des Andes (Vultur gryphus), qui peuvent atteindre des envergures de plus de trois mètres, le condor étant le plus grand représentant des vautours. D'autres sont plus petits et ils atteignent une envergure alaire de plus de 2 mètres.
  • Formes des ailes : les plumes primaires de l'aile s'étendent comme des "doigts" et lorsqu'ils volent, elles s'ouvrent, leur permettant de planer à très haute altitude. Leurs larges ailes sont adaptées pour profiter des courants thermiques et il est de les voir en train de planer à plusieurs kilomètres d'altitude.
  • Tête : beaucoup d'espèces ont des têtes et des longs cous déplumés, la taille de ce dernier variera selon le type de proie qu'il consomme, car un long cou peut être introduit dans les corps des animaux morts bien plus facilement. Le manque de plumes à cet endroit évite qu'elles ne se tachent de sang et de fluides quand ils se nourrissent. Leur cou est recouvert d'un petit duvet fin.
  • Vision : ce sont des oiseaux qui ont des yeux très développés, car en plus de ses autres sens, ils utilisent leur vue pour détecter les restes d'animaux morts. A la différence d'autres oiseaux, ils ont deux fovéas (zones de la rétine où se focalisent les rayons lumineux, ce qui leur permet de bien percevoir les couleurs).
  • Odorat : dans le cas des vautours du "nouveau monde", ce sens est très aiguisé et ils l'utilisent pour localiser leur nourriture, ils sont capables de sentir leur aliment à plusieurs kilomètres de distance, ce qui inclue des potentielles proies de quelques centimètres à peine.
  • Pattes : les serres des vautours ne sont pas très puissantes (à part celles de quelques espèces), car ils ne les utilisent pas pour chasser leurs proies ou déchirer leur chair. Néanmoins, elles leur permettent de marcher. En plus, ces oiseaux déposent sur leurs pattes le produit de leurs déjections (un mélange d'urine et de selles) par le biais de l'urohydrose. C'est ce qui les aide à se thermoréguler (dissiper la chaleur) car ils n'ont pas de glandes sudoripares et ils ne peuvent donc pas suer.
  • Comportement : les vautours sont des animaux grégaires, c'est-à-dire qu'il s'agit d'espèces sociales qui forment de grandes colonies composées de plusieurs centaines d'individus. Comme nous le disions précédemment, ils sont charognards, ils s'alimentent donc du cadavre d'animaux morts. Ils remplissent donc un rôle écologique majeur car, s'ils n'étaient pas là, se propageraient de nombreuses maladies à cause des restes en décomposition de ces animaux morts. En Inde, ainsi que dans d'autres pays, des centaines de vautours meurent chaque jour parce qu'ils s'empoisonnent en mangeant des cadavres d'animaux traités au Diclofenac (analgésique anti-inflammatoire à usage vétérinaire pour traiter le bétail et les autres animaux de la ferme). Chez les vautours, 1 microgramme de cet analgésique peut provoquer la mort de plusieurs individus, causant des morts douloureuses dues à une insuffisance rénale et une maladie aviaire (goutte viscérale), qui provoque des morts très rapides, ce qui a eu pour effet de réduire de plus de 90% les populations de vautours comme le Pakistan et l'Inde.

Pour en apprendre plus sur ces animaux, vous pourriez être intéressé par la lecture de cet autre article de PlanèteAnimal : De quoi a besoin un vautour pour survivre ?

Les vautours - Caractéristiques, noms et photos - Caractéristiques des vautours

Où vivent les vautours ?

Comme nous le verrons plus tard, les vautours sont divisés en deux groupes : ceux du Nouveau monde et ceux du Vieux monde.

Où vivent les vautours du Nouveau monde ?

Dans ce groupe se trouvent des espèces présentes en Amérique, du Sud du Canada jusqu'en Amérique du Sud, et ils sont inclus dans l'ordre Cathatiformes (bien qu'il existe certains auteurs qui les incluent dans d'autres ordres). Ils occupent une grande variété d'écosystèmes et d'environnements, des zones désertiques et tropicales jusqu'à des zones montagneuses. Ce groupe est composé de 7 espèces distribuées sur tout le continent, elles sont toutes charognardes, même si certaines espèces peuvent se nourrir aussi de végétaux et chasser activement leurs proies. Ils se différencient des vautours du Vieux monde pour leur odorat extrêmement développé.

Où vivent les vautours du Vieux monde ?

Les espèces qu'on trouve dans ce groupe se distribuent en Europe, Asie et Afrique, et elles appartiennent à l'ordre Accipitriformes. Ils habitent des environnements variés, comme les forêts, les savanes, les zones montagneuses, les falaises et les zones cultivées. Ce groupe est formé de 16 espèces et elles s'alimentent toutes de restes d'animaux morts. Certaines d'entre-elles sont sociables et elles se nourrissent en groupes d'une centaine individus, et d'autres espèces sont plus solitaires et elles se nourrissent et se reposent seuls ou en couple selon l'époque de l'année. Les vautours du Nouveau monde utilisent la vue pour localiser les cadavres d'animaux. Toutefois, certaines espèces observent également les prédateurs (comme les lions et les hyènes) pour trouver des charognes et peuvent se rassembler plusieurs espèces autour d'un animal mort, mais les espèces les plus grosses seront toujours les premières à se nourrir.

Peut-être seriez-vous intéressé par la lecture de cet autre article : Rapaces ou oiseaux de proie - Types, caractéristiques, noms et exemples

Types de vautours

Les espèces de vautours du Vieux monde et celles du Nouveau monde ne sont pas apparentées taxonomiquement, on pourrait donc dire que leur ressemblance est due à une convergence évolutive. En outre, elles occupent une même niche écologique, elles sont donc considérées à l'intérieur du même groupe et elles sont toutes appelées "vautour", mot qui vient du latin vultur = destructeur, et qui fait référence à leur manière de se nourrir. En plus d'appartenir à des ordres différents, chacun possède certaines caractéristiques qui les différencie, comme l'odorat et la vue.

Vautour du Vieux monde et du Nouveau monde : différences

Les vautours du Vieux monde...

  • Appartiennent à la famille Accipitridae, un groupe de rapaces diurnes, et on les retrouve sur presque tous les continents.
  • Ils ont la tête semi-chauve ou avec très peu de plumes.
  • Ils utilisent la vue pour trouver les restes d'animaux morts.

Les vautours du Nouveau monde...

  • Appartiennent à la famille Cathartidae, aussi appelés condors, vautours américains ou vautours noirs, et ils vivent principalement en Amérique.
  • Ils ont généralement la tête chauve.
  • Ils ont un odorat très développé qu'ils utilisent pour trouver leur nourriture.
  • Ils n'ont pas de séparation au niveau de leurs orifices nasaux, on peut donc voir au travers.
  • Ils ont le doigt postérieur situé plus haut que les trois doigts antérieurs, ce doigt n'a aucune fonction apparente car ils ne peuvent pas porter des choses avec leurs pattes ni attraper des proies.

Comme nous le disions, il existe une grande variété d'espèces dans les deux groupes, c'est pourquoi nous ne parlerons que de quelques exemples de chacun d'eux.

Vautours du Vieux monde

Certains des vautours du Nouveau monde les plus connus sont :

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

Espèce présente dans le Sud d'Europe, en Afrique en Asie, elle habite les zones montagneuses ainsi que les falaises rocheuses. Son envergure alaire peut arriver aux trois mètres et elle a un aspect plutôt différent de celui des autres vautours : sa tête et son cou ont des plumes, car il n'a pas besoin d'introduire sa tête dans le corps de ses proies, en plus, ses ailes sont plus longues que celles du reste des espèces. Son nom vient de ses habitudes alimentaires, car il se nourrit d'os qu'il lance depuis très haut pour les briser et ainsi s'en repaître. Ces espèces est capable de parcourir plusieurs kilomètres pour chercher son aliment, il reviendra ensuite où il vit pour s'alimenter.

Les vautours - Caractéristiques, noms et photos - Vautours du Vieux monde

Vautour royal (Sarcogyps calvus)

Natif d'Inde, c'est un des vautours qui vit en forêt, en zones ouvertes et aux endroits cultivés. Il mesure autour de 80 cm et possède une envergure alaire de presque deux mètres. Sa tête est nue et de couleur rouge-orangée, qui est plus pâle chez les plus jeunes. Il existe un dimorphisme sexuel qui se manifeste dans la couleur de l'iris : les mâles ont un iris pâle et blanc, alors que celui des femelles est de couleur marron obscur. Les populations de cette espèce ont décliné drastiquement à cause de l'utilisation du Diclofenac pour le bétail, ce déclin s'est accéléré ces dernières années, raison pour laquelle il est dorénavant catalogué en "Danger critique d'extinction". Une autre cause du déclin de cette espèce est la chasse illégale.

Vautour fauve (Gyps fulvus)

Un autre des types de vautour les plus courants est le vautour fauve. Il est distribué en Europe, en Asie et au Nord africain, où il habite des zones montagneuses. Cette espèce possède une envergure alaire de plus de 2.5 mètres et il est caractérisé par son plumage avec des tons ocres et dorés, avec des plumes fines (filoplumes) qui entourent son cou. Ses pattes ont des serres plus faibles que celles des autres vautours et, ajouté à son poids, cette espèce est incapable de se nourrir de proies vivantes, elle se nourrit exclusivement de charogne. Comme certaines autres espèces de vautours, cet oiseau est très bon pour planer, il profite des colonnes d'air chaud pour survoler les cieux et, à la différence d'autres espèces, il ne vole presque pas en battant des ailes.

Vautour charognard (Necrosyrtes monachus)

Natif d'Afrique Subsaharienne, ce type de vautour vit dans les savanes. Avec environ 65 cm de longueur et une envergure alaire comprise entre 1,5 et 1,8 mètres, c'est un vautour de taille moyenne. Son plumage est de couleur marron et attire l'attention la partie arrière de son cou et de son visage, ces derniers ne possèdent pas de plumage, alors que sa nuque et la partie arrière du cou possèdent des plumes. Sa tête est généralement de couleur rouge claire. Il s'agit d'une autre espèce de vautour dont la population a dangereusement décliné à cause de l'empoisonnement, de la chasse et de la destruction de son habitat. Dû à tout ça, il est actuellement catalogué en "Danger critique".

Vautour moine (Aegypius monachus)

Le vautour noir est un type de vautour largement distribué dans le monde entier. Il peut être observé en Europe, en Asie, au Japon et à certains endroits d'Afrique, dans des forêts naturelles et/ou implantées de pins. Ils ont une envergure alaire qui avoisine les trois mètres. Son plumage est noir marron, son cou et sa tête sont déplumés, néanmoins, sur le visage et à quelques endroits de la tête ils ont du duvet noir, et derrière le cou, comme un collier, ils ont des longues plumes brunes. A la différence d'autres espèces, le vautour noir consomme uniquement la partie musculaire des cadavres des animaux, il complète son alimentation avec d'autres animaux qu'il chasse.

Vautours du Nouveau monde

Dans les vautours du Nouveau monde, on retrouve :

Condor des Andes (Vultur gryphus)

Espèce présente dans toute la Cordillère des Andes, du Venezuela jusqu'au Sud argentin et chilien, étant un véritable monument naturel dans de nombreux pays. Comme nous l'avons dit précédemment, avec ses trois mètres d'envergure alaire et une longueur de presque 150 cm, c'est l'espèce la plus grande de vautour. En plus, avec une espérance de vie maximum de 60 ans, c'est une des espèces qui vit les plus longtemps. Sa tête est nue avec des tons rougeâtre, les mâles ont un genre de crête au niveau du visage et des plis au niveau du cou sont appréciables chez les deux sexes. Sa caractéristique la plus particulière est con collier de duvet blanc qui entoure et protège le cou. En raison de la perte de son habitat, il est catalogué comme espèce "presque menacée". Bien qu'il soit capable de passer presque deux jours sans se nourrir, il se nourrit de charogne qu'il repère depuis haut dans le ciel.

Les vautours - Caractéristiques, noms et photos - Vautours du Nouveau monde

Sarcoramphe roi ou Vautour pape (Sarcoramphus papa)

Ce type de vautour est une espèce endémique des jungles et forêts tropicales ainsi que des savanes du Sud du Mexique et du Nord d'Argentine. A l'heure de se nourrir, pour sa taille plus grande, il peut expulser d'autres espèces et manger en premier les restes d'animaux morts. Il mesure près de 80 cm et son envergure alaire est de 2 mètres. Son aspect est très particulier car il a une tête et un cou déplumés, mais avec des tons jaunâtres, rouges et oranges, et ses yeux ont des iris blancs. En plus, il a également de la cire à la base de son bec en forme de crête orange.

Urubu noir (Coragyps atratus)

Vautour de plus petite taille qui ne mesure que de 60 à 70 cm de longueur et qui a une envergure alaire d'environ 165 cm. On le retrouve de l'Amérique du Nord jusqu'à l'Amérique du Sud, où il vit dans les forêts et les zones ouvertes, ainsi que dans des zones urbaines. Ils sont sociaux et il est courant de les voir en groupe en train de planer. Ils se distinguent pour leur couleur noire sur tout le corps ainsi que pour leur tête et une partie du cou déplumés. En plus de consommer de la charogne, ils peuvent voler les œufs d'autres espèces ou animaux plus petits. Il est aussi courant de les voir fouillant les poubelles. Il n'ont pas de syrinx (organe vocal des oiseaux), raison pour laquelle il émet juste des sortes de grognements.

Urubu à tête rouge (Cathartes aura)

Un autre des types de vautours les plus particuliers est l'urubu à tête rouge. Il s'agit d'une espèce distribuée du Canada jusqu'au Sud d'Amérique du Sud, occupant ainsi une grande variété d'environnements comme les forêts, les broussailles, les espaces ouverts, les zones humides et les zones semi-désertiques. C'est un grand vautour d'environ 80 cm de longueur pour une envergure alaire d'1,8 mètres. Il est très particulier pour son plumage presque noire, voire marron, et pour sa toute petite tête comparée au reste du corps. Il a une partie du cou et du visage sans plumes et de couleur rouge aux tons pourpres. Il se nourrit exclusivement de charogne qu'ils détectent en vol grâce à son excellent odorat et, bien qu'il cherche son aliment en solitaire, c'est un oiseau très grégaire qui forme des colonies de centaines d'individus pour passer la nuit.

Condor de Californie (Gymnogyps californianus)

On le retrouve d'Arizona jusqu'au sud de Californie, où il vit les zones montagneuses avec des grottes qui lui permettent de nidifier. C'est une espèce de grande taille, avec trois mètres d'envergure alaire et une taille d'environ 1,4 mètres de longueur. Sa tête n'a pas de plumes et est de couleur rouge-orangée, son corps est recouvert entièrement d'une robe noire. Dû à l'empoisonnement au plomb et à la destruction de son habitat, ses populations ont drastiquement diminué, raison pour laquelle il se trouve en "Danger critique", mais plusieurs projets sont à l'oeuvre afin de le conserver.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Les vautours - Caractéristiques, noms et photos, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • A Classification of the Bird Species of South America. South American Classification Committee American Ornithological Society. Disponible sur : http://www.museum.lsu.edu/~Remsen/SACCBaseline.htm.
  • BirdLife International. (2008). Vultur gryphus. The IUCN Red List of Threatened Species 2008: e.T22697641A37163060.
  • BirdLife International. (2017). Gymnogyps californianus. The IUCN Red List of Threatened Species 2017: e.T22697636A117799192. https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2017-3.RLTS.T22697636A117799192.en. Téléchargé le 30 Mai 2020.
  • Lambertucci, S. A. (2007). Biología y conservación del Cóndor Andino (Vultur gryphus) en Argentina. Hornero, 22(2), 149-158.
  • Schlee, M. A. (1995). Vulture (Sarcoramphus papa) in Venezuela. J. Raptor Res, 29(4), 269-272.

Écrire un commentaire sur Les vautours - Caractéristiques, noms et photos

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Les vautours - Caractéristiques, noms et photos
1 sur 12
Les vautours - Caractéristiques, noms et photos

Retour en haut