menu
Partager

Renard volant des Philippines

21 janvier 2022
Renard volant des Philippines

Les mammifères ont conquis de nombreux environnements différents, tels que le milieu marin et le milieu terrestre. Cependant, dans le cas aérien, les chauves-souris sont les seuls mammifères capables de voler d'une manière similaire aux oiseaux. Il s'agit d'un groupe très varié et, de manière générale, des histoires ont été répandues à leur sujet qui, dans de nombreux cas, dépassent la réalité. Dans ce dossier de PlanèteAnimal, on a eu envie de vous présenter l'une des chauves-souris les plus singulières qui existent, connue sous le nom de renard volant des Philippines. Lisez la suite et découvrez pourquoi c'est une espèce qui se distingue des autres chauves-souris !

Origine
  • Asie
  • Philippines

Classification taxonomique du renard volant des Philippines

Également connue sous le nom de Roussette à couronne dorée, pour mieux la connaître, nous allons d'abord détailler sa classification taxonomique :

  • Règne : Animalia
  • Phylum : Chordata
  • Classe : Mammifères
  • Ordre : Chiroptères
  • Famille : Pteropodidae
  • Genre : Acerodon
  • Espèce : Acerodon jubatus
  • Sous-espèces : A. j. jubatus, A. j. mindanensis, A. j. lucifer (éteint)

Caractéristiques du renard volant des Philippines

Voici quelques-unes des caractéristiques du renard volant des Philippines qui en font une chauve-souris si particulière. Parmi elles, il convient de souligner :

  • Le poids de cette chauve-souris varie de 1 kilo à environ 1,2 kilo.
  • L'envergure des ailes est de 1,5 à 1,7 mètre.
  • La taille, tête et corps compris, peut atteindre entre 18 et près de 30 centimètres. Ces caractéristiques en font l'une des chauves-souris les plus grandes et les plus lourdes du monde.
  • Les mâles sont généralement plus grands que les femelles. Ce trait est connu sous le nom de dimorphisme sexuel. Vous pouvez en apprendre plus sur le dimorphisme sexuel : définition, curiosités et exemples dans cet article de PlanèteAnimal que nous vous recommandons.
  • Les tragus externes sont relativement simples.
  • Les oreilles sont longues et pointues.
  • Le museau est proéminent et est entouré de très peu de poils.
  • Les yeux sont grands, ainsi que brillants. Si vous avez des doutes sur la cécité des chauves-souris, découvrez la réponse dans cet autre article.
  • Les ailes ont une griffe sur le deuxième orteil.
  • Les dents sont pointues, sauf pour les dernières molaires.
  • La fourrure recouvre tout le corps, sauf les ailes, autour des yeux et des oreilles.
  • La couleur peut varier, mais elle tend à être brun foncé à noir sur le front et sur les côtés de la tête. Ses épaules sont brun rougeâtre et plus foncées vers le dessous. La nuque varie du crème au jaune doré et les poils jaunes sont généralement dispersés dans tout le pelage.

Habitat du renard volant des Philippines

Le renard volant des Philippines est, comme son nom l'indique, endémique de la région des Philippines. Cependant, il y a trois îles où il n'est pas présent : l'île de Palawan et les îles de Batanes et Babuyan.

Son principal habitat est constitué de zones forestières et, bien qu'il traverse habituellement des zones agricoles ou perturbées, il ne s'y perche généralement pas. On le trouve de préférence dans les arbres feuillus, près des falaises, dans les zones escarpées très difficiles d'accès pour les personnes. Il est également présent dans les plantes de bambou, les mangroves, les forêts marécageuses et d'autres petites îles près de la côte.

Comportements et habitudes du renard volant des Philippines

Une habitude typique de la chauve-souris des Philippines est qu'elle se perche avec d'autres types de chauves-souris, comme Pteropus vampyrus et Pteropus hypomelanus, ces dernières étant plus abondantes dans les espaces qu'elles partagent. Ses habitudes sont principalement nocturnes, elle quitte donc la colonie la nuit pour se nourrir et revient généralement avant l'aube. Pendant la journée, elle passe la plupart de son temps à dormir et à se prélasser.

Quant à son comportement, il faut savoir qu'elle a peu d'interactions avec les autres individus, sauf au moment de l'accouplement. En outre, on pense qu'elle utilise la communication visuelle et possède une odeur distinctive, ce qui suggère une possible communication chimique.

Reproduction du renard volant des Philippines

En raison du manque d'études à ce sujet, l'aspect reproductif du renard volant philippin n'est pas connu. A l'heure actuelle, la durée exacte de la gestation n'est pas connue, mais les naissances ont lieu entre avril et mai et elles ne sont composés que d'un seul bébé. En captivité, les femelles mettent bas tous les deux ans, on estime donc que, dans la nature, la reproduction peut être moins fréquente.

On a observé que les femelles étaient très protectrices et que, dans leurs griffes, elles gardaient leurs petits accrochés à leur fourrure tout en les éventant avec leurs ailes pour les refroidir.

Si vous êtes plus curieux, vous trouverez plus d'informations sur comment les chauves-souris se reproduisent ici.

Alimentation du renard volant des Philippines

Il s'agit d'un type de chauve-souris frugivore, qui se nourrit principalement d'espèces de Ficus telles que les figues. L'espèce sur laquelle elle se nourrit le plus souvent est le Ficus subcordata, et dans une moindre mesure le Ficus variegata. D'autre part, elle consomme également certains types de feuilles, qu'elle écrase et avale. De plus, elle utilise également certains liquides qu'elle extrait de cette partie de la plante.

Vous pouvez en savoir plus sur l'alimentation des chauves-souris dans cet autre article.

Etat de conservation du renard volant des Philippines

La chauve-souris renard volant des Philippines est classée comme étant en danger d'extinction par l'Union internationale pour la conservation de la nature, avec une tendance à la baisse de la population. Les principales menaces qui pèsent sur cette espèce sont les suivantes :

  • Destruction de l'habitat : cette chauve-souris est un spécialiste en termes d'habitudes alimentaires, de sorte que la diminution de la couverture végétale affecte directement sa capacité à se développer par la perte d'options d'alimentation. La déforestation des forêts aux Philippines a été dramatique, car elle a eu lieu sur une grande partie du territoire. Le peu de couverture végétale qui subsiste s'étend vers les hauteurs, où les renards volants des Philippines ont peu de chances d'arriver.
  • Chasse directe de ces animaux : bien que la commercialisation de l'espèce ait diminué, elle reste alarmante, car elle est toujours consommée comme aliment et aussi pour ses supposées propriétés médicinales. En outre, la chasse sans discernement a considérablement contribué au déclin de la population.
  • Le tourisme : il s'agit d'une espèce très sensible au bruit et aux perturbations, de sorte que dans certaines zones touristiques, les visiteurs perturbent leur quiétude souvent en secouant les arbres ou par leur bruit voire même par leurs mouvements pour faire fuir les chauves-souris. Cela finit par affecter l'espèce, surtout lorsqu'il y a des femelles avec leurs petits.

Compte tenu de tous ces faits, l'espèce est protégée aux Philippines et la chasse est interdite, bien qu'elle n'ait pas cessé. En revanche, elle est inscrite à l'annexe I de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) depuis 1995.

Photos de Renard volant des Philippines

Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Renard volant des Philippines

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?
Renard volant des Philippines
1 sur 5
Renard volant des Philippines

Retour en haut