Partager

Dimorphisme sexuel - Définition, curiosités et exemples

 
Par Ana Diaz Maqueda, Biologiste spécialisée en éthologie. 19 mars 2019
Dimorphisme sexuel - Définition, curiosités et exemples

La procréation par reproduction sexuée est, dans la plupart des cas très bénéfique, cependant la caractéristique principale de cette stratégie de reproduction est la présence nécessaire de deux individus de sexes opposés. La compétition pour les ressources, le risque de prédation, le coût en énergie que supposent la recherche et la séduction d'un autre individu etc... Tous ces facteurs font que la formation d'un couple peut parfois se montrer difficile pour certaines espèces. Ainsi, de nombreuses espèces animales ont évolué pour faciliter tout ce processus.

Dans cet article Dimorphisme sexuel - Définition, curiosités et exemples de PlanèteAnimal, nous vous proposons de découvrir ce qu'est le dimorphisme sexuel chez les animaux, quels sont les facteurs qui y participent et comment il se présente en fonction de l'espèce.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Parasitisme - Définition, types et exemples

Dimorphisme sexuel : Définition

Le dimorphisme sexuel est l'ensemble des traits qui différencient un sexe d'un autre chez les animaux et les plantes. En tant que concept défini par l'être humain, seules les espèces dont on peut distinguer les mâles et les femelles à l'œil nu possèdent un dimorphisme sexuel. Si ce dimorphisme n'est déterminé que par les phéromones ou les odeurs émises par les différents genres et non par un trait visuel, l'Homme ne le considère pas comme du dimorphisme sexuel.

Le dimorphisme sexuel exprimé par des différences de taille et de morphologie entre les sexes est très répandu dans le règne animal. Charles Darwin s'en était rendu compte et a essayé de l'expliquer par le biais de plusieurs hypothèses. D'une part, il disait que le dimorphisme sexuel avait pour but la sélection sexuelle, le dimorphisme étant un avantage, par exemple, pour les hommes en compétition les uns avec les autres pour les femelles. Une autre hypothèse qui complète la précédente est que le dimorphisme sexuel, en plus de servir à la sélection sexuelle, peut avoir évolué en une compétition alimentaire ou de ressources en général.

Il convient de noter que dans de nombreux cas, ce dimorphisme sexuel rend l'individu plus visible et donc plus susceptible d'être la proie de prédateurs.

Dimorphisme sexuel - Définition, curiosités et exemples - Dimorphisme sexuel : Définition

Qu'est-ce qui provoquent le dimorphisme sexuel chez les animaux ?

Le principal facteur à l'origine du dimorphisme sexuel est la génétique, qui se manifeste généralement grâce aux chromosomes sexuels. Dans la plupart des cas de dimorphisme sexuel chez les animaux vertébrés, les femelles ont deux chromosomes X et le mâle a un chromosome X et un chromosome Y, ce qui détermine le sexe lors de la gestation. Chez de nombreuses espèces d'invertébrés, les femelles n'auront qu'un seul chromosome sexuel et les mâles deux.

Un autre facteur important est celui des hormones. Chaque sexe se différencie par des concentrations différentes de certaines hormones. De plus, au cours du développement embryonnaire, chez certaines espèces, une forte concentration de testostérone dans le cerveau entraînera son développement en tant que femelle.

L'alimentation est également fondamentale pour le bon développement des caractéristiques sexuelles secondaires qui donneront naissance au dimorphisme. Un animal malade et mal nourri aura un dimorphisme plus faible et il sera peu susceptible d'attirer le sexe opposé.

La saison de l'année et la période des chaleurs provoquent l'apparition de dimorphisme chez certaines espèces qui ne présentent pas de dimorphisme sexuel pendant le reste de l'année. C'est le cas de certains oiseaux.

Exemples de dimorphisme sexuel chez les animaux

Pour comprendre les différents types de dimorphisme sexuel, le plus simple est d'observer les techniques de séduction des différentes espèces ainsi que leur mode de vie.

Exemples de dimorphisme sexuel chez les animaux polygynes

Dans de nombreux cas, le dimorphisme sexuel peut s'expliquer par la présence d'une compétition pour les femelles. Cela se produit chez les animaux polygynes (groupes de femelles avec un ou quelques mâles). Dans ces cas là, les mâles doivent rivaliser pour pouvoir copuler avec les femelles, ce qui fait qu'ils sont plus grands, plus corpulents et plus forts qu'elles. En outre, ils ont généralement un organe qui sert de défense ou d'attaque. C'est le cas, par exemple, des animaux suivants :

  • Cerf
  • Éléphants
  • Antilopes
  • Chimpanzés
  • Gorilles
  • Paons
  • Grand tétras
  • Sanglier

Exemples de dimorphisme sexuel chez les animaux permettant de les différencier

Chez d'autres animaux, le dimorphisme existe pour que les femelles et les mâles d'une même espèce puissent se distinguer. C'est par exemple le cas des perruches. Le dimorphisme sexuel de ces oiseaux se trouve au niveau du bec, au niveau d'une zone spécifique appelée "cire". Celles des femelles est brune et plus rugueuse, tandis que celle des mâles est lisse et bleue. De plus, si la cire d'une femme est de couleur bleue, elle sera attaquée par les mâles et, si celle d'un mâle est peinte en brun, il sera courtisé comme une femelle.

Exemples de dimorphisme sexuel chez les animaux en fonction du comportement sexuel

Un autre exemple de dimorphisme sexuel est celui déterminé par la comportement sexuel de l'espèce. Ainsi, les crapauds et les grenouilles mâles qui ont tendance à étreindre les femelles pendant les rapports sexuels ont des bras plus forts et plus développés et peuvent aussi avoir des épines au niveau de leurs mains afin de mieux s'agripper.

Le dimorphisme peut aussi être utilisé comme un élément de la parade nuptiale. C'est le cas des oiseaux de paradis. Ces oiseaux n'ont pas de prédateurs naturels dans leur habitat naturel, donc avoir un plumage très frappant, de longues plumes sur la queue ou la tête ne les rend pas plus sujet à la prédation, mais c'est un très bon atout qu'ils utilisent pour séduire pour les femelles. Ce plumage n'est pas seulement attrayant pour les femelles, il donne aussi des informations sur l'état de santé du mâle et sur la possibilité d'avoir des enfants en bonne santé.

Exemples de dimorphisme chez les espèces dont la femelle est plus grande

Les rapaces femelles, comme les aigles, les pygargues, les busards, les hiboux ou les éperviers, sont plus grandes que les mâles, et parfois beaucoup plus. Cela est du au fait que c'est habituellement la femelle qui passe le plus de temps dans le nid à incuber les œufs, donc avoir une plus grande taille impressionne et aide à défendre le nid. De plus, ces femelles sont habituellement plus agressives et territoriales que les mâles, donc leur grande taille aide.

Chez les arthropodes, les femelles ont tendance à être infiniment plus grandes que les mâles, comme chez les araignées, les mantes religieuses, les mouches, les moustiques, etc. Il en va de même pour les amphibiens et les reptiles, où les femelles sont également plus grandes.

Autres exemples de dimorphisme sexuel chez les animaux

Il existe aussi des cas très spécifiques comme les hyènes. Les femelles, avant d'accoucher, sont presque impossibles à distinguer des mâles. Elles ont un clitoris aussi gros que le pénis masculin, les lèvres sont étendues et ressemblent à un scrotum. Après le vêlage, les mamelons deviennent visibles,jusqu'à ce qu'on puisse les reconnaître. De plus, elles sont beaucoup plus imposantes que les mâles, du fait que ce sont des animaux cannibales et que n'importe quel mâle pourrait essayer de manger des ses nouveau-nés. La grande corpulence et la force de femelle servent donc à empêcher toute dérive cannibale de la part des mâles.

Dimorphisme sexuel - Définition, curiosités et exemples - Exemples de dimorphisme sexuel chez les animaux

Dimorphisme sexuel chez les humains

Les êtres humains présentent également un dimorphisme sexuel, bien que certaines études suggèrent qu'il n'y a pas de féminisation ou de masculinisation sévère et que l'être humain tend à une unification des caractéristiques sexuelles, c'est-à-dire que dans notre espèce il y a des hommes plus ou moins masculinisés et des femmes plus ou moins féminisées. Ce sont les normes culturelles et les canons de la beauté qui nous conduisent à une culture de différenciation sexuelle.

À la puberté, les femmes et les hommes commencent à développer des organes sexuels visuellement différents. Les poils apparaissent au niveau des aisselles, le pubis, le visage, les jambes et d'autres parties du corps. Les hommes, selon la génétique, ont tendance à avoir plus de poils sur le visage et d'autres parties du corps, mais ce n'est pas le cas de tous. Les femmes ont aussi des poils sur la lèvre supérieure.

Une caractéristique unique des femmes est le développement des glandes mammaires, régulé par la génétique et les hormones, bien que toutes n'aient pas le même degré de développement.

Si cet article Dimorphisme sexuel - Définition, curiosités et exemples de PlanèteAnimal vous a plu, n'hésitez pas à consulter les liens suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Dimorphisme sexuel - Définition, curiosités et exemples, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Carranza, J. U. A. N. (1994). Sistemas de apareamiento y selección sexual. Etología: introducción a la ciéncia del comportamiento, 363-406.
  • Hedrick, A. V., & Temeles, E. J. (1989). The evolution of sexual dimorphism in animals: hypotheses and tests. Trends in Ecology & Evolution, 4(5), 136-138.
  • Hiraldo, F., Álvarez, F., & Valverde, J. A. (1974). Biometría y dimorfismo sexual en el calamón (Porphyrio porphyrio). Doñana Acta Vertebrata, 1, 103-108.
  • Shine, R. (1989). Ecological causes for the evolution of sexual dimorphism: a review of the evidence. The Quarterly Review of Biology, 64(4), 419-461.
  • T. D. C. (2008). El dimorfismo sexual y la comunicación entre los mamíferos. Mundo Pecuario, 4(2), 72-75.

Écrire un commentaire sur Dimorphisme sexuel - Définition, curiosités et exemples

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Dimorphisme sexuel - Définition, curiosités et exemples
1 sur 3
Dimorphisme sexuel - Définition, curiosités et exemples

Retour en haut