Partager

Chevaux sauvages - Photos et Races

 
Par Antoine Decrouy. 21 novembre 2019
Chevaux sauvages - Photos et Races

Les chevaux sauvages, animaux aussi majestueux que fougueux, nous évoquent à tous la liberté, la fierté, et nous viennent à l'esprit des images de troupeaux sauvages galopant à folle allure le crin voletant sur fond de paysages au petit goût d'éternité, c'est pas vrai ? Malheureusement, de nos jours, il n'y a plus autant de chevaux sauvages pouvant jouir de leur liberté.

Effectivement, la menace que représente l'être humain les a obligé à limiter leur existence à des endroits arides où le manque de nourriture et d'eau couplé à des conditions climatiques extrêmes rendent leur survie extrêmement difficile.

Dans ce qu'on appelle les chevaux sauvages, se distinguent trois grands groupes : les marrons, les semi-marrons ainsi que les chevaux vraiment sauvages. Dans cet article Chevaux sauvages - Photos et Races de PlanèteAnimal, nous allons vous expliquer la différence qui existe entre les différents types de chevaux sauvages qui existent.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Les types de chats sauvages

Les chevaux marrons ou sauvages

Les chevaux "marrons" sont les chevaux sauvages qui sont de nos jours dans la nature et qui appartiennent à un pays ou à un état. Les chevaux marrons sont des descendants de chevaux domestiqués par l'homme qui ont réussi à s'échapper ou qui ont été libérés intentionnellement et qui ont réussi à survivre et à se reproduire.

Les chevaux sauvages sylvestres sont les mustangs d'Amérique, les brumbies autraliens et les chevaux du désert du Namib :

  • Les mustangs sont les chevaux de l'ouest américain que les cow-boys ont essayé de dompter lors de rodéos, ces chevaux très emblématiques descendent directement des chevaux des conquistadors espagnols du 16 ème siècle. Ils ont les caractéristiques des chevaux arabes, hispano-arabes et andalous. Certains ont réussi à s'échapper et sont retournés à la vie sauvage, ils se sont reproduits et se sont multipliés sur le continent jusqu'à ce qu'on découvre au 19 ème siècle qu'il y'en avait plus de deux millions. Les fermiers voyaient dans ces chevaux une menace à leur productivité, ils les accusaient de voler l'herbe de leurs bétails, c'est pourquoi ils ont commencé à l'exterminer. Dans les années 60, la population des mustangs des États-Unis avait diminué drastiquement. Préoccupé par l'extinction des mustangs, le Congrès des États-Unis a voté en 1971 une loi afin de les protéger, de nos jours on estime que la population de mustang aux États-Unis est de 40 à 80.000 chevaux.
  • Les chevaux du désert du Namib descendent des chevaux amenés par les allemands à la fin du 19 ème siècle alors qu'ils colonisaient le désert du Namib, en Namibie, une des régions les plus arides du monde. En 1914 l'Afrique du Sud a envahi la région et les ethnies colonisées se sont libérées des allemands et les chevaux sont restés seuls, sans tuteurs. Ils survivent grâce à un oasis du désert. Les conditions : chaleur, sécheresse, tempêtes de sable, la rareté de la nourriture et de l'eau rendent la vie de ces chevaux sauvages vraiment très compliquées ; de nos jours les chevaux sauvages du désert de Namib ne sont que 300 et environ la moitié des poulains meurent durant leur première année de vie.
  • Les brumbies sont les chevaux sauvages d'Australie, ils ont été importés par les européens au 19 ème siècle, mais à la même époque les chevaux étaient petit à petit remplacés par les machines ; ainsi, les chevaux étaient soit mit dans des prairies ou ils étaient conduits à abattoir pour être mangé. Les chevaux qui étaient mis dans des prairies ont fini par être abandonné, retournant petit à petit à la vie sauvage. Très rapidement les chevaux se sont adaptés au climat chaud du nord de l'Australie et ils ont commencé à se reproduire et a s'étendre à d'autres zones d'Australie, avec le temps à cause du manque de nourriture et des croisements consanguins, ces chevaux ont subi des changements physiques et, de nos jours, ce sont des petits chevaux qui ne mesurent pas plus de 150 cm au garrot et arborent une robe noire ou châtain. Il y a de cela quelques années, il y'en avait tellement que les fermiers les ont accusé d'endommager leurs plantations et ils ont commencé à organiser des chasses à l'hélicoptères, tuant des troupeaux entiers de brumbles à la carbines. Le gouvernement australien n'estime pas que les brumbies soient en voie d'extinction et il n'a pas créé de loi visant à les protéger.
Chevaux sauvages - Photos et Races - Les chevaux marrons ou sauvages

Les chevaux semi-marrons

Les chevaux semi-marrons, ou libres, sont des chevaux qui vivent librement en troupeaux dans de très grandes zones, mais qui appartiennent en réalité à un éleveur de chevaux. Parmi les types de chevaux semi-marrons, on retrouve les Pottoks du Pays Basque, des poneys d'environ 120 centimètres, les animaux dits de "pure race" sont de couleur noire. Ils vivent librement dans des zones situées entre le Pays Basque espagnol et français.

Le cheval de Camargue est également un cheval semi-marron : c'est un cheval gris qui vit dans les zones du delta du Rhône, au sud de la France, saviez-vous qu'ils étaient déjà dans cette région du monde avant l'arrivée du romains ? Ils vivent librement mais ils appartiennent à des éleveurs qui les utilisent principalement pour les fêtes des taureaux de Camargue.

Dans le prochain encadré de notre article Chevaux sauvages - Photos et Races nous allons vous présenter les deux races de chevaux sauvages !

Chevaux sauvages - Photos et Races - Les chevaux semi-marrons

Les chevaux sauvages

Les chevaux sauvages, à proprement parlé, n'existent plus de nos jours : il s'agissait d'espèces de chevaux complètement sauvages qui n'ont jamais été domestiqués par l'être humain. Les chevaux sauvages sont le cheval de Przewalski et le Tarpan, ils sont considérés comme étant les ancêtres des chevaux domestiques :

  • Le cheval de Przewalski a très longtemps vécu dans les steppes d'Asie centrale, il n'a été découvert pas notre civilisation qu'en 1878 par le colonel russe Nikolaï Przewalski qui ramena de Mongolie un équidé inconnu : c'est ainsi que l'occident a rencontré pour la première le cheval de Przewalski. C'était un cheval réellement sauvage, jamais domestiqué par l'Homme. Mais la curiosité générée par cette découverte sera la cause de sa disparition : les troupeaux de chevaux de Przewalski sont déplacés et mis en captivité, la chasse et l'extension de l'agriculture ont fini par planter le dernier clou dans le cercueil de cette espèce. De nos jours, les survivants de cette espèce vivent en zoo : on en dénombre environ quelques milliers.
  • Le tarpan, cheval sauvage des steppes de l'Ouest de l'Asie et de l'Europe centrale a disparu complètement : le dernier tarpan est mort en captivité à la fin du 19 ème siècle. C'était un petit cheval, de la hauteur d'un poney, généralement de couleur grise. Il a été exterminé, en très grande partie, par des paysans, de nos jours il existe une race locale de poney de Pologne : la race Konik qui possède quelques-unes des caractéristiques du Tarpan, mais bien qu'elle ressemble au Tarpan, la race Konik n'aura jamais les caractéristiques d'un cheval sauvage.

Sur la photo, vous pouvez observer un cheval de Przewalski.

Chevaux sauvages - Photos et Races - Les chevaux sauvages

Si notre article Chevaux sauvages - Photos et Races vous a plu, c'est par ici :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Chevaux sauvages - Photos et Races, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Écrire un commentaire sur Chevaux sauvages - Photos et Races

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Chevaux sauvages - Photos et Races
1 sur 4
Chevaux sauvages - Photos et Races

Retour en haut