menu
Partager

Cygnes - Espèces, caractéristiques, alimentation, habitat et bébé

 
Par Nick A. Romero H.. 27 septembre 2021
Cygnes - Espèces, caractéristiques, alimentation, habitat et bébé

Les oiseaux sont des animaux qui attirent facilement notre attention et notre fascination. Au sein de leur grande diversité, on retrouve des espèces de différentes couleurs, plumages, chants, avec la capacité, ou non, de voler et avec des comportements migratoires. Leur taxonomie inclut la famille des Anatidae, qui sont des oiseaux des milieux aquatiques ou associés à ceux-ci.

Dans cet article Cygnes - Espèces, caractéristiques, alimentation, habitat et bébé de PlanèteAnimal, nous allons vous parler d'un type spécifique d'oiseaux anatidés, les cygnes. Nous vous invitons à poursuivre votre lecture pour tout savoir sur les cygnes, leurs espèces, leurs caractéristiques, leur régime alimentaire et leur habitat !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Mangoustes - Espèces, caractéristiques et habitat

Caractéristiques des cygnes

Les cygnes sont les plus grands oiseaux qui existent de la famille des Anatidés, ce qui, avec d'autres caractéristiques, en fait des animaux à la fois magnifiques et fascinants, ce qui les a conduit à être inclu dans l'art et la littérature. Voici quelles sont les caractéristiques des cygnes :

  • Taille : ils pèsent entre 6 et 15 kg. En termes de taille, un cygne adulte peut atteindre une envergure d'environ 3 mètres. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel, mais les mâles peuvent éventuellement être plus grands que les femelles.
  • Cou : Le long cou est un autre signe distinctif permettant de reconnaître un cygne. Ils ont le cou le plus long de tous les oiseaux Anatidae.
  • Couleur : selon l'espèce, les cygnes peuvent être blancs, noirs ou une combinaison de ces deux couleurs. Dans certains cas, ils naissent avec d'autres couleurs, comme le gris clair ou le brun, mais, en grandissant, ils auront une fourrure d'une de ces couleurs.
  • Bec : robuste et, comme le plumage, la coloration à la naissance peut être différente de celle d'adulte. Dans tous les cas, il sera, selon l'espèce, soit orange, noir ou une combinaison des deux.
  • Pattes : comme ce sont des animaux aquatiques, ils ont des pattes palmées, avec une membrane qui facilite la nage. En fait, certaines espèces ont plutôt du mal à marcher sur la terre ferme.
  • Chant : certaines espèces sont plus vocales que d'autres, mais, en général, les chants des cygnes ressemblent à des sifflements, des grognements ou des cris.
Cygnes - Espèces, caractéristiques, alimentation, habitat et bébé - Caractéristiques des cygnes

Espèces de cygnes

Parmi les espèces de cygnes les plus populaires, on retrouve :

  • Cygne tuberculé (Cygnus olor) : de grande taille et de couleur blanche, il se différencie des autres de la même couleur parce que son bec, bien qu'il soit orange, a une protubérance noire. La base et la pointe de son bec sont aussi de cette couleur.
  • Cygne noire (Cygnus atratus) : même si quand ils sont jeunes, ils peuvent être de couleur grise ou marron, à l'âge adulte leur plumage devient noir et, dans certains cas, ils ont des plumes d'ailes blanches. Cette espèce est également de grande taille et possède un long cou arqué.
  • Cygne à cou noir (Cygnus melancoryphus) : cette espèce est la plus petite du genre. Ce sont les seuls à avoir un corps blanc et une tête et un cou noirs. Le bec gris-bleu a une protubérance rouge ou écarlate à la base.
  • Cygne chanteur (Cygnus cygnus) : le plumage de son corps est de couleur blanche, mais son bec est de couleur noire sur une base jaune. Ses pattes sont aussi noires. Eventuellement, leur cou peuvent s'obscurcir à certaines époques de l'année.
  • Cygne trompette (Cygnus buccinador) : c'est l'espèce la plus grande qui habite en Amérique du Nord. Au départ, ce sont des cygnes grisâtres, mais, en grandissant, ils deviennent blancs. De même, leur becs sont initialement roses avec une base noire. Le noir se répand sur le bec au fur et à mesure qu'ils grandissent.
  • Cygne siffleur (Cygnus columbianus) : Cette espèce de cygne est grande et elle est généralement de couleur blanche. Elle a un bec et des pattes noirs et une coloration jaune qui va de l'œil au bec et qui peut parfois avoir une forme de larme.
Cygnes - Espèces, caractéristiques, alimentation, habitat et bébé - Espèces de cygnes

Habitat des cygnes

On sait déjà que les cygnes sont des animaux qui vivent dans les milieux aquatiques, mais vous vous demandez peut-être où vivent les cygnes ! Voici où vivent les cygnes dans le monde entier :

  • Cygnes tuberculés : habitent des plans d'eau douce, généralement peu profonds. Ils sont originaires des îles britanniques, de l'Europe centrale et septentrionale et de l'Asie. Ils ont tendance à migrer vers l'Afrique, l'Inde et la Corée. On les trouve généralement dans les étangs, les marais, les roselières et les rivières à faible courant. Ils optent toujours pour des eaux propres et pleines de plantes. Ils peuvent également se développer dans les réservoirs ou les lacs d'ornement.
  • Cygnes noirs : Bien qu'ils soient originaires d'Australie, ils ont également été introduits en Nouvelle-Zélande, en Europe et en Amérique du Nord. Ils peuvent élire domicile dans les eaux douces ou saumâtres des rivières, des marais et des lacs végétalisés. On peut également les trouver sur des terrains inondés pour chercher de la nourriture.
  • Cygnes à cou noir : ils sont originaires d'Amérique du Sud et vivent en Argentine, au Brésil, au Chili, en Uruguay et dans les îles Malouines. Ils vivent dans les zones côtières peu profondes, mais aussi dans les lacs et les plans d'eau douce intérieurs où la végétation est abondante.
  • Cygnes chanteurs : ils sont originaires d'Europe et d'Asie. Ils habitent les zones côtières ou les zones d'eau douce peu profondes, comme les lacs, les rivières à débit lent, les marais et les plaines inondables. Il est également fréquent qu'ils vivent sur des îles proches des continents susmentionnés.
  • Cygnes trompettes : ils sont originaires du Canada, de l'Alaska et du nord des Etats-Unis. Ils sont couramment observés sur terre, mais toujours associés à des masses d'eau douce, salée ou saumâtre. Ils résistent aux températures tempérées et polaires.
  • Cygnes siffleurs : ils ont une large répartition, habitant l'Amérique, l'Europe, l'Asie et l'Afrique. Ce sont des oiseaux migrateurs. Ils sont associés à différents types de plans d'eau douce, tels que les lacs, les étangs, les marais, les marécages, les rivières et les prairies.

Que mangent les cygnes ?

Vous vous demandez ce que mange un cygne ? Eh bien, sachez que l'alimentation des cygnes varie selon l'espèce. Ces animaux se nourrissent en attrapant leur nourriture sous l'eau, raison pour laquelle ils immergent leur long cou, mais ils peuvent aussi se nourrir sur la terre ferme grâce à la végétation présente. Mais tous les cygnes ne sont pas forcément herbivores. Selon l'espèce et leur habitat, les cygnes consomment plusieurs types de plantes aquatiques, des herbes et des algues, mais aussi des insectes, des poissons et des têtards.

Les cygnes herbivores sont les cygnes noirs et siffleurs, alors que les chanteurs, bien qu'ils se nourrissent aussi de plantes, peuvent parfois inclure dans leur alimentation quelques petits animaux. Pour leur part, à la naissance, les trompettistes consomment certains invertébrés, mais quand ils grandissent ils deviennent exclusivement herbivores. Enfin, les cygnes tuberculés et à cou noir sont omnivores.

Cygnes - Espèces, caractéristiques, alimentation, habitat et bébé - Que mangent les cygnes ?

Reproduction et naissance des bébés cygnes

Les cygnes forment des couples à la vie, sauf si l'un d'eux meurt et que l'autre est encore en âge de se reproduire, auquel cas il peut s'accoupler avec un autre individu. Néanmoins, de manière générale, ce sont des animaux monogames, à l'exception du cygne tuberculé, qui peut avoir plusieurs couples reproducteurs et peut même se séparer définitivement de l'un d'eux.

Ces oiseaux font des parades nuptiales avant de s'accoupler, ces dernières consistent en des mouvements des ailes et du cou et en l'émission de sons, qui varient selon les espèces et se produisent généralement dans l'eau. Les cygnes construisent généralement leurs nids sur des monticules dans ou près de l'eau. Avec une taille de presque 2 mètres (pour les plus grands), les cygnes sont, comme nous l'avons dit, les plus grands représentants de la famille des anatidés.

Ils nichent généralement de manière indépendante, mais ils peuvent aussi former des groupes de nidification plus ou moins importants. En général, c'est la femelle qui couve, mais parfois le mâle peut collaborer à cette tâche. Les œufs de cygne sont gros et, selon l'espèce, ils en pondront entre deux et dix. La couleur des œufs varie également selon les groupes : verdâtre, crème ou blanche. Les bébés cygnes naitront après une période d'incubation de 35 à 45 jours.

Quant au comportement des poussins, il variera selon les espèces. Voyons comment se comportent les bébés cygnes :

  • Cygne tuberculé : les bébés cygnes quittent le nid le lendemain de l'éclosion et le mâle emmène généralement le premier éclos à l'eau. Il est courant que les jeunes montent sur leur mère. À 60 jours, ils commencent à voler et lors de la saison de reproduction suivante, ils sont chassés du groupe par leurs propres parents pour rejoindre d'autres oiseaux non reproducteurs pendant environ deux ans.
  • Cygne noir : les bébés cygnes restent au nid pendant environ trois semaines et s'envolent au bout de 5 à 6 mois. Ils restent dans le groupe familial pendant environ neuf mois. Ils rejoignent ensuite des bandes de juvéniles pendant 2 à 3 ans avant de se reproduire.
  • Cygne à cou noir : les bébés cygnes s'envolent à environ dix semaines, mais ils peuvent rester avec leurs parents pendant un peu plus d'un an. Bien que sexuellement matures à l'âge de deux ans, ils ne se reproduisent pas avant l'âge de trois ans.
  • Cygne chanteur : à l'éclosion, les poussins sont déjà emplumés et ils restent 2-3 jours dans le nid. Le développement complet de la plume est achevé au bout de trois mois. À environ six mois, ils commencent à voler. Ils sont généralement indépendants à un an, mais ne se reproduisent pas avant l'âge de quatre ans.
  • Cygne trompette : les poussins entrent dans l'eau le jour suivant l'éclosion. Ils s'envolent après trois mois et deviennent indépendants après un an.
  • Cygne siffleur : ces oiseaux naissent avec des plumes, mais ne prennent leur envol qu'après deux mois. Ils restent avec leurs parents pendant environ deux ans, ce qui leur permet de développer des liens plus étroits avec la mère.

Découvrez une liste non exhaustive des noms d'oiseaux !

Cygnes - Espèces, caractéristiques, alimentation, habitat et bébé - Reproduction et naissance des bébés cygnes

État de conservation des cygnes

Selon l'Union International de Conservation de la Nature, les cygnes ne sont pas en voie d'extinction. De fait, il y a même des espèces, comme le cygne tuberculé ou le trompettiste, qui voient leur population en augmentation constante. Pour leur part, le cygne noir et à cou noir ont des populations considérées comme stables. Le reste des espèces, comme le cygne chanteur et siffleur, comme ils sont très largement répandus, ont des niveaux de populations considérés comme inconnus.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Cygnes - Espèces, caractéristiques, alimentation, habitat et bébé, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • BirdLife International (2021). Lista Roja de la UICN para aves. Descargado de http://www.birdlife.org.
  • Myers, Espinosa, Parr, Jones, Hammond y Dewey (2021). «Género Cygnus». The Animal Diversity Web. Disponible en: https://animaldiversity.org/search/?q=Cygnus&feature=INFORMATION

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Cygnes - Espèces, caractéristiques, alimentation, habitat et bébé
1 sur 5
Cygnes - Espèces, caractéristiques, alimentation, habitat et bébé

Retour en haut