menu
Partager

Élan - Espèces, caractéristiques, alimentation et habitat

 
Par Nick A. Romero H.. 23 novembre 2021
Élan - Espèces, caractéristiques, alimentation et habitat

La famille des cervidés est composée de différents animaux, dont l'élan. Les élans sont parmi les plus représentatifs du groupe, d'une part en raison de la taille qu'ils peuvent atteindre, et, d'autre part, en raison de la présence des grands bois palmés développés par les mâles, qui sont des extensions de leur cerveau.

Quant au nombre d'espèces qui existent, la classification de ces cervidés a été sujette à la controverse. Si vous voulez en apprendre plus à ce propos ainsi que sur les caractéristiques des élans, on vous invite à continuer la lecture de cet article Élan - Espèces, caractéristiques, alimentation et habitat de PlanèteAnimal !

Classification des élans

Comme nous l'avons dit, la classification des élans est sujette aux controverses, notamment en ce qui concerne le nombre d'espèces. Voici les classifications officielles de ces animaux.

Voici la classification officielle de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) :

Según la Unión Internacional para la Conservación de la Naturaleza (UICN) [1]:

Royaume : Animalia
Phylum : Chordata
Classe : Mammifères
Commander : Cetartiodactyla
Famille : Cervidae
Genre : Élans
Espèce : Alces alces
Sous-espèces :

  • A. a. alces
  • A. a. americana
  • A. a. andersoni
  • A. a. buturlini
  • A. a. cameloides
  • A. a. gigas
  • A. a. pfizenmayeri
  • A. a. shirasi

Selon Wilson, D. et Reeder, D. éditeurs de Mammal Species of the World [2] :

Royaume : Animalia
Phylum : Chordata
Classe : Mammifères
Commander : Artiodactyla
Famille : Cervidae
Genre : Élans
Espèce : Alces alces
Sous-espèces :

  • A. a. alces
  • A. a. caucasicus

Espèce : Alces americanus
Sous-espèce :

  • A. a. americanus
  • A. a. cameloides

Caractéristiques des élans

Découvrons ensemble les principales caractéristiques des élans :

  • Ce sont les membres les plus grands du groupe des cervidés et ils pèsent entre 270 et 770 kg. Quant à leur taille, elle oscille entre 2,3 et 3,1 mètres.
  • Ils ont un corps puissant qui est soutenu par des longues pattes fines.
  • Leur cou est court et épais
  • Leur tête est grande, leur museau est large et proéminent et il est caractéristique de l'espèce.
  • Leurs yeux sont petits par rapport à leur tête, leur lèvre supérieur couvre l'inférieure et leur nez est chauve.
  • Sous le cou se trouve la cloche, un morceau de peau qui est parfois également présent chez les femelles.
  • Une autre caractéristique des élans est qu'ils présentent un dimorphisme sexuel, qui fait que les mâles sont plus lourds que les femelles et ont des bois évasés pesant jusqu'à 35 kg. Chez certaines sous-espèces, ces extensions du crâne ont des formes différentes.
  • Ils ont une fourrure épaisse qui les protège du froid, généralement de couleur sombre, brune, noire ou grisâtre, qui finit par s'éclaircir vers les extrémités.
Élan - Espèces, caractéristiques, alimentation et habitat - Caractéristiques des élans

Espèces d'élans

Le débat scientifique sur les espèces d'élans qui existent n'est toujours pas résolu. Comme mentionné ci-dessus, deux sources reconnues sur les animaux avancent des positions différentes basées sur des études scientifiques.

L'UICN indique que pour faire la différence entre les espèces Alces alces et Alces americanus, certains scientifiques se sont basés sur certaines différences qui existent au niveau de leurs chromosomes, de leurs dimensions corporelles, de la couleur et de la forme des bois, entre autres. Néanmoins, la position d'autres spécialistes est que le nombre de chromosomes n'est pas une bonne référence afin de parler des différentes espèces de mammifères. D'autre part, il a été recommandé de les différencier en sous-espèces sur la base de distinctions de certaines caractéristiques.

En suivant la classification établie par l'UICN, il existe ainsi 8 espèces d'élans :

  • Alces alces alces : c'est l'élan européen, distribué en Scandinavie, Finlande, dans les pays baltes et en Pologne jusqu'à la rivière Yenisei.
  • Alces alces americana : c'est l'orignal de l'Est, distribué dans tout l'Est du Canada.
  • Alces alcesandersoni : il s'agit de l'élan de l'Ouest, présent de la Colombie-Britannique au Minnesota et à l'Ontario.
  • Alces alces buturlini : élan de Sibérie, présent dans le nord-est de la Sibérie et au Kamchatka.
  • Alces alces cameloides : c'est l'élan asiatique connu sous le nom d'élan de Mandchourie, dont l'aire de répartition s'étend du nord de la Mongolie à l'Ussuriland et au nord de la Mandchourie.
  • Alces alces gigas : c'est l'élan d'Alaska, qui vit en Alaska et au Yukon.
  • Alces alces pfizenmayeri : Cette sous-espèce est présente en Sibérie et dans les monts Stanovoy et Cherskiy.
  • Alces alces shirasi : appelé Shiras ou élan de Yellowstone, il vit du sud de l'Alberta au Wyoming et à l'Utah.
Élan - Espèces, caractéristiques, alimentation et habitat - Espèces d'élans

Où vivent les élans - Habitat

Les élans vivent dans une très large gamme d'environnements, mais ils préfèrent les environnements boisés, soit de conifères, soit de végétation luxuriante et abondante. C'est pourquoi on les retrouve de la toundra à la taïga, en passant par les zones boréales et tempérées. Ce sont, vous l'aurez compris, des animaux extrêmement résistants aux basses températures.

Ils ont une préférence pour les forêts secondaires de type boréal, dans lesquelles se trouvent des espaces ouverts, des marais, des zones humides et des lacs. Ils tolèrent les forêts secondaires anciennement utilisées pour l'exploitation forestière. Tant qu'il existe des forêts à proximité, ils peuvent se trouver dans les plaines et les terres agricoles.

Bien que l'habitat de l'élan soit très varié, il s'agit d'une espèce qui évite les températures estivales et qui préfère se réfugie dans les zones denses où il y a des plans d'eau.

Que mangent les élans - Alimentation de l'élan

Les élans sont des animaux herbivores qui consomment de manière quotidienne une très grande quantité de végétation. Ils se nourrissent principalement des feuilles et des branches de plusieurs espèces, qui varieront selon l'époque de l'année. Certaines des plantes qu'ils préfèrent en printemps et en été sont le bouleau, le frêne et le saule, tandis qu'en automne et en hiver, ils optent pour l'épicéa, l'alpin et le genévrier. Ils peuvent également inclure des myrtilles, des bruyères, des herbes et même des plantes aquatiques.

En été, les élans d'Alaska et du Canada consomment des feuilles minérales grâce auxquelles ils satisfont leurs besoins en sodium. Ces animaux effectuent même des voyages migratoires à la recherche de nourriture. Dans les zones où il y a des cultures, ils peuvent causer des dégâts en les consommant en masse.

Comment se reproduisent les élans - Reproduction de l'élan

Deux formes de reproduction ont été identifiées chez l'élan. Les élans qui vivent dans la toundra ont tendance à former des groupes où les mâles et les femelles s'attirent mutuellement grâce aux sons et aux marques d'urine. Une fois regroupé, un mâle dominant peut se battre avec d'autres individus de taille similaire pour le privilège de pouvoir se reproduire. Ceux qui se déplacent dans des écosystèmes tels que la taïga peuvent former des couples transitoires, dans lesquels un mâle cherche l'exclusivité avec une femelle jusqu'à ce qu'il s'accouple avec elle.

Ces cervidés se reproduisent tous les ans entre septembre et octobre. Les femelles ont un cycle oestral qui dure de 24 à 25 jours et leur chaleur dure juste entre 15 et 26 heures. La durée moyenne de gestation est de 231 jours et, bien que dans la plupart des cas ils ont un seul petit, la naissance de jumeaux est plutôt fréquente.

Élan - Espèces, caractéristiques, alimentation et habitat - Comment se reproduisent les élans - Reproduction de l'élan

État de conservation des élans

L'UICN catalogue l'élan dans la catégorie dite "de préoccupation mineure", avec une tendance populationnelle à la hausse. La principale menace qui pèse sur les élans est la modification de leur environnement qui se transforme à cause des pratiques forestières et agricoles. Toutefois, certaines maladies des cerfs peuvent aussi affecter ces animaux.

Il y a une différence sur les statuts de conservation en Canada et Nouvelle Écosse, des lieux où l'élan a été déclaré comme en danger d'extinction, car l'espèce y est menacée par la chasse illégale, par des problèmes de santé, par la fragmentation de l'environnement et des changements possiblement associés aux variations climatiques.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Élan - Espèces, caractéristiques, alimentation et habitat, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références
  1. Hundertmark, K. (2016). Alces alces. La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN. Disponible sur : https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2016-1.RLTS.T56003281A22157381.en
  2. Don E. Wilson & DeeAnn M. Reeder (editors). (2005). Mammal Species of the World. A Taxonomic and Geographic Reference (3rd ed), Johns Hopkins University Press, 2,142 pp. Disponible sur : http://www.departments.bucknell.edu/biology/resources/msw3/browse.asp?s=y&id=14200207
Bibliographie
  • De Bord, D. (2009). Alces alces. Animal Diversity Web. Diponible sur : https://animaldiversity.org/accounts/Alces_alces/

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Élan - Espèces, caractéristiques, alimentation et habitat
1 sur 4
Élan - Espèces, caractéristiques, alimentation et habitat

Retour en haut