menu
Partager

Éternuement inversé chez le chat - Causes et que faire

 
Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. 11 octobre 2021
Éternuement inversé chez le chat - Causes et que faire

Voir les fiches de Chats

Un chat qui éternue est un phénomène courant, mais l'éternuement inversé, ou le reverse sneezing chez le chat est un phénomène très frappant. Il est produit par un effort inspiratoire bruyant et paroxystique visant à expulser l'excès de mucus, les substances étrangères ou les irritants du nasopharynx par la toux ou le tube digestif.

Ce n'est rien de plus qu'un réflexe d'aspiration, mais il peut cacher des maladies respiratoires et non respiratoires importantes. Continuez à lire cet article de PlaneteAnimal pour découvrir ce qu'est l'éternuement inversé chez le chat, comment il se produit, pourquoi, quels sont les symptômes associés et comment le traiter.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Éternuement inversé chez le chien - Causes et que faire ?

Qu'est-ce que l'éternuement inversé chez le chat ?

Un chat qui éternue ne présente en principe rien d'anormal, mais alors qu'un éternuement normal est un réflexe de la cavité nasale visant à éliminer les corps étrangers en expulsant l'air sous pression, l'éternuement inversé est le réflexe inspiratoire consistant à renvoyer cet air dans les voies respiratoires pour éliminer les débris qui irritent la zone supérieure de l'arrière de la cavité nasale (nasopharynx) chez le chat.

Lorsque cet éternuement inversé se produit de manière continue à plusieurs reprises, votre chat fait des bruits de gorge, il donne l'impression qu'il s'étouffe, fait une crise d'asthme ou tente même de vomir. Cela est dû à la posture adoptée, c'est-à-dire la flexion du dos, des coudes et de la nuque, ainsi qu'au son aigu et bruyant de l'air propulsé vers l'intérieur.

Pour que l'éternuement inversé se produise, il faut que les terminaisons myéliniques intra- et sous-épithéliales du nerf trijumeau situées dans le nasopharynx latéral, qui est le point le plus sensible, agissent. Le reniflement est également impliqué comme une superposition des deux réflexes des voies aériennes supérieures.

Le reverse sneezing est produit par une forte contraction des muscles impliqués dans l'inspiration ainsi que par l'adduction des cartilages laryngés, ce qui génère une pression trachéale et pleurale négative qui ouvre soudainement la glotte, provoquant un flux d'air inspiratoire rapide et fort qui réduit le mucus et les particules irritantes, facilitant leur passage vers l'oro- et le nasopharynx plus caudaux pour être purifiés par les mucociles et éliminés par le tube digestif ou par la toux.

Éternuement inversé chez le chat - Causes et que faire - Qu'est-ce que l'éternuement inversé chez le chat ?

Causes de l'éternuement inversé chez le chat

Lorsque vous voyez un chat qui éternue, il y a plusieurs explications. Dans le cas du reverse sneezing, la stimulation du nasopharynx pour la production d'éternuements inversés peut être déclenchée par les causes suivantes :

  • Des allergènes : poussière, pollen, acariens.
  • Des substances chimiques : produits de nettoyage, désodorisants, parfums.
  • Le stress.
  • Un collier serré.
  • L'asthme.
  • L'excitation.
  • Une intolérance à l'exercice.
  • Des changements soudains de température.
  • Une infection respiratoire ou syndrome respiratoire félin.
  • Des tumeurs nasales ou polypes nasopharyngés.
  • Une maladie dentaire.
  • Une augmentation de l'écoulement nasal.
  • Une pneumonie.
  • Une fente palatine
  • Une infection des voies respiratoires inférieures, telle que la bronchite.
  • Un mouvement involontaire des cils respiratoires (dyskinésie ciliaire).

L'éternuement inversé chez le chien est plus fréquent que chez les chats. Chez les chats, le reverse sneezing est plus fréquent lorsqu'ils sont asthmatiques.

Symptômes de l'éternuement inversé chez le chat

Les chats souffrant d'éternuements inversés sont en détresse. Le grand effort inspiratoire entraîne l'abduction des coudes, l'extension du cou et la flexion du dos, ce que l'on appelle la posture orthopnéique. Il y a aussi généralement un mouvement vers l'arrière de la tête avec la bouche fermée, ce qui entraîne des nausées, et le chat avale ou crache les sécrétions. Lors d'un éternuement inversé, le chat fait des bruits de gorge, il émettet un fort bruit inspiratoire et gonfle sa poitrine.

Le chats récupèrent généralement complètement après chaque épisode, qui peut durer de quelques secondes à deux minutes, et ne perdent pas conscience pendant l'épisode. Si l'éternuement inversé est causé par une maladie ou une infection des voies respiratoires, le chat présentera les symptômes suivants :

  • Fièvre
  • Malaise général.
  • Abattement.
  • Anorexie
  • Signes respiratoires tels que l'écoulement nasal, la toux et les bruits.
  • Dans le cas de tumeurs nasales, la masse est parfois visible à l'œil nu en raison d'un renflement de la zone.
Éternuement inversé chez le chat - Causes et que faire - Symptômes de l'éternuement inversé chez le chat

Traitement pour l'éternuement inversé chez le chat

Si l'éternuement inversé est causé par une maladie, celle-ci doit être diagnostiquée et traitée le plus rapidement possible pour éviter ce type d'éternuement. Il convient donc de consulter un vétérinaire. En général, lorsque l'excès de sécrétion ou de corps étrangers dans la cavité nasale est éliminé, les éternuements inversés cessent, de même que lorsque le processus asthmatique, les troubles dentaires ou les tumeurs sont contrôlés. Un antihistaminique et un décongestionnant peuvent également être nécessaires en cas d'allergie. En outre :

  • Si les éternuements ont été provoqués par des produits irritants, ceux-ci doivent être retirés ou tenus à l'écart du chat chaque fois qu'ils doivent être utilisés.
  • Il faut garder la maison propre et sans poussière, car, en plus d'attirer les acariens, l'excès de poussière est l'un des déclencheurs des éternuements inversés chez les petits félins.
  • Si le chat a un collier, veillez à ce qu'il ne soit pas trop serré pour éviter d'irriter la zone à l'extérieur.
  • Un massage de la gorge du chat peut également arrêter ou réduire les spasmes.
  • Couvrir les narines du chat pour le faire déglutir a souvent le même effet.
Éternuement inversé chez le chat - Causes et que faire - Traitement pour l'éternuement inversé chez le chat

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Éternuement inversé chez le chat - Causes et que faire, nous vous recommandons de consulter la section Maladies respiratoires.

Bibliographie
  • Cartagena, J. C. (2021). Las 105 consultas más frecuentes en la clínica veterinaria. Grupo Asís Biomedia, S. L.
  • Morgan, R. V., Bright, R. M. y Swartout, M. S. (2004). Clínica de Pequeños Animales. Elsevier.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Éternuement inversé chez le chat - Causes et que faire
1 sur 4
Éternuement inversé chez le chat - Causes et que faire

Retour en haut