Partager

L'histoire de Koko le gorille qui parle

 
Par Antoine Decrouy. Actualisé: 15 novembre 2018
L'histoire de Koko le gorille qui parle
Image: www.avoir-alire.com/

Par le biais de cet article L'histoire de Koko le gorille qui parle nous avons eu envie de vous conter une des histories les plus touchantes qui existe entre un animal et un être humain ainsi que de vous faire prendre conscience du massacre des grands singes. Grâce à l'incroyable amitié entre une femme et un gorille nous savons dorénavant avec certitude que l'Homme n'est pas la seule créature dotée de conscience, la splendide aventure amicale que vivent Penny et Koko en est la preuve, amie depuis les débuts, elles se connaissent depuis plus de 30 ans et s'aiment toujours autant. Une aventure qui a commencé en étant un simple sujet d'étude mais qui a fini en étant la fantastique histoire d'une communication entre deux espèces.

Penny, la "Gorilla Foundation", Koko, Michael et Ndumey ont besoin de toute l'aide qu'ils peuvent recevoir afin de réveiller les consciences sur l'effroyable massacre des grands singes. Le message a retenir ici est que nous ne sommes absolument pas différents des grands singes et que leur protection devraient être une priorité pour l'intégralité de l'espèce humaine (comme la protection de TOUS les animaux).

Cela pourrait aussi vous intéresser : L'histoire du chat porte bonheur - Maneki Neko

Comment les soigneurs définissent-ils Koko et Michael ?

Il nous semble important de commencer cet article L'histoire de Koko le gorille qui parle en vous montrant de quelle manière Penny Patterson parle des gorilles Koko et Michael afin que vous compreniez bien que les recherches de l'éthologue Penny patterson nous ont permis de voir ce que contenait le cœur de ces primates si proches de nous. En effet, saviez-vous que nous partageons 98% du matériel génétique du gorille ?

Caractéristiques utilisées par la soigneuse pour décrire Michael:

  • Sensible.
  • Sens artistique développé. Il aime la musique classique et fait des superbes peintures.
  • Renfermé.

Caractéristique utilisées par la soigneuse pour décrire Koko :

  • Joueuse, adore faire la folle.
  • Elle aime se mettre en avant.
  • Forte personnalité.
  • beaucoup d’humour
  • très têtue
  • Capricieuse.

Le début de l'histoire :

Koko est née le 4 juillet 1971 à San Fransisco en Californie, petite elle est tombée très rapidement malade et a dû passer plusieurs mois à la pouponnière du Zoo. Au même moment, celle qui deviendrait sa meilleure amie, Penny Patterson était en train de préparer un doctorat en psychologie à l'université de Stanford, de loin, elle s'intéressait beaucoup à Koko. La première intention de Penny était d'étudier Koko afin de pouvoir réussir son doctorat rapidement et passer à un nouveau sujet d'étude mais ce qu'elle ne savait pas c'est qu'elle allait développer une véritable relation d'amitié avec le bébé gorille. Elle n'allait pas être la seule à tomber sous le charme de la gorille, Ronald Cohn a aussi passé plus de 25 ans de sa vie a documenté la vie de Koko, c'est grâce à lui qu'on possède toutes ces images absolument fantastique.

La relation d'une vie entre Koko et Penny nous a permis d'avoir un accès direct dans l'esprit d'une autre espèce, Koko est le microphone, l'ambassadrice de tous les gorilles, grâce à Penny elle est le pont qui permet à nos deux espèces de communiquer et ainsi de mieux se comprendre.

Nous vous invitons à continuer la lecture de notre article afin de découvrir l'histoire de Koko le gorille qui parle.

L'histoire de Koko le gorille qui parle - Le début de l'histoire :
Image: nypost.com/

Comment s'y est-elle prise pour apprendre à Koko la langue des signes ?

Afin d'apprendre la langue des signes à Koko, Penny Patterson s'est dans un premier temps armée de patience et s'y est prise comme avec un enfant. Jour après jour, elle lui montrait les signes et les associait à leur signification, les premiers mots qu'elle lui a appris ont été "gorille", "manger", "boire". À cet époque Koko étonne tout le monde grâce à ses incroyables capacités, en deux semaines seulement, elle avait déjà compris le concept de la langue des signes et à 5 ans elle en maîtrisait 200 parfaitement ! Si on la compare à un enfant de 5 ans, on s'aperçoit que Koko n'a en définitif qu'un an de retard ! De plus, Koko a un quotient intellectuel de 85, ce qui est seulement 15 points en deçà de la moyenne !

Pourquoi Koko a réussi à apprendre la langue des signes ?

Au fur et à mesure de ses recherches, Penny Patterson a découvert que les gorilles possèdent déjà un langage gestuel propre à leur espèce, la chercheuse s'est donc rendue compte qu'elle ne faisait que construire sur cette base existante, cependant le langage des gorilles n'est composé que d'environ une petite dizaine de signes alors qu'aujourd'hui Koko est en capacité de signer mille mots et qu'elle comprend parfaitement l'anglais. En effet, Penny et toutes les personnes qui s'occupent de Koko ont pris l'habitude de signer les mots tout en les prononçant en anglais, Koko comprend donc parfaitement l'anglais et l'unique chose qui l'empêche de pouvoir parler sont ses cordes vocales qui ne sont pas assez développées. En effet, il se trouve que nous sommes les uniques primates doués de la parole car nos cordes vocales nous le permettent. Il faut comprendre que Koko a appris le langage des signes car les soigneurs lui ont proposé cette alternative, c'est exactement la même chose que pour les enfants, bébé personne ne choisit d'apprendre une langue, on le fait et c'est tout.

La famille s'agrandit :

Après 5 ans de vie seule avec Penny, cette dernière annonce à Koko que la "Gorilla Foundation" va accueillir un nouveau bébé gorille qui s'appelle Michael. Une fois qu'il est arrivé, Koko est très déçue de Michael car elle le considère trop "vieux" (âgé de 3 ans), elle se sent trompée et ne tolère pas du tout ce nouvel arrivant. Elle se comporte de la même manière qu'un enfant qui se montre jaloux de l'attention que draine son petit frère/petite sœur. Koko signe clairement à Penny qu'elle n'aime pas Michael, après des semaines de bagarres, les soigneurs ont décidé de les laisser régler leur compte. Ils les ont enfermé ensemble dans une aire de jeu, les premières heures n'ont été que bagarres mais au bout d'un certains temps, Koko et Michael ont fini par trouver un moyen de s'entendre sans en venir aux mains, ce moyen ? Le jeu ! On ne se rend pas bien compte que le jeu est un critère fondamental de l'apprentissage, il s'agit d'une caractéristique que nous partageons avec toutes les espèces, les règles, la manière de se comporter s'apprennent en jouant, le fait que Koko et Michael se soient réconciliés par le biais du jeu est un comportement que l'on considérait humain mais qui vient de bien plus loin... Il est important de parfois se remémorer que nous ne sommes que des animaux et Koko et Michael en trépassant la barrière de la langue nous prouvent que nous ne sommes pas si différents l'un de l'autre. Penny a ainsi commencé à apprendre à Michael la langue des signes cependant ce dernier montre moins de facilité que Koko pour le langage, néanmoins, en un an, il connait tout de même une vingtaine de signes, le double de ce que les gorilles utilisent dans la nature !

Après trois ans de vie commune, Koko et Michael étaient trop grand pour rester où ils étaient, ainsi toute la petite famille a déménagé dans les montagnes de Santa Cruz.

Nous vous invitons à continuer votre lecture afin de connaître L'histoire de Koko le gorille qui parle.

L'histoire de Koko le gorille qui parle - La famille s'agrandit :
Image: http://www.koko.org

Les surprenants sentiments de Koko :

Au bout de 10 ans "d'étude", Penny et Koko étaient devenues inséparables, la fameuse Koko n'avait absolument aucun problème afin d'exprimer ses désirs et ses sentiments. Les premières émotions que Koko a exprimé clairement ont été la tristesse et la joie (rire), elle a ensuite exprimé de la culpabilité, Koko est incroyable, elle est capable d’exprimer des sentiments très complexes avec une aisance déconcertante.

Son amour des chats :

Depuis toute petite Koko a toujours aimé feuilleté les magasines, lorsqu'elle était petite, son livre préféré était les trois petits chatons, Penny le lui a lu des dizaines et des dizaines de fois. Afin de voir comment Koko réagirait avec un chaton, Penny le lui en a offert un, Koko a surpris tout le monde par la tendresse avec laquelle elle câline ce petit être si fragile. C'est Koko qui lui a donné son nom, elle s'appelle "Boulette" (allball en anglais), on pense qu'elle l'a appelé de cette manière car c'était un chaton qui n'avait pas de queue. Malheureusement un soir, un camion a écrasé "boulette", lorsque Penny lui a expliqué ce qui était arrivé à son chat, Koko était très triste et après avoir passé plusieurs heures ensemble afin de consoler son amie gorille, Penny décida de la laisser toute seule. Le désespoir de Koko était sans nom, les soigneurs pouvaient l'entendre crier et pleurer depuis sa "chambre". Koko a eu exactement la même réaction lorsque son ami Robin Williams est mort, elle est passée par une étape de deuil.

La mobilisation des personnes :

Koko était une véritable star, le gorille qui pouvait parler était connu et reconnu dans le monde entier, de fait, face à son immense tristesse, beaucoup de personnes se sont mobilisés et ont envoyé des chatons à Koko afin qu'elle se choisisse un nouvel ami. Koko a fini par en adopter un nouveau qu'elle baptisa Smockey (fumée), étrangement ce chaton aussi avait eu la queue coupée.

Son désir d'enfanter :

Un jour, une assistante de Penny était enceinte, quelques mois plus tard elle est revenue à la "gorilla fundation" avec son bébé dans les bras, Koko se souvenait parfaitement de l'avoir vue enceinte. N'ayant pas eu d'éducation sexuelle, Penny se chargea de lui expliquer les choses de la vie et un jour qu'elles étaient en train de regarder la télé, Koko exprima à Penny expressément son désir et son besoin d'avoir un bébé. À cette époque Koko avait beaucoup de peluches, parmi elles, elle avait des peluches de gorille et c'est comme ça que Penny a observé Koko en train d'apprendre aux peluches gorilles, le langage des signes, elle leur apprenait les premiers mots qu'elle même avait appris, "Gorille", "manger", "Boire". Un des espoirs de Penny Patterson est que Koko n'apprenne à son enfant tout ce qu'elle sait et que ainsi la tradition culturelle de Koko se transmette à la prochaine génération.

L'histoire de Koko le gorille qui parle - Les surprenants sentiments de Koko :
Image: jack35.wordpress.com/

Les incroyables capacités linguistiques de Koko :

Comme nous l'avons dit précédemment, Koko comprend parfaitement l'anglais et signe plus de 1000 mots. Cependant une autre caractéristique absolument remarquable de Koko est sa capacité d'adaptation, en effet, lorsqu'elle ne possède pas le vocabulaire dont elle a besoin afin de s'exprimer, elle créé un nouveau mot en langage des signes. Par exemple :

  • Les soigneurs appelaient “Browse” les crudités qu'ils lui donnaient entre les repas et Koko ne connaissait pas de signe pour exprimer la nourriture entre les repas alors avec son poing elle tapa son sourcil qui en anglais se dit “eyebrows” ce qui phonétiquement se rapproche énormément de “Browse” le mot qu’elle entendait pour désigner les crudités d’entre les repas. Koko avait créé un signe en se basant sur la phonétique afin de faire comprendre qu’elle voulait des crudités. Ainsi, elle avait créé un pont entre ce qu'elle entendait (phonétique, son) et essayait de se faire comprendre en associant ce son pour les crudités à un mot qu'elle connaissait en anglais (eyebrows) tout en le traduisant en langue des signes !
  • Pour se faire comprendre avec plus de précision Koko créé des mots composés pour dire brosse, elle a par exemple dit peigne à gratter. Elle a inventé plusieurs mots en utilisant ce procédé, un anneau est un doigt bracelet par exemple, un masque est un oeil chapeau.
  • Koko a aussi adapté le langage des signes à ses propres capacités physiques, n'oublions pas que les gorilles n'ont pas un aussi long pouce que nous. Il y a donc des signes qu'ils ne peuvent pas réaliser, mais rien n'arrêtera la soif de communication de Koko car elle transformera les signes qu'elle ne peut physiquement pas faire en quelque chose de réalisable pour elle.

Grâce à l’étude du corpus de mots utilisés, ils se sont rendus compte que Koko et Michael ont des caractères complètement différents.

Dans la prochaine partie de notre article L'histoire de Koko le gorille qui parle, nous verrons quels sont les caractères de nos deux amis gorilles !

Les caractères différents de Michael et Koko :

Koko est très bavarde et Michael peu loquace mais ce dernier possède tout de même un panel de plus de 500 signes afin de pouvoir s'exprimer. Michael est plus solitaire, joueur et est un magnifique gorille à dos argenté, dans la nature il serait très certainement un mâle dominant. Afin de comprendre cette différence entre ses deux protégés, Penny interrogea Michael sur sa mère, et ce dernier a signé les mots : "viande", "gorille", "dent", "pleurer", "bruit", "problème", "couper le cou". Avec ces signes, Penny est persuadé que Michael évoque un traumatisme de son enfance, le traumatisme de quand il a été capturé en Afrique. Dans certaines régions africaines, les gorilles sont braconnés et dépecés sur place car leur viande est un met recherché, il est donc possible que Michael en signant n'explique avoir vu sa mère se faire dépecé lorsqu'il était tout petit. Ce qui expliquerait un petit peu plus pourquoi il semble plus replié sur lui même.

N'oublions pas que le but principal de la "Gorilla Fundation" est de sensibiliser le grand public face au massacre des animaux, chez PlanèteAnimal il nous semble que le témoignage de Michael est le meilleur moyen de propager ce message de paix entre les espèces.

Koko et Michael sont de grands peintres :

Depuis qu'ils sont tout petits, Koko et Michael peignent, la première oeuvre de Michael a été de représenté un chien qui s'appelle Apple qu'il s'amusait à prendre en chasse, il a nommé lui même son tableau, c'est une peinture sur laquelle on voit très clairement le chien et son mouvement. Michael est véritablement un grand artiste , les deux gorilles ont réalisé des tableaux intitulés par eux-même tels que "Amour", "tremblement de terre", "oiseau" etc... Ils sont capables de mettre en peinture ce qu'ils ressentent, ils utilisent donc la symbologie, leurs tableaux ont été exposés dans une galerie d'art afin de faire prendre conscience aux visiteurs des incroyables capacités des gorilles. Les peintures de Michael sont très émotives, elles occupent l'intégralité de la feuille et il a réalisé de nombreux tableaux absolument magnifique, nous vous recommandons de les chercher car ils sont selon nous une expression de la conscience qui les habite.

La photo que nous vous avons mis comme photo la célèbre peinture de Michael "Apple Chase".

L'histoire de Koko le gorille qui parle - Koko et Michael sont de grands peintres :
Image: antiquatedantiquarian.blogspot.

À la recherche d'un célibataire pour Koko :

Après bien des années, Koko ne manifeste toujours pas d'appétit sexuel pour Michael, elle se demande pourquoi, mais comprend assez vite en discutant avec Koko qu'il existe le même tabou chez les humains chez les gorilles. En effet, deux gorilles qui ont grandi ensemble ne sauraient s'accoupler car ils se considèrent comme membres de la même famille.

Ainsi Penny s’est mise en quête d’un mâle pour Koko, elle a sélectionné des vidéos de tous les mâles gorilles célibataire des zoos afin que Koko en choisisse un. Le processus de sélection était plutôt évident, en effet, si un gorille lui plaisait, elle embrassait l’écran. Quand Ndumé est apparu Koko a dit qu’elle était amoureuse car son cœur s'est emballé, elle veut le rencontrer à tout prix.

Ndumé est ainsi transféré à la fondation des gorilles et il rejoint ainsi la petite famille des gorilles qui parlent l'humain. Il se trouve que le protocole des gorilles pour qu’ils s’accouplent est important à respecter, ils doivent dans un premier temps apprendre à se connaître en jouant ensemble dans des cages différentes, mais Koko a insisté pour le rencontrer de suite, expliquant qu’elle était amoureuse. Koko rentre donc dans la cage, ils se tournent autour, jusqu’à ce que Koko lui propose de jouer avec. Après plusieurs semaines, leur relation a commencé.

De son côté Michael joue dans sa cage, Penny se mit à lui chercher une gorille célibataire. Pendant ce temps les gorilles passaient leur temps à jouer, se relaxer et jouer. Après des années durant lesquels ils se sont séduits, ils ont été ensemble, Koko et Ndumé n’avait toujours pas eu de rapport.

Pourquoi n'ont-ils toujours pas eu de rapport ?

Dans la nature, c’est un gorille mâle entouré de 10 femelles, Koko a besoin d’autre femelle avec elle afin de se sentir supportée. Penny a peur de mourir avec Koko et elle voudrait que Koko ait sa famille au cas ou il lui arriverait quelque chose, elle décida donc de lui parler. Mais sans le support d’autre gorille, Koko a moins de chance de concevoir. Cela fait 8 ans que Ndumé est arrivé et il n y a toujours pas de bébé en vue.

Penny avec la "Gorilla foundation" espère qu’un jour les espèces animales puissent vivre en paix et sans massacre, elle se bat pour la survie de l’espèce des gorilles. Koko, Michael et Ndumé sont comme ses enfants. Ils vivent toujours, Ndumé est devenu le meilleur ami de Koko qui n'a pas pu procréer dans le soutien d'autres gorilles femelles, cette histoire est loin d'être finie et nous leur souhaitons tout le bonheur du monde.

Si l'histoire de Koko le gorille qui parle vous a plu et que vous voulez en apprendre plus sur les grands singes nous vous recommandons les quelques liens suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à L'histoire de Koko le gorille qui parle, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Écrire un commentaire sur L'histoire de Koko le gorille qui parle

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Que vous a semblé cet article ?

L'histoire de Koko le gorille qui parle
Image: www.avoir-alire.com/
Image: nypost.com/
Image: http://www.koko.org
Image: jack35.wordpress.com/
Image: antiquatedantiquarian.blogspot.
1 sur 5
L'histoire de Koko le gorille qui parle

Retour en haut