Partager

Perroquet qui parle - Caractéristiques, types et races

 
Par Cristina Pérez Simón. 1 juillet 2020
Perroquet qui parle - Caractéristiques, types et races

Communément, on parle de perroquets pour faire référence aux membres de l'ordre Psittaciformes. Ce groupe d'oiseaux est formé des Psittacidae, des cacatoès (Cacatuoidea) et des strigopidae. Ils ont tous en commun une caractéristique qui attire énormément l'attention : ils sont capables d'imiter des sons.

Certaines espèces de perroquets qui vivent en captivité peuvent apprendre à imiter les mots humains. C'est pourquoi on dit que les perroquets peuvent parler. Néanmoins, cette capacité peut être plus ou moins limitée selon l'espèce, en effet, certaines d'elles ne peuvent même pas parler. Dans cet article Perroquet qui parle - Caractéristiques, types et races nous allons vous dire quels sont les perroquets qui parlent le mieux et nous vous expliquerons également pourquoi ils le font.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Races de perroquets - Caractéristiques, noms et photos

Caractéristiques des perroquets

Voici quelques-unes des caractéristiques principales des perroquets :

  • Posture verticale : son corps est large, fort et il est toujours en position verticale.
  • Griffes zygodactyles : les perroquets ont 4 doigts. Deux d'entre-eux sont dirigés vers l'avant et les autres sont orientés vers l'arrière. C'est ce qui leur permet de passer beaucoup de temps posés sur les branches des arbres.
  • Bec robuste et puissant : ils ont un bec très grand, incurvé vers le cas et spécialisé dans l'ouverture de fruits à coquille.
  • Sédentaires : ces oiseaux ne sont pas migrateurs, ils passent donc toute leur vie dans un même endroit.
  • Herbivores : la très grande partie des perroquets se nourrit de graines. Ils complètent leur alimentation avec des fleurs, des feuilles, des racines, de la résine, de l'écorce, de la pulpe de fruit et des arthropodes. Les perroquets de la sous-famille (Loriinae) préfèrent le nectar et le pollen des fleurs. Découvrez tout sur l'alimentation des perroquets : Que mange un perroquet ? - Alimentation du perroquet
  • Monogames : durant l'époque de reproduction, ces animaux construisent des nids isolés dans les troncs des arbres. C'est à cet endroit qu'ils se reproduisent avec un partenaire durant la saison des amours, voire durant toute la vie. Il n'y a que chez quelques espèces qu'apparaît un comportement polygame.
  • Sociaux : la majeure partie des espèces forment des grands groupes qui dorment et se nourrissent ensemble. En plus, plusieurs groupes peuvent également socialiser entre-elles.
  • Intelligence : aux côtés des corvidés, ce sont des oiseaux aux plus grandes capacités cognitives. Ceci est dû au fait qu'ils possèdent un encéphale très grand avec un cerveau très développé.
  • Communication vocale : ils ont des structures cérébrales spécialisées dans le langage. Ils possèdent un noyau cérébral spécial qui leur permet d'apprendre des sons durant toute la durée de leur vie.
  • Très menacés : 28% des Psittaciformes (111 espèces) sont considérés comme en danger ou en situation vulnérable. 56% des Psittaciformes voit leur population en déclin. La destruction de leur habitat et la capture pour les vendre comme animaux de compagnie sont les deux principales menaces qui pèsent sur eux.

Les caractéristiques des perroquets varient légèrement selon l'espèce. C'est pourquoi nous vous encourageons à lire cet autre article de PlanèteAnimal sur les races de perroquets.

Perroquet qui parle - Caractéristiques, types et races - Caractéristiques des perroquets

Pourquoi les perroquets parlent ?

De nombreuses espèces de perroquets qui vivent en captivité copient et reproduisent des mots humains. Mais, est-ce qu'on peut vraiment dire que les perroquets parlent ? Il y a quelques années on vous aurait que non, mais, de nos jours, on considère que le mot parler signifie "émettre des mots". Ainsi, il est possible de dire qu'il existe des perroquets qui parlent.

Les perroquets apprennent et mémorisent nos mots et, à posteriori, les répètent. Mais, pourquoi est-ce que les perroquets parlent ? La réponse à cette question se trouve dans leur comportement dans la nature. Pour résumer, ceci est dû au fait que les perroquets sont des oiseaux très sociaux. Ils imitent nos mots parce que c'est ce qu'ils feraient avec d'autres individus de leur propre espèce s'ils étaient en liberté.

L'apprentissage vocal des perroquets commencent dès qu'ils sortent de l’œuf, c'est-à-dire qu'ils apprennent leurs premières vocalisations de leurs parents. Ensuite, ils commencent à se socialiser avec d'autres individus de leur espèce. C'est de eux qu'ils apprendront des nouveaux sons, qu'ils imiteront et reproduiront en leur donnant leur petite touche personnelle. De fait, les sons que les perroquets émettent dépendront de leur zone géographique, par conséquent, les perroquets, comme nous, ont des dialectes.

Voici quelques-unes des fonctions qu'a l'apprentissage vocal des perroquets :

  • Sélection sexuelle : ils apprennent et répètent des sons pour attirer, séduire et maintenir leur relation monogame. Chez de nombreuses races de perroquets, le mâle imite les appels de la femelle pour lui faire comprendre qu'il est intéressé.
  • Défense du territoire : comme tous les oiseaux monogames, les perroquets défendent leur territoire de nidification. Leur objectif est d'éviter que d'autres couples de la même espèce leur volent le nid ou qu'ils jettent au sol leurs keufs. Il est plus qu'habituel que les deux membres du couple émettent des appels ou qu'ils chantent ensemble.
  • Recherche coordonnée de nourriture : de nombreuses espèces de perroquets se rassemblent en groupes ou en groupes pour se nourrir ensemble. En général, un spécimen plus expérimenté guide les autres et leur montre ce qu'ils peuvent manger. Cela prouve que les perroquets apprennent des autres individus de leur espèce. En outre, il est courant que les groupes se rassemblent et se séparent constamment, se joignant à d'autres groupes des territoires voisins. Pour cette raison, il est crucial qu'ils sachent se reconnaître entre-eux. En fait, il est très courant qu'ils imitent l'appel d'autres spécimens afin de communiquer avec eux. On suppose que ces appels ont pour but de négocier ou d'échanger des informations sur les aliments.
  • Éviter la prédation : de nombreux perroquets se rassemblent la nuit et lors de la recherche de nourriture pour éviter d'être mangés par d'autres animaux. Lorsqu'un prédateur s'approche, ils lancent des cris d'alarme et tout le monde est sur ses gardes. Cependant, il n'a pas encore été prouvé que ces appels soient le fruit de l'apprentissage.
Perroquet qui parle - Caractéristiques, types et races - Pourquoi les perroquets parlent ?

Quels sont les perroquets qui parlent ?

Il existe de nombreuses espèces de perroquets qui parlent, nous allons donc vous parler des espèces les plus communicatives ou de celles qui ont quelque chose d'intéressant à nous dire.

Gris du Gabon

Commençons par le premier perroquet qui parle, et très certainement l'un des plus connu : le Gris du Gabon.

Le Gris du Gabon (Psittacus erithacus), connu aussi sous le nom de perroquet Jaco, habite les forêts tropicales d'Afrique de l'Ouest. Bien qu'on ignore beaucoup de choses sur son comportement dans la nature, il est connu pour imiter d'autres spécimens qui chantent ainsi que pour lancer des appels à la défense de son territoire.

Quant à ce qu'il dit en captivité, cet animal a été essentiel pour démontrer que de nombreux perroquets peuvent apprendre le sens de certains mots humains. En 1999, un Gris du Gabon connu sous le nom d'Alex a appris à sélectionner des objets avec la forme, la couleur et la composition que son dresseur lui indiquait. Si l'objet requis était absent, le Gris du Gabon l'indiquait en disant "aucun". De plus, Alex a appris à demander à son dresseur des objets en indiquant leurs caractéristiques.

Cet animal est considéré comme l'un des oiseaux les plus intelligents du monde. Malgré cela, ses populations sont en déclin en raison, surtout, de la capture d'individus destinés à être vendus comme animaux de compagnie.

Perroquet qui parle - Caractéristiques, types et races - Quels sont les perroquets qui parlent ?

Conure à front rouge (Eupsittula canicularis)

Le Conure à front rouge (Eupsittula canicularis) est distribué dans tout le sud du Mexique et de l'Amérique centrale, du Guatemala au Costa Rica. Ils vivent dans des forêts d'altitude moyenne, où ils forment de grandes communautés qui dorment et se nourrissent ensemble. Pour ce faire, ils forment des groupes de recherche de nourriture, comme nous l'avons expliqué précédemment.

Ils ont un comportement très particulier ; lorsqu'un groupe de Conure à front rouge finit de se nourrir, quelques individus grimpent au sommet de la végétation et émettent un "appel de vol". Ensuite, le groupe se rassemble et ils partent ensemble à la recherche de plus de nourriture.

Amazone à nuque d'or (Amazona auropalliata)

Un autre perroquet qui parle est l'Amazone à nuque d'or (Amazona auropalliata), qui a une distribution similaire à celle du Conure à front rouge. Contrairement à celui-ci, il habite des forêts de basse altitude qui, malheureusement, disparaissent de plus en plus à cause de l'intensification de l'agriculture. En outre, de nombreux individus sont capturés chaque année pour être vendus comme animaux de compagnie. Pour ces raisons, l'Amazone à nuque d'or est en voie d'extinction.

Comme pour les autres perroquets, les Amazones à nuque d'or ont des dialectes différents selon la zone géographique qu'elles habitent. Cela signifie que chaque sous-population a ses propres sons typiques. En outre, ils émettent des appels différents lorsqu'ils communiquent avec un oiseau qui n'est pas de leur groupe. Il existe également des appels spécifiques à chaque sexe qui sont reproduits lorsque les couples chantent ensemble.

Les Amazones à nuque d'or sont peut-être le meilleur exemple de perroquets qui chantent. Ces incroyables animaux font des duos en couple. Le mâle et la femelle produisent des sons différents qui s'intègrent parfaitement. Leurs syllabes et leurs schémas de parole sont le fruit de l'apprentissage, car ils varient dans le temps.

Perruche ondulée (Melopsittacus undulatus)

La perruche (Melopsittacus undulatus) est une espèce de perroquet qui parle de petite taille qui vit en Australie. Bien qu'ils n'en aient pas l'air, ils sont un bon exemple de perroquets qui parlent. En captivité, seuls les mâles peuvent, avec difficulté, imiter les mots humains. Cela peut s'expliquer par leur comportement en liberté.

Dans la nature, les mâles imitent les appels des femelles pendant la parade nuptiale. Elles préfèrent les mâles qui ont des appels de contact similaires aux leurs. Pour cette raison, ils doivent apprendre à imiter les appels de la femelle. Ce processus peut prendre plusieurs semaines et ils doivent le faire à chaque période de reproduction.

Grand Éclectus (Eclectus roratus)

Parmi toutes les espèces de perroquets qui parlent, le Grand Éclectus (Eclectus roratus) est probablement le perroquet qui parle le mieux. Ce perroquet d'Australie et d'autres îles d'Océanie peut apprendre une grande diversité de sons qu'il utilise dans de nombreux contextes sociaux.

Une particularité de cette espèce est son dimorphisme sexuel. Les femelles sont rouges et bleues, tandis que les mâles sont verts. C'est un cas extrêmement rare chez les oiseaux, où les mâles sont généralement plus visibles. Cela peut être dû au fait que les sites de nidification sont très rares, et que ce sont donc les femelles qui se font concurrence. En fait, il est courant qu'une seule femelle s'accouple avec plusieurs mâles (polyandrie). Lorsque cela se produit, ils coopèrent pour nourrir la femelle et élever les poussins.

Aras

Le terme Ara regroupe tous les perroquets appartenant au genre Ara. Ces derniers sont distribués dans toute l'Amérique centrale et du Sud. Ce sont les plus grands de tous perroquets et d'excellents imitateurs. Normalement, ils sont monogames et volent en groupes très bruyants pour le nombre impressionnant de communication qu'ils réalisent entre-eux.

En raison de leurs belles couleurs et de leur capacité d'imitation des mots qu'on utilise, ce type de perroquet qui parle est extrêmement populaire en tant qu'animal de compagnie. Pour cette raison et à cause de la perte de leur habitat, de nombreuses espèces d'Aras sont en danger d'extinction.

Voici quelques espèces de perroquets Ara :

  • Ara bleu (Ara ararauna).
  • Ara rouge (Ara macao).
  • Aras militaire (Ara militaris).
  • Ara chloroptère (Ara chloropterus).

Cacatoès

Les cacatoès (Cacatuidae) sont une famille d'oiseaux qui comprend plus de 20 espèces de perroquet qui parle. Ils sont répartis dans les îles d'Asie de l'Est et d'Océanie, y compris en Australie. Leur principale caractéristique est la touffe de plumes droites et érigées qu'ils ont sur la tête, formant une sorte de crête. En outre, ils sont reconnaissables à leur couleur blanche ou claire, à quelques exceptions près de couleur noir ou gris foncé.

Le cacatoès blanc est l'un des animaux de compagnie les plus populaires. Ils ont un nombre impressionnant d'appels différents. En outre, il est courant qu'ils tapent sur les arbres pour communiquer sur de longues distances, de sorte que, quand on les voit, on a l'impression qu'ils dansent.

Voici quelques exemples de cacatoès :

  • Le cacatoès blanc.
  • Cacatoès de Leadbeater (Lophochroa leadbeateri).
  • Cacatoès noir (Probosciger terrimus).
  • Cacatoès rosalbin (Eolophus roseicapillus).

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Perroquet qui parle - Caractéristiques, types et races, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Balsby, T. J., Momberg, J. V., & Dabelsteen, T. (2012). Vocal imitation in parrots allows addressing of specific individuals in a dynamic communication network. PLoS One, 7(11).
  • BirdLife International. (2017). Amazona auropalliata. The IUCN Red List of Threatened Species 2017.
  • BirdLife International. (2013). Psittacus erithacus. The IUCN Red List of Threatened Species 2013.
  • Bradbury, J. W., & Balsby, T. J. (2016). The functions of vocal learning in parrots. Behavioral Ecology and Sociobiology, 70(3), 293-312.
  • Heinsohn, R., & Legge, S. (2003). Breeding biology of the reverse-dichromatic, co-operative parrot Eclectus roratus. Journal of Zoology, 259(2), 197-208.
  • Heinsohn, R. (2008). Ecology and evolution of the enigmatic eclectus parrot (Eclectus roratus). Journal of Avian Medicine and Surgery, 22(2), 146-150.
  • Olah, G., Butchart, S. H., Symes, A., Guzmán, I. M., Cunningham, R., Brightsmith, D. J., & Heinsohn, R. (2016). Ecological and socio-economic factors affecting extinction risk in parrots. Biodiversity and Conservation, 25(2), 205-223.
  • Wright, T. F., Rodriguez, A. M., & Fleischer, R. C. (2005). Vocal dialects, sex biased dispersal, and microsatellite population structure in the parrot Amazona auropalliata. Molecular Ecology, 14(4), 1197-1205.
  • Wright, T. F., Schirtzinger, E. E., Matsumoto, T., Eberhard, J. R., Graves, G. R., Sanchez, J. J., ... & Fleischer, R. C. (2008). A multilocus molecular phylogeny of the parrots (Psittaciformes): support for a Gondwanan origin during the Cretaceous. Molecular biology and evolution, 25(10), 2141-2156.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Perroquet qui parle - Caractéristiques, types et races
1 sur 10
Perroquet qui parle - Caractéristiques, types et races

Retour en haut