Partager

Le renard comme animal de compagnie

Par Pauline Bonnet. Actualisé: 31 octobre 2018
Le renard comme animal de compagnie

Dans notre société, une chose est sûre : nous aimons l'exclusivité et les choses qui sortent de l'ordinaire, même si cela peut parfois être mal perçu. Cet aspect touche également le monde des passionnés d'animaux. C'est pourquoi de nombreuses personnes envisagent aujourd'hui d'adopter un renard comme animal de compagnie.

Personnellement, et pour des raisons nous évoquerons plus tard, nous ne recommandons à personne d'adopter un renard comme animal de compagnie.

Continuez à lire cet article de PlanèteAnimal pour avoir accès à des informations peu courantes sur les forums dédiés au monde des animaux.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le renard argenté comme animal de compagnie

Un « non » retentissant à l'adoption d'animaux sauvages.

Retirer tout animal né à l'état sauvage de son environnement naturel, dans ce cas présent un renard, est une aberration dans la majorité des cas. Une telle action ne peut être acceptable que si elle sert à sauver la vie d'un petit qui a perdu sa mère par accident. Et même dans ce cas, il est préférable d'emmener le petit dans un centre de récupération de la faune sauvage que de le garder et de l'élever chez soi.

La majorité des passionnés d'animaux n'ont pas les connaissances nécessaires pour que cette adoption accidentelle se déroule correctement, que ce soit au niveau de l'alimentation, de l'éducation ou des besoins spécifiques.

Le renard comme animal de compagnie - Un « non » retentissant à l'adoption d'animaux sauvages.

À quoi ressemble l'adoption d'un renard comme animal de compagnie

Il existe des fermes dédiées à l'élevage de renards pour les convertir en animaux de compagnie très coûteux.

À notre avis, ces animaux ne sont actuellement pas adaptés pour vivre avec les humains. Il est néanmoins possible d'apprivoiser un renard, tel que l'a démontré le scientifique russe Dimitry K. Belyaev à la fin des années 50.

Nous ne pouvons pas vous expliquer dans cet article toute la complexité de cette expérience réalisée avec les renards, mais en voici les résultats :

À partir de 135 renards élevés en fermes d'élevage à fourrure, c'est-à-dire de renards qui n'étaient pas sauvages, Belyaev a réussi, après plusieurs générations de croisements, à obtenir des renards totalement apprivoisés.

Le renard comme animal de compagnie - À quoi ressemble l'adoption d'un renard comme animal de compagnie

L'odeur du renard

En revanche l'odeur fétide et saisissante des renards est probablement la principale raison pour laquelle les humains n'ont pas envisagé de domestiquer les renards et d'en faire des animaux de compagnie pendant des milliers d'années.

C'est un animal intelligent, très beau et affectueux s'il est domestiqué... Alors pourquoi les humains n'ont pas voulu l'introduire dans leurs foyers, comme ils l'ont fait avec les loups et les chats sauvages pour en faire des chiens et des chats domestiques ?

Le renard comme animal de compagnie - L'odeur du renard

Habitudes des renards

En dehors du problème d'odeur, les renards ont d'autres inconvénients, dont leur incompatibilité avec d'autres animaux.

La nature prédatrice du renard est destructrice. Il est bien connu que si des renards entrent dans un poulailler, ils extermineront toutes les poules, même pour en prendre une seule. Cet aspect rend la coexistence très difficile entre un renard et d'autres animaux plus petits, comme des chats et des petits chiens.

Il est très probable que les grands chiens se montrent agressifs envers les renards en reconnaissant l'odeur d'un ennemi ancestral. Autre inconvénient : leur habitude de cacher les cadavres de leurs proies, telles que des rats, des souris, des oiseaux, etc., pour les dévorer plus tard. Il est donc impossible d'envisager l'adoption d'un renard à l'intérieur de son foyer.

Le renard comme animal de compagnie - Habitudes des renards

Cohabitation avec des renards comme animaux de compagnie

Pour toutes ces raisons, il est facile d'en déduire que si vous voulez quand même avoir un renard comme animal de compagnie, l'animal doit vivre dans un grand jardin (de minimum 250 m2), idéalement clôturé et adapté pour que le renard se sente intégré dans son environnement.

Malgré cela, vous ne pourrez jamais être sûr-e que votre renard n'essaie pas de s'échapper. Votre jardin sentira très mauvais à cause de l'urine et des matières fécales du renard qui marque son territoire. Même si le renard se montre affectueux et souhaite que vous le caressiez, sachez qu'il est doté d'une glande située dans la queue qui sécrète une substance fétide sur tout le pelage du renard... et tout ce qui touche l'animal.

Le renard comme animal de compagnie - Cohabitation avec des renards comme animaux de compagnie

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le renard comme animal de compagnie, nous vous recommandons de consulter la section Ce que vous devez savoir.

Écrire un commentaire sur Le renard comme animal de compagnie

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Que vous a semblé cet article ?
9 commentaires
Jean pierre
Bonjour
J'aimerais savoir les problèmes qu'on risque administrativement si on possède un renard apprivoisé.
Valorisation :
Myriam
C'est un super article il mérite bien un commentaire ! Et je suis très triste car j'adooore les renards😍😍😍 Et en avoir un serait un rêve devenu réalité!
veronique delanoe
J avais un renard à la maison jusqu'à qu il est 2 ans il dormait avec ma chienne cane corso et le soir adorait les pots de danette
Il venait avec moi au poulailler jamais il a attaqué les poules ,il montait dans la voiture cela a été dure pour le remettre en liberté et surtout l habituer dehors il est revenu nous voir pendant 6 ans et puis plus rien!!
Je déconseille aux gens car la nuit beaucoup de bruit et une odeur pas cool son prénom '' looping'' par contre super intelligent mais plein de bêtise à la maison
Dax
J'ai la "chance" d'habiter en campagne et le renard est ici purement et simplement une cible. Pk une chance ? Car ici le renard se fait souvent piéger et de ce fait facilement récupérable surtout des petits.
J'ai longtemps hésité à m'intéresser à une adoption... Et j'ai lu cet article... Que je n'ai pas lu en entier car selon moi rempli de préjugés. C'est alors que j'ai regardé les commentaires... Et je pense franchir le pas.. Et entre nous concernant un potentiel problème d'odeur il suffit de prendre le métro pour être immunisé !
Lahdy
Surtout que ça ne doit pas être pire qu'un furet !
Valorisation :
jeannette. piva
bonjour je voudrai simplement savoir à qui m'adresser pour venir chercher un renardeau récupéré chez nous il est dans une cage merci
Estelle Corre (Éditeur chez PlanèteAnimal)
Bonjour,

Nous ne comprenons pas très bien. Que fait ce renardeau dans une cage ? Avez-vous appelé un vétérinaire ? Le mieux à faire serait de retourner dans son habitat naturel et de le laisser là-bas s'il n'est pas malade.

Valorisation :
Ruby Morgans
Cet article m'a permis de savoir des tas de choses sur les renards
Merci
Bruno
Quand on ne sait pas de quoi l'on cause, on s'abstient !
Votre article est plein d'inepties. Personnellement, j'ai eu un renard pour animal de compagnie; il avait moins d'un mois lorsqu'il m'a été offert et moi j'avais 4 ans. Ce renard a partagé l'existence de notre famille durant 13 années. Nous habitions, à Paris, un vaste appartement de 570 mètres carrés, à quelques pas du bois de Boulogne. Outre ce renard, nous avions également un raton-laveur et un chien (montagne des Pyrénées). Toute cette "ménagerie"
s'entendait à merveille. Il est faut de prétendre que le renard dégage une odeur nauséabonde et cela vaut aussi
pour les renards vivant à l'état sauvage. Il est également faux de prétendre que le renard attaque les poules. De fait, il ne s’intéresse qu'aux œufs et la poule voulant défendre ses œufs agresse le renard, lequel et le plus souvent tue la poule pour échapper aux coups de bec et d'ergots. Enfin, prétendre que le renard transmet la rage est également fallacieux. Il n'a jamais été fait état par un quelconque service vétérinaire d'un renard porteur de la rage. En captivité, le renard peut vivre entre 12 et 15 ans alors qu'à l'état sauvage son espérance de vie ne dépasse que très exceptionnellement 6 ans. Malgré quoi, je déconseille à quiconque d'envisager l'adoption d'un renard s'il n'a pas un espace très grand à lui offrir. Sachez aussi que le renard est beaucoup plus affectueux que son cousin le chien.
Estelle Corre (Éditeur chez PlanèteAnimal)
Bonjour Bruno,

Votre histoire est très belle mais reste une exception. Un renard est un animal sauvage qui est heureux comme cela et bien que le votre ait été apprivoisé, ce n'est pas sa nature et il ne serait pas raisonnable que les hommes se mettent à vouloir adopter des renards de tous les côtés.

Bien cordialement,
Hiram
Entièrement d'accord avec vous Bruno et sur tous les points. J'ai apprivoisé des renards, lorsque mes enfants les sortaient, en laisse, jamais ils ne tiraient : ils étaient toujours contre leur jambe et jamais n'ont essayé de s'échapper. Ils cohabitaient avec nos chiens briards sans problèmes : c'étaient des chiens gentils mais le renard est beaucoup plus affectueux. L'article est plein de préjugés (comme la majorité des gens en a sur le loup)., notamment une fausse idée sur l'odeur. Il est clair que la personne qui a écrit l'article n'a jamais approché des renards de près et est de ceux qui sont contre l'adoption d'animaux "nuisibles". J'ai connu, dans la banlieue de Limoges, un médecin qui avait (quelle horreur) apprivoisé ... un blaireau. Dommage que dans l'espace réservé aux réponses, il ne soit pas possible de joindre de photos : j'en aurais envoyé.
Annabel Treilhou-rey
Bonjour Bruno,
Comment vous joindre, j'aimerais discuter avec vous pour un renard que nous aimerions sauver des chasseurs. Annabel
jerome
moi je ne suis pas d accord avec vous j ai recueilli un renardeau qui était seule et perdu j ai essayer de le mettre plusieurs fois dans le champs mais il revenais plusieurs fois sur la route a mon avis il était perdu je n ai pas pue le laisser la peur de se faire écraser j ai préféré le prendre quand je suis rentre je l ai montre a mon chien ( bouvier bernois ) et aucun problème d agressivité si bien de l un que de l autre après 3 semaine il joue en semble et entende très bien avec nous après passage cher le vétérinaire 1 ou 2 vaccin a faire et voila
Valorisation :
Alex
Merci pour l'article

Le renard comme animal de compagnie
1 sur 7
Le renard comme animal de compagnie

Retour en haut