menu
Partager

Mastocytome chez le chat - Symptômes, traitement et pronostic

 
Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. 12 avril 2021
Mastocytome chez le chat - Symptômes, traitement et pronostic

Voir les fiches de Chats

Le mastocytome chez le chat peut se présenter de deux formes différentes : cutanées et viscérales. Le mastocytome cutanée est le plus fréquent et il s'agit du second type de cancer le plus courant chez les chats. Le mastocytome viscéral se produit principalement au niveau de la rate, même si il peut aussi toucher d'autres organes, comme l'intestin.

Dans les cas de mastocytome cutanée, le diagnostic se réalise par cytologie ou biopsie, et dans le cas de la mastocytome viscérale, le diagnostic se fait par cytologie, analyse sanguine et par imagerie. Le traitement est chirurgical dans les deux cas, même si dans le cas de certains types mastocytome viscérale, elle n'est pas recommandée et elles seront traitées par l'utilisation de médicaments chimiothérapiques et de support qui permettront d'améliorer la qualité de vie du chat.

On vous invite à continuer la lecture de cet article Mastocytome chez le chat - Symptômes, traitement et pronostic de PlanèteAnimal afin d'en apprendre plus sur le mastocytome chez le chat, ses symptômes, son traitement et le pronostic vital.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Mastocytome du chien - Espérance de vie, photo, traitement

Qu'est-ce que le mastocytome chez le chat ?

Le mastocytome est une tumeur qui est une multiplication exagérée des mastocytes. Les mastocytes sont des cellules originaires de la moelle osseuse à partir de précurseurs hématopoïétiques et que l'on retrouve dans la peau, le tissu conjonctif, le tractus gastro-intestinal et les voies respiratoires.

Ce sont des cellules défensives de première ligne qui luttent contre des agents infectieux et leurs granules ont des substances qui mesurent les réactions allergiques et inflammatoires, comme la histamine, FNT-a, IL-6, protéases, etc..

Quand se produit une tumeur de ces cellules se libèrent de manière exagérée les substances contenues dans leurs granules, causant des effets locaux ou systémiques qui peuvent, selon leur localisation, donner lieu à de nombreux symptômes cliniques différents,

Mastocytome chez le chat - Symptômes, traitement et pronostic - Qu'est-ce que le mastocytome chez le chat ?
Image: Assets

Types de mastocytome chez le chat

Chez les chats, le mastocytome peut être cutané, quand il se trouve sur la peau ; ou viscéral, quand il est situé sur les viscères internes.

Mastocytome cutanée

C'est la seconde tumeur maligne la plus fréquente chez les chats, et la quatrième la plus fréquente de toutes les tumeurs félines. Les Siamois semblent être plus prédisposés à souffrir de mastocytome cutané. Il existe deux formes de mastocytome cutané selon ses caractéristiques histologiques :

  • Mastocytique : elle se produit spécialement chez les chats âgés de 9 ans et elle se divise en forme compacte (la plus fréquente et bénigne et elle représente environ 90% des cas) et de forme diffuse (plus maligne, infiltrant et causant des métastases).
  • Histiocytaire : elle se manifeste chez les chats âgés entre 2 et 10 ans.

Mastocytome viscéral

Ces mastocytomes peuvent apparaître dans les organes parenchymateux tels que :

  • Rate (la plus fréquente).
  • Intestin grêle.
  • Ganglions lymphatiques médiatisnaux.
  • Ganglions lymphatiques mésentériques.

Elles affectent spécialement les chats âgés entre 9 et 13 ans.

Symptômes du mastocytome chez le chat

Selon le type de mastocytome chez le chat, les symptômes peuvent varier, comme nous le verrons à continuation :

Symptômes du mastocytome cutané chez le chat

Les mastocytomes cutanés du chat peuvent être des masses uniques ou multiples (20% des cas). Ils peuvent se trouver sur la tête, le cou, le thorax ou les extrémités.

Elle consiste en nodules qui sont généralement :

  • Bien définis
  • De 0,5-3 c, de diamètre
  • Non pigmentés ou rosés

D'autres symptômes cliniques peuvent apparaître dans la zone de tumeur :

  • Erythème
  • Ulcération superficielle
  • Démangeaisons intermittentes
  • Autotraumatisme.
  • Inflammation
  • Oedème sous-cutané

Les nodules des mastocytomes histiocytaires disparaissent généralement spontanément.

Symptômes du mastocytome viscéral chez le chat

Les chats qui ont un mastocytome viscéral présentent des symptômes de maladie systémique comme :

  • Vomissements
  • Dépression
  • Anorexie
  • Perte de poids
  • Diarrhée
  • Hyporexie
  • Essoufflement en cas d'épanchement pleural.
  • Splénomégalie (augmentation du volume de la rate).
  • Ascite.
  • Hépatomégalie (augmentation du volume du foie).
  • Anémie (14-70%).
  • Mastocytose (31-100%).

Quand un chat présente des altérations de la rate, comme une augmentation de taille, des nodules ou une affection générale de l'organe, dans le premier temps il faudra toujours penser à un mastocytome.

Mastocytome chez le chat - Symptômes, traitement et pronostic - Symptômes du mastocytome chez le chat

Diagnostic du mastocytome chez le chat

Le diagnostic dépendra du type de mastocytome que le vétérinaire soupçonne chez le félin.

Diagnostic du mastocytome cutané chez le chat

Le mastocytome cutané chez le chat se suspecte face à l'apparition d'un nodule qui aura les caractéristiques décrites, le diagnostic se confirmera grâce à une cytologie ou une biopsie.

Le mastocytome histiocytaire est le plus difficile à diagnostiquer par cytologie en raison de ses caractéristiques cellulaires, de sa granularité vague et de la présence de cellules lymphoïdes.

Il faut tenir compte du fait que dans le granulome éosinophile félin, des mastocytes peuvent également être présents, ce qui peut conduire à un mauvais diagnostic.

Diagnostic du mastocytome viscéral chez le chat

Le diagnostic différentiel du mastocytome viscéral félin, spécialement celui de la rate, inclut les étapes suivantes:

  • Splénite.
  • Rate accessoire.
  • Hémangiosarcome.
  • Hyperplasie nodulaire.
  • Lymphome.
  • Maladie myéloproliférative.

L'hémogramme, la biochimie et les tests d'imagerie sont clés pour diagnostiquer le mastocytome viscéral :

  • Analyse de sang : dans l'analyse sanguine, le mastocytome et l'anémie peuvent nous faire le suspecter. Spécialement la présence de mastocytome, qui est caractéristique.
  • Échographie abdominale : l'échographie abdominale permet de détecter une splénomégalie ou une masse intestinale et de rechercher des métastases dans les ganglions lymphatiques mésentériques ou d'autres organes, comme le foie. Elle permet également de voir des altérations du parenchyme de la rate ou des nodules.
  • Radiographie thoracique : la radiographie thoracique permet d'observer l'état des poumons, à la recherche de métastases, d'un épanchement pleural ou d'altérations du médiastin crânien.
  • Cytologie : la cytologie par aspiration à l'aiguille fine dans la rate ou l'intestin peut détecter un mastocytome lors du diagnostic différentiel. Si elle est effectuée dans le liquide pleural ou péritonéal, des mastocytes et des éosinophiles peuvent être observés.
Mastocytome chez le chat - Symptômes, traitement et pronostic - Diagnostic du mastocytome chez le chat

Traitement du mastocytome du chat

Le traitement à suivre variera selon le type de mastocytome à traiter.

Traitement du mastocytome du chat

Le traitement du mastocytome cutané se fait par une chirurgie extirpateur, y compris dans les cas de formes histiocytaires, qui ont tendance à régresser spontanément.

La chirurgie est curative et doit être réalisée par résection locale dans les cas mastocytaires et avec des marges plus agressives dans les cas diffus. En général, une excision locale avec des marges entre 0,5 et 1 cm est suggérée pour tout mastocytome cutané diagnostiqué par cytologie ou biopsie.

Les récidives dans les cas de mastocytomes cutanés sont très rares, y compris lors des excisions incomplètes.

Traitement du mastocytome viscéral chez le chat

L'ablation chirurgicale du mastocytome viscéral est pratiquée chez les chats présentant une masse intestinale ou splénique sans métastase dans d'autres endroits. Avant l'ablation, l'utilisation d'antihistaminiques tels que la cimétidine ou la chlorferamine est conseillée pour réduire le risque de dégranulation des mastocytes, qui provoquerait des problèmes tels que des ulcères gastro-intestinaux, des anomalies de la coagulation et une hypotension.

La durée médiane de survie après splénectomie est de 12 à 19 mois, mais les facteurs de pronostic négatifs se retrouvent chez les chats qui ont une anorexie, une perte de poids importante, une anémie, une mastocythémie et des métastases.

Après la chirurgie, une chimiothérapie adjuvante à base de prednisolone, de vinblastine ou de lomustine est généralement administrée.

En cas de métastases ou d'atteinte systémique, la prednisolone orale en doses de 4-8 mg/kg toutes les 24-48 heures peut être utilisée. Si un agent chimiothérapeutique supplémentaire est nécessaire, le chlorambucil peut être utilisé par voie orale à des doses de 20 mg/m2 toutes les 2 semaines.

Pour améliorer la symptomatologie chez certains chats, des antihistaminiques pour réduire les brûlures d'estomac excessives, les nausées et le risque d'ulcération gastro-intestinale, des antiémétiques, des stimulants de l'appétit ou des analgésiques peuvent être utilisés.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Mastocytome chez le chat - Symptômes, traitement et pronostic, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Harvey, A., Tasker, S. (Eds). (2014). Manual de Medicina Felina. Ed. Sastre Molina, S.L. L ́Hospitalet de Llobregat, Barcelona, España.
  • Grupo Asís. Mastocitoma felino. Disponible sur : https://issuu.com/editorialservet/docs/argos_220_mr/s/10700653
  • Avepa. Mastocitoma canino y felino. Disponible sur : https://ddd.uab.cat/pub/clivetpeqani/11307064v28n2/11307064v28n2p135.pdf
  • N. Del Castillo. Mastocitoma en el gato. Disponible en: https://www.avepa.org/pdf/vocalias/MTC.pdf

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Mastocytome chez le chat - Symptômes, traitement et pronostic
Image: Assets
1 sur 4
Mastocytome chez le chat - Symptômes, traitement et pronostic

Retour en haut