menu
Partager

Mon chat respire fort - Causes et quoi faire

 
Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. 7 janvier 2022
Mon chat respire fort - Causes et quoi faire

Voir les fiches de Chats

S'il est vrai que le halètement chez le chat est généralement dû à des problèmes physiologiques plutôt que pathologiques, comme l'exercice, le stress ou la chaleur, nos petits félins peuvent également haleter en raison de maladies ou d'affections qui peuvent être très graves et avoir un impact important sur leur qualité et leur espérance de vie, et pas uniquement des pathologies affectant le système respiratoire.

Si vous voulez savoir sur le chat qui halète et comment apprendre à faire la différence entre un halètement normal et un halètement pathologique, nous vous invitons à continuer à lire cet article de PlanèteAnimal.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Mon chien respire vite - Causes et que faire

Halètement normal chez le chat

Le halètement est une respiration dyspnéique, fatiguée et excessive qui peut être produite par des causes naturelles, qui ne sont pas anormales, ou encore par des maladies chez le chat. Un chat qui halète respire très rapidement et avec la bouche ouverte, ce qui est inhabituel pour ces animaux, car ils respirent par le nez.

Il est normal et prévisible que les petits félins halètent dans certaines situations totalement physiologiques, telles que les suivantes :

  • Excitation ou exercice : si vous vous demandez s'il est normal que votre chat halète après avoir joué ou qu'il halète en courant, la réponse est oui. Les chatons sont plus énergiques, plus joueurs et plus actifs que les chats plus âgés, ils sont donc constamment en mouvement et dépensent de l'énergie, il est donc normal que les jeunes chats respirent plus vite et plus intensément que les chats plus âgés. Après un exercice, qu'il s'agisse de jouer ou de courir dans la maison, les chats de tous les âges ont une fréquence cardiaque et une excitation corporelle accrues, ce qui entraîne une augmentation de la respiration et peut les faire haleter.
  • Les chats pendant l'accouchement : le stress et l'épuisement provoqués par la mise bas d'une chatte sont tels que le corps réagit, entre autres, en haletant. Pour cette raison, il est normal que les chats continuent à haleter même plusieurs heures après la mise bas. Cependant, si cet essoufflement se poursuit pendant plusieurs jours, il faut se rendre au centre vétérinaire, car il peut y avoir un problème ou une complication liée à la naissance des chatons.
  • Températures élevées : si vous observez et pensez "mon chat tire la langue et halète" ou "mon chat halète et bave", il peut s'agir d'une réaction normale à la chaleur ou d'une réaction dangereuse en fonction de l'intensité des températures. Les chats tolèrent bien les températures comprises entre 17 et 30 °C, mais lorsque les températures commencent à monter, les chats commencent à souffrir, car ils n'ont pratiquement pas de glandes sudoripares. Leur température corporelle commence donc à augmenter et ils halètent pour tenter de perdre la chaleur par évaporation. Si vous observez ce phénomène ainsi qu'une hypersalivation, une faiblesse et une recherche de zones fraîches, vous devez hydrater votre chat plus fréquemment avec de l'eau fraîche et, s'il le tolère, refroidir la surface de son corps avec des chiffons ou des lingettes humides. Plus votre chat halète, plus sa température corporelle s'élève, et lorsqu'il fait un coup de chaleur, le risque de déshydratation et d'altération des fonctions vitales peut vite devenir préoccupant.
  • La peur ou le stress : "mon chat halète dans la voiture, est-ce normal ?", oui, un chat qui halète est un chat qui peut être effrayé ou confronté à une situation qui lui cause beaucoup de stress, que ce soit le bruit, les trajets en voiture, les rénovations, les invités, les nouveaux chats dans la maison, les bagarres ou les confrontations, cette modification de son homéostasie ou de son équilibre corporel produit des signes tels que le halètement, la dilatation des pupilles, la chair de poule ou l'augmentation du rythme cardiaque, entre autres.
Mon chat respire fort - Causes et quoi faire - Halètement normal chez le chat

Pourquoi mon chat halète beaucoup ?

Si vous avez un chat qui halète et que les causes ne semblent pas correspondre à l'un des éléments ci-dessus, en particulier si le phénomène est plus ou moins constant dans le temps et non un événement ponctuel, il est possible que quelque chose de plus grave arrive à votre chat. Cela peut être symptomatique d'une souffrance ressentie par l'animal, provoquant ainsi ce type de respiration agitée.

Les maladies les plus courantes à l'origine du halètement chez le chat sont les maladies respiratoires, l'anémie sévère, les maladies cardiaques, les troubles endocriniens et l'hypertension artérielle.

Maladies respiratoires

En ce qui concerne les problèmes respiratoires pouvant provoquer des halètements, on peut citer une maladie assez courante chez nos chats : l'asthme félin. Dans cette maladie, il y a une constriction des voies respiratoires inférieures qui rend difficile le passage de l'air et, par conséquent, provoque une mauvaise ventilation. Plus précisément, il s'agit d'une inflammation des bronches dans les poumons, qui provoque leur constriction afin d'empêcher toute substance irritante de pénétrer dans les poumons. Ces substances irritantes peuvent être la fumée de tabac, le pollen, les moisissures ou les produits chimiques. Les symptômes d'un chat asthmatique sont les suivants : respiration sifflante, toux, sifflements dans les poumons, essoufflement et sécrétions nasales.

Cependant, l'asthme n'est pas la seule pathologie qui provoque des sifflements, l'épanchement pleural en est également la cause. L'épanchement pleural est une accumulation de liquide dans l'espace situé entre le poumon et la paroi du poumon appelée plèvre. Ce liquide peut être de différents types, notamment du sang (hémothorax), de l'eau (hydrothorax) ou de la lymphe (chylothorax), et est causé par une pression élevée dans les vaisseaux sanguins ou une faible quantité de protéines sanguines. La péritonite infectieuse féline humide est une maladie qui peut provoquer un épanchement pleural chez le chat.

Anémie sévère

Les chats peuvent souffrir de différents types d'anémie, dont certaines sont très graves, car l'hématocrite (pourcentage de globules rouges dans le volume sanguin du chat) est trop faible et peut entraîner une mauvaise oxygénation des tissus, car ce sont les globules rouges qui distribuent l'oxygène aux tissus via l'hémoglobine. Les signes associés à l'anémie chez le chat sont la tachycardie, l'augmentation de la fréquence respiratoire, le halètement, la faiblesse et la pâleur des muqueuses.

Maladies cardiaques

Les maladies cardiaques sont une autre cause évidente de halètement pathologique chez les chats. Il s'agit notamment de l'insuffisance cardiaque congestive, souvent causée chez les chats par une maladie cardiaque appelée cardiomyopathie hypertrophique, parfois liée à l'hyperthyroïdie féline ou à une cardiomyopathie restrictive ; bien que les maladies rénales chroniques, en augmentant la pression artérielle du chat, puissent également prédisposer au développement d'une insuffisance cardiaque congestive entraînant un épanchement pleural et rendant difficile la respiration du chat, ce qui le fait haleter.

Intoxications

Certains médicaments, aliments ou plantes toxiques pour les chats peuvent interférer avec le centre respiratoire de l'animal, empêchant l'expansion correcte des poumons pour les échanges gazeux et provoquant un essoufflement (dyspnée) qui se traduit par un halètement.

Hernie diaphragmatique

Les chats peuvent aussi haleter lorsque l'espace thoracique pour l'expansion des poumons est réduit par la présence de viscères abdominaux dans la cavité thoracique, comme cela se produit dans les cas de hernie diaphragmatique. Dans le cas des hernies diaphragmatiques, il y a une discontinuité du diaphragme, une structure qui sépare la cavité abdominale de la cavité thoracique et permet ainsi aux viscères tels que l'estomac, la rate, le foie ou l'intestin de passer dans la cavité qui appartient naturellement aux poumons et au cœur. Les chats atteints d'une hernie diaphragmatique présentent une détresse respiratoire avec halètement, respiration costale et peuvent également présenter d'autres signes tels que des bruits de poitrine, des bruits pulmonaires réduits, des régurgitations, des vomissements, une anorexie et une dysphagie.

    Que faire si mon chat halète beaucoup ?

    Si vous avez un chat qui halète, la première chose à faire est de différencier le halètement physiologique du halètement pathologique, c'est-à-dire s'il est dû à des causes naturelles et normales telles que l'exercice, l'excitation ou le stress dus au jeu, à l'escalade, à la course, à une bagarre avec un autre chat, à un voyage dans une caisse de transport, à une visite chez le vétérinaire, à l'arrivée de visiteurs chez vous, à des travaux de rénovation à la maison, etc. Dans ces cas, il ne faut pas accabler ou stresser davantage votre chat, mais essayer de le calmer le plus rapidement possible, en lui offrant de l'affection sans l'accabler et en le plaçant dans un endroit sûr et calme dès que possible. Si le stimulus stressant ou excitant est inévitable, vous pouvez envisager d'utiliser des phéromones félines synthétiques pour réconforter votre chat en améliorant l'environnement dans lequel il vit.

    Par ailleurs, gardez à l'esprit les conseils suivants :

    • Maintenez votre chat hydraté. Bien que les chats aiment les bains de soleil et les bonnes températures, ils ne doivent pas le faire lorsque les températures sont très élevées, surtout en été lorsqu'elles dépassent 30ºC, car leur température corporelle peut s'élever au point d'être dangereuse pour leur santé et les prédisposer à un coup de chaleur, compromettant leur santé. Lorsque les températures sont élevées, il vaut la peine de rafraîchir la maison, de bien hydrater votre chat, de le refroidir et de l'empêcher de sortir, davantage entre midi et 17 heures.
    • Lui éviter d'ingérer des substances toxiques. D'autre part, vous devez éviter que votre chat n'ingère des aliments inadaptés, des plantes toxiques ou tout type de poison ou de médicament contre-indiqué pour les félins, car cela peut le faire haleter tout en produisant des symptômes qui peuvent même mettre fin à sa vie. De même, vous devez éviter de salir votre maison en y accumulant plus d'acariens, éviter de fumer près de votre chat ou d'utiliser des produits chimiques qui irritent ses voies respiratoires.
    • Contrôlez leur poids. L'obésité et le surpoids peuvent également aggraver les affections que nous avons évoquées et qui peuvent être à l'origine d'une respiration forte et sifflante chez le chat. Il est donc essentiel de maintenir votre chat en bonne condition physique pour prévenir et traiter les sifflements.
    • Visitez une clinique vétérinaire. Si vous avez un chat qui halète pour des raisons anormales, avec ou sans les signes cliniques mentionnés dans les pathologies que nous avons indiquées comme causes du halètement, vous devez vous rendre dans une clinique vétérinaire, car votre petit félin peut souffrir d'un mal mettant sa vie en danger ; plus tôt vous agirez, mieux ce sera pour votre chat.

    Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

    Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Mon chat respire fort - Causes et quoi faire, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

    Bibliographie
    • Aybar, V.; Casamián, D.; Cerón, J. J.; Clemente, F.; Fatjó, J.; Lloret, A.; Luján, A.; Novellas, R.; Pérez, D.; Silva, S.; Smith, K.; Tegles, F.; Vega, J.; Zanna, G. (2018). Manual Clínico de Medicina Felina. Ed.SM Publishing LTD. Sheffield, UK.

    Écrire un commentaire

    Ajouter une image :
    Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
    Qu'avez-vous pensé de notre article?
    Mon chat respire fort - Causes et quoi faire
    1 sur 2
    Mon chat respire fort - Causes et quoi faire

    Retour en haut