menu
Partager

Mon chien marche sans arrêt dans la maison - Causes et que faire

 
Par Eduarda Piamore, Technicienne en psychologie, éducation et dressage canin et félin. 30 mars 2021
Mon chien marche sans arrêt dans la maison - Causes et que faire

Voir les fiches de Chiens

Au jour le jour, on peut être habitué au fait que nos meilleurs amis aient beaucoup d'énergie pour jouer, se promener et pour d'autres activités, mais on est également habitué à les voir jouir de leurs moments de repos et de détente. Toutefois, certains tuteurs s'inquiètent dès qu'ils reconnaissent des signaux caractéristiques de l'anxiété ou de l'hyperactivité. Dans ce contexte surgissent des questions courantes telles que : "Pourquoi mon chien marche sans arrêt dans la maison ?" ou "pourquoi mon chien tourne en rond ?" ou "Que faire pour calmer mon chien ?".

Si vous vous reconnaissez dans ce que nous vous disons, on vous invite à continuer la lecture de cet article Mon chien marche sans arrêt dans la maison - Causes et que faire de PlanèteAnimal, car nous vous expliquerons les causes principales liées à ces problèmes et nous vous donnerons quelques conseils pour arriver à faire en sorte que votre meilleur ami ait un comportement plus stable.

Pourquoi mon chien marche sans arrêt dans la maison ?

Malheureusement, il n'existe pas une seule réponse à cette question, car le comportement des chiens peut être influencé par différents facteurs environnementaux et inhérents à leur propre organisme. Si votre chien est nerveux et qu'il marche sans arrêt dans la maison, il faudra que vous fassiez gaffe à ses comportements, à son style de vie et à son environnement pour essayer d'identifier ce qui cause ce problème.

Pour vous aider durant ce processus, à continuation nous vous résumons les raisons les plus courantes pour lesquelles les chiens sont nerveux et ils n'arrêtent pas de marcher dans la maison. Ainsi, souvenez-vous que demander l'aide d'un professionnel d'un vétérinaire est toujours la meilleure alternative dans les cas où votre meilleur ami a mal ou quand il est malade.

Douleur

La douleur peut faire que les chiens adoptent des comportements étranges, voire qu'ils changent complètement de caractère. Certains des symptômes les plus évidents de douleur chez les chiens sont une perte d'énergie et d'envie pour réaliser leurs activités quotidiennes (jouer, se promener, etc..) et la tendance à se cacher ou à s'éloigner pour éviter d'être touchés. Si vous avez l'impression que votre meilleur ami se comporte ainsi, n'hésitez pas une seule seconde à l'emmener chez le vétérinaire pour qu'il soit ausculté par un professionnel de la santé canine.

La douleur chez les chiens peut être une conséquence directe d'un traumatisme (une chute, un coup ou un accident), mais aussi être un symptôme courant de maladies chroniques ou dégénératives, comme la dysplasie de la hanche et du coude. En outre, le vieillissement fait que les chiens sont plus vulnérables à la douleur, qui est fréquemment associée aux pathologies courantes des chiens âgés, comme l'ostéoarthrite et l'arthrose.

En fin de vie, les chiens perdent leurs capacités sensorielles et ils deviennent plus susceptibles aux affections neurodégénératives, comme c'est le cas du syndrome de dysfonction cognitive, plus connu comme Alzheimer, dont les principaux symptômes se manifestent au travers de changements dans le comportement du chien. Dans ces cas, les chiens peuvent se comporter de manière bizarre, ils peuvent être stressés ou nerveux, voire réagir de manière exagérée ou négative à des stimulus de leur environnement.

Pour tout ce que nous vous avons dit, la douleur est généralement la cause qui fait qu'un chien devient nerveux et qu'il pleure.

Troubles neurologiques

En plus des maladies qui provoquent des douleurs, il y a certains troubles neurologiques qui peuvent produire des altérations du comportement de votre chien. Pour exemple, le syndrome vestibulaire des chiens impacte directement la capacité d'orientation spatiale et d'équilibre des chiens, ce qui fait qu'ils semblent désorientés, qu'ils aient des pertes d'équilibres ou des vertiges et qu'ils se comportement bizarrement (marcher en cercle ou marcher avec la tête inclinée).

Il y a aussi certains problèmes congénitaux, comme des malformations et l'hydrocéphalie, qui peuvent faire que votre chien soit nerveux et qu'il n'arrête pas de marcher dans la maison.

Encore une fois, dans tous les cas, la meilleure chose à faire est de l'emmener chez le vétérinaire afin qu'il évalue les possibles troubles neurologiques et qu'il puisse mettre en route le meilleur traitement pour soigner votre meilleur ami.

Parasites

Si vous avez l'impression que votre chien est nerveux et qu'il se gratte beaucoup ou qu'il pleure, vous devez considérer la possibilité qu'il ait des parasites internes ou externes. Ces derniers sont généralement plus faciles à identifier, car leur morsure laisse généralement des traces sur la peau de l'animal, ou elles font rougir et enflammer la peau de votre chien. En fait, ces morsures provoquent des démangeaisons chez le chien, ce qui fait qu'il a toujours envie de se gratter et qu'il n'arrête pas de bouger. Pour confirmer ou écarte la présence de parasites externes chez votre chien, nous vous recommandons d'ausculter tout son corps, sans oublier les zones les plus "cachées" comme la partie interne des oreilles et la partie inférieure des pattes et la région entre les doigts.

D'autre part, les parasites intestinaux se développeront de manière silencieuse dans l'organisme du chien et vous ne pourrez voir des symptômes que lors des étapes plus avancées. Dans ce cas, vous devez faire attention aux symptômes suivants :

  • Altérations dans les déjections, comme des diarrhées, des changements de couleur ou la présence de corps étrangers, du sang ou des points blancs dans les selles.
  • Vomissements
  • Perte d'appétit
  • Perte de poids
  • Inflammation abdominale
  • Pâleur

Les chiots qui n'ont pas encore été déparasités souffrent généralement d'infestations de parasites intestinaux. En plus de l'inflammation abdominale, il est courant de voir que le chiot est stressé et nerveux à cause des gênes provoquées par les parasites. C'est pourquoi il est fondamental d'aller chez le vétérinaire.

Que ce soit pour les parasites internes ou externes, la meilleure stratégie reste la prévention. Pour éviter que la santé et le bien-être de votre meilleur ami soient compromis, vous devez le déparasiter avec les produits adaptés à son âge.

Stress et/ou anxiété

Si votre chien est nerveux, agité, qu'il halète beaucoup et que vous avez écarté la possibilité d'une pathologie, d'un trouble neurologique ou d'une infestation parasitaire, vous devez analyser sa routine et son style de vie. Ce n'est pas une coïncidence que ces comportements qui dénotent de l'hyperactivité apparaissent plus fréquemment chez les chiens sédentaires ou chez ceux qui vivent dans des petits appartements à l'environnement pauvre en stimulus.

Le sédentarisme et le manque de stimulation physique et mentale sont quelques-unes des causes les plus courantes du stress chez le chien. Un chien stressé aura tendance à mal se comporter pour relâcher la tension accumulée dans son organisme à cause du manque de routine adaptée, comme des exercices, des jeux et des activités qui lui permettent de se dépenser et d'ainsi s'exprimer de manière positive. Dans cette situation, les tuteurs s'alarment dès qu'ils voient que leur chien ont un comportement altéré et qu'ils sont nerveux, qu'ils n'arrêtent pas de marcher dans la maison ou qu'ils commencent à tout détruire chez eux. Si vous voyez que votre chien est nerveux et qu'il halète ou qu'il se lèche, le plus probable est qu'il soit stressé par une des raisons mentionnées précédemment.

Mais les effets négatifs du stress chez les chiens peuvent être encore plus graves, principalement quand l'exposition aux facteurs stressants est continue ou permanente. Dans ce cas, vous seriez face à un cas de stress chronique qui affecte gravement la santé physique et mentale du chien, ce qui peut générer des problèmes de comportement très complexes, comme l'agressivité, voire l'apparition de certaines stéréotypies. Ces dernières sont des mouvements ou des actions réalisés de manière répétitive et qui n'ont pas de but déterminé, c'est pourquoi vous pouvez voir votre chien se déplacer en cercles, chasser sa queue, aboyer sans arrêt ou se lécher avec excès.

Que faire si mon chien marche sans arrêt dans la maison ?

La première chose que vous devez faire si vous voyez votre chien marcher sans arrêt dans votre maison, est d'identifier la raison pour laquelle il se comporte ainsi. Si ce comportement est une conséquence d'un problème de santé ou de parasites, vil faudra que vous suiviez les indications du vétérinaire. Maintenant, s'il s'agit d'un problème de stress, que ce soit un chiot, un chien adulte ou âgé, faites attention aux facteurs suivants :

  • Socialisation : c'est un processus essentiel de l'éducation de tous les chiens, leur permettant d'apprendre à cohabiter de manière positive avec d'autres individus et stimulis de son environnement. Si vous voulez avoir un meilleur ami obéissant, tranquille et sûr de lui, vous devez le socialiser dès son plus jeune âge. Si vous avez adopté un chien adulte, vous pouvez aussi le socialiser grâce aux conseils suivants :Comment sociabiliser un chien adulte
  • Activité physique quotidienne : de manière générale, il est recommandé qu'un chien fasse au moins de 2 à 3 promenades tous les jours. De la même manière, certains chiens sont naturellement plus énergiques et ils peuvent avoir besoin de faire plus de sport. Dans ce cas, une bonne idée est de considérer la pratique de sports canins, comme l'agility.
  • Enrichissement environnemental : bien que votre chien réalise des promenades quotidiennes, il est aussi important qu'il puisse se divertir et faire de l'exercice à la maison. Si votre chien vit dans un environnement enrichi de jeux, jouets et d'autres stimulus sensoriels, il aura probablement un comportement plus stable et il sera bien moins susceptible d'être stressé et d'avoir des problèmes de comportement.
  • Éducation : c'est 'exercice le plus complet que vous pouvez proposer à votre meilleur ami ! Quand vous éduquez votre chien, vous lui permettez de se dépenser tout en travaillant son intelligence, en plus de fomenter un comportement équilibré et sûr pour le chien et pour individus avec lesquels il vit.
  • Demander de l'aide à un professionnel : Si vous avez appliqué tous ces conseils et que votre chien marche sans arrêt dans la maison, n'hésitez pas une seule seconde à faire appel à un professionnel du comportement canin.

Mon chien marche sans arrêt dans la maison et ne dort pas

Comme c'est notre cas, les chiens peuvent aussi souffrir d'insomnie et d'altérations du sommeil. Chez toutes les espèces, le sommeil remplit des fonctions vitales, permettant au corps, y compris au cerveau, de se récupérer de la fatigue et du stress quotidien. Mais il ne s'agit pas seulement de dormir une certaine quantité d'heures, car il s'agit surtout d'avoir un sommeil réparateur, car la qualité du sommeil est toute aussi importante que le nombre d'heures dormies. C'est pourquoi une des causes qui peuvent justifier ce comportement, en plus de ceux mentionnés dans les paragraphes précédents, c'est le manque de sommeil. Ainsi, qu'un chien que vous venez d'adopter soit nerveux et qu'il ne dorme pas est complètement normal. La même chose peut se produire après un déménagement.

Manque de repos

Un sommeil de mauvaise qualité génère un impact significatif sur la santé physique et mentale, pouvant provoquer des changements dans l'état d'esprit, de la fatigue, une faiblesse et de la nervosité ou de l'irritabilité, ainsi que rendre difficile la gestion d'un poids sain tout en affaiblissant le système immunologique, augmentant le risque de développement de nombreux problèmes de santé, comme le diabète, des infections, des maladies cardiovasculaires, la dépression et de l'anxiété.

Ainsi, si votre chien ne dort pas correctement, vous remarquerez rapidement les répercussions sur son comportement et son état de santé. Dans ce contexte, des symptômes de stress, d'anxiété et de troubles du comportement, tels que la destructivité ou même l'agressivité, peuvent apparaître ou s'intensifier. Maintenant, la question clé est : "Que pouvez-vous faire pour aider votre chien à mieux dormir ?"

Pour commencer, il est important de prêter attention à son environnement : votre chien dispose-t-il d'un environnement propice à un bon repos et à un sommeil réparateur ? Vous devez évaluer les facteurs internes et externes de la maison, comme par exemple :

  • Votre chien a-t-il à disposition des éléments de couchage confortables : un panier, un oreiller, un coussin, une couverture qui lui procure le confort nécessaire pour bien dormir ?
  • Son lieu de sommeil est-il propre ? N'oubliez pas que les produits irritants ou à l'odeur très forte peuvent endommager les muqueuses de votre chien et provoquer des allergies et des dermatites, entre autres.
  • La zone de couchage de votre chien est-elle trop chaude ou trop froide ? Ne laissez pas votre chien dormir à l'extérieur et évitez d'exposer son lieu de couchage à la lumière directe du soleil, au vent, à la neige et à d'autres aléas climatiques.
  • Y a-t-il beaucoup de stimuli dans l'environnement où votre chien dort ? Les bruits forts et les odeurs fortes, ainsi qu'une luminosité excessive, nuisent à la qualité du sommeil de votre chien.

Déménagement

En revanche, si vous avez déménagé récemment, votre chien doit peut-être encore s'habituer à sa nouvelle maison et à son nouvel endroit où se reposer. N'oubliez pas que l'adaptation est un processus et que chaque animal a besoin de son temps pour se faire aux changements. Pour vous aider, nous avons sélectionné quelques conseils pour aider un chien à s'adapter à un nouveau foyer. Sachez aussi qu'un chien nouvellement adopté subit de nombreux changements en très peu de temps, qu'il s'agisse d'un chiot ou d'un adulte, ce qui peut expliquer sa nervosité et ses difficultés à s'endormir.

Enfin, nous insistons à nouveau sur l'importance de vérifier que votre chien est en bonne santé, qu'il ne souffre pas de douleurs, de parasites et de toute autre maladie pouvant influencer sa santé, son comportement et la qualité de son sommeil. L'idéal est d'effectuer au moins une visite préventive chez le vétérinaire chaque année et de faire les tests nécessaires pour vérifier leur état de santé, ainsi que de toujours tenir à jour leur calendrier de vaccination et de vermifugation.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Mon chien marche sans arrêt dans la maison - Causes et que faire, nous vous recommandons de consulter la section Problèmes de comportement.

Bibliographie
  • Beerda, B., Schilder, M. B., van Hooff, J. A., & de Vries, H. W. (1997). Manifestations of chronic and acute stress in dogs. Applied Animal Behaviour Science, 52(3-4), 307-319.
  • Centers for Disease Control and Prevention (Sitio web): Sleep and sleep disorders. Disponible sur : https://www.cdc.gov/sleep/index.html
  • Kis, A., Szakadát, S., Gácsi, M., Kovács, E., Simor, P., Török, C., ... & Topál, J. (2017). The interrelated effect of sleep and learning in dogs (Canis familiaris); an EEG and behavioural study. Scientific reports, 7(1), 1-6.
  • Mason, G. J. (1991). Informe crítico sobre las estereotipias. Animal Behaviour, 41, 1057-1037.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Mon chien marche sans arrêt dans la maison - Causes et que faire
Mon chien marche sans arrêt dans la maison - Causes et que faire

Retour en haut