Partager

Oiseau aquatique - Types, caractéristiques, noms et exemples

 
Par Antoine Decrouy. 2 juin 2020
Oiseau aquatique - Types, caractéristiques, noms et exemples

Les oiseaux aquatiques sont l'un des animaux les plus frappants et les plus charismatiques de la faune qui habite les zones humides. Ils ont une plus grande plasticité que les autres animaux, cependant, certaines espèces n'exhibent aucune adaptations à l'environnement aquatique et ils utilisent ces écosystèmes durant une ou plusieurs saisons de l'année pour passer une partie de leur cycle biologique pour nidifier et se reproduire, ou pour changer de plumage. D'autres espèces ont développé des adaptations anatomiques et physiologiques qui leur permettent d'utiliser de manière optimum ce type d'environnement, ces oiseaux sont donc complètement dépendants de ces environnements pour pouvoir vivre.

Si vous voulez en apprendre plus à propos des oiseaux aquatiques, continuez la lecture de cet article Oiseau aquatique - Types, caractéristiques, noms et exemples de PlanèteAnimal dans lequel vous découvrirez tout ce qu'il y a à savoir à leur propos !

Types d'oiseaux aquatiques

Tous les oiseaux, comme le reste des vertébrés, ont besoin d'eau pour vivre. Mais quand on parle d'oiseaux aquatiques, on peut affirmer qu'il s'agit d'espèces qui utilisent les écosystèmes aquatiques durant toute leur vie ou durant une étape de leur cycle vital.

Ces oiseaux sont variés quant à leur forme, taille et adaptations à l'environnement aquatique. Entre-elles, on retrouve des espèces qui migrent ou qui tirent profit des environnements aquatiques à la recherche d'aliment et d'endroits où se reproduire.

Voici la classification des oiseaux aquatiques selon leur type :

  • Strictement aquatiques : la principale caractéristique de ce groupe d'oiseau aquatique est la présence de certaines adaptations anatomiques et physiologiques comme un plumage plus dense et, dans la majorité des cas, imperméable grâce à l'action des graisses ou de poudres que produisent des glandes spéciales (cormorans) ou la mauvaise irrigation sanguine de leurs pattes (pingouins), dont la température est maintenue en dessous de celle du reste du corps, ce qui évite la perte de chaleur au contact de l'eau.
  • Aquatique non stricte ou semi-aquatique : bien qu'elles ne présentent pas d'adaptations caractéristiques pour la vie en milieu aquatique comme les autres, sont regroupées ici des espèces associées à la végétation qui entoure les zones humides et les plans d'eau et qui ont besoin d'être à leur côté pour développer une partie de leur cycle ou certaines activités, telles que la nidification ou l'alimentation.

Caractéristiques des oiseaux aquatiques

Les oiseaux aquatiques sont des animaux vertébrés qui dépendent, d'une manière ou d'une autre, de zones humides ou de cours d'eau pour compléter une partie de leur cycle biologique, le degré de dépendance à ces environnements varie selon l'espèce. Ces oiseaux remplissent d'importants rôles écologiques comme consommateurs, contributeurs de matières organiques et modificateurs de leur milieu. D'autre part, les endroits humides servent de sites de nidification où des milliers d'individus.

Ces espèces ont des caractéristiques uniques, car elles ont suivi des adaptations à un environnement où tous les oiseaux n'ont pas forcément accès. Entre les caractéristiques uniques et spécifiques à un oiseau aquatique, on retrouve les membranes interdigitales, qui peuvent avoir un différent degrés de développement selon l'espèce et couvrir complètement les doigts de la patte (pélicans), juste la base de cette dernière (canards, oies et mouettes) ou se développer sur chaque orteil individuellement (certains grèbes).

Ces espèces ont des plumes imperméables pour pouvoir nager, car beaucoup d'entre elles plongent pour trouver leur nourriture. D'autres possèdent les doigts et les griffes très longues qui leur permettent de se déplacer dans des zones inondées et les surfaces molles sans s'enfoncer (Jacanas). Des espèces comme les cigognes et les hérons ont des pattes très longues qui leur permettent de chercher leur nourriture dans des eaux peu profondes sans se mouiller les plumes. D'un autre côté, le développement des ailes est aussi un facteur clé, car il existe des espèces dont les ailes se trouvent adaptées à mode de pagaie pour pouvoir nager, ainsi qu'un corps fusiforme, comme c'est le cas des pingouins.

La forme de leur bec fait également partie de leurs caractéristiques les plus importantes des oiseaux aquatiques, car certains d'entre-eux possèdent des becs qui leur permettent de s'alimenter dans des zones inondées ou boueuses. Les oiseaux de rivage, par exemple, ont des longs becs fins avec lesquels ils pataugent dans des zones peu profondes, et d'autres espèces, comme les flamants roses, qui possèdent des becs filtreurs.

La présence d'un type ou d'un autre d'oiseaux aquatiques dans une zone humide dépend du degrés de végétation présente, de sa saisonnalité, de sa taille ainsi que de sa forme.

Noms et exemples d'oiseaux aquatiques

A continuation, nous verrons quelques exemples d'oiseaux aquatiques.

Oiseau aquatique marin

Il s'agit d'un groupe d'oiseaux associées aux mers et aux côtes où ils trouvent leur nourriture. Leurs adaptations morphologiques leurs permettent de nager et de plonger pour trouver leur nourriture, en outre, certaines espèces possèdent des glandes spécialisées pour éliminer l'excès de sel. C'est un groupe varié qui inclue différentes espèces, des grands oiseaux, comme l'Albatros Royal (Diomedea epomophora), des oiseaux avec des poches gulaires comme le pélican commun (Pelecanus onocrotalus), les fous de Bassan, comme le tropican à bec rouge (Sula sula), aux espèces moyennes et petites avec des becs plus petits mais plus puissants, comme la mouette blanche (Larus dominicanus) et le pétrel européen (Hydrobates pelagicus).

Oiseau aquatique - Types, caractéristiques, noms et exemples - Noms et exemples d'oiseaux aquatiques

Anatidae et grèbes

Ici se regroupent des espèces qui sont spécialisés dans la nage et la plongée, par exemple, les canards, comme le canard Colvert (Anas platyrhynchos), les cormorans comme le Cormoran de Magellan (Phalacrocorax magellanicus) et des grèbes comme le Podiceps nigricollis, des espèces qui sont également herbivores ou omnivores.

Les échassiers

De manière générale, ces oiseaux s'adaptent aux environnements aquatiques, mais ce qui les différencie en respect aux autres oiseaux aquatiques est leur capacité à marcher dans l'eau (échassier), technique qu'ils utilisent pour capturer les poissons qui font partie de leur régime. Ils en sont capables grâce à leurs longs becs, cous et pattes. Au sein de ce groupe on peut mentionner le Héron cendré (Ardea cinerea) et les cigognes comme la Cigogne Maguari (Ciconia maguari).

Oiseaux limicoles

Ce sont ceux qui se sont adaptés à une grande variété d'environnements aquatiques, tels que les zones humides de haute montagne, les plages de sable ou de rochers ou les mangroves. Il s'agit de petits oiseaux ou d'oiseaux de taille moyenne aux longues pattes, au bec large et court comme le Petit Gavelot (Charadrius dubius), ou longs et fins, comme l'Avocette des Andes (Recurvirostra andina).

Poule d'eau, foulque et autres

La plupart de ces espèces utilisent la végétation présente vers les lacs, les lagunes ou d'autres cours d'eau où l'eau est abondante et où elles peuvent se protéger et chercher leur nourriture. Elles sont aussi bien adaptées pour la nage, comme dans le cas de la Foulque macroule (Fulica atra),comme pour marcher au dessus de la végétation comme le Jacana noir (Jacana jacana). Les membres de ce groupe ont des corps qui leur permettent de se déplacer facilement dans la dense végétation.

Rapaces aquatiques et Martins pêcheurs

Ce groupe est composé d'espèces qui ne sont pas strictement aquatiques et qui ne possèdent aucune adaptation pour la nage, mais qui au travers de différentes techniques utilisent la prédation aérienne pour capturer ses proies, qui dans la majorité sont des poissons. Exemples de ces oiseaux sont le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) et le Martin-pêcheur à ventre roux (Megaceryle torquata).

D'autres oiseaux aquatiques

Comme pour le groupe précédent, ces espèces ne présentent aucune adaptations pour la vie aquatique, mais elles s'associent à la végétation qui englobe les cours d'eau, et d'où elles obtiennent leur nourriture. Le Cincle plongeur (Cinclus cinclus), par exemple, est le seul passériforme (ordre Passériforme) qui est strictement aquatique, car il possède un plumage épais et imperméable ainsi que d'autres adaptations physiologiques qui leur permettent de de submerger plusieurs secondes en utilisant leurs ailes pour manœuvrer dans l'eau.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Oiseau aquatique - Types, caractéristiques, noms et exemples, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • López, V., Vázquez, X., & Gómez-Serrano, M. A. (2003). Mirlo acuático Cinclus cinclus. Atlas de las aves reproductoras de España, 406-407.
  • Ruiz-Guerra, C. (2012). Listado de aves acuáticas de Colombia. Asociación para el estudio y la conservación de las aves acuáticas en Colombia. ASOCIACIÓN CALIDRIS.

Écrire un commentaire sur Oiseau aquatique - Types, caractéristiques, noms et exemples

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Oiseau aquatique - Types, caractéristiques, noms et exemples
1 sur 8
Oiseau aquatique - Types, caractéristiques, noms et exemples

Retour en haut