menu
Partager

Où vivent les orques

 
Par Nick A. Romero H.. 30 septembre 2022
Où vivent les orques

Voir les fiches de Orques

Les orques, ou Orcinus orca, sont des mammifères marins qui appartiennent au groupe des cétacés. En anglais, elles sont appelées Killer whale,ce qu'on peut traduire par "Baleine tueuse", néanmoins, les orques sont de la famille des dauphins et non des baleines et l'adjectif "tueuse" leur a été donné car ce sont d'excellentes chasseuses qui attaquent en groupe et qui n'hésitent pas à s'en prendre à tous les animaux qui croisent leur chemin (requin blanc ou baleine bleue).

Mais... où vivent les orques ? Dans cet article de PlanèteAnimal on va voir ensemble la distribution exacte des orques sur la carte du monde !

Bonne lecture !

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Où vivent les dauphins ?

Où vivent les orques ?

Si on regardait sur une carte où vivent les orques, on serait dans l'obligation de mettre une croix sur tous les océans du monde car ce sont les cétacés dont la répartition est la plus large. Leur aire de répartition est si vaste qu'ils ont été considérés, après l'homme, comme les mammifères ayant l'aire de répartition la plus longue de la planète.

Ainsi, les orques vivent entre le Nord de l'Océan Arctique et le Sud de l'Antarctique. Bien qu'ils aient des préférences pour des eaux plus froides, ils peuvent parfaitement vivre dans des eaux tropicales ainsi que dans des mers semi fermées, comme la Méditerranée, la mer d'Okhotsk, le golfe de Californie, le golfe du Mexique, la mer Rouge et le golfe Persique.

Il semble que ces mammifères marins ne migrent pas en réponse aux changements de température car ils se déplacent juste quand la nourriture se fait rare. En revanche, on estime qu'ils ont tendance à être moins présents dans le Gulf Stream chaud et le courant de Kuroshio, alors qu'ils sont plus présents dans les courants de frontière orientale plus productifs, comme le courant de Californie, ainsi que dans les eaux froides des courants d'Oyashio et des Malouines.

 

Habitat des orques

Comme ce sont des animaux marins, il est logique que leur habitat soit constitué du milieu aquatique. Comme nous l'avons dit, les orques vivent dans tous les océans du monde.

Ces cétacés n'ont pas de modèle unique en termes d'habitat dans lequel ils se développent. En ce sens, elles peuvent avoir une préférence pour les profondeurs comprises entre 20 et 60 mètres, mais on peut aussi les voir dans des eaux peu profondes proches de la côte, alors que dans d'autres cas, elles sont capable de plonger jusqu'à 300 mètres.

Les scientifiques ont reconnu qu'il existe suffisamment d'informations pour établir différentes sous-espèces d'orques et même différentes espèces. Cependant, lors de la dernière étude de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) réalisée en 2017 sur ces mammifères, les aspects taxonomiques n'étaient pas été complètement définis et seules une espèce et deux sous-espèces restaient sans nom scientifique, mais étaient désignées comme l'orque résidente du Pacifique nord-est et l'orque de passage du Pacifique nord-est.

Cependant, on sait déjà qu'il existe des différences morphologiques et génétiques entre les groupes d'orques et des caractéristiques écologiques distinctes ont également été identifiées, et c'est peut-être la raison pour laquelle les orques n'ont pas de modèle d'habitat unique. En ce sens, les orques peuvent effectuer de longs voyages migratoires de plusieurs milliers de kilomètres ou rester vers des zones particulières. Certains, par exemple, ont l'habitude de pénétrer dans les systèmes d'inlandsis de l'Antarctique pour chasser, tandis que d'autres se nourrissent dans les eaux libres. Découvrez tout sur l'alimentation de l'orque !

Où vivent les orques - Habitat des orques

Est-ce que les orques captives sont heureuses ?

Maintenant que vous savez où vivent les orques, vous avez peut-être remarqué que nous avons omis de parler des parcs aquatiques où les orques sont exploitées. La détention d'orques en captivité fait l'objet de vifs débats depuis des décennies, car on s'est toujours demandé si ces animaux étaient en bonne santé en restant confinés dans des petits bassins. Toutefois, grâce aux progrès de la science et à l'implication d'un nombre croissant de personnes dans la résolution de ces problèmes, nous sommes désormais certains que les orques en captivité ne sont pas heureuses. La position de leur nageoire dorsale en est la preuve, comme vous pouvez le découvrir dans l'article suivant : Pourquoi les orques ont l'aileron qui tombe ?

Les orques sont des animaux qui ont une série de caractéristiques anatomiques, physiologiques et sociales adaptées à la vie en liberté dans les grands océans. Lorsque ce processus vital est interrompu, l'animal est condamné à une vie de souffrance et de malheur, car tous les cétacés sont des animaux très sociables, dont l'intelligence a même fait l'objet d'études. En effet, des études indiquent que les orques ont consciences d'elles et que la captivité les affecte énormément. Il existe suffisamment de preuves pour indiquer combien il est inapproprié de garder ces animaux dans des parcs et des zoos à des fins de divertissement, car cela leur cause un stress terrible et nuit à leur santé. D'une part, il existe plus de 100 cas rapportés d'attaques d'orques sur leurs dresseurs, certaines ayant même entraîné la mort de ces personnes.

En outre, on sait qu'entre 1977 et 2019, environ 70 orques sont nées en captivité dans le monde et qu'aucune d'entre elles n'a réussi à vivre au-delà de 30 ans, alors qu'à l'état sauvage elles peuvent vivre entre 50 et 80 ans. Seules quelques orques capturées et maintenues dans cet état d'esclavage ont réussi à vivre plus de 30 ans.

Il existe actuellement plusieurs mouvements et groupes actifs dans la défense des orques. Dans des pays comme les États-Unis et le Canada, où il était de tradition de capturer ces mammifères pour les exposer dans des parcs, des pressions importantes ont été exercées pour modifier ces traditions, même du point de vue législatif. Toutefois, plusieurs de ces animaux sont encore en captivité et il n'est plus possible de les relâcher dans la mer. La seule solution viable est donc le recours aux sanctuaires marins dans lesquels ils pourront couler leurs vieux jours.

Une fois de plus, chez PlanèteAnimal, on souhaite encourager nos lecteurs à soutenir les différents groupes et institutions officielles qui travaillent pour les orques et autres animaux sauvages. Il existe de nombreuses façons de collaborer et vous pouvez, pour exemple, ne pas payer pour assister aux spectacles qui exposent ces animaux, verser des contributions économiques directement aux associations de sauvegarde ou simplement diffuser des informations sur ces questions.

 

 

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Où vivent les orques, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Daly, N. (2019). Las orcas no soportan bien la cautividad. ¿Por qué? Disponible sur : https://www.nationalgeographic.es/animales/2019/03/las-orcas-no-soportan-bien-la-cautividad-por-que
  • Burnett, E. (2009). Orcinus orca. Animal Diversity Web. Disponible sur : https://animaldiversity.org/accounts/Orcinus_orca/
  • Peta (2022). Urge Build-A-Bear to Rethink Cruel SeaWorld Partnership. Disponible sur : https://support.peta.org/page/35056/action/1
  • Reeves, R., Pitman, R.L. & Ford, J.K.B. (2017). Orcinus orca. The IUCN Red List of Threatened Species. Disponible sur : https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2017-3.RLTS.T15421A50368125.en

 

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Où vivent les orques
1 sur 2
Où vivent les orques

Retour en haut